28/02/2012

Ne laissons pas "stauffer" Genève !

Entre le coeur et la raison, il a choisi la raison d'Etat.


 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Monsieur le Conseiller d'Etat Mark Muller, en tant que simple citoyen de Carouge, je me permets humblement de vous dire bravo.

Vous n'aurez pas été, selon les médias et vos Amis politiques, le meilleur Conseiller d'Etat; votre gestion est discutable, votre naïveté vous a gagné, vos Amis politique vous ont mal conseillé, votre place n'était peut être pas au Conseil d'Etat.

Mais.....

Vous avez pris la sage décision.

Entre le coeur et la raison vous avez choisi la raison, celle d'Etat.

Face au poids récurrent de celles et de ceux qui vous ont accablé de tous les maux , je vous tire mon chapeau pour votre force morale. Quelle charisme vous avez démontré tout au long de ces semaines.

Aussi, je viens mettre un point d'orgue sur la saga le vécu de ces dernières semaines.

Même si vous avez fait des erreurs, même si votre comportement a dépassé celui de 2011 pour passer en 2012, vous n'avez pas mis en danger les intérêts de Genève.

Vous n'avez certainement pas fait pire que certains bourrés de poursuites, agressifs, sans réserve, démagogiques à outrance, nombrilistes, à la limite d'une certaine « dictature », j'en passe et des meilleurs. Ces mêmes qui se voient dans leur miroir comme des sauveurs de la République et canton de Genève.

Vous avez été rattrapé par le grand fléau du 21ème siècle, celui des médias qui ont pris un malin plaisir à vous démolir et oublier le sacre de tout Etat, la Paix politico-économico-social.

Hier, soir je pensais très fort que le 4ème pouvoir, les médias, faisait vraiment la pluie et le beau temps, et d'ajouter vulgairement, quelle « mafia  ces médias ».

Ce pouvoir s'acharne contre tout et rien aux fins de sensibiliser les lecteurs et par là même rendre vulnérable celles et ceux qui essaient tant bien que mal de gouverner dans des sociétés en mouvance constante.

Je pense que les médias déstabilisent la Paix, le corollaire, montent en épingle des affaires qui pourraient se traiter bien plus calmement et non à l'arrache.

D'une tête d'épingle, cinq minute après c'est une botte de foin.

Mark, depuis le début janvier vous avez été le punchingball de la République et canton de Genève, maintenant le combat est terminé vous avez le droit de vous reposer psy et phy.

1er mars 2012

Genève tournera la page.

Les candidats commencent déjà à se bousculer.

Certains piaffent d'impatiente à prendre le pouvoir, car ils ont soif de pouvoir.

 

La carte de homme ou de femme incarnant le calme, la sérénité, aux idées constructives et non démolisseur, vaudra mieux qu'un excité qui ne pense qu'à être le number one.

Nous devons renouveler le regard et percevoir l'éclat d'un-e Conseiller-ère d'Etat comme étant un repère politique efficace, loyal, blanc comme neige sur son passé, ce qui n'est vraiment pas le cas pour certains, bref une idole.

Evitons de boire sans analyser, sans réfléchir, sans se poser les bonnes questions, les paroles assoiffées de pouvoir.

Ne laissons pas « stauffer » Genève et devenir encore plus ordinaire que hier.

Genève doit construire un authentique paysage politique façonné par des Hommes et des Femmes dignes et intègres pour tenir les clefs de la République et canton de Genève et non des « loubards » du populisme.

Certes......

Monsieur le Conseiller d'Etat Mark Muller la vie tisse ses éclats de lumière entre banalité, mystères et poésie. Pudique et délicate, elle se mesure à l'invisible. Hier, aujourd'hui, demain......bonne continuation.

Conclusion, je n'ai pas de pitié pour votre personne, mais pour celles et ceux qui vous ont déboullé.

Allez bonne journée.

 

 

 

07:15 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

Commentaires

Si l'on s'en tient au vieil adage "à qui profite le crime" et que l'on sait que le corps du délit, chaussée de Louboutin rouge, était une personnalité médiatique du PS Genevois, on est en droit de se poser des questions, quand on voit avec quelle précipitation les donzelles du même parti se précipitent à la curée.

Écrit par : Barman cafteur | 28/02/2012

Voilà les propos tenus par Weiss : "Quant on sait que cette personne a été condamnée par un arrêt du Tribunal administratif (brouhaha) a été condamnée par un arrêt du Tribunal administratif pour un montant de 50'000 francs."

Par ces allégations mensongères le dénommé Weiss insinue que Stauffer s'est enrichi illégitimement et personnellement. Ce qui est faux. Weiss, PLR tendance lâche, se dissimule derrière son immunité parlementaire pour calomnier et écope d'un avertissement, ce alors qu'il est passible de 3 ans d'emprisonnement.

Stauffer, qui a agi en légitime défense de manière amplement proportionnée pour mettre fin aux calomnies de Weiss, lesquelles étaient en cours, écope de 5 mois de suspension de commission.

Ecoeurant.

Je me réserve dès lors de voter Stauffer dès la prochaine élection complémentaire et non en 2013. Stauffer est le seul qui ait un programme parfaitement honorable : le rétablissement des droits de l'homme des vieilles dames et, plus généralement, des honnêtes citoyens. J'attends de lui qu'il nous expose son programme pour atteindre ce but. Et j'attends de toute autre candidat qu'il s'attelle à ce but.

Écrit par : CEDH | 28/02/2012

CEDH : Vous êtes certain d'avoir posté votre commentaire sur suffisamment de blogs ? C'est vrai qu'il est si brillant que cela serait dommage qu'on le rate.

Votez Stauffer si bon vous semble et si vous etes vraiment convaincu que ce genre d'homme politique sera demain apte à diriger notre canton en toute sereinité et objectivité sans vieille rancune ni recours à de basses manoeuvres démagogiques.

Personnellement, j'ai des gros doutes et le seul truc qui m'interpelle, c'est sa promesse faite hier soir à son fidèle Decaillet, comme quoi, une fois élu, il s'engageait à réduire l'insécurité à Genève en quelques mois ou alors, en cas d'échec, il quitterait à tout jamais la vie politique. Cette dernière ne pourra alors que mieux s'en porter en se débarrassant une fois pour toute de ce parti du MCG qui ne fait rien d'autre que d'exploiter sans vergogne les frustrations des genevois tout en semant la pagaille partout où il passe.

Écrit par : Vincent | 28/02/2012

@ Vincent

Comme il y a ceux qui censurent et ceux qui censurent après coup ....

Je n'ai pas dis que je voterai Stauffer. J'ai dit qu'au vu de l'attitude des biens pensants je ne me l'interdisais plus. Si vous avez mieux que Stauffer, allez-y, je suis partie prenante. Mais j'attire votre attention sur le fait que les difficultés genevoises ne sont pas le fait de Stauffer, mais bien plutôt des biens pensants qui couvrent Weiss.

Quant à Stauffer chez Décaillet je ne l'ai pas écouté.

Écrit par : CEDH | 28/02/2012

@CEDH

"Si vous avez mieux que Stauffer, allez-y, je suis partie prenante"

Ah ça, mieux que Stauffer cela ne va pas être trop difficile; tous les autres.
Tout sauf le MCG telle devrait être la devise de tout citoyen responsable.
Il est en effet du devoir de tout le monde (en particulier les partis) de lutter contre le populisme de ce mouvement, synonyme de nivellement par le bas.
Ceci dit, je vous rejoins sur la censure même si, tant que vous direz du bien du MCG, vous ne risquez pas d'être censuré…chez Decaillet au moins.
Enfin, il faut vraiment n’avoir jamais regardé une retransmission du Grand Conseil pour ne pas savoir à quel point Stauffer fait à chaque fois son show (d’ailleurs il ne regarde que la caméra) en se permettant d’insulter tout le monde….

Écrit par : Vincent | 29/02/2012

Les commentaires sont fermés.