09/01/2012

CEVA : nous ne sommes pas des imbéciles !!!!

 

images.jpgBien le bonjour,

Et oui tout recommence, les écoles, les embouteillages, les bourrages de transport public, les trains bondés, les trottoirs, les magasins, les coups de gueules, les incivilités morales et physiques, l'insécurité.......

Genève revient des fêtes de fin d'année et marche sur le chemin de la vie jusqu'au 21 décembre prochain, date à laquelle nous serons tous transportés dans un autre monde selon des scientifiques ancestraux.

Vivons bien, ne payons plus les impôts, les taxes, les factures, puisque tout tombera à l'eau d'office.

Bien plus festif de sortir son porte-monnaie pour faire la fête, partir en week end, en vacances, se payer du sexe à déclencher une crise cardiaque. Mais oui, soyons fous !

En attendant le jour J restons à tout le moins critique sur les « genevoiseries » !

En passant par le plateau de Champel, j'ai constaté la disparition d'arbres au profit de la future gare du CEVA.

A quoi ont pensé les les intellos de service du CEVA ?

Pourquoi ne pas concrétiser cette gare sous le nouveau bâtiment des études de médecine, en dessus du parking souterrain des HUG, derrière l'ancien bâtiment de l'hôpital.

Avec un souterrain pour rejoindre l'hôpital.

Bien plus intelligent, fonctionnel, pragmatique, bénéfique, j'en passe et des meilleurs.

Quels avantages sur le plateau de Champel.

Aucun à mon avis, si ce n'est desservir les « bourges ».

Ce futur arrêt n'est pas central, il ne servira à rien du tout.

Alors les bons défenseurs du CEVA vous n'avez pas réfléchi.

Cet arrêt que vous osez appeler « Champel-Hôpital » est mensongé. Vous nous mentez sur ce coup !!!

Il ne desservira nullement l'hôpital. Les quais de cette station à 25 mètres sous le niveau du sol sera l'accès pour le Plateau de Champel, un point c'est tout.

Si un transbordement souterrain communiquerait avec les HUG, je serais OKI avec la dénomination « Champel-Hôpital ».

Encore une fois, nos Autorités veulent nous endormir. Héhéhéhéhé, nous ne sommes toutefois pas des imbéciles !

En parlant du CEVA où en est le paiement des Français. Quelle décision prise ?

Qui va payer en définitive la partie cher à Eric Stauffer et sa clic. Je vous le donne dans le mille, Nous, les bons petits Suisses.

Si les « Frouzes » ne paient pas leur tronçon et la gare d'Annemasse et bien que les Autorités Suisses retiennent sur les rétrocessions fiscales.

Nous versons environ 200 millions par année aux Communes de l'autre côté de la frontière mais retenons une somme équivalente pour coût du CEVA français.

Certes....

J'ai trouvé sur internet un texte toujours d'actualité contre ce fameux et fumant CEVA dont les travaux vont commencer incésemment.

Vous verrez à lecture de celui-ci on constate que les opposants n'ont pas tout tort.

Lisez plutôt.

Alors CEVA, toujours une ineptie ???? Votre AVIS svp.......

Allez bonne journée !

actcc –Association contre le tracé Carouge-Champel du CEVA. De quelques arguments

1. Une liaison par chemin de fer de Cornavin avec toute la Haute-Savoie est nécessaire.

2. Il est urgent de réétudier la conformité du tracé Carouge-Champel- Eaux-Vives du CEVA, car des tracés alternatifs sont possibles. Ainsi, par exemple, rejoindre le réseau ferré français à Archamps permettrait : 2.1. d’ouvrir Genève également vers Annecy et Chambéry, mais aussi vers le futur TGV

Lyon-Turin. 2.2. de diminuer considérablement les coûts du CEVA, de près de 1 milliard de francs suisses

aujourd’hui, à quelque 450 millions de francs pour ce nouveau tracé. Une solution plus légère et moins destructrice pour l’environnement construit s’impose pour améliorer les transports des pendulaires et des frontaliers du franco-genevois. Comment justifier au XXIe siècle un tracé de 1912 qui ne tient à l’évidence pas compte de l’évolution des villes de Carouge et de Genève, rive-gauche ?

3. De Pinchat aux falaises de l’Arve, toute la zone de loisirs de Carouge (terrains de football, piscine, boulodrome) serait saccagée... et fermée pendant tout le temps des travaux, soit près de 7 ans.

4. Le pont de chemin de fer sur l’Arve devra être surélevé, en raison des risques de crues du fleuve. Il sera donc très inesthétique pour les rives de l’Arve. Il sera en parois de verre. C’est une aberration car le verre réfléchit et résonne.

5. Une gare à Champel n’est pas nécessaire, ni pour les habitants, ni pour les personnes qui travaillent à l’Hôpital cantonal. Les transports publics actuels sont largement suffisants et plus rapides que le futur train circulaire pour rejoindre Cornavin.

6. Le texte de la loi voté par le Grand Conseil genevois et publié dans le FAO ne parle pas d’une gare à Champel et n’évoque d’ailleurs aucun tracé précis. Si la population avait connu le détail en 2002, il y a fort à parier qu’elle aurait réagi sans doute par un référendum..

7. On ne devrait pas faire passer un train dans un quartier résidentiel. Et surtout pas des trains cargo.

8. Le tracé actuel passe sous ou près de nombreux établissements scolaires (écoles primaires, cycle d’orientation) et crèches.

9. De Pinchat aux Eaux-Vives, des milliers de gens vont devoir vivre avec de monstres chantiers pendant 7 à 10 ans (rues fermées, bruits incessants notamment). De façon plus générale, la ville entière sera livrée au chaos et la circulation, déjà plus que pénible, sera pratiquement paralysée.

10. De Pinchat à Champel et aux Eaux-Vives, le tunnel du CEVA serait creusé sous des centaines de maisons individuelles et d’immeubles avec tous les risques possibles : affaissements de terrains, lézardes des immeubles, résonances lors du passage des convois tout particulièrement.

11. Le Plateau de Champel, donné à la Ville en 1845, doit rester libre de toute construction, selon les actes de l’époque !

12. Selon diverses sources, dont notamment les clubs automobiles, aucune étude d’exploitation n’a été conduite. Le CEVA parle une fois de 32'000 emplois dans le périmètre de Champel. Une autre fois, c’est 12'000 emplois ! Ces chiffres ne sont pas sérieux et réalistes !

./.13. Le trafic des frontaliers ne saurait se comprendre que par le seul lien avec Annemasse, ville cul de sac. Des frontaliers viennent à Genève de toute la vallée de l’Arve, mais aussi d’Annecy. Jamais, ils n’iront prendre un train à Annemasse pour rejoindre leur lieu de travail à Genève.

14. Le projet du CEVA anticipe des projets français, dont la réalisation et le financement ne sont pas garantis.

15. Rappelons qu’une nouvelle ligne de tram 17 et un bus 21 relient désormais la gare des Eaux-Vives à Carouge et au Bachet-de-Pesay. Devront-elles être démantelées ?

16. Monsieur le Conseiller fédéral Moritz Leuenberger a écrit en septembre 2004 en réponse à question d’un citoyen genevois que « le CEVA ne devrait pas faire double emploi avec le développement du réseau de tramways qui est prévu pour le trafic local... ». C’est pourtant exactement ce à quoi le CEVA aboutit...

17. Selon les CFF eux-mêmes, le projet du CEVA sera l’un des plus importants depuis la construction du réseau CFF en termes de nombre de parcelles concernées et donc d’expropriations (353 parcelles privées, 1'140 propriétaires, 223'000 emprises temporaires,

84'000 emprises définitives...et 454 servitudes . Est-ce bien raisonnable pour un tracé aussi court et d’une utilité aléatoire ? Genève doit-elle mériter cela ?

18. Selon divers experts (ingénieurs et architectes), la réalisation du CEVA prévu ne coûtera pas 1 milliard, mais 3 milliards de francs. C’est la tactique actuelle de sous-estimer les budgets, pour faire admettre des projets.

Pour tout renseignement complémentaire www.actcc.ch :

 

 

07:30 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Le peuple a voté. Point barre !

Écrit par : Utopus | 09/01/2012

Le peuple s'est fait endormir donc il a mal voté. Les "Frouzes" effectivement ne paieront pas un centimes il est plus simple de laisser la douloureuse aux "couillons d'Helvètes" phrase prononcée par un "Frouze" qui a la chance de travailler en Suisse et qui critique ouvertement le Pays qui le nourri .... Encore un qu'il faudrait "remercier" rapidement !!!

Écrit par : Nain Portequoi | 09/01/2012

Les commentaires sont fermés.