06/12/2011

Carouge et F. Longchamp soutiennent "ACTIFS"

 

images.jpgBien le bonjour,

Alors que d'aucuns peignent en gris les murs de la République et canton de Genève, moi le premier, que d'autres jouent les grands « politicards » d'opérette, moi le premier, ou encore les donneurs de leçons, moi le premier, il y en a qui sont sur le terrain et qui agissent activement. Par exemple l'Association genevoise mais Carougeoise ACTIFS.

ACTIFS ?

A pour Adultes,

C pour Collaboration,

T pour Travail,

I pour Intégration,

F pour Formation,

S pour Soutien.

ACTIFS est une association au sens des articles 60 et suivants du Code Civil Suisse installée au 14 avenue Vibert. Elle est soutenue par l'OFAS, l'Etat de Genève, notamment François Longchamp, les communes genevoises, évidemment Carouge, des associations, des privés.

C'est un regroupement en 2009 de deux associations soit Cefca et Pojets. Toutes deux s'occupaient de la prise en charge de personnes avec des limites de capacités intellectuelles.

« 1 + 1 = 1 »!

Avec leurs 40 ans d'expériences à elles seules, ACTIFS a repris les missions de ces deux entités en assumant des prestations entre formations, emplois et formation continue.

ACTIFS c'est une grosse « machine » sociale qui met en valeur son Service de placement professionnel ainsi qu'un centre de formation. Ca s'adresse à des adultes vivant avec limites de capacités intellectuelles, âgés de 18 ans et plus, au bénéfice d'une rente de l'Assurance Invalidité.

ACTIFS a pour but de promouvoir l'intégration professionnelle, mais également la formation continue de personnes actuelles en situation de handicap.

En 2010, 273 personnes avec des limites de capacité intellectuelles ont exprimé un authentique besoin de développer de nouvelles compétences et habilités, de se confronter à des réalités professionnelles différentes, afin de pouvoir augmenter leur participation sociale, accroître leur indépendance et intensifier leur sentiment d'intégration dans la société. En définitive, c'est la volonté d'être confronter à leurs désirs, aux diverses réalités professionnelles et de prouver leur capacité à être reconnu comme des travailleurs à part entière.

Malheureusement, ils n'ont pas tous été pris.

Placements....

En 2010, se sont 41 personnes, 19 hommes et 22 femmes âgés de 18 à 64 ans, qui ont bénéficié des prestation de placement professionnel.

Ceux-ci viennent d'ateliers protégés, formations scolaires, formations professionnelles, d'entreprises et sans activité. Ils vivent soit au domicile personnel, soit au sein de la famille ou en milieu institutionnel.

Lors de leur inscription très motivée, une grande partie d'entre eux, 70 %, proviennent de structures pour personne en situation handicap : ateliers protégés, formation scolaire et professionnelle spécialisés et qui vivaient pour la plupart dans leur famille.

Les domaines d'activités sont l'hôtellerie et restauration, bureau et administration, petite enfance, art et culture, alimentation et vente, maintenance et manutention, construction, fleuristerie, mécanique ou encore structures sociales.

Le service de placement compte 41 personnes.

Formation ....

La formation est très variée. Elle dispose de nombreux cours variés touchant l'informatique, la culture générale, l'expression artistique et bien d'autres encore.

Plus spécifiquement des cours de cuisine, de danse, de gestion de l'argent, de gymnastique douce, l'indépendance en appartement, les sens, l'informatique, le mieux lire et écrire, la mode et les tendances, l'orchestre, la peinture, le permis de conduire, la petite enfance, le self défense, le Taï Chi, le théâtre, etc.

Ce sont des cours qui se donnent aux quatre coins de Genève et demande une participation financière très honnête.

En 2010, ce fut 232 participants, 406 places occupées dans 7 domaines d'enseignement, 47 cours ouverts, 23 lieux d'enseignement et 46 formateurs et assistants.

Les valeurs ....

Une charte existe au sein de cette association.

Elle contient des valeurs que chacune des parties doit respecter. Il s'agit de :

. Potentialité-compétences,

. Vision globale,

. Attentes positives,

. Autonomie-indépendance,

. Individualisation,

. Besoins,

. Moyens et statuts valorisés,

. Implication dans la communauté,

. Expression de la personne.

Le suivi d'ACTIFS ....

Pour l'usager comme pour l'entreprise, le maintien en emploi peut nécessiter une adaptation importante qui au cours des ans peut prendre des reliefs différents et avoir des effets sur l'intégration. Dans l'entreprise : des changements d'équipe, des déménagements, des difficultés relationnelles avec certains collègues. Pour l'usager, des complications liées à l'âge, au parcours personnel, aux épisodes de vie. Tous ces événements méritent un suivi et une intervention d'ACTIFS pour que, en tant que médiateur, ils puissent être résolus par un travail de sensibilisation et d'adaptation réciproque des équipes et de l'usager.

Toutefois, le suivi d'ACTFS ne se limite pas à des interventions ponctuelles de ce type. Il est essentiel d'assurer de manière individualisée le maintien, voire le développement de nouvelles compétences tout au long de la vie professionnelle et la présence d'ACTIFS et de ses interventions définis d'entente entre tous les partenaires qui y contribuent.

Mot de la fin....

ACTIFS n'a de cesse de relever les défis, car les besoins sont bien réels. Pour continuer sa noble mission, il sera nécessaire de trouver encore plus de soutiens notamment financiers afin d'assumer et d'assurer un travail de qualité pour toutes ces personnes en situations intellectuellesment difficiles.

En définitive, ACTIFS c'est le miroir des biens portants dans une société intellectuellement atteinte.

Allez bonne journée !

 

 

 

 

07:22 Publié dans Solidarité | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Bravo d'en parler!

Écrit par : IVANOV | 06/12/2011

Les commentaires sont fermés.