18/03/2012

Soyons un instant des chrétiens.....

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Cette semaine LA LARME A L'OEIL......

A chaque jour suffit sa peine.

C'est vraiment moche ce qui est arrivé dans ce car maudit.

Dédions à ces petits anges qui ont quitté dramatiquement l'épanouissement de leur vie, ces deux prières.

Allez bonne journée !

Prières au Père

Seigneur, nous avons du mal à comprendre

que l’on puisse mourir si jeune,

qu’une vie soit brisée

alors qu’elle commençait à s’éveiller.

Tu nous vois déchirés et abattus ;

la mort de …………………..

nous semble une injustice.

Alors, nous nous tournons vers toi

pour te dire notre peine.

Ne nous laisse pas seuls

au fond de notre tristesse ;

aide-nous à supporter le vide

qui s’est creusé parmi nous ;

fortifie notre espérance

au-delà de notre souffrance.

Accueille…………………..

comme un père accueille en sa maison ;

donne-lui le bonheur que tu promets

et l’éternelle jeunesse de Jésus-Christ.

Mon enfant, mon trésor,

toi, la chair de ma chair que j’ai porté, enfanté,

nourri, bercé, soigné, veillé, tenu par la main

au fil des heures sombres et des jours heureux…

mon enfant, mon amour,

transfiguré dans la lumière,

je crois que tu n’as rien perdu

de tout ce qui fait de toi un être unique.
Tu es irremplaçable pour Dieu, pour ton père et pour ta mère.

Mon enfant, mon chéri,

nous voulons garder l’image des jours heureux

quand ton sourire illuminait ton visage.

Mon enfant aujourd’hui de nouveau né,

ta présence nouvelle se lève dans notre cœur

comme un soleil de printemps qui nous illumine

et chasse les ténèbres du désespoir qui nous engloutissaient.

Mon enfant, mon ange, nous osons te prier !

N’es-tu pas, désormais, plus proche que nous

de l’amour brûlant du cœur de Dieu !

Nous te prions de nous aider à ne pas nous épuiser

à te retenir dans un passé qui n’est plus.

Mon enfant bien-aimé,

puisque tu es devenu notre ainé

dans cette longue ascension vers Dieu, prends-nous par la main

pour que nous ayons la force d’aller plus loin,
donne-nous le courage de nous dépasser

pour atteindre cette joie lumineuse où tu nous as précédés.

Mon enfant, ton sourire nous manque

mais nous croyons que ton amour pour nous est immortel.

Quoi qu’on en dise, un enfant qui part avant ses parents

est toujours une anomalie inacceptable,

un glaive de douleur qui vous transperce le cœur.

Que c’est dur, Seigneur, de remonter de ce puits sans fond,

que de larmes il faut verser

pour découvrir que l’espérance peut émerger

de quelques bribes d’Evangile

qui surnagent dans notre tête disloquée :

‘’Je suis la Résurrection et la Vie ?

Qui croit en moi ne mourra jamais’’

‘’Je suis venu pour que les hommes aient la vie en surabondance’’

‘’Il est vraiment ressuscité, nous en sommes témoins’’…

Seigneur, comme ces messages ont du mal à se frayer

Un chemin dans notre cœur accablé de chagrin.

Ô Seigneur, aide-nous,

ne laisse pas des parents s’enfermer dans le désespoir,

donne-nous de nous tourner vers ta lumière

pour que tu nous consoles et nous réchauffe de ton Amour.

Prière à la Sainte Vierge

Comme nous, tu as attendu ton fils

avec tout ton amour de mère et tu t’es donné tout à lui.

Comme nous, ton cœur s’est déchiré

lorsque tu as vu ton fils mourir.

Oh ! Marie, notre Mère du ciel

nous te confions …………….

Reçois-le dans tes bras de mère,

présente-le à ton fils.

Qu’il lui accorde la Vie Eternelle

jusqu’au jour où nous pourrons,

nous aussi, le serrer contre notre cœur.

Oh ! Marie, notre Mère du ciel

tu sais que notre cœur est déchiré

mais nous croyons que ………….,

nourri de l’amour de Dieu, est dans la Paix.

Notre amour pour lui né sur cette terre,

nous continuerons à le lui donner sans mesure.

L’amour qu’il nous aurait donné sur cette terre,

il nous le donnera tous les jours de notre vie.

Oh Marie, notre Mère du ciel

tu connais notre chagrin.

Viens sécher nos larmes, sois à nos côtés,

protège-nous et donne nous force et courage.

 

07:15 Publié dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

C'est vraiment émouvant, c'est très dur mais ayons la certitude que nos petits anges attendront déjà la résurrection là où ils sont!

Écrit par : faire part | 19/03/2012

Les commentaires sont fermés.