28/05/2012

Ah les repas chez les Velen-Durafour....

 

images.jpgBien le bonjour,

Profitons de cette belle journée et sachons être reconnaissants.

Ainsi, nous comprendrons tous la vie !

Hier soir, j'ai invité la famille à la maison.

Chez les Velen-Durafoure,ncore une soirée comme nous les aimons, comme nos parents, nous l'ont enseigné.

Nos parents ?

Ils aimaient recevoir.

Nous étions une grande famille ayant le sens des valeurs liées aux réunions familiales. Aujourd'hui, les parents, les oncles, les tantes, et les autres se sont endormis en nous laissons que des moments indélébiles.

Alors hier soir, avec mon frère aîné et les jeunes, nous nous sommes souvenus du temps passé.

Les parents ne loupaient pas une occasion pour réunir les uns et les autres.

Notamment à Noël comme au nouvel an, c'étaient des repas en costume de ville.

Il y avait même l'Homme au noeud papillon. François Durafour, l'oncle de notre mère, l'aviateur genevois qui fut le premier à atterrir sur le Mont-Blanc.

Notre mère dans sa belle robe cuisinait le repas.

Notre père aimait à couper la dinde.

Ca commençait à midi jusqu'à pas d'heure.

Ca riait, ça chantait, et même parfois ça s'engueulait.

La famille des Durafour, du côté de ma mère, était des purs dure à cuire !

Du côté de mon père, c'était plus calme, mais tout aussi festif.

Tous le samedi et les dimanche il y avait du monde à la maison. Et si c'était pas à la Maladière 7, c'était au chalet à Collex-Bossy puis à Bardonnex. Je crois que le centre névralgique de la famille était chez nos parents. Ce qu'ils aimaient recevoir en toute simplicité, avec l'amour de la famille. Il faut que j'arrête, je vais avoir les yeux fontaines d'émotion.....

Ah la famille !

Que de bons souvenirs avec leurs moments fastes et ceux qui nous ont chagriné.

Ce que nos parents nous ont enseigné, nous essayons de mettre tout en oeuvre pour poursuivre la tradition.

C'est ainsi que toutes les trois semaines, le dimanche soir, nous mangeons tous ensemble.

Le temps passe certes, les bons moments persistent à suivre le chemin promis, celui de la famille avant tout.

Merci les parents de nous avoir imprégné le sens profond de la famille.

Nous vous en sommes très reconnaissants et sachez, nous continuons.......

L'esprit de famille c'est sacré.

Merci papa, merci maman.

Allez bonne journée !

 

09:53 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

De rien fiston.

Écrit par : Maman | 28/05/2012

De rien de rien..

Écrit par : Papa | 28/05/2012

Les commentaires sont fermés.