• Ah les repas chez les Velen-Durafour....

    Imprimer

     

    images.jpgBien le bonjour,

    Profitons de cette belle journée et sachons être reconnaissants.

    Ainsi, nous comprendrons tous la vie !

    Hier soir, j'ai invité la famille à la maison.

    Chez les Velen-Durafoure,ncore une soirée comme nous les aimons, comme nos parents, nous l'ont enseigné.

    Nos parents ?

    Ils aimaient recevoir.

    Nous étions une grande famille ayant le sens des valeurs liées aux réunions familiales. Aujourd'hui, les parents, les oncles, les tantes, et les autres se sont endormis en nous laissons que des moments indélébiles.

    Alors hier soir, avec mon frère aîné et les jeunes, nous nous sommes souvenus du temps passé.

    Les parents ne loupaient pas une occasion pour réunir les uns et les autres.

    Notamment à Noël comme au nouvel an, c'étaient des repas en costume de ville.

    Il y avait même l'Homme au noeud papillon. François Durafour, l'oncle de notre mère, l'aviateur genevois qui fut le premier à atterrir sur le Mont-Blanc.

    Notre mère dans sa belle robe cuisinait le repas.

    Notre père aimait à couper la dinde.

    Ca commençait à midi jusqu'à pas d'heure.

    Ca riait, ça chantait, et même parfois ça s'engueulait.

    La famille des Durafour, du côté de ma mère, était des purs dure à cuire !

    Du côté de mon père, c'était plus calme, mais tout aussi festif.

    Tous le samedi et les dimanche il y avait du monde à la maison. Et si c'était pas à la Maladière 7, c'était au chalet à Collex-Bossy puis à Bardonnex. Je crois que le centre névralgique de la famille était chez nos parents. Ce qu'ils aimaient recevoir en toute simplicité, avec l'amour de la famille. Il faut que j'arrête, je vais avoir les yeux fontaines d'émotion.....

    Ah la famille !

    Que de bons souvenirs avec leurs moments fastes et ceux qui nous ont chagriné.

    Ce que nos parents nous ont enseigné, nous essayons de mettre tout en oeuvre pour poursuivre la tradition.

    C'est ainsi que toutes les trois semaines, le dimanche soir, nous mangeons tous ensemble.

    Le temps passe certes, les bons moments persistent à suivre le chemin promis, celui de la famille avant tout.

    Merci les parents de nous avoir imprégné le sens profond de la famille.

    Nous vous en sommes très reconnaissants et sachez, nous continuons.......

    L'esprit de famille c'est sacré.

    Merci papa, merci maman.

    Allez bonne journée !

     

    Lien permanent Catégories : Histoire 2 commentaires
  • Le Grand culot de Pierre Maudet ???

    Imprimer

     

    Unknown.jpgBien le bonjour,

    Comment va la vie en ce week end de Pentecôte.

    Hier, lors de la récolte des signatures pour une « Traversée de la rade » dont le succès est indéniable, j'ai entendu une cohorte de gens très motivés par la candidature au Conseil d'Etat de Genève d'Eric Stauffer. Les gens en ont ras le bol du laxisme des Autorités genevoises et veulent du changement. A en croire les mots, les cris, les rires, mais aussi les critiques sur l'homme, je dirais que le vote de mauvais humeur pourrait faire gagner le tribun du MCG. En tout cas ses chances ne sont pas moindre et peuvent lui donner raison.

    A contrario, mon Dieu ce que l'autre candidat PLR Pierre Maudet laisse à désirer dans l'esprit des genevois.

    1. Trop jeune.

    2. Arriviste.

    3. N'a pas la carrure pour gérer un Département mastodon.

    4. Se prend pour Sarkozy, voire Kennedy.

    5. A part la Mairie de Genève, n'a jamais bossé.

    6. Et surtout est emprunt d'un immense culot.

    Voilà ce qui circulent dans un nombre impressionnant de personnes.

    Je reviens au point 6, un immense culot. Pourquoi un culot certain ?

    Figurez-vous que le lendemain de la démission de Mark Muller, paraît-il que le «jeune Pierrot », enfant de coeur du PLR, déposait sa feuille de candidature au Service des votations de Genève alors même qu'il n'avait pas annoncé ses intentions et surtout qu'il n'était pas désigné officiellement par le PLR ! Surprenant non ? Vous imaginez le « mec » qui va signer son engagement aux SIG alors qu'il n'a pas encore été reçu par les ressources humaines. Gonflé non ? Disons à tout le moins, super hilarant de mettre la charrue avant les boeufs !!!

    Pour moi et pour bien des gens c'est un immense culot, c'est être un immense goulu assoiffé de pouvoir.

    Alors, Pierre Maudet le grand glouton d'honneur politique ?

    Action responsable au service de la population ou action irresponsable de l'homme ?

    On peut tout dire sur Eric Stauffer, mais cet homme qui dérange car il dit tout haut et tout fort des vérités, a, lui au moins, l'honnêteté de suivre les étapes pour accéder loyalement au Conseil d'Etat genevois.

    Allez bonne journée !

     

     

    Lien permanent Catégories : Politique 4 commentaires
  • Bravo le CA de Carouge !

    Imprimer

     

    Unknown.jpgBien le bonjour,

    Ca y est, le printemps sourit aux rayons de notre bon vieux soleil et à la chaleur estivale tant attendus. Il était temps.......

    Super, je vais pouvoir sécher ma lessive sur ma terrasse !

    Certes..........

    Le Conseil administratif de Carouge apporte aussi son lot de chaleur tant attendu dans la Cité Sarde.

    http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/ceva-carouge-canton-enterrent-hache-guerre/story/24059737

    Il a convaincu le Conseil d'Etat de rendre à César ce qui appartient à Carouge, la fourrière et différents coins de terre sur le site de la Fontenette.

    Ca c'est du baume au coeur en ces temps de grands chambardements dans le quartier de la Fontenette, là où se situe le site sportif.

    Je ne vous explique même pas la cacophonie au quotidien de la mobilité. Pour la faire simple c'est tout simplement le « bordel ».

    Mais bon nous n'avons rien sans rien, ils ont voulu le CEVA et bien qu'ils en assument le choc des travaux, nous aussi.

    Pour revenir au coup de poker des hautes Autorités de Carouge ont peut dire que la situation se clarifie enfin et que l'avenir devient rose, si ce ne l'est déjà (!), pour donner à cet endroit un autre visage.

    Reste à savoir si le SAN va lui aussi disparaître de Carouge.

    Il serait bénéfique que celui-ci déménage et permette l'extension de la zone sportive et la construction d'immeuble à la dimension acceptable pour Carouge, 5 étages sur rez-de-chaussée. Laissons les « buildings » à la Praille.

    Si le CA arrive a faire déloger le Service des automobiles, là il serait super très fort !

    Héhéhéhéhéhhé, sur ce coup là je ne parierai pas trop car dans trois ans, le Conseil administratif de Carouge reviendra à droite !!!

    Bref, maintenant, nous attendons les projet du Conseil administratif pour un développement intelligent, ulile et visionnaire de la Fontenette.

    Soyons loyaux ! Même si je suis devenu UDC (modéré) en raison des méfaits de l'Europe, je demeure honnête envers celles et ceux qui travaillent pour le bien commun, et partant je ne pouvais pas m'empêcher de féliciter le Conseil Administratif pour son envergure stratégique dans ce dossier. Celui-ci a marché sur le chemin préparé par ses prédécesseurs de droite; il a simplement su donner le dernier coup de pioche pour bâtir un authentique accord avec l'Etat de Genève.

    Allez bonne journée !

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Carouge 1 commentaire
  • Bravo le CA de Carouge !

    Imprimer

     

    Unknown.jpgBien le bonjour,

    Ca y est, le printemps sourit aux rayons de notre bon vieux soleil et à la chaleur estivale tant attendus. Il était temps.......

    Super, je vais pouvoir sécher ma lessive sur ma terrasse !

    Certes..........

    Le Conseil administratif de Carouge apporte aussi son lot de chaleur tant attendu dans la Cité Sarde.

    http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/ceva-carouge-canton-enterrent-hache-guerre/story/24059737

    Il a convaincu le Conseil d'Etat de rendre à César ce qui appartient à Carouge, la fourrière et différents coins de terre sur le site de la Fontenette.

    Ca c'est du baume au coeur en ces temps de grands chambardements dans le quartier de la Fontenette, là où se situe le site sportif.

    Je ne vous explique même pas la cacophonie au quotidien de la mobilité. Pour la faire simple c'est tout simplement le « bordel ».

    Mais bon nous n'avons rien sans rien, ils ont voulu le CEVA et bien qu'ils en assument le choc des travaux, nous aussi.

    Pour revenir au coup de poker des hautes Autorités de Carouge ont peut dire que la situation se clarifie enfin et que l'avenir devient rose, si ce ne l'est déjà (!), pour donner à cet endroit un autre visage.

    Reste à savoir si le SAN va lui aussi disparaître de Carouge.

    Il serait bénéfique que celui-ci déménage et permette l'extension de la zone sportive et la construction d'immeuble à la dimension acceptable pour Carouge, 5 étages sur rez-de-chaussée. Laissons les « buildings » à la Praille.

    Si le CA arrive a faire déloger le Service des automobiles, là il serait super très fort !

    Héhéhéhéhéhhé, sur ce coup là je ne parierai pas trop car dans trois ans, le Conseil administratif de Carouge reviendra à droite !!!

    Bref, maintenant, nous attendons les projet du Conseil administratif pour un développement intelligent, ulile et visionnaire de la Fontenette.

    Soyons loyaux ! Même si je suis devenu UDC (modéré) en raison des méfaits de l'Europe, je demeure honnête envers celles et ceux qui travaillent pour le bien commun, et partant je ne pouvais pas m'empêcher de féliciter le Conseil Administratif pour son envergure stratégique dans ce dossier. Celui-ci a marché sur le chemin préparé par ses prédécesseurs de droite; il a simplement su donner le dernier coup de pioche pour bâtir un authentique accord avec l'Etat de Genève.

    Allez bonne journée !

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Carouge 0 commentaire
  • Le ciel a les yeux fontaines, mais le soleil domine !

    Imprimer

    Pluie et soleil.jpgBien le bonjour,

    Patiente, après la pluie le soleil……

    Ne baissons pas si facilement les bras et soyons lucides que des jours meilleurs arrivent.

    Soyons honnête, j’ai aussi la tête dans le « cul » avec ce temps, mais bon faut faire avec et ne pas tomber dans la spirale de la déprime passagère.

    Pour contrer mon sourire un peu gris et pour vous, je viens vous faire lire un poème trouvé sur Internet.

    Allez bonne journée !

    Pour nous tous, le voici :

    Si beau paysage qui me fait oublier la pluie.
    D’une tour châtelaine qui m’offre une vue sans fin.
    De son balcon, je hume l’odeur d’une pluie fraichement tombée.
    Une éclaircie m’invite à voyager dans le temps.

    En guise de bienvenu, le soleil m’illumine les nuages d’une blancheur éclatante.
    Son jardin se mélange à la beauté de son paysage sans fin.
    Arbres plus que centenaires témoins de tant de convoitises.
    Je me sens si petit devant ton immensité.

    Soleil qui semble si absent, pourtant je sens bien ta présence.
    Est-ce par timidité ou discrétion que tu te caches ?
    À moins que ce soit le chagrin de ne pas voir la merveille de ton paysage tout fleuri.
    Pourtant j’aime ta luminosité qui rend les roses encore plus belles par la brillance de tes larmes fraichement tombées.

    Invité dans un petit jardin secret caché dans ce grandiose parc.
    Je découvre un autre monde importé d’ailleurs.
    Loin d’une forte pluie qui fait son apparition.
    Pendant que je me promène dans un monde différent.

    Oubliant cette fâcheuse pluie.
    Je ne retiens que la lumière de ton soleil.
    Soleil et pluie qui me font voyager d’un voyage autour du monde.
    Aux quatre saisons jamais je ne me lasse de ton décor.

    Quand la pluie cède sa place au soleil, je rebrousse chemin.
    Le gigantesque château refait son apparition.
    De ses vieilles pierres qui se fondent dans les glycines longeant les vieux murs.
    Et moi je reprends le chemin du retour tracé d’un chemin de fleurs parfumé.

    De ma promenade de la pluie sous le soleil, non, seul je ne me suis pas senti.
    Jamais je ne me suis si bien senti accompagné.
    Me découvrant moi-même par l’intermédiaire d’une merveille que je ne connais pas.
    C’est l'image que je me fais de la Grande-Bretagne que probablement jamais je ne verrai.


    3090 OVERIJSE, le dimanche 27 mars 2011.


    Thierry MAFFEI.

     

    Lien permanent 0 commentaire
  • Allez Servette, allez les "flics" !!!!!

    Imprimer

    Servette FC.pngBien le bonjour,

    Super notre Servette FC !

    Le stade de la Praille s’est éclaté au savoir très Servettien. Un grand moment dans l’histoire du foot genevois.

    Bravo l’équipe !

    Certes……

    Aux abords du stade, mais quelle forêt de « Gardiens de la Paix ». C’est vrai qu’avec  20 milles spectateurs il fallait une sécurité impeccable, digne des grands événements genevois. Toutes les forces de police étaient réunies autour du ballon. Un déploiement de  femmes et d’hommes dignes d’une authentique sécurité pour ce court instant. Car au-delà d’hier soir, la sécurité laisse toujours à désirer dans le canton. Je ne vais pas m’étendre sur ce sujet sensible car vous  connaissez toutes les grandes faiblesses d’Isabel Rochat du parti radical-libéral.

    Après avoir constaté autant de police pour le match de la saison, une question m’est venue à l’esprit. Pourquoi la même cohorte impressionnante de « flics » ne va pas tous les jours mettre de l’ordre  vers la population des Roms. Après tout, la sécurité s’applique à tous les domaines. Connaissant les méfaits que les Roms créent à Genève, la police devrait déployer aussi ses troupes sur la plaine de Plainpalais et tous les jours que Dieu fait. En effet, si tous les jours les forces ce police font correctement leur boulot, c'est-à-dire des contrôles d’identité, des fouilles, des ci et des ça, je pense que les Roms quitteront Genève.

    Regardez New York………

    Bon là-bas, il y a de Supers Chefs politique de la police capable de gérer des femmes et des hommes. Rien à voir avec la gestion déplorable en la matière de Genève.

    Vous verrez que le candidat MCG va être élu ; il prend grandement et sûrement le chemin de la tour Baudet ! Je n'entends que des gens qui vont voter pour lui.

    Voilà ce que je peux dire ce jour de temps maussade.

    Allez bonne journée !

     

     

    Lien permanent Catégories : Genève 1 commentaire
  • L'UDC Carouge sonne le tocsin !

    Imprimer

    Photo carouge.jpgBien le bonjour,

    Hier soir au Conseil municipal de la Ville de Carouge, il était question d’approuver les comptes 2011.

    Au regard du compte rendu, la section de l’UDC Carouge, responsable et visionnaire, veut attirer l’attention du  Conseil administratif sur l’avenir financier de la Commune. Précisons que l’exécutif de gauche a repris seulement il y a une année les comptes du magistrat PLR non réélu.

    Les situations changent, les gens évoluent autrement, reste indéniablement le nerf de la vie, l’argent, et là on ne peut pas faire comme on veut. Des règles sont à respecter notamment celles liées aux contribuables.

    Pour le présent et le futur, la déclaration ci-dessous a été lue, n’en déplaise à d’aucuns et satisfasse d’autres, tous ceux de la droite et du centre, qui sont rappelons-le dans l’opposition.

    Alors disons que :

    Déclaration du groupe UDC Carouge

    Notre groupe a lu avec conviction politique le compte rendu 2011 de la ville de Carouge.

    Tout d’abord, il est important de saluer la clarté de ce document. Nous remercions sincèrement Madame Stéphanie Lammar, Conseillère administrative en charge des finances, Monsieur Giovanni Di Stefano, les Chefs de service pour son élaboration. Nous profitons de cette occasion pour saluer aussi le sérieux avec lequel  les employés de la Commune accomplissent les missions qui leur sont confiées. Malgré leur nombre élevé pour une petite ville comme carouge, nous sommes fiers d’eux et les remercions du fond du cœur.

    Maintenant entrons dans le vif du sujet.

    Avant que le tocsin ne sonne le glas !

    Au sujet des écritures des comptes 2011, loin de nous de vouloir entrer dans des détails comptable pouvant pourrir le débat. Ce qui est fait est fait avec intelligence ou maladresse.

    Cela dit, les explications du Conseil administratif ne nous ont pas convaincu, raison pour laquelle nous préférons annoncer la couleur sans délai : nous dirons non à ce compte rendu qui n’est qu’une politique de l’arrosoir irresponsable dans une société en crise budgétaire.

    Pourquoi ?

    Il nous plaît à relever  que les recettes fiscales et des revenus en général ont augmenté en 2011 de 4 millions 144 milles 972 francs. Il faut savoir que cette augmentation est essentiellement due à une bonne économie implantée à Carouge. La taxe professionnelle en nette augmentation a joué un grand rôle. Les impôts des personnes physiques et morales sont également à la hausse. De chien, par contre l’impôt sur les chiens a baissé !

    Les chiffres fiscaux énoncés émanent d’une Administration fiscale qui année après année comptabilise, rectifie, annonce des estimations pour le moins évolutives. Le Département des finances n’est pas fiable, il ne l’a jamais été en matière d’estimation fiscale, puisqu’il n’a de cesse de jouer au yoyo avec les rentrées effectives des impôts. Cette situation fiscale aléatoire entraîne indéniablement des risques. Pour Carouge, ces risques se répercutent dans l’objet de la discussion.

    En définitive, admettons sincèrement que le compte rendu  n’est pas la photographie exacte de la situation 2011.

    Les charges annuelles ont aussi augmenté de 4 millions, 812 milles, 201 francs.

    L’UDC sonne le tocsin.

    Nous frisons un compte rendu à 100 millions !

    La dette a augmenté en 2011 de 15 millions.

    Le traitement du personnel fait apparaître un dépassement de 242 milles francs.

    Est-ce que le Conseil administratif mène Carouge droit dans le mur ? Attention de ne pas dépasser les limites de ce qui ne pourrait plus être acceptable. 2011 est déjà à la limite de l’innaceptable.

    Entre 2007 et 2011, les charges ont augmenté de plus de 33 millions. Oui Mesdames et Messieurs, 33 millions en 4 ans ! C’est pharaonique. Engagement massif de personnel, amortissements et intérêts de la dette en hausse, augmentation de la culture, par exemple celle incontrôlée des théâtres par manque d’une politique globale, etc. font que les dépenses ont explosé depuis 2007.

    Cerise sur la gâteau de cette explosion active, la dette par habitant a passé de Frs 1'156,-- en 2010 à Frs 1'880,-- en 2011, soit une augmentation sévère de Frs 724.--, par habitant. Mesdames et Messieurs, c’est une augmentation de 61, 48 % % De quoi partir une semaine en vacance pour une bonne famille carougeoise. C’est inadmissible et irresponsable de la part du Conseil administratif d’augmenter outrageusement cette dette. Nous dénonçons ce soir le manque de lucidité incontrôlée des trois sages qui gèrent les biens de la Commune.

    En outre, les charges liées au personnel ont augmenté de plus de 7 millions. Avons-nous besoin autant de personnel pour Carouge qui n’est pas Fribourg ? Dorénavant, l’UDC refusera tout engagement de personnel proposé par le Conseil administratif.

    OUI, la population carougeoise a évolué, oui la vie a changé, oui Genève est la deuxième ville la plus cher du monde, oui, oui, oui.

    OUI, mais sachez que les contribuables genevois, le corollaire, Carougeois, vont devoir passer à la caisse pour couvrir le montant global entre 5 et 6 milliards pour payer le trou des caisses de pension de l’Etat. Sachez aussi qu’une loi est pendante devant le Grand Conseil pour supprimer la taxe professionnelle. Voyez les options politiques pur et dur menées face à la crise budgétaire européenne. Connaissant le jeu du yoyo du département des finances, il y a fort à parier que des mauvaises surprises peuvent être annoncées ces futures années.

    L’UDC crie haut et fort, des économies doivent de toute urgence être faites à Carouge. Madame le Maire, Madame la Conseillère administratif, Monsieur le Conseiller administratif soyez plus raisonnables dans les dépenses et mettez toute votre énergie pour contrer une future hausse d’impôt. Ayez l’esprit créatif et celui de bon gestionnaire d’entreprise.

     Des choix difficiles doivent être réfléchis, notamment sur le personnel, les investissements, les crèches, l’urbanisme, les moyens pour rembourser la dette, la politique culturelle et notamment celle liée aux différents théâtres, etc. etc.

    L’UDC vous fait savoir d’ores et déjà que si le budget 2013 ne voit pas un redressement drastique des dépenses et un amortissement clair de la dette communale, il refusera le budget 2013.

    L’UDC refuse et refusera la politique de l’arrosoir menée par la gauche.

    En conclusion, l’excédent 2011 de 48 milles 871 francs et 12 centimes n’est que de la poudre aux yeux pour couvrir l’authentique vérité sur la situation 2011. Preuve à l’appui les estimations aléatoires communiquées chaque année par le Département des finances. Le beau feu d’artifice 2011 n’est qu’un équilibrage artistique afin d’éviter le plan quadriennal  de redressement.

    A ce titre, OUI Chers collègues, l’UDC Carouge refuse de cautionner le compte rendu 2011 et votera NON.

    Merci de votre attention.

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Carouge 3 commentaires
  • Où que tu sois Maman, bonne fête.......

    Imprimer

     

    Unknown.jpgBien le bonjour,

    Si c'est la fête des indignés puisque de retour aux quatre coins de l'Europe centrale, c'est avant tout la Fête des Mères.

    Bien que ma Mère nous regarde, nous sommes 3 fils, depuis un lieu meilleur paraît-il, je n'oublie pas ces dimanches où années après années nous nous réunissions tous autour d'elle. Un repas très familial où elle était heureuse, où nous lui disions merci pour être la lumière de la famille, pour son amour, sa douceur, pour être la femme qui amène la paix et la joie de vivre.

    Des dimanches où les souvenirs d'enfance jaillissaient.

    Pour lui dire qu'elle était l'abîme au fond duquel se trouvait toujours un pardon.

    Pour se souvenir que c'était lorsque nous étions gosse une mère qui savait bercer ses enfants en douceur avec assez d'amour dans l'âme pour chacun de nos jours.

    Chaque année, nous lui dédions la chanson qu'elle aimait « Les Roses Blanches ».

    En cherchant les paroles de cette chanson culte, je m'aperçois qu'elle a été interprétée par bien des artistes, qu'elle a fait le tour du monde et qu'aujourd'hui elle reste ancrée dans notre culture, celle du respect de la Fête des Mères et de tout l'amour que nous leur devons.

    Alors, c'est un peu ému dans les souvenirs que je désire vous faire partager aussi ces paroles inédites qui marquent encore une fois la Fête des Mères ce dimanche 13 mai 2012.

    Bonne fête Maman toi qui est toujours dans nos coeurs; ce que nous t'avons aimé......

    Bonne fête à toutes les Mamans qui n'ont de cesse de donner bien plus que la vie : L'AMOUR.

    Allez bonne journée !

    LES ROSES BLANCHES

    Paroles: Ch.L. Pothier, musique: Léon Raiter, 1926

     

     

    C'était un gamin, un gosse de Paris, sa seule famille était sa mère

    Une pauvre fille aux grands yeux flétris, par les chagrins et la misère

    Elle aimait les fleurs, les roses surtout, et le cher bambin le dimanche

    Lui apportait de belles roses blanches, au lieu d'acheter des joujoux

    La câlinant bien tendrement, il disait en les lui donnant

     

    "C'est aujourd'hui dimanche, tiens ma jolie maman

    Voici des roses blanches, que ton coeur aime tant

    Va quand je serai grand, j'achèterai au marchand

    Toutes ces roses blanches, pour toi jolie maman"

     

    Au dernier printemps, le destin brutal, vint frapper la blonde ouvrière

    Elle tomba malade et pour l'hôpital, le gamin vit partir sa mère

    Un matin d'avril parmi les promeneurs

    N'ayant plus un sous dans sa poche

    Sur un marché le pauvre mioche, furtivement vola des fleurs

    La fleuriste l'ayant surpris, en baissant la tête, il lui dit

     

    "C'est aujourd'hui dimanche et j'allais voir maman

    J'ai pris ces roses blanches elle les aime tant

    Sur son petit lit blanc, là-bas elle m'attend

    J'ai pris ces roses blanches, pour ma jolie maman"

     

    La marchande émue, doucement lui dit, "Emporte-les je te les donne"

    Elle l'embrassa et l'enfant partit, tout rayonnant qu'on le pardonne

    Puis à l'hôpital il vint en courant, pour offrir les fleurs à sa mère

    Mais en le voyant, une infirmière, lui dit "Tu n'as plus de maman"

    Et le gamin s'agenouillant dit, devant le petit lit blanc

     

    "C'est aujourd'hui dimanche, tiens ma jolie maman

    Voici des roses blanches, toi qui les aimais tant

    Et quand tu t'en iras, au grand jardin là-bas

    Toutes ces roses blanches, tu les emporteras"

     

     

    Lien permanent Catégories : Femmes 0 commentaire
  • Les Autorités brillent de solidarité sympa.....

    Imprimer

     

    Unknown.jpgBien le bonjour,

    J'ai trouvé un peu d'encre pour pondre ce petit propos.

    Nous sommes donc tous heureux !

    Certes.....

    Nous applaudissons tous les Députés et le Conseil d'Etat qui se sont mis en quatre pour soutenir les employés de Merck Serono. (Tiens ils ne l'ont pas manifesté, cet élan, pour les fonctionnaires....!!!)

    Ce n'est pas la fête des grands jours, mais admettons que cet élan de solidarité politique est un signe clair en faveur des employés et des familles touchées.

    Sur la première marche du podium, le Président du Conseil d'Etat, Pierre-François Unger, s'est pris d'amour pour cette multinationale, après avoir cafouillé au sein du collège de l'exécutif.

    Ses paroles sont évocatrices pour mettre au pilori cette entreprise qui se fout du monde genevois et Suisse.

    Merck Serono n'est pas loyal, pas humaine, pas solidaire, mauvaise humainement, pas franche, etc. C'est encore une société étrangère qui se moque du système Suisse.

    Au Grand Conseil hier soir, toute la classe politique s'est rebiffée et s'est abreuvée de débats nourris d'idées.

    Tiens toute la classe politique unie !

    Il faut des tsunamis pour que les gens de la tour Baudet s'unissent.

    Propositions de l'UDC, du centre et de la gauche vont-elles retourner la malheureuse décision de cette multinationale ?

    Mes Chers, que faire contre une entreprise très familiale et super étrangère sinon la démonstration que nous sommes tous derrière les employés et leurs familles.

    Infléchir les décisions de Merck Serono ? Bien sûr que l'entreprise ne reviendra pas sur ses décisions car elle n'est pas humaine.Ce n'est pas Novartis, très Suisse.

    Soyons honnêtes et admettons que les multinationales n'ont que faire de la foudre des Autorités.

    Comment lutter contre les gestions européennes sans âme ?

    Nous avons ici la démonstration des tempêtes des entreprises  du vieux continent. Ca ne discute pas, ça agit sans concession et sans humanisme.

    En Suisse, nous ne sommes pas habituer à ces méthodes « barbares » de nouvelles gestions d'entreprises. Nous ne sommes pas, et heureusement, dans cette Europe aux soins intensifs où rien n'est gérable, où il n'y a aucune pitié, où les gens deviennent des marionnettes sans files pour jouer la meilleure des scènes, celles de la paix économique, sociale et culturelle.

    Je dénonce avec une totale lucidité ses entreprises qui s'installent chez nous et qui croient agir comme elles le veulent, sans concession, sans âme, sans culture Helvétique.

    Au vue de ce qui s'est passé chez Merck Serono, force est de constater que malgré l'élan politique sympathique de nos Autorités, l'économie fait la loi et partant court avec trois longueurs d'avance sur les politiques et c'est la le grand drame. C'est bien l'économie qui fait la loi dans cette Europe malade et dont tous les produits médicamenteux des politiques n'arrivent pas à soigner.

    Certes, merci à l'UDC, au centre et la gauche de cet élan de solidarité. Bravo la classe politique pour cette mobilisation espérons que cette société Européenne vous entende. Au fait, le Conseil d'Etat et les Députés devraient manifester et faire du siting devant les portes de Merk Serono. Woua quelle démonstration de solidarité; les Autorités se déchaînent sans compter. Courage politique.....pour se mobiliser encore plus ??????

    Genève est bouche bée devant votre grande communion politique des "genevoiseries" !

    Allez bonne journée !

     

    Lien permanent 0 commentaire
  • L'EUROPE EST UN FIASCO, SAUVONS LA SUISSE !

    Imprimer

     

    Unknown.jpgBien le bonjour,

    Les grands jours de la France ?

    Allez que toutes les plumes s'agitent et pondent leurs petits pavés de critiques pour les uns et de faste pour les autres.

    Pour moi, avec le nouveau Président Hollande de France (!) c'est encore plus de Suisse dans cette Europe complétement malade.

    La Suisse doit renforcer sa démocratie pour sauver sa neutralité face à ces pays aux soins intensifs.

    Le 17 juin nous voterons sur la qualité, l'avenir touchant tous les domaines de la Suisse : LA PAROLE AU BON PEUPLE SUISSE. Renforcer notre démocratie ce n'est pas mettre en danger les relations avec l'étranger, ce n'est pas, absolument pas, ouvrir un grand champ d'action au populisme, ce n'est pas une forme d'opposition aux traités internationaux qui ne plaisent pas, c'est tout simplement pouvoir donner au peuple la parole en toute démocratie. Il est important que le peuple puisse se prononcer sur son avenir.

    Pour ma part, n'étant pas pour une Suisse dans l'Europe je dirais que les Suisses ont tout intérêt à voter OUI aux au accords internationaux : LA PAROLE AU PLEUPLE !

    Je mets ma main dans le champ de tulipes que Hollande va renégocier tous les traités, notamment fiscaux, des bilatérales avec la Suisse et là je pense que les Suisses ne peuvent pas laisser faire seul le Conseil fédéral, et évidemment les Chambres fédérales. Sur des sujets aussi important pour l'avenir de la Suisse économique, sociale et culturelle, le peuple doit pouvoir s'exprimer.

    Sur des sujets aussi brûlants que la force de vie de la Suisse, l'avenir de nos enfants, les futures générations du 21ème siècle, il est judicieux de renforcer la démocratie en matière de politique extérieure.

    Car la politique extérieure est celle de l'intérieure puisqu'elle détermine de plus en plus concrètement au quotidien de la vie des Citoyens Suisses.

    Il faut savoir que l'initiative sur les accords internationaux, tels ceux que Hollande va renégocier, c'est certain, souhaite tout simplement et intelligemment que soient soumis impérativement les traités internationaux au verdict du peuple et des cantons (référendum obligatoire). Les contrats importants doivent faire l'objet d'une votation s'ils :

    . impliquent la reprise de droits étrangers ou nouveaux et non encore connus pour les questions importantes.

    . nous contraignent à nous soumettre à des cours de justice étrangères,

    . entraînent de nouvelles dépenses uniques de plus d'un milliard de francs, ou de nouvelles dépenses récurrentes de plus de plus de 100 millions de francs.

    Face à cette Europe mal gérée, ou les routes ne se croisent plus, ou même, il faut être les deux pieds sur terre, et avoir le courage de refuser sauver l'intelligence de cette initiative.

    A ce sujet, tant le Conseil fédéral que les Chambres fédérales n'ont pas les « couilles » d'avoir le courage politique renforcer la force de la Suisse au sein de l'hexagone.

    Dire NON c'est mettre en jeu l'avenir du peuple et des cantons.

    L'EUROPE EST UN FIASCO, SAUVONS LA SUISSE !

    Oui à l'initiative « accords internationaux : la parole au peuple Suisse !

    Allez bonne journée.

     

     

    Lien permanent Catégories : Politique 3 commentaires
  • Les Français ne votent pas l'Europe de Sarko ?

    Imprimer

     

    Unknown.jpgBien le bonjour,

    Ca roule comme vous le voulez ?

    Ce jour, les Français choisissent entre la goulache hongroise ou cueillir les jonquilles d' Hollande. Esprit bien Français.

    Mais.....

    Sur ce coup là, je pense que les Français en on rien à foutre de la politique de chaque homme de droite ou de gauche, ils votent l'homme, car à mon avis aucun des deux candidats n'a été convainquant. Aucune proposition n'a fait office de feu d'artifice menant vers la victoire intellectuelle de ce beau pays très français.

    C'est radicalement deux choix opposé.

    Mais.....

    Quelque soit le choix, le pire est à crainde pour la France dans une Europe aux soins intensifs.

    Nous pourrions discuter si la France était la France.

    Les Français ne croient pas en la réussite de leur pays et ce en raison du fiasco de l'Europe.

    Cette est Europe est d'ores et déjà morte.

    Et ça, les Européens commencent à le comprendre.

    L'Europe est une grosse machine à produire que des complications et ne fait que reculer.

    Rien de transcendant dans cette grosse machine en mouvance constante ne jailli du chapeau magique pour une Europe meilleure.

    L'Europe n'est peut être pas prêtre à faire figurer une même image, celle de l'avenir sur un même et unique tableau.

    Rien ne va dans le vieux continent et ses Citoyens s'en rendent compte.

    L'Europanisation n'est pas l'américanisation.

    La Suisse a parfaitement raison d'être en dehors de l'Europe.

    Qu'elle y reste et les vaches seront bien gardées !!!!

    Ne pas faire partie de l'Europe c'est éviter d'avoir les pattes dans la « merde » comme l'est le coq français et bien d'autres pays de l'hexagone!

    Alors, comme on dit, ce soir que le meilleur gagne.

    Vive la Suisse bien Suisse.

    Allez bonne journée !

     

    Lien permanent Catégories : France 0 commentaire
  • TDGG "Tribune de la Grande Genève ????"

    Imprimer

     

    images.jpgBien le bonjour,

    Ca y est la fusion est consommée.

    Le feu ardent fait jouir la région.

    L'Evêque de la région va pouvoir faire bénédiction.

    Genève-Vaud-France voisine unis pour le pire et pour le bien.

    GRAND GENEVE est sortie du chapeau des Autorités. Magie !

    Deux G auquel nous pourrions ajouter un 3ème G pour composer :

    Grandes Gueules de Genevois !!!!!!

    Par ici et par là, entre Jura et Salève la vie va être nettement plus belle.

    Ça lève les esprits et les coeurs jura le profileur de la grand psychologie régionale. Le monde avance.

    Un grand havre de paix bordant les rives du lac qui reste Léman.

    A moyen et long termes, va-t-on payer moins d'impôts, la sécurité va-t-elle être enfin tenue de mains de Maîtres, l'écologie va-t-elle créer plein d'éoliennes, va-t-il y a avoir un grand téléphérique du Salève à la Dôle envoyant en l'air les gens, etc.

    Bref désormais tous les chemins mènent à Genève.

    C'est vrai que la vie va changer.

    Ah au fait, avec ces nouvelles frontières très psychologiques qui sont désormais les frontaliers de Genève ???!!!!!!!!!!!

    Et pis, la Tribune de Genève devient-elle la « Tribune de la Grande Genève ????!!!! »

    Avouons que Genève a le don d'être un grand visionnaire.

    Conclusion, nos Autorités ont préféré s'occuper ces dernières semaines de la Région plus tôt que de Merck Serono, de la sécurité et du développement interne de Genève de chez Genève.

    Je suis fier du Conseil d'Etat qui sait mettre en avant les priorités sur les dossiers des Genevois.

    Allez bonne journée !

     

     

    Lien permanent Catégories : Région 1 commentaire
  • Deux lions pour la même gazelle : la FRANCE !

    Imprimer

     

    images.jpgBien le bonjour,

    Deux lions pour une même gazelle : La FRANCE !

    Je pensais bien que le grand débat à la française ne serait pas vraiment passionnant. Vous êtes d'accord, rien de transcendant. Rien de bandant.

    Deux hommes se gardant bien d'être déstabilisés, mis à mal, excités, perdant le sang froid.

    Tout était trop bien orchestré pour convaincre les tripes des Français.

    Un débat dans un magasin de porcelaine où chaque éléphant à fait super attention de ne rien casser.

    L'un comme l'autre n'a rattrapé le fondement même du destin de la France.

    A Genève, élections du 17 juin prochain.........

    Et pourquoi pas ?

    Quoi ?

    Un débat des genevoiseries.

    Celui de Madame Emery-Torrincinta et de Messieurs Stauffer et Maudet.

    Une grande soirée électorale où chacun pourrait s'exprimer et donner ainsi du piment à cette campagne électorale morte puisque super molle.

    Un débat organisé par Léman Bleu et animé par l'excellent Pascal Décaillet.

    Avec la participation des médias genevois.

    Une grande soirée électorale ouverte à toutes les générations, les couches sociales, sur des thèmes touchant de plein fouet la vie de Genève.

    Quelle Genève pour 16 mois ?

    Gauche contre droite divisée (par la manque de vision du PLR et du PDC, rappelons le, pour une droite forte. Le PDC en priorité suivi du PLR n'a-t-il pas refusé une primaire proposée par l'UDC ???).

    Une gazelle voyant rouge face à deux lions rugissants.

    Maudet écrasé par la crinière qui travaille et qui prépare le crin de Stauffer !

    Alors Pascal Décaillet prêt à relever le défi d'un débat public retransmis en direct sur la chaîne très genevoises, Léman Bleu ?

    Allez bonne journée !

     

    Lien permanent Catégories : France 0 commentaire
  • Sainte-Croix dans le rouge ponctionne !

    Imprimer

     

    Unknown.jpgBien le bonjour,

    Woua quel temps !

    Evidemment, nos coeurs et nos esprits dépassent cette pluie est restent beaux de l'intérieur.

    Par ce temps de muguet, j'ai rencontré une « fidèle » de Sainte-Croix de Carouge quelque peu étonnée par l'attitude de la « basilique » de Cité Sarde.

    Elle m'a narré que le Conseil de paroisse fort d'un gros paiement à un tiers dernièrement (plus de 200'000,--) serait dans les chiffres rouges.

    La trésorerie de Sainte-Croix à sec ?

    Pour renflouer les caisses, il semblerait que Sainte-Croix, la maison de Dieu, vend des « actions » de Frs 10'000,--, remboursables si rentrée d'argent dans le porte de monnaie de la Paroisse.

    J'ai essayé d'en savoir plus sur cette façon de ponctionner de l'argent chez les privés, je n'ai rien reçu en retour. Cela dit, connaissant bien la « fidèle », je n'oserai pas mettre en doute sa parole.

    Personnellement, je ne cautionne pas cette manière de recherche de fonds.

    En effet, une communauté catholique n'a pas vocation de faire un appel de fonds de la sorte en imposant un montant.

    Alors que Sainte-Croix possède un bout de terrain constructif pourquoi ne pas élever un immeuble à loyers modérés, au sein de l'église c'est normal, et ainsi user des rendements pour mettre au vert les caisses.

    Mais que ce passe-t-il au fond du bénitier de Sainte-Croix ?

    Tiens, mettons nous à la mode et sollicitons une audit sur la gestion « pouvant laisser penser qu'elle apporterait une meilleure vision des rapports financiers des biens » de l'église des Carougeois.

    Saint-Croix de Carouge voit rouge puisque dans le rouge !

    Doux Jésus faites quelque chose pour Sainte-Croix.

    Allez bonne journée.

     

     

    Lien permanent Catégories : Carouge 2 commentaires
  • Salut les Amis Michel et Jo-johnny !

    Imprimer

     

    Unknown.jpgBien le bonjour,

    Alors comment va la vie des genevoiseries ?

    Pendant mon séjour à l'étranger, j'ai appris la double nouvelles bien triste, la mort de Michel Chevrolet et celle de Jo-Johnny. Deux monuments à différents niveaux. Des grands stratèges de la scène, respectivement politique et des grands arts.

    Deux figures quittent Genève, Genève pleure les Artistes.

    Je connaissais bien Michel. Il était intègre, jovial, visionnaire, cohérent.

    Peut être trop fêtard; c'est vrai il aimait la vie et il avait parfaitement raison, lui. Toutefois, derrière ses airs de bon vivant et d'homme averti en politique, souvent, il me glissait « j'ai pas trop le moral, je déprime ». Une carrure forte extérieure mais très humaine à l'intérieur. La solitude mène parfois à un grand combat pour n'être justement jamais seul : VIVRE QUOIQU'IL ARRIVE. Je ne sais pas vraiment ce qui a emporté Michel, j'espère tout simplement qu'il est bien entouré au 7ème ciel.

    Il y a quinze jours sur la terrasse du « Remor » il me faisait part d'un scoop, celui que le PDC allait changer de nom sur les conseils d'un bon Député-médecin. Selon ses dires, le Parti Démocrate Chrétien allait prendre à l'occasion de la campagne électorale 2013 le nom de « Démocrate libre ». Pourquoi ne pas supprimer le mot Chrétien qui ne veut en effet plus rien dire à notre époque. Michel trouvait l'idée génial et porteuse d'espoir pour ce vieux parti. A chaque fois, très extraverti, le rencontrer était une fête. Si il donnait l'air d'avoir la « frite », une chose était certaine, il apportait la bonne humeur chez l'autre.

    Bref, Michel tout comme Jo-Johnny, vous allez manquer à la vie des genevoiseries.

    Deux pages se tournent vers d'autres et d'autres et encore d'autres.

    LA VIE NE S'ARRETE PAS AVEC MICHEL ET JO-JOHNNY.

    Allez bonne journée !

     

     

    Lien permanent Catégories : Genève 2 commentaires