15/03/2012

Non à l'adoption par des homosexuels...

Berne nous prend vraiment pour des cons !


 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Ils n'ont pas pu croquer pleinement la vie.

Ces petites anges sont partis sans rien demander.

Ces petits rayons soleil ont tant apporté, ils auraient pu encore tant donné avec leur jeunesse.

Tragédie, une fois de plus tu as rattrapé le destin, tu crées le mal, le doute, tu déchires, tu veux vraiment à tout moment montrer que tu existes. Tu es une grosse tache.

Conscient de ce carnage « naturel » du à un « truc » des hommes, je prie pour les familles.

Cela dit humblement, l'acharnement qui me chatouille les narines, c'est celui des médias.

Woua, ils s'en donnent à coeur joie.

Des sangsues du mal des autres pour celles et ceux qui sont en manque de sensationnel.

Quelle dignité ?

Certes......

« Le Conseil des Etats accepte l'adoption des couples homosexuels ».

D'emblée je dis non.

Rien que la photo sur la TdG http://www.tdg.ch/suisse/conseil-etats-autorisent-homos-a... me fait dresser le poil.

Moralement, je ne cautionne pas cette revendication.

Je n'ai rien contre les couples homosexuels paxés, toutefois, je ne pense pas que l'adoption soit bon pour l'épanouissement des gosses.

Au nom du bien des enfants et de leur protection morale peut-on vraiment glisser un gosse au sein de deux personnes « arc-en-ciel » ?

Il y a des limites à ne pas dépasser.

Ce qui m'amène à dire très fort que nos Autorités à Berne bafouent les décisions votées démocratiquement par le peuple; la loi sur le partenariat enregistré, acceptée en 2005, interdit au couples homosexuels d'adopter.
Une fois de plus on nous prend vraiment pour des cons !

Je suis le premier à me projeter dans l'évolution visionnaire du temps, cependant, je ne crois pas que les enfants adoptés par un couple homosexuel sera heureux; il sera faussé.

C'est un acte égoïste par des égo centristes.

Je motive encore cette vive réaction à l'encontre des Sages sous la coupole en arguant que je suis totalement contre la permission d'adoption des homosexuels, car on peut imaginer pertinemment que l'enfant qui sera élevé dans une famille avec 2 papas gentils ou deux mamans bien intentionnées aura indéniablement des « blêmes » psychologiques.

Que de questions dans les petites têtes blondes qui entraîneront bien des difficultés dans leur épanouissement.

Une dernière petite chose, ici je ne juge pas les homosexuels, à chacun sa vie pourvu que les femmes et les hommes soient heureux.

Conclusion : Berne doit consulter le bon peuple et accepter son dernier mot sur ce dossier immoral.

S'il y a un référendum je voudrais être le premier à le signer.

Allez bonne journée !

 

 

 

07:50 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (18) | |  Facebook

Commentaires

"Que de questions dans les petites têtes blondes qui entraîneront bien des difficultés dans leur épanouissement."
Le cliché des "petites têtes blondes" commence à dater. Elle est pourtant toujours bien vivante dans notre presse. Vous n'êtes donc pas particulièrement visé par cette intervention.
D'ailleurs je ne vais pas faire appel à une ligue anti-raciste pour la dénoncer :-), mais regardez n'importe quelle photo de classe, et vous constaterez à quelle point elles sont rares, les "petites têtes blondes". De plus, cette notion de blondeur pourrait rappeler un usage particulièrement odieux de cette qualité, et je ne fais pas allusion aux princesses des contes de fée.

Écrit par : Mère-Grand | 15/03/2012

"Je n'ai rien contre les couples homosexuels "

Si vous avez qqch contre les couples homosexuels! Et c'est par étroitesse d'esprit que vous exprimez des relents d'obscurantisme moyen-âgeux. De quel droit vous mêlez vous de la vie des autres? L'adoption ne fera que formaliser ce qui existe déjà et que visiblement vous n'acceptez pas. L'adoption donne des droits à l'enfant. C'est ce qui est important. Vous menez un combat réactionnaire et certainement pas "visionnaire". Car à défaut de pouvoir changer ce qui est un fait (l'éducation d'enfants par des couples de même sexe), vous manifestez votre impuissance par une vindicte prétendument moraliste. Or ce sont vos propos qui sont immoraux.

L'intrusion de la morale religieuse dans la vie des autres est une plaie. Friedrich Nietzsche est toujours d'actualité pour ce qui concerne cette morale contre la vie.

Écrit par : Johann | 15/03/2012

Les enfants ne doivent pas êtres élevés par deux papas ou deux mamans, c'est pourtant évident. Il en va de leur épanouissement psycho-social. Un enfant doit avoir un père et une mère, selon les lois de la nature. Comment ne peut-on pas comprendre une vérité aussi simple ?

Prenons un exemple : François Velen, le responsable de ce blog. Il a été élevé bel et bien par un homme et une femme, ses deux parents, de sexes différents, qui lui ont donné l'éducation qui est la sienne. Le résultat, c'est le François Velen que nous connaissons tous grâce à son blog.

Comment peut-on envisager un instant de priver un enfant du bonheur, de la chance, de l'opportunité de grandir comme François Velen, d'être plus tard un adulte à son image, à sa ressemblance. Il est essentiel que tout enfant puisse devenir lui aussi un François Velen !

Écrit par : Géo | 15/03/2012

"Comment ne peut-on pas comprendre une vérité aussi simple ?" Par obscurantisme égoïste bien-pensant ?

Et on ne va même pas parler des brimades, voire des coups, qu'ils subiront de la part de leurs camarades à l'école.

Écrit par : Np | 15/03/2012

Je n'en suis pas surpris, puisque j'avais dissuadé tous ceux que j'avais pu de voter contre le PACS version Metzler pour n'avoir pas à dire "non", dans quelque temps, à l'adoption par les homosexuels.

Naturellement, les homosexuels, la main sur le coeur, juraient qu'il n'en était pas question, et les gens normaux - ceux donc qui s'accouplent entre individus biologiquement complémentaires - m'accusaient de procès d'intention. Manifestement, ils n'avaient jamais entendu parler de la technique du salami.

Nous y voilà, et franchement, je ne pensais quand même pas qu'on y viendrait si vite.

Comme le Tribunal fédéral vient de poser les bases d'une jurisprudence permettant la reconnaissance des famille polygames, il serait urgent de graver dans la Constitution que le seul modèle familial reconnu est celui qui est composé d'une femme, d'un homme et, le cas échéant, de leurs enfants nés de cette union ou d’une union précédente, ou encore légalement adoptés.

Écrit par : Scipion | 15/03/2012

ah comme vous avez raison - c'est tellement adorable ces gosses qui vivent dans des orphelinats ou avec des parents incapables de les assumer.
c'est vrai j'oubliais que les parents abuseurs, affameurs, brutaux, sans coeur bénéficient de la vraie légitimité que vous défendez `ils sont hétéros et surtout mais ne le dites pas ils sont "normaux"
si vous aviez été aux commandes au siècle dernier vous auriez cautionné avec la même fougue l'eugénisme, le retrait forcé des enfants tziganes, l'enfermement des filles mères
il est temps de vous inscrire à Exit vous n'êtes plus de ce temps

Écrit par : Pralong | 15/03/2012

Apparemment, le second degré de "Géo" est trop subtil et a échappé à certains commentateurs...

Écrit par : jmedemande | 15/03/2012

"...c'est vrai j'oubliais que les parents abuseurs, affameurs, brutaux, sans coeur..."

Parce que chez les homosexuels, il n'y en a pas des comme ça ? Vous m'étonnez ! Le gène de l'homosexualité les protègerait de celui de la violence envers les enfants ? Expliquez-moi, s'il vous plaît.

"...si vous aviez été aux commandes au siècle dernier vous auriez cautionné avec la même fougue l'eugénisme..."

A l'origine, l'eugénisme était considéré comme le nec plus ultra en matière de progrès humain. Cette théorie était principalement par des gens de gauche, et d'extrême-gauche, comme Francis Galton, H.G. Wells, les .

Ce n'est donc pas un hasard si la très socialiste Suède a stérilisé 62'000 "asociaux" de 1935 à 1976 (mille neuf cent septante-six, vous avez bien lu), soit à raison de 250 jours ouvrables par an, six par jour.

"...le retrait forcé des enfants tziganes..."

Quand on voit l'utilisation criminelle qu'en font leurs parents, on finit par se demander si c'était vraiment un mal. Tiens, un exemple en passant : en mars 2010, des parents roms ont été arrêtés à Trieste pour avoir fait subir un apprentissage de voleuse très poussée, à leur fille de 13 ans au vol, l'ont vendue à d'autres genduvoyages pour 200'000 euros...

"...l'enfermement des filles mères..."

Je suis moins documenté sur ce sujet-là. Je ne sais pas, par exemple, si les choses se passaient de la même manière en terre protestante qu'en terre catholique, et là, je n'ai vraiment pas le temps de me documenter.

"il est temps de vous inscrire à Exit vous n'êtes plus de ce temps."

Je ne pense pas. Quand un "gosse d'homosexuels" se sera pendu parce que ses camarades d'école ne cessaient de le traiter de "fils d'enc...", je saurai encore mieux que c'est moi qui avais raison.

Pour le reste, je n'oublie pas non plus que si, en 1980, un type avait prophétisé avec trop de véhémence que vingt ans plus tard, on marierait des hommes ensemble, il aurait fini à l'asile, chez les mabouls. L'histoire n'offrait jusque-là qu'un seul exemple d'une union de ce type, entre Néron et le giton Sporus, une référence peu flatteuse.

De ce fait, je ne parviens pas à me convaincre que ce qui était démentiel, depuis des siècles sinon des millénaires - les Grecs eux-mêmes auraient fait boire la ciguë à l'énergumène auteur d'une telle proposition -, méritait d'être hissé au rang de la normalité, pour des raisons étroitement liées à l'épidémie de sida (problèmes des visites et des informations dans le cadre de l'hôpital, successions, etc.)

Écrit par : Scipion | 15/03/2012

Complément :

"...comme Francis Galton, H.G. Wells, les frères Huxley."

Écrit par : Scipion | 15/03/2012

C'est vraiment insensée, logiquement un enfant a besoin d'avoir un père et une mère, l'adoption par des homosexuelles est une sorte d'alliance contre nature et ça produira forcement un effet néfaste au comportement de l'enfant

Écrit par : faire part | 15/03/2012

M.Mabut@ Comme vous pouvez le voir dans le commentaire ci-dessus, un internaute utilise le pseudo "Géo" à ma place.

En réponse à votre mail :

"Je prends note des éléments de votre courriel. Votre accusation que des blogueurs auraient pu usurper votre pseudo est surprenante. On ne voit pas quel intérêt aurait un internaute à usurper un pseudo.
Je vous prie donc de bien vouloir vous abstenir à l’avenir de publier des commentaires discourtois et potentiellement attentatoires à l’honneur.
Pourriez-vous me renvoyer votre adresse postale et un numéro de téléphone?"

Écrit par : Géo | 15/03/2012

Salut Géo, moi c'est Géo :-)

Écrit par : Géo | 15/03/2012

Espèce d'imposteur, c'est moi, Géo !

Écrit par : Géo | 15/03/2012

Pas du tout, c'est moi. C'est vraiment de la connerie, ce système de pseudos que tout le monde peut usurper !

Écrit par : Géo | 15/03/2012

Coucou !

Écrit par : Géo | 15/03/2012

je suis totalement contre l'adoption pour les couples homos.Scipion a entièrement raison.

Écrit par : deleze c. | 15/03/2012

"C'est vraiment de la connerie, ce système de pseudos que tout le monde peut usurper !"
Comme il est aussi possible de donner un faux nom à l'inscription, ce n'est pas le système des pseudos qui est le problème, ce sont ceux qui en abusent pour leur basses besognes. Certains usent de pseudos volés et d'autres de pseudos multiples pour ne pas trop s'exposer, pour multiplier les interventions, pour insulter sans se mouiller ou pour éviter de nuire à l'image qu'ils essayent de donner d'eux-même lorsqu'ils publient sous leur véritable identité ou sous un pseudonyme unique. Quels que soient les motifs, ils sont rarement honorables.

Écrit par : Mère-Grand | 15/03/2012

regardez cette video, elle parle de elle même.


http://www.youtube.com/watch?v=yMLZO-sObzQ&feature=youtu.be

Écrit par : Ryan | 27/03/2012

Les commentaires sont fermés.