05/06/2012

Une traversée de la rade avant le 15 des "frontaliers" !

 

images.jpgBien le bonjour,

Ils nous annoncent une belle journée bien ensoleillée, super !!!

Vivons là pleinement.

Certes....

Je viens de lire dans notre bonne Julie :

GRAND GENÈVE

 

Un tram pour desservir Saint-Julien à l’horizon 2018

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/Un-tram-pour-desservir-SaintJulien-a-l-horizon-2018/story/29787373

 

On rigole ou quoi ?!!!

Le CEVA nous coûte la peau des fesses pour satisfaire les besoins de nos voisins, certes très respectables. Devrait-on encore poser des rails se prosternant aux quatre coins de nos frontières très naturelles ?

L'idée des « frouzes sympas pour eux » veut encore une fois profiter des relais urbains Suisse et du porte monnaie des gentils contribuables genevois. Mais ça déraille !

A Genève, préoccupons-nous d'abord des besoins de notre réseau routier plutôt que ceux des frontaliers.

Au vue de nos problèmes mobilisateurs de mauvaise humeur et d'une augmentation constante de la pollution agissons en amont pour notre Genève.

J'espère bien que nos chères Autorités vont d'abord s'occuper des blêmes liés à la mobilité genevoise, qui rappelons le est assez, pour ne pas dire certain, chaotique pour l'instant.

Avez-vous déjà emprunté les Ponts du Mont-Blanc et celui de la Coulouvronière c'est, disons le, tout simplement le « merdier ».

Je souhaite aussi de tout coeur que l'initiative de l'UDC, visionnaire, « Assez des bouchons, pour une authentique traversée de la rade » aboutisse et qu'enfin, après 20 ans de silence, les Genevois, en priorité nos chères Autorités, rouvrent ce dossier, le corollaire, entamer sans délai une « grande piscine » pleine de débats qui aboutiront sur une traversée de la rade intelligente et bénéfique pour les besoins de notre canton.

A ce sujet, je crois savoir que les débats iront aux urnes pour dire oui à un tunnel sous la rade !

Il y en a un peu ras le bol de faire le jeu de nos voisins, le temps est venu de dégorger Genève des infernaux bouchons. Soucions nous de nos blêmes !

Bref, j'espère de tout coeur que nos Autorités vont d'abord se tourmenter pour les « genevoiseries » et ainsi aller vers l'essentiel réclamé par les Genevois avant de se mettre à la table des discussions des « frontaliers » pour le tram 15 de 2018.

Allez bonne journée !

 

 

 

08:38 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Bien l'bonjour,
Je pense qu'on peut tout à fait gérer les 2 projets en parallele.
N'oublions pas que nos voisins logent les employés que nous ne voulont pas assumer car nous tenons trop à nos vertes campagnes.
Je préfère voir poussez des rails plutôt que des barres d'immeuble personnellement...

Écrit par : Eric | 05/06/2012

"L'idée des « frouzes sympas pour eux » veut encore une fois profiter des relais urbains Suisse et du porte monnaie des gentils contribuables genevois. Mais ça déraille !"
Et vous ne profitez peut-être pas des gentils contribuables frontaliers "sympa pour vous" qui VOUS rapportent 600 millions de francs d'impôts par an ???

Écrit par : J.-C. Heritier | 06/06/2012

Les commentaires sont fermés.