18/01/2012

Novartis : le feu de l'enfer est terminé !

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Superbe journée que ce 18 janvier 2012.

Ca y est la sentence est prononcée au milieu des employés dans une grande fête populaire de l'Humain. Le feu de l'enfer est terminé !

Novartis Prangins est sauvé du naufrage humain.

La ténacité des employés a ramené à la raison la Direction de Novartis. BRAVO !

L'article de notre bonne « Julie » :

http://www.tdg.ch/suisse/Plus-de-300-employes-de-Novartis-sauvent-leurs-postes/story/11337904

Tout simplement c'est magnifique.

Comme beaucoup, je suis heureux.

Les négociations dans tous les sens ont porté leurs fruits et resteront gravées dans les anales de l'histoire économique vaudoise.

Si les employés sont salués par leur bras de fer sans réserve, il faut aussi constater les excellentes négociations menées par le Conseil d'Etat Vaudois.

Mais c'est flagrant ! Les Autorités Vaudoises sont moins « bobettes » que celles de Genève, au moins elles facilitent l'esprit constructif en valorisant des terrains de Novartis vers un changeant de l'affectation des parcelles qui permettront de réaliser des logements.

Vous voyez cette initiative dynamique de politique à Genève ? Les Autorités sont bien trop molles pour s'engager dans de telles démarche favorisant l'expansion du logement.

A Genève, mais quel manque de courage politique.....

Conclusion sur ce dossier, la culture de Paix du travail cher à l'économie Suisse est respectée grâce à l'engagement de toutes les parties pour le sauvetage de Novartis Prangins.

Et de préciser que les médecins préférés du rhumatologue genevois pourront à nouveau prescrire les médicaments Novartis. Disons un merci tout particulier à cette « petite » main médicale pour son engagement qui aura été très certainement le vecteur du dénouement heureux de Novartis Vaud !!!

Certaines erreurs ont été commises, mais toutes et tous n'ont été lâches en tenant tête à Novartis.

Certes......

A Genève je me pose la question si le Conseil municipal est bien présidé.

Il n'y qu'à lire l'article de ce matin :

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/Le-Municipal-semb...

« Le Municipal s'embourbe pour des points urgents »

La Présidente Démocrate Chrétienne Alexandre Rys une Dame de fer ? A lire l'article, bofffffff.

« Molachone » ? Que l'on nous laisse porter un constat voire un jugement démocratique sur ses priorités liées à la gestion de ce parlement municipal.

Ah nos bonnes Autorités genevoises, un triste tableau. Il n'y a qu'à voir le PLR........

Dans un monde tellement divisé : guerres de religion, génocides, manque de respect, débâcles économiques, nombre grandissant de déprimes, augmentation nette de la pauvreté, j'en passe et des meilleurs, nous sommes gérés comme des pinces.

Quelle magie de la politique à Genève lorsque l'on compare à d'autres cantons comme Vaud ?

Allez bonne journée !

 

 

 

 

 

 

07:51 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Content pour mon ami qui a conservé son travail!

Par contre soyons réaliste!

Les travailleurs ont obtenu le droit de continuer de travailler et en échange Novartis a eu :

-augmentation du temps de travail des employés
-pas d'augmentation de salaire des employés (malgré l'augmentation du temps de travail)
-la déclassification de terrain pour construire des appartements
-un forfait fiscal!

Bravo à Novartis! Pour une entreprise en difficulté avec un bénéfice de 2.5 milliard ben je dirai qu'elle sait mieux négocier que les politiques...
Oui sur Vaud ils sont forts pour prendre la pilule par le c... plutôt que par la bouche...
Bien à vous!

Écrit par : plume noire | 18/01/2012

bravo a Bertrand Buchs pour sont travail

Écrit par : carougeois | 18/01/2012

Les commentaires sont fermés.