15/02/2012

136'195 signataires ouvrent le débat sur l immigration

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

L'initiative « contre l'immigration de masse » est déposée avec le succès de 136'195 signatures.

Un tabac en Suisse.

Il n'y a pas de fumée sans feu et le « feu » se consume lentement mais sûrement sur l'avenir de notre Pays. La preuve toutes ces signatures.....

Grâce à cette initiative le débat peut enfin être lancé sur la scène politique de notre pays.

La parole est donnée et peut être prise.

Je la prends humblement !

En Suisse, nous pourrons ainsi décider par nous-mêmes qui a le droit de venir et qui ne l'a pas.

Car depuis bien des années, nous assistons à un afflux d'étrangers notoirement plus contrôlable, notamment les sujets UE.

Si nous ne manifestons rien, le nombre va exploser dans 20 ans.

Les conséquences peuvent être graves au regard du marché du travail, des salaires, de loyers, des prix du sol, des moyens de transport, l'énergie, l'environnement, les écoles, la santé publique, et les institutions sociales.

Comme tous pays ouverts mais restrictifs en matière de regroupement familial, de frontières ouvertes et des problèmes sans cesse reportés dans le domaine lié à l'asile, tel que la France que connaît la France aujourd'hui, la Suisse doit avoir les moyens de contrôler quantitativement et qualitativement l'immigration.

Actuellement, l'afflux d'étrangers n'est pas contrôlable d'où une affluence dangereuse pour la stabilité du Pays.

Vous n'êtes pas sans savoir les effets négatifs que l'on connait dans le domaine de la vie face à l'entrée massive d'étrangers.

Cette initiative plébiscitée par le nombre fou de signatures que nous connaissons exige donc que la Suisse impose des plafonds annuels et des contingents pour les autorisations de séjour.

Il s'agit pour la paix de la vie au quotidien que toutes les catégories d'étrangers soient prises en compte, soit aussi les frontaliers et les personnes du secteur de l'asile à des conditions très strictes.

Partant, il sera indubitable :

- que le demandeur doit faire état d'une offre d'emploi d'un employeur Suisse,

- que seules les personnes souhaitant effectivement s'intégrer seront admises à immigrer en Suisse,

- que les candidats à l'immigration doivent faire la preuve d'une base existentielle indépendante et suffisante.

De sérieuses estimations indiquent que la Suisse comptera quelque 10 millions d'habitants dans 20 ans. Inacceptable dans un petit pays comme notre Patrie ?

C'est pourquoi, nombre de Citoyens Suisses ne contestent pas la nécessité d'agir dans ce domaine. L'initiative populaire contre l'immigration massive nous permettra de stopper l'afflux incontrôlé d'étrangers.

Et c'est vrai, je le répète, nous pourrons à nouveau décider de nous-mêmes sur les personnes qui pourront ou pas venir en Suisse.

Ce qui me fait dire que nous sommes dans le vrai, se sont les programmes électoraux français qui traitent avec d'autres termes les mêmes soucis que chez nous.

Sarkosy et Merkel ne veulent-ils pas rétablir des frontières ?

Nous sommes donc à la page ds bonnes décisions !

Allez bonne journée !

 

 

 

 

 

 

 

 

07:15 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Il était temps.

Orgasme, joie, bonheur!!!

Allah akbar!

Écrit par : anonyme | 16/02/2012

Les commentaires sont fermés.