21/02/2012

L'initiative "RADE" roule d'une rive à l'autre.....

Traversée de la rade : il est urgent et visionnaire d'agir pour un authentique réseau routier genevois


 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Ca y est l'initiative pour une nouvelle traversée de rade roule d'une rive à l'autre.

Dès aujourd'hui vous pouvez manifester vos encouragements à un authentique réseau routier à Genève pour les Genevois et les gens de la région.

Ne restons pas les bras croisés.

Signez et faites signer !

Sachant que :

. la Confédération n'a pas inscrit dans son programme de développement la grande traversée autoroutière de la rade, allant du vengeron à la frontière française, le corollaire, rien avant 2030 ......

. les axes routiers, comme l'autoroute de contournement sont super saturés; ça ne va pas s'améliorer dans les 20 ans,

. le projet d'agglomération 2030 prévoit 100'000 emplois supplémentaires sur le Canton de Genève et 200'000 habitants,

. sur le pont du Mont-blanc, le Département de la Mobilité va supprimer une voie de circulation au profit d'une voie de bus; ça va être un super « caca »,

. sans une traversée de la rade, les TPG ne fonctionneront pas, c'est évident, c'est le « cacas »,

. la Ville de Genève veut fermer 200 rues aux voitures,

. si une canalisation saute comme au quai Général Guisan, c'est le chaos total à Genève; l'expérience vient d'être vécu,

Genève a besoin d'une traversée maintenant afin de garantir les déplacements inter-rives.

Elle est urgente.

En effet, sans délai, nécessité d'absorber la forte croissance des déplacements prévue d'ici 2020, une liaison affectée au seul transport motorisé privé.

Ceci fait suite aux conclusions du rapport du Groupe de travail « Contournement de Genève » daté de septembre 2004, retenant V4, soit :

  • Une traversée sous lacustre de 2 x 2 voies, de l'avenue de France au Port-Noir;

  • Un tunnel de liaison à 2 x 1 voie pour la remontée vers la route de Malagnou;

  • les mesures d'accompagnement retenues par le groupe de travail sur les quais, le pont du Mont-Blanc et le centre-ville.

Cette initiative vise l'aboutissement d'un authentique développement du réseau routier genevois.

Au termes du succès de celle-ci, il appartiendra aux politiques genevoises d'aller de l'avant pour poser deux tubes au fond de la rade. Le coût ne devrait pas excéder 600 millions,--.

Si aujourd'hui, ils investissent des milliards pour le réseau TPG, demain moins d'un milliard pour une circulation fluide à Genève n'est qu'une goutte d'eau dans le lac.

Ne serait-ce pas le confort !

Avec cette initiative, il s'agit de donner un signe clair, montrer une authentique volonté d'être visionnaire est conscient du développement de Genève.

Ca ne peut pas continuer comme hier et aujourd'hui.

Si personne ne bouge efficacement pour un meilleur esprit de la circulation, Genève mourra sous les voitures et la pollution.

Il est temps d'agir, raison pour laquelle je signerai cette initiative et vous encourage vivement à manifester aussi votre accord à une circulation visionnaire de Genève en la signant.

Il est temps de donner un signe clair.....

Philippe Joye, ancien Conseiller d'Etat PDC, doit être super content de voir que ses projets refont surface. Ca devrait être le premier PDC à signer le carton éditer par l'UDC Genève.

Ils doit maudir les gens responsables du « merdier » genevois et embrasser cette INITIATIVE : Genève a besoin d'une nouvelle traversée de la rade pour 2020 !

Pour plus de renseignements : www.udc-ge.ch

Allez bonne journée !

 

 

07:42 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

La préparation chaque semaine de communiqués de presse découpées me permet de mettre en ligne un nombre raisonnable de paragraphes pour permettre à mes pages web de acquérir du trafic grâce à leur contenu.,

Écrit par : mutuelle sant‚ | 02/03/2012

Les commentaires sont fermés.