10/11/2012

La gauche de Carouge voit rouge de trouille !!!!

Insensé dans une période difficile, elle veut augmenter les impôts.

NON, NON et NON.....


Unknown.jpgBien le bonjour,

Ne nous plaignons pas, le soleil reviendra enivrer nos coeurs et nos esprits.

« Le secret du succès ne consiste pas à vouloir éviter les difficultés, mais à les surmonter » (Siemens).

Certes.....la gauche carougeoise s'agite dans tous les sens pour sauver leur gestion irrécupérable !

A voir leurs folles gesticulations, on dirait qu'elle n'assure plus la paix liée à la bonne gestion financière de Carouge. Vrai ou pas ? Une chose est certaine elle ne sait plus comment se sortir d'une politique de l'arrosoir.

Elle veut taper dans le porte-monnaie des contribuables au lieu d'entamerune cure d'amaigrissement.

En effet, depuis l'annonce d'un éventuel référendum lancé par la droite UNIE pour dire NON à une augmentation des impôts, les « cas-rouges » de la gauche sont en pleine manoeuvre pour sauver ce qui leur paraît juste : une augmentation des impôts.

La gauche aurait-elle la trouille de rater son sauvetage budgétaire en faisant une campagne d'enfer pour dire très haut et très fort que sans une augmentation d'impôts tout ira mal à Carouge. Qui peut le plus peut le moins, elle peut faire mieux que d'augmenter la fiscalité.

Sans une hausse des impôts, selon le CA, Carouge va tomber dans les chiffres rouges. Mais c'est un pur GAG ! 

Pour éviter un budget dans les chiffres rouges, le Conseil administratif de gauche n'a d'autres manoeuvres à ses yeux que de sauver les meubles en ponctionnant l'argent chez les contribuables.

Ce que c'est moche de s'attaquer à la population avant de faire le ménage chez soi, c'est à dire au sein de l'administration.

Le Conseil administratif doit se mettre en quatre pour réduire le train de vie « gauche caviar » de l'administration avant de taper dans les bourses des contribuables.

Surtout lorsque l'on sait pertinemment que l'Etat de Genève n'est pas prêt de présenter un budget 2013 équilibré, le corollaire, une possible augmentation d'impôts cantonal; ce n'est pas incertain......

Le Conseil administratif de gauche veut en définitive couvrir les frais de gestion liés au fonctionnement de sa lourde administration.

Car depuis que le Conseil administratif à basculer à gauche, le réservoir des fonctionnaires déborde, au détriment de qui ? Je vous donne dans le mille : de la population puisque qu'aujourd'hui on lui sollicite une augmentation d'impôt.

Avant de ponctionner les vaches à lait, je veux parler des contribuables, ne serait-il pas plus élégant de montrer l'exemple en tapant dans les dépenses liés à l'administration.

En fait, force est de constater que la gauche majoritaire n'a pas le courage politique de couper partout, sauf dans les sociétés du Cartel des sociétés carougeoises, et par là même économiser 3 millions équivalents à 2 centimes additionnels.

S'il il le veut, le CA peut éviter une hausse d'augmentation des impôts, surtout face à une société qui ne cesse d'évoluer partout vers des restriction budgétaires.

Le Conseil administratif ne devrait-il pas lui aussi, comme l'Etat de Genève va devoir tout mettre oeuvre, entamer une cure d'amaigrissement et éviter une hausse des charges menant à une augmentation du centime additionnel malheureuse pour les citoyens.

Les citoyennes et les citoyens ne sont pas responsables de la politique de l'arrosoir irresponsable du Conseil administratif de gauche de Carouge.

Non, non et non à une augmentation d'impôt à Carouge !

La suite le 13 novembre prochain après la séance du Conseil municipal.

Allez bonne soirée et bon dimanche gentils contribuables !

 

 

17:49 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.