11/12/2011

Climat 2015 : FOUTAGE DE GUEULE ???

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Hier j'étais au coeur de la famille en Valais. Journée « merveilles ».

C'est une tradition familiale à pareil époque de faire les « merveilles ».

Solidarité, tous ensemble nous avons cuisiné plus de 3 kl de ces merveilleuses feuilles sucrées.

Hummmm, faites maison je puis vous assurer qu'elles sont succulentes.

Une très belle journée de l'Avent ensoleillée.

Y a pas a dire le Valais c'est vraiment le pays du soleil !

Bref, un petit bonheur indélébile dans la vie familiale qui ne cesse ne se répéter d'année en année.

En avant Noël !

Certes.....

Mais c'est le temps des réussites !

L'Europe du «  p'tit Nico et de la grosse Berta » s'ouvre vers une trouvaille magique pour sauver le vieux continent. Ensemble sur l'ouverture du désir rationnel.

Le calme avant la tempête ? Laissons passer les fêtes et on verra en 2012.

Ce qui est plus intéressant c'est la feuille de route écrite à d'Urban sur le climat.

Lisez plus tôt la TdG :

http://www.tdg.ch/actu/monde/climat-feuille-route-adoptee...

Dieu merci nous sommes sur la bonne route jusqu'en 2015.

Dans tout ce binz atmosphérique ce qui me fait rire, c'est la Chine, avec notre précieux concours économique....

Tout le monde s'accorde à dire que la Chine, en autre, est super polluée.

J'ai lu un article intéressant sur « Eco, chroniques pour une économie sociale et durable », dont voici un petit extrait :

« Made in China. Ces étiquettes, nous les voyons sur une majorité de nos vêtements. Si nous savons que la Chine domine les exportations de textile et que cette production se fait dans des conditions sociales dégradées, nous connaissons moins la pollution environnementale qu'entraîne cette industrie. Dans un rapport récent, Greenpeace révèle des taux de pollution élevés et la présence de cinq métaux lourds dans les eaux de deux villes de la province de Guangdong, au sud-est du pays : Xintang, la "capitale du monde des jeans", et Gurao, une ville industrielle où 80% de l'économie tourne autour de la confection de sous-vêtements. Pour l'ONG, les pollutions auxquelles sont confrontées ces deux villes sont emblématiques de l'industrie textile chinoise dans son ensemble, qui devrait revoir ses pratiques et sa réglementation ».

Au fait, ne sont-ce pas les pays Européens qui achètent en Chine.

Ne sommes-nous pas responsable pour partie de l'agonie de la Chine. Oh que OUI.

La pollution atmosphérique cause des milliers de morts chaque année (environ 400'000). Un quart de la population chinoise de l'eau souillée par la pollution, Le tiers du territoire Chinois est balayé par les pluies acides.

Cinq des villes les plus polluées au monde se trouvent en Chine. La principale cause de la pollution est la production énergétique par les centrales à charbon.

En dehors, de la santé des Chinois, a pollution est également en train d'affecter l'économie chinoise. De plus en plus de terres agricoles deviennent des déserts.

Bref, la Chine est bien plus malade que cette satanée Europe des riches.

Ce qui me chauffe les narines, c'est que l'on veut bien occulter notre participation à cette pollution puisque nous importons de plus en plus pour économiser.

En fait l'Europe du « p'tit Nico et de la grosse Berta » sont les « grands » pollueurs de la Chine, du moins en partie.

Ils cautionnent le prix à payer de la pollution des Chinois en ne cessant de faire les yeux doux économiquement à ce magnifique pays.

Et nous « imbéciles » que nous sommes, pour le bien de notre porte monnaie, nous achetons Chinois.

Donc tous responsable........

Alors où est le foutage de gueule ?

Pauvre mondialisation du fric.

Bonne réfléxion.....

Allez bonne journée !



 

09:05 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Un quart de la population chinoise joue au tennis dans de l'eau souillée par la pollution, Le tiers du territoire Chinois est balayé par les pluies acides. Le quart du restant est incapable de subvenir a ses besoins en ananas, le dixième n'a plus d'ascenseur après 21 heures, un autre quart ne peut faire circuler les voitures que les jours impairs, le quatrième tiers fume les feuilles d'ananas du premier, le sixième des Chinois marche sur la tête des autres, un septième est trop gros pour chasser les souris, huit Chinois sur sept se demandent ce qu'ils font là, un autre Chinois encore plus chinois que les autres ne se pose même plus la question, un huitième de la population se demande ce que Xavier Comtesse veut dire, le reste n'est pas en reste, une Chinoise sur deux est née après la précédente, 14,5 Chinois par semaine vont pic-niquer sur la lune, les autres regardent la télévision à l'envers, un Chinois rencontre un autre Chinois sur les Champs Élysées et les Champs Élysées ne seront jamais plus comme avant, la Chine est chinoise, mais tout est dans tout, les Chinois sont partout, les Chinois sont partis, les Chinois sont par-là, les Chinois sont chinois...

Écrit par : Géo | 11/12/2011

Les commentaires sont fermés.