11/05/2012

Les Autorités brillent de solidarité sympa.....

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

J'ai trouvé un peu d'encre pour pondre ce petit propos.

Nous sommes donc tous heureux !

Certes.....

Nous applaudissons tous les Députés et le Conseil d'Etat qui se sont mis en quatre pour soutenir les employés de Merck Serono. (Tiens ils ne l'ont pas manifesté, cet élan, pour les fonctionnaires....!!!)

Ce n'est pas la fête des grands jours, mais admettons que cet élan de solidarité politique est un signe clair en faveur des employés et des familles touchées.

Sur la première marche du podium, le Président du Conseil d'Etat, Pierre-François Unger, s'est pris d'amour pour cette multinationale, après avoir cafouillé au sein du collège de l'exécutif.

Ses paroles sont évocatrices pour mettre au pilori cette entreprise qui se fout du monde genevois et Suisse.

Merck Serono n'est pas loyal, pas humaine, pas solidaire, mauvaise humainement, pas franche, etc. C'est encore une société étrangère qui se moque du système Suisse.

Au Grand Conseil hier soir, toute la classe politique s'est rebiffée et s'est abreuvée de débats nourris d'idées.

Tiens toute la classe politique unie !

Il faut des tsunamis pour que les gens de la tour Baudet s'unissent.

Propositions de l'UDC, du centre et de la gauche vont-elles retourner la malheureuse décision de cette multinationale ?

Mes Chers, que faire contre une entreprise très familiale et super étrangère sinon la démonstration que nous sommes tous derrière les employés et leurs familles.

Infléchir les décisions de Merck Serono ? Bien sûr que l'entreprise ne reviendra pas sur ses décisions car elle n'est pas humaine.Ce n'est pas Novartis, très Suisse.

Soyons honnêtes et admettons que les multinationales n'ont que faire de la foudre des Autorités.

Comment lutter contre les gestions européennes sans âme ?

Nous avons ici la démonstration des tempêtes des entreprises  du vieux continent. Ca ne discute pas, ça agit sans concession et sans humanisme.

En Suisse, nous ne sommes pas habituer à ces méthodes « barbares » de nouvelles gestions d'entreprises. Nous ne sommes pas, et heureusement, dans cette Europe aux soins intensifs où rien n'est gérable, où il n'y a aucune pitié, où les gens deviennent des marionnettes sans files pour jouer la meilleure des scènes, celles de la paix économique, sociale et culturelle.

Je dénonce avec une totale lucidité ses entreprises qui s'installent chez nous et qui croient agir comme elles le veulent, sans concession, sans âme, sans culture Helvétique.

Au vue de ce qui s'est passé chez Merck Serono, force est de constater que malgré l'élan politique sympathique de nos Autorités, l'économie fait la loi et partant court avec trois longueurs d'avance sur les politiques et c'est la le grand drame. C'est bien l'économie qui fait la loi dans cette Europe malade et dont tous les produits médicamenteux des politiques n'arrivent pas à soigner.

Certes, merci à l'UDC, au centre et la gauche de cet élan de solidarité. Bravo la classe politique pour cette mobilisation espérons que cette société Européenne vous entende. Au fait, le Conseil d'Etat et les Députés devraient manifester et faire du siting devant les portes de Merk Serono. Woua quelle démonstration de solidarité; les Autorités se déchaînent sans compter. Courage politique.....pour se mobiliser encore plus ??????

Genève est bouche bée devant votre grande communion politique des "genevoiseries" !

Allez bonne journée !

 

08:21 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.