30/11/2011

la Banque Pictet licencierait en 2012 ???

 

images.jpgBien le bonjour,

Ca y est la pluie est annoncée !

Se souvenant de la neige tombée il y a une année jour pour jour, rien de grave.

Quelques gouttes d'eau ne vont pas empêcher la Musique Municipale de Carouge d'offrir son traditionnel concert de l'Avent dimanche prochain à 17 h 00 à la Basilique de Sainte-Croix, place du Marché. Une mise en bouche de la plus belle fête du monde, Noël.

Hier soir, nous avons répété comme des « bêtes », et oui je joue de la clarinette dans cette ensemble musical, pour que ce concert se rapproche le mieux possible à vos oreilles mélomanes.

Dans l'église Sainte-Croix de Carouge quoique plus beau et enrichissant pour l'esprit que de venir écouter la MMC.

Venez nombreux !

Certes.......

Hier après midi, un bon pote m'a téléphoné pour me demander comment se comportait mon imbécile de genou. Comme d'hab, c'est à dire chiant, lui ai-je répondu. Et d'ajouter, que l'autre genou copiait son frère......

Je vais avant Noël à la plus grande maison de « cocufiage » de Genève, les HUG, consulter le patron des genoux. Paraît qu'il va évoquer une prothèse....

Et merde !

Bon on verra bien....

Revenons à mon pote.

Stupeur il me narre qu'il sait de source sure que la Banque Pictet licencierait.

Faisant partie des hautes sphères de la finance genevoise, je le croit assez.

Licenciements oui et non.

En le questionnant, il semblerait que des postes de collaborateurs partant à la retraite ne seraient pas renouvelés.

Paraît même que les bonus, les récompenses, les ci et les ça seraient revus à la baisse.

Moche pour l'économie genevoise et subsidiairement pour les finances de la Ville de Carouge.

Déjà la Lloyds Bank qui quitte Genève, combien d'autres ensuite.

Mais pourquoi donc ?

Pictet & Cie comme tous les établissements financiers subissent les méfaits de la crise des « Dix nouvelles calamiteuses ». Les souffrances n'épargnent personne.

Personne y échappe.

Nous sommes dans une spirale du serrement des boulons.

A l'aube des fêtes de fin d'année les grands de Genève se taisent-ils pour ne pas démoraliser les troupes ?

Alors vrai, Pictet & Cie voit rouge ??? A vérifier.....Il n'y a pas de fumée sans feu....

2012 à quelle sauce allons nous être voués.

A cette seconde, j'entends à Option musique que 2011 aura été une des plus chaudes années depuis des lustres. Et ce n'a pas allé en s'arrangeant pour les prochaines années.

2012, chaude année ???!!!!

Ah oui le 21 décembre 2012 c'est la fin de notre humanité....

Allez bonne journée.

 

PS, Journalistes sympas, ne m'appelez pas, je ne vous donnerai pas le nom de mon « indic » !!!

 

 

 

 

08:09 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

29/11/2011

Carouge 12 voit rouge sans le 13....!!!!!

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Tout va bien, ça roule rond, vous êtes toujours heureux d'être au monde et d'y voir clair !!!!

Car :

« La simplicité ne s'apprend pas, elle se découvre, elle se redécouvre, sans cesse » (Alexandre Jollien) ».

A Carouge on se la joue pas toujours simple.

Pourquoi ?

Un changement d'habitude visionnaire fait râler.

Carouge bouge et voit rouge !

J'ai lu un article dans notre bien aimée « Julie » :

Carouge n'aura plus de tram direct pour Cornavin : « Ca va être le petchi »

http://www.tdg.ch/geneve/actu/carouge-aura-tram-direct-co...

C'est le PDC Carouge qui râle le plus. Parti de la famille composé d'Aînés hypra respectables, normal que ça bougonne au sein de ce vieux parti.

Et bien les jeunes PDC Carouge bougez-vous, occupez-vous des Aînés de Carouge.

Ouvrez une permanence, recevez les nombreux appels téléphoniques, allez chercher les gens chez eux, montez les à la gare, que diable.

Les « enfants » doivent s'occuper des Parents.

Etre Humain, n'est ce pas une grande vocation.

Un bon coup démagogique !!!

Faut bien rigoler et la franchement on nous fait bien sourire.

Certes.....

Mais pourquoi prendre la main des Aînés hypra respectables pour les mener à Cornavin ?

Les braves Anciens doivent désormais changer de tram pour aller à la gare.

D'abord le 12 jusqu'au rond-point de Plainpalais ou place Bel Air puis changer pour monter le tram 13 qui les conduiront à la gare.

Quelques pas séparent les deux arrêts. Pas d'escalier. Un tapis rouge ! Rien de transcendant à changer de tram.

A l'époque comme parlent les Anciens, le tram 12 n'allait pas à Cornavin, le corollaire, fallait changer et marcher un pt'it peu pour prendre le 11 ou un autre.

Ils faisaient comment nos respectables Parents.

Mais j'y pense, avant lorsque qu'une personne voulait aller à l'aéroport ne fallait-il pas sortir du 13, évidemment, pour aller prendre le train ou un autre bus ?!

Qu'en pensent les gens de Plainpalais ?

Ah oui c'est vrai, il est toujours difficile de modifier les acquis, les habitudes.

Comment font-ils les usagers des transports publics dans les autres villes.

Prenez Paris, ne faut-il pas changer de métro 2 voire 3 fois pour aller à la gare.

Nous sommes trop gâtés à Genève.

Mais au fait, ce n'est pas tous les jours que les braves Aînés de Carouge vont à la gare.......

Alors chez qui le « petchi ».

Les mêmes Aînés ne râlaient-ils pas lorsque qu'une kyrielle de trams passaient à travers Carouge. Nuisances sonores et immobilières, vibrations, j'en passe et des meilleurs.

Ah nos bons et super respectables Aînés, tout comme le bon Docteur et le Consultant, ça râle toujours !!!!!!

Conclusion : appelez SOS PDC Carouge pour vous monter à la gare !!!!

Bah faut bien rigoler dans ce bas monde.

Allez bonne journée !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:52 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

28/11/2011

AVENT : Les visiteurs inattendus.....

 

images.jpgBien le bonjour,

Profitez bien de ce calme automnal, il semblerait que dès mercredi ça change.

Hummm la neige du temps de l'Avent.

Nous entrons dans la belle période des préparatifs de Noël.

Alors n'hésitons pas à nous mettre dans l'humeur de cette belle fête qui rassemble le plus possible de gens, de familles, d'amis autour du l'essence même de Noël.

Pour mener à bien ma plume, j'ai trouvé une jolie lettre accompagné d'un texte qui ne laissent pas insensibles.

Mettons nous dans l'âme de Noël.....

Allez bonne journée !

« Je vous apporte aujourd'hui un conte de Noël, tiré d'un poème de Helen Steiner, et qui vient nous rejoindre au coeur, dans l'essence même du vrai sens de Noël. Je trouve que de nos jours, l'esprit véritable de Noël fait place à un système de valeurs matérielles qui enveloppe tout ce que notre coeur d'enfant a appris au noyau familial.

Bientôt, ce sera Noël, je me propose bien de raconter à mes petits-enfants ce qu'est le vrai sens de la fête. C'est la tradition dans notre famille de recevoir enfants et petits-enfants dans un grand repas où chacun peut exprimer ce qu'il vit, et les enfants aussi ont droit de parole et peuvent s'exprimer sans pour autant les empêcher de jouer avec leurs étrennes qu'ils déballeront dans une grande joie.

Et voici ce conte qui s'intitule:

LES VISITEURS INATTENDUS

Siméon, le vieux cordonnier, vivait seul dans un petit village perdu au creux des Rocheuses. Ses deux enfants partis pour les États ne lui écrivaient pas souvent. Sa femme, depuis longtemps, l'avait quitté pour un ciel plus serein. La franche et cordiale hospitalité du vieux Siméon lui avait mérité l'estime de tout le monde.

Or voici que la nuit précédant Noël, le Christ Jésus lui apparaît en songe: "Siméon! Siméon! Ce soir, c'est Noël. Je viens chez toi."

Le coeur plein d'une sainte joie, le sympathique cordonnier nettoie la boutique, prépare le repas, déblaie la dernière neige, décore l'humble cabane. Tout est prêt pour accueillir dignement le divin Visiteur.

Voilà qu'aux neuf coups de l'horloge, Siméon entend frapper à la fenêtre. Il accourt, ouvre la porte: c'est un enfant tout en pleurs qui cherche sa mère. Vitement, le vieux Siméon rassure l'enfant et se hâte de le reconduire à ses parents.

Le vieux cordonnier attend toujours avec hâte l'invité de marque, lorsqu'on frappe à nouveau à la porte. Entre alors une vieille grand-mère, toute courbée sous les ans et grelottante. "L'hospitalité, monsieur, pour l'amour de Dieu !" La chambre d'Hôte est bien prête, mais ce sera pour le céleste Visiteur. Pris de pitié, Siméon offre à la vieille grand-mère un bon thé bien chaud et quelques galettes.

L'horloge égrène encore les heures, lorsqu'une troisième fois, le vieux Siméon devine le pas d'un visiteur. "C'est Lui!"" Vitement, il ouvre toute grande la porte. C'est un passant, affamé, vieilles bottines aux pieds, manteau troué sur le dos. Ému, le vieux Siméon lui donne ses propres chaussures et quelques vêtements plus chauds.

Les douze coups de minuit depuis longtemps se sont éteints dans la nuit. Déçu, épuisé, le vieux cordonnier tombe dans un profond sommeil. Soudain, il sursaute; ses yeux ont peine à soutenir la lumière éclatante qui baigne sa maison. Une voix très douce appelle le vieux Siméon. Il la reconnaît: c'est le divin Visiteur !

Siméon ! Siméon !

- C'est toi, Jésus ?

Oui, Siméon !

- Seigneur, pourquoi n'es-tu pas venu? J'ai attendu en vain toute la nuit. Pour toi, j'avais tout préparé, nettoyé, décoré. Je désirais tant te voir.

- Mais, Siméon, relève la tête. J'ai tenu promesse ! A trois reprises, ce soir, j'ai franchi le seuil de ta porte. A trois reprises tu m'as accueilli: l'enfant tout en pleurs, la grand-mère toute transie, le mendiant affamé, c'était MOI ! ...

 

(D'après un poème de Hélen Steiner.) »

 

 

07:15 Publié dans Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

27/11/2011

PARTAGE : Nés les uns pour les autres...

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Ca y nous y sommes entrés.

Ben dans quoi ?

Dans le temps de l'Avent, ce 27 novembre étant le premier dimanche de l'Avent.

Nous filons droit vers le Noël.

Hier, j'ai partagé de supers moments intenses en joie de vivre.

Primo, une répétition générale avec la Musique Municipale de Carouge en vue du concert gratuit de l'Avent dimanche 4 décembre à 17 heures à la Basilique de Carouge, Sainte-Croix (ouverture des portes à 16 h 30).

Quelle beau partage ces notes portées sur les mesures de la parfaite harmonie.

Une matinée emplie de dièses avec mes partitions et les Amis de la musique.

Deuxio, suite à ce séminaire musical, nous avons partagé un repas suculant. Tous les ingrédients étaient réunis pour partager un moment de convivialité, de rire, de santé, très Carougeois.

Troisio, fin d'après midi, le spectacle de gym donné par la Société de gymnastique de Carouge. Une tradition annuelle très Carougeoise. Partage de démonstrations de gym avec des enfants et des ados.

Une journée de partage avec des petites choses.....

Au centre l'humain.

Le PARTAGE ?

Mais c'est bien sûr hier la journée du partage à Genève.

Lire l'article de la TdG :

http://www.tdg.ch/geneve/actu/gros-succes-samedi-partage-...

Il n'y a pas que la nourriture, il y a aussi les actes, les gestes humains tout simple.

« Jour après jour, dans le geste et l'attention discrets, se tourner vers l'autre. Apprendre à dire « toi », et pas seulement « moi », « toi d'abord » au lieu de « moi d'abord ».... Un chemin d'alliance et de liberté éblouissant.

Partage, tu m'apprends qui je suis, tu me défies, tu me renvoies mes milles visages. Certains m'échappent ou me trahissent, d'autres me subliment. Sans toi, partage, je ne saurais rien de moi. Nous nous mettons mutuellement au monde.....

Ci-dessous, un petit poème anonyme trouvé sur Internet.

Allez bonne journée !

 

Alimenter d’émotions et de larmes

L’humain doit sans cesse se nourrir

Une nourriture du corps et de l’âme

Un besoin vital d’occuper son esprit

 

Des lectures parcourues avidement

Cherchant des réponses à tout prix

Un mot une phrase, un sens défini

Il est toujours en questionnement

 

Il lui faut suffisamment d’amour

Sinon il n’arrive pas à fonctionner

Il pense pouvoir passer son tour

Fermant son coeur des mal-aimés

 

Voyant sa solitude noyée de chagrin

Il ne pourra pas échapper à son destin

Celui de sa connexion interne de son être

D’échanger simplement, de reconnaître

 

Qu’il est ça propre source d’intérieur

Menant à la fusion de son entourage

Se nourrissant de ces liens extérieurs

Comblant ainsi le lien unit du partage

 

 

08:20 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

26/11/2011

Eric Stauffer à la sécurité genevoise ???!!!

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Et pourtant la vie pourrait tellement être plus paisible si nous n'avions pas des détracteurs qui sèment le mal, la peur, le carnage mobilier, dans les rues.

Mais bon chien dans quel monde vivons-nous ?

Je suis certain que la jungle c'est bien plus respectueux.

Genève a été surpris, en marge de tout ce qui ne va pas super bien, par une manifestation surprise.

Notre bien aimée « Julie » en parle ce matin :

http://www.tdg.ch/geneve/groupe-quarantaine-black-blocs-manifeste-rues-geneve-2011-11-25

C'est navrant qu'à Genève, ville où il faisait bon vivre il y a quelques années, des « emmerdeurs » surgissent au beau milieu de la ville est sème la pagaille.

La Police a réagi au quart de tour et a essayé de mettre de l'ordre.

Pas facile d'agir face à un éclair surprise sèmant la pagaille.

Au fait, pourquoi aucune arrestation. Est-ce qu'Isabel Rochat, PLR, de la Tour Baudet, qui n'a pas voulu surcharger Champ Dollon ?!

J'espère bien que la Police et surtout les Services du Procureurs de Daniel Zapelli, PLR, vont réagir. Certainement que des photos ont été prises, certainement que des témoignages ont été recueillis, certainement ci et ça, qui permettront de démasquer ces petits «zizis » cagoulés, meneurs de troubles surprises.

Bref, Genève se réveille la gueule de bois ou plus tôt cassée, car atteinte aux biens mobiliers.

Conclusion : je commence à penser qu'il faut un « bulldozer » à la sécurité de Genève. Eric Stauffer ???!!!

Une chose est certaine, Isabel Rochat, PLR, lui prépare un fauteuil en or pour 2013.

Quant à ses collègues du Conseil d'Etat, indéniablement ils préparent un large tapis pour laisser rentrer au Grand Conseil une dizaine de Députés MCG en plus.

C'est pour ça aussi que je suis rentré à l'UDC....car je ne veux pas de « marginaux  réalistes » de la politique à Genève. Et pis les PDC, PLR, Socialistes, sont eux trop mous ....

Avec le MCG nous serons face une politique « totalitaire » trop caractérielle.

Mais bon on dirait que ce que c'est ce que veux les Autorités genevoises.

Conseil d'Etat et Députés.....

Vous verrez 2013......

Sur ce je vais répéter ma clarinette avec la Musique Municipale de Carouge, car traditionnel concert de l'Avent à la Basilique de Carouge, Sainte-Croix, dimanche 4 décembre prochain à 17 h (gratuit, ouverture des portes à 16 h 30).

Allez bonne journée.

 

 

07:39 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

25/11/2011

Addiction sexuelle ? Et vous ...???!!!!

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Primo, c'est la veille du week end. Génial les commerçants Carougeois sont ouverts.

Deuxio, jour pour jour dans un mois c'est Noël.

Troisio, l' addiction sexuelle gonfle les bouquins psy. !!!

Souffrir de manque de sexe ? En fait oui et non car c'est plus que jouissif, le corollaire bon pour le moral et le phy. « Nettoyer les outils ne peut être que propreté pour les membres de cette bonne vieille terre !!! ».

DSK ? Parce que ce fut un number one de la planète on en a fait toute une érection médiatique alors que les grains de sables humains sont tout aussi forts dans cette noble branche qu'est le sexe. DSK comme bien d'autres sont malades du sexe.

J'ai lu que « les cas de célébrités sont médiatisés, mais nous voyons arriver les gens lambda qui souffrent exactement de la même chose. C'est exactement comme pour la drogue ».

Alors, des spécialistes de la dépendance sexuelle pense que le mécanisme de cette maladie est encore tabou mais qu'il existe bien.

L'Association américaine de psychiatrique (AAP) répertorient la dépendance sexuelle comme une sorte de dysfonctionnement.

D'autres comme une addiction tout comme l'alcool, le tabac, la drogue.

N'oublions pas que Freud a écrit aussi que la masturbation était une addiction originelle.

On s'intéresse encore peu à l'addiction sexuelle car c'est encore tabou, notamment en Suisse.

Pratiquer le bon sexe, un besoin naturel ?

Je pense que oui.

Pour moi ce n'est pas une addiction, c'est un état d'esprit fantasmé, pratiqué, pour autant que faire l'amour reste un sentiment d'amour et non un besoin démesuré. La séduction humaine n'est pas un état d'esprit animalier.

Ce n'est pas tabou de dire que la personne stressée ou angoissée ou contrariée modifie son comportement. Certains s'abandonnent à l'alcool ou le tabac par exemple, il y en a d'autres qui développent une grande activité sexuelle.

Est-ce fuir le danger par l'acte sexuel.

Il semblerait que 3 à 6 % de la population serait concernée par le sexe à la minute. Et tous ceux qui ne sont pas répertoriés.......

Force est de constater toutefois qu'après le soulagement sexuel, les soucis quotidiens reviennent et rebelote il faut jouir d'une manière ou d'une autre.

Le cercle vicieux se mort la queue (!) car l'addiction sexuelle va se répéter. Ca passe indubitablement par l'apaisement sexuel pour parer aux moments de la vie toujours plus difficiles.

Face à cette situation, le besoin incompressible se traduit par la multiplication des conquêtes sexuelles. Chez d'aucuns, souvent ce besoin s'oriente vers la prostitution ou la fréquentation rapprochée des sites pornos.

J'ai lu que « certains peuvent passer la journée à se masturber devant des films, se font renvoyer car ils n'ont pas pu s'empêcher de fréquenter des sites spécialisés durant leur travail, d'autres se ruinent en escorts girls, leur femme les quittent... ».

Alors vient l'isolement, la dépression, etc.

Une doctoresse spécialiste dit que « le sexe sans émotion produit une addiction ».

Et en conclusion, il faut bien admettre selon les spécialistes que le «  Sexe addict » finit pa couper du monde.

Et vous, êtes-vous un Don Juan ou un « sexe symbole » ????!!!!!

Allez bonne journée !

 

 

 

08:23 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

24/11/2011

Dans un mois Noël ! Réenchantons le quotidien....

 

images.jpgBien le bonjour,

Dans un mois la veillée de Noël !

C'est la plus belle nuit du monde où au coeur des hommes descend un peu d'amour.

Merci de laisser brûler dans nos coeurs cette petite flamme source de vie.

Car à voir :

. Le spectre de la crise qui guette l'ensemble de notre planète,

. L'Europe aux soins intensifs,

. Les mutations politiques dans les pays Arabes,

. Les bourses qui n'ont de cesse de se casser la gueule,

. Les prévisions économiques bien sombres,

. Les Finances du Canton de Genève qui s'effondrent,

. Les futurs licenciements,

. Les catastrophes naturelles dues au réchauffement climatique,

. Les ci et les ça,

Rattachons-nous à d'authentiques valeurs toutes simples comme Noël.

Nous allons entrer dans le temps de l'Avent.

Alors, resserrons dès maintenant les liens de la famille, de l'amitié, des petites choses.

Solidarité, authenticité, force de caractère pour surmonter, joie de vivre, amour de son prochain, éclat du merveilleux derrière la banalité du quotidien, j'en passe et des meilleurs.

En cette période où le soleil est tamisé, marchons sur le boulevard de la confiance, de la joie, de la sérénité, de l'amour ou de la gratitude.

Soyons sensibles à donner à sa famille, ses amis, ses copains, les autres, son attention, son temps, ses forces....

Donner à brassées ce que l'on a, ce que l'on veut être.

Donner et redevenir nu, dépouillé de tout, sauf de la Vie qui circule à travers nous.

Nous sommes à un mois de Noël, alors mettons-nous dans le temps de la richesse de l'amour.

Allez bonne journée !

En avant l'Avent.....

Toile de velours s'abat tendrement sur le sol meurtri,

Tel un baume précieux qui assainit les pires blessures ;

Là-bas, au loin, lutte vigoureusement l'oiseau transi,

Désemparé de voir ses amis les arbres sans parures.

 

Paix en la demeure,

Doux recueillement :

Attiser l'ardeur

Du foyer aimant.

 

Inutilement l'homme épuise toutes ses nobles forces

A quérir, ci, là, un bois qui ne saurait se consumer,

Une nourriture qui fragilisent tant les écorces,

Des apparats qui obstruent pourtant sa faculté d'aimer.

 

Le thé de l'accueil

La saine accolade

Le bon vin vermeil

Pain et régalade !

 

A s'éparpiller dans le froid au lieu de se recentrer,

L'homme, "de peu inférieur à Dieu", perd pied et se morfond,

Pourrit son graal intérieur, laisse son coeur se geler :

Le redondant, il l'affectionne, l'important, il l'abscond !

 

Offrir le présent

Qui ne pourrit pas,

Montée de l'Avent,

Chemin sans tracas...

 

 

 

 

 

 

07:54 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

23/11/2011

Isabel Rochat braquée par les "flics" !!!

 

images.jpgBien le bonjour,

Et bien Nous, nous allons mieux qu'Isabel Rochat la PLR grande Cheffe des Polices.

A en lire l'article de la TdG :

http://www.tdg.ch/geneve/actu/gros-malaise-plombe-service...

C'est dire que nos bons Gardiens de la Paix se braquent contre la politique menée par la Dame manifestement pas de fer.

Ils ne lui font plus confiance.

En définitive, Isabel Rochat n'a pas la poigne d'une femme qui devrait au contraire en avoir pour gérer un Département lourd de sécurité.

Bonne Conseillère administrative à Thonex, mauvaise Conseillère d'état ?

Disons ouvertement et honnêtement que la Magistrate PLR ne maîtrise pas la Sécurité genevoise, le corollaire son Département et l'image de celui-ci au sein de Genève et d'ailleurs.

Les fruits recueillis à New York ne tombent vraiment pas dans le panier de la bonne gestion de son Département.

Avec Marc Muller, Daniel Zapelli, est-ce devenu la malchance des faiblesses du PLR ?

Ennuyeux dans la Genève Internationale ou les médias parlent au quotidien des incivilités de tous les genres.

N'est-ce pas installer une certaine instabilité au sein du mécanisme fondamental de la bonne gestion de la Police, via le bien être.

Autant arguer dès lors une réalité de blessure psychologique source de souffrance chez les femmes et les hommes qui essaient de faire régner l'ordre.

Ce qui voudrait dire que les lois présidant à la construction d'une authentique sécurité genevoise sont peu ou prou pas efficaces.

Normal si à la pointe de la pyramide la « Pharaone  Isabel » ne donne pas l'impression de tenir les reines des Polices.

Autant avouer que les Polices genevoises peuvent se sentir abandonner par le pouvoir politique, surtout celui du PLR. Cela devient-il démesuré ?

Fuient la confiance, la motivation, l'expérience, l'efficacité, le désir, l'authentique bien être à Genève.

Bref, Isabel n'est pas le bon pilote du « gros porteur » des rêves de ses électeurs en 2009.

Les grandes illusions portées sur la Grande Cheffe s'envolent.

Elle n'a pas semble-t-il le charisme de la Dame de fer pour conduire les satisfactions de la paix au sein de son Département.

Nous aspirons tous à nous sentir en paix et en sécurité, à être ouverts aux autres, à être les agents de notre vie.

Pourtant à Genève, nous nous ressentons souvent tristes ou angoissés, dépendants, emprisonnés dans des scénarios répétitifs : Nos Autorités ne fonds pas trop le poids dans une société en mouvance constante.

Nécessité alors de dépasser ou de changer le passé pour un meilleur avenir.

Faudra bien réfléchir lors des élections de 2013.

En fait depuis Guy Fontanet il n'y a pas eu vraiment de CHEF des Polices genevoises.

Et le super Chef, Jean-Robert Warynski...

Woua c'étaient des Chefs, des vrais.

Allez bonne journée.

 

 

08:15 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

22/11/2011

Les grévistes des HUG sont des moutons !!!!!

 

timthumb.php.pngBien le bonjour,

Bien dormi les gens d'ici et d'ailleurs ?

Hier je suis allé à l'hôpital pour mon imbécile de genou.

Oh surprise, une masse blanche à l'image d'une lésion cancéreuse sur une radiographie, garnissait le parvis de l'hôpital.

Tiens, une manifestation aux HUG ?

Ah mais c'est bien sûr, se sont les grévistes qui vont prendre froid.

Pour des motifs très sociaux qu'ils entendent défendre, c'est leur droit le plus strict de « grever » une servitude à leur profit contre les HUG.

Jusqu'à là pas de blême pour moi.

Mais.......

En cortège, ils partent comme un bon troupeau de moutons de l'entrée vers leur campement de fortune, emmenés par un voire deux bergers, les meneurs de situation, les tambours majors.

Coiffés d'une casquette blanche très syndicaliste, la grande majorité des petits blancs rigolent, parlent avec un fort accent, baragouinent peu ou prou des mots en français. Les femmes sont maquillées, bien coiffées, joyeuses, quant aux hommes ils sont bien heureux d'être au soleil très automnale.

Au fait, ne gagnent-ils pas correctement leur vie, n'ont-ils pas la garantie de l'emploi, ne bénéficient-ils pas d'un super bon 2ème pilier ???? Heureusement qu'ils ne sont pas dans le privé. D'aucuns et beaucoup dans leur pays ne gagneraient pas ceci et cela !!! « Au fait, combien de Suisses..... »

Mais bon faire la grève est un droit.

A 11 h 33 je veux sortir de l'hôpital et oh grande surprise, ils sont tous là comme dans un parc à moutons, entassés dans le hall de l'entrée. Il y en a même qui sont assis sur le tapis gris dégueulasse, car c'est l'hôpital laisse vraiment à désirer côté propreté. Mais que font les nettoyeurs.

Presque un picoulet !!! Ah mais ils ne savent ce qu'est le picoulet genevois !!!

Mais bon faire la grève est un droit.

Ils ne sont gentils, gentils, gentils; ne sont-ils pas des moutons bien dociles qui suivent les syndicats qui ont évidemment le droit de réunir les moutons dans le parc des revendications sociales.

Bref, pour sortir de l'hôpital à 11 h 35, la galère : excusez-moi svp; pardon Madame la gréviste, oups attention Monsieur je ne veux pas vous écraser vous qui jonchez le sol, vous qui rigolez aux larmes pouvez-vous me laisser passer, ouf je suis dehors.

Qu'ils fassent la grève, c'est leur droit le plus strict, mais qu'ils n'« emmerdent » pas de grâce les patients, les familles, les gens qui eux travaillent, contents d'avoir du boulot et un salaire.

Faudra bien que MM Pierre-François UNGER, Chef du Département idoine, et Bernard GRUSON, Directeur sympa de HUG, tous deux PDC, prennent des décisions pour remettre au boulot les moutons « blancs et noirs ».

L'hôpital devient dégueulasse et ce n'est pas bon pour lutter contre les méchantes bactéries qui attaquent les gens. Avec mon imbécile de genou, j'en sais quelque chose.

Et subsidiairement, ne pas les autoriser à manifester dans l'établissement. N'ont-ils pas une tente dressée tout à côté de l'hosto.

N'y a-t-il pas une sécurité très musclée pouvant les faire dégager du hall ?

Mais bon faire la grève est un droit, surtout lorsque l'on gagne que des clopinettes, que l'on a pas la garantie de l'emploi, et que le 2ème pilier n'assurera pas une bonne vieillesse !!!!

Ah les moutons.....

Allez bonne journée !

 

 

07:50 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

21/11/2011

Il y a trop de "gros" en Suisse Romande !!!!

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Passé un bon week end.

Profitez de ce bel automne très ensoleillé car dans un mois jour pour jour nous entrerons dans l'hiver.

Brrrrrrrrrrrrrrrr

Et bien en attendant faudra voir à faire du sport et du régime pour perdre des centimètres.

Tiens pour ne pas vexer les gens en ne parle plus de kilos en trop mais de centimètres. Ah oui faut faire attention à ce que l'on dit pour ne pas gonfler les âmes sensibles. Elles risquent de sombrer dans la déprime !

Certes....

Alors les romands nous sommes plus gros (appelons un chat un chat) !

Lisez plutôt ce que la TV

« Selon une étude, la moitié de la population suisse serait en surpoids. Sur 1445 personnes, 53% auraient un tour de taille trop élevé.

Les Romands seraient plus gros que les Alémaniques puisque 58,6% auraient un tour de taille supérieur à 80 cm pour les femmes ou 94 cm pour les hommes.Plus de 30% de la population suisse est fortement en surpoids selon une étude effectuée par le CHUV en 2010 et 2011 sur mandat de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Les autres 23% sont considérés comme en surpoids. Cet aspect de l'étude, publiée la semaine dernière, a été relevé par "la SonntagsZeitung" et par "Le Matin Dimanche". Selon l'enquête, 58% des femmes et 48% des hommes sont en surpoids. La mesure du tour de taille permet de mieux évaluer le risque de diabète ou de maladies cardiovasculaires que le seul indice de masse corporelle (IMC), estime le CHUV. En mesurant uniquement ce dernier, la part des personnes trop grosses ne s'élève qu'à 45%. » http://www.tsr.ch/info/sciences-tech/3596387-la-moitie-de....

C'est promis demain je me prends en main. Enfin si j'arrive à faire le tour de ma sphère !

Prouvée scientifiquement, pour lutter contre l'obésité ou l'excès de poids est vivre, une bonne alimentation saine. Un régime adapté avec le moins possible de calorie.

Aussi limiter la nourriture grasse et riche en sucre rapide (fast-food) ainsi que les boissons sucrées (sodas).

Il faut savoir par exemple que l'alcool « endauf » les bourlets.

Bref, nécessité d'adapter ses besoins nutritionaires à un régime adapté, par exemple la méthode dissociée.

Faut pas hésiter à consulter les spécialistes du régime qui seront vous donner tous les bons conseils pour éviter de prendre du poids.

Mais aussi faire du sport. Faut brûler les calories dont ne votre corps ne peut pas éliminer.

En conclusion, ne nous « américanisons » pas chez Mc Do !!!!

Allez bonne journée.

 

 

 

 

 

07:40 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

20/11/2011

Allons au delà de ce dimanche......

 

images.jpgBien le bonjour,

Woua, à l'heure où le bec de ma plume laisse couler des gouttes d'encre, le ciel est dégagé, pas un nuage.

Magnifique cet automne, que du bonheur.

Ce qui m'amène gentiment et sûrement à vous transcrire ici un texte trouvé sur internet.

Il narre qu'après l'eucharistie il y a un chemin tracé que nous devrions suivre dans la prière.

Après......la vie continue.....

Soyons ouverts, simples d'esprit, pas compliqués, allons au delà de notre petit nombril, n'ayons pas la prétention d'être un grand feu mais bien une petite flamme.

Il y a trop de gens qui se la pètent, qui s'agitent le chou pour le paraître.

Ah être quelqu'un.

A mon humble avis, ils sont aussi malade que les « gangréneux » . Ils sont rongés par les cellules du « moi je suis le meilleur ».

Mon père disait : « Tu sais François à 3 heures sur le pot de chambre, ils sont comme nous ». N'est-ce pas Docteur.......

Certes.....

Voici ce texte saisi sur le site www.paroissepaul.ca/pour-aller-plus-loin.html

Allez bonne journée !

À la toute fin de l'eucharistie. le président trace une grande croix sur l'assemblée et les

participants font de même sur leur corps. comme à l'entrée. redisant bien le caractère

Identitaire du signe de croix. Puis les dernières paroles sont adressées sous

forme d'une consigne: Allez...! Allez dans la paix du Christ! Autrefois on le faisait en

latin en chantant; Ite, missa est! ce qui veut dire Allez. la messe est dite. On soignait

même le Ite. le Allez en le vocalisant comme pour lui donner encore plus d'importance.

Mais était-il vraiment nécessaire de signifier à l'assemblée que le culte était terminé?

Pas plus hier qu'aujourd'hui. d'autant plus que rien n'est terminé. En fait. le mot important

à retenir est le Allez...! au sens d'un envoi car il s'agit bien d'un envoi. Toute eucharistie

comporte un après. un lendemain. Si pour reprendre l'adage popularisé au Concile.

l'eucharistie est source et sommet de la vie chrétienne, on a souvent tendance à ne retenir

que le volet sommet si bien que lorsqu'il est atteint tout semble complet. Sans plus. "

on se revoit la semaine suivante. Pourtant l'eucharistie est aussi et d'abord une source

propre à irriguer le quotidien tant des individus que des communautés. Elle engendre et

nourrit les lendemains...

Cet Allez. cet envoi est à entendre comme un ordre de mission, un peu comme si on

disait: Allez... le monde compte sur vous, le monde a besoin de vous! L'eucharistie est

une école de partage et de communion. un lieu merveilleux d'apprentissage à la solidarité.

D'ailleurs la pratique de l'eucharistie. comme toute pratique liturgique. implique une dimension

éthique incontournable. Elle devrait en principe -déboucher sur une action

ou sur des manières d'être. L'oublier conduit les gestes de pratique à se refermer sur eux-

mêmes. ce qui risque de réduire l'eucharistie à une simple dévotion personnelle.

C'est dans l'après que se vérifie la qualité et la vérité de la prière. À la prière universelle

le président invite l'assemblée à élargir ses préoccupations à la grandeur du monde

sans oublier les préoccupations concrètes de la communauté. Cette démarche est déjà

porteuse d'un engagement -mieux d'une compromission -celle-là même qui se donne à

entendre dans l'ordre de mission qui vient clore le rassemblement.

Saint Augustin qui avait le sens de la formule disait: Deviens ce que tu as reçu. Or

la nourriture partagée à l'eucharistie est bien le Corps du Christ. Le recevoir c'est accepter

de se laisser transformer personnellement et communautairement par cette présence.

C'est devenir comme lui solidaire de ses frères et soeurs. Voilà bien tout le sens

de cet après qui nous attend au sortir de la messe. .

Jacques Houle

 

09:04 Publié dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

19/11/2011

"Stauf fer chauffe la Tour Baudet" !!!!!!!

Unknown.jpgBien le bonjour,

Excellent week end bien automnale empli de ce magnifique soleil source de bonheur et de joie dans nos esprits et nos coeurs.

Ah notre Ami Eric Stauffer !

On se rappelle du fou chantant Charles Trenet !

Un grand Monsieur de la chanson française.

Que de souvenirs avec cette star.

A Genève ...

Notre Julie dit bien les choses :

http://www.tdg.ch/geneve/actu/grand-conseil-genevois-musele-eric-stauffer-deputes-2011-11-18

Au Grand Conseil, nous avons notre « fou » de la politique !!!!

Le « poli piquant » Eric.

Ce grand et solide gaillard qui met en émoi le plus « grand théâtre » de Genève et de la Suisse peut être, je veux parler du Grand Conseil.

Vous avez regardé hier soir sur Léman Bleu ?

Et bien mes Chers ce fut presque plus hilarant que la Revue.

En cette période sombre, où l'Europe est aux soins intensifs, où l'économie sombre dans les méandres du fiasco, et bien nos « politicards » de la Tour Baudet font les Anes en se déchirant le chou. Quel spectacle cette Arlésienne de la politique responsable et constructive pour l'avenir de Genève.

Au lieu d'aborder les authentiques blêmes de sociétés tels que ceux liés à l'économie, la sécurité, la santé, etc., non ils se bouffent le nez et font rire, que dis-je pleurer de rire, ou rire tout court, le tout Genève.

Des Guignols de la politique ?

Ah ils ne nous inspirent pas l'enthousiasme de l'avenir les Députés que nous avons élu. Surtout le « pique meuron râleur sur tout » l'Eric Stauffer. Est-ce un authentique empêcheur de tourner en rond ???

Vivement 2013 que l'on « sac » le MCG !

Hier soir le seul qui a eu la plus grande sagesse fut le brillant PDC Vincent Maître qui a su d'une main de maître fermer le caquet d'Eric, la « gueule  toujours ouverte » pour se faire de la démagogie très gratuite.

Mais l'Eric du MCG, c'est un remède contre la politique ????

Certes....

Firmenich ne va-t-il pas quitter Vernier, La Lloyds Banque ne va-t-elle pas délocaliser et quitter Genève, et les suivantes.....

Et la sécurité, n'en parlons pas....

Et la paix sociale aux HUG, n'en parlons pas....

Et les ci et les ça de la Monaco de la Suisse, n'en parlons pas.

Les « dix calaminteuses » ont ouvert les portes de la récession et de tout s'y rapportant.

Et que font nos Députés, ils se font des genevoiseries comme de vrais gosses.

Que vont-il nous jouer comme pièce lors des discussions sur le budget 2012.

Vont-ils être les lignes budgétaires de la « médiocrité » ?!!!!

Mais heureusement, il y aura le « Stauf fer les rangs du rire » !!!!

Monsieur loyal du cirque de la Tour Baudet, « gourou » du MCG, « politic piquant », nous le fera-t-il son grand schow de fin d'année ?!!!

Allez bonne journée !

 

 

Bien le bonjour,

Excellent week end bien automnale empli de ce magnifique soleil source de bonheur et de joie dans nos esprits et nos coeurs.

Ah notre Ami Eric Stauffer !

On se rappelle du fou chantant Charles Trenet !

Un grand Monsieur de la chanson française.

Que de souvenirs avec cette star.

A Genève ...

Notre Julie dit bien les choses :

http://www.tdg.ch/geneve/actu/grand-conseil-genevois-musele-eric-stauffer-deputes-2011-11-18

Au Grand Conseil, nous avons notre « fou » de la politique !!!!

Le « poli piquant » Eric.

Ce grand et solide gaillard qui met en émoi le plus « grand théâtre » de Genève et de la Suisse peut être, je veux parler du Grand Conseil.

Vous avez regardé hier soir sur Léman Bleu ?

Et bien mes Chers ce fut presque plus hilarant que la Revue.

En cette période sombre, où l'Europe est aux soins intensifs, où l'économie sombre dans les méandres du fiasco, et bien nos « politicards » de la Tour Baudet font les Anes en se déchirant le chou. Quel spectacle cette Arlésienne de la politique responsable et constructive pour l'avenir de Genève.

Au lieu d'aborder les authentiques blêmes de sociétés tels que ceux liés à l'économie, la sécurité, la santé, etc., non ils se bouffent le nez et font rire, que dis-je pleurer de rire, ou rire tout court, le tout Genève.

Des Guignols de la politique ?

Ah ils ne nous inspirent pas l'enthousiasme de l'avenir les Députés que nous avons élu. Surtout le « pique meuron râleur sur tout » l'Eric Stauffer. Est-ce un authentique empêcheur de tourner en rond ???

Vivement 2013 que l'on « sac » le MCG !

Hier soir le seul qui a eu la plus grande sagesse fut le brillant PDC Vincent Maître qui a su d'une main de maître fermer le caquet d'Eric, la « gueule  toujours ouverte » pour se faire de la démagogie très gratuite.

Mais l'Eric du MCG, c'est un remède contre la politique ????

Certes....

Firmenich ne va-t-il pas quitter Vernier, La Lloyds Banque ne va-t-elle pas délocaliser et quitter Genève, et les suivantes.....

Et la sécurité, n'en parlons pas....

Et la paix sociale aux HUG, n'en parlons pas....

Et les ci et les ça de la Monaco de la Suisse, n'en parlons pas.

Les « dix calaminteuses » ont ouvert les portes de la récession et de tout s'y rapportant.

Et que font nos Députés, ils se font des genevoiseries comme de vrais gosses. La faute à Eric Stauffer ?????????

Que vont-il nous jouer comme pièce lors des discussions sur le budget 2012.

Vont-ils être les lignes budgétaires de la « médiocrité » ?!!!!

Mais heureusement, il y aura le « Stauf fer les rangs du rire » !!!!

Monsieur loyal du cirque de la Tour Baudet, « gourou » du MCG, « politic piquant », nous le fera-t-il son grand schow de fin d'année ?!!!

Allez bonne journée !

 

 

12:58 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

18/11/2011

Carouge : Déclaration visionnaire de l'UDC ....

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Nous allons vivre un super week end automnal.

Que du soleil pour emplir nos esprits et nos coeurs.

Merci...de laissez brûler dans nos coeurs cette petite flamme source de vie.

Certes....

Un grand MERCI à Jean-François Mabut !

Il m'a évité de faire une belle connerie.

J'avais totalement occulté qu'un référendum ne pouvait être lancé contre un budget.

Or, cordonnier que je suis mal chaussé, je l'avais conseillé à l'UD Carouge.

Woua, la grave erreur !

En ma qualité de 2 fois ancien Président du Muncipal de Carouge, je suis vraiment « con », car pas possible !!! J'avais oublié....ça doit être mon jeune vieux âge !!!!!

Donc MERCI Jean-François.

Certes......

Hier soir, discussions, houleuses, autour du budget 2012 de Carouge.

Evidemment, celui-ci a été accepté par la gauche. Ne sont-ils pas majoritairement.

L'UDCarouge n'a pas été suivie.....merde alors !

Radio bistrot de Carouge me chuchotte à l'oreille que toute la droite aurait quitté la Salle du Conseil lors du vote !!!!

Woua du rififi à la Maison Delafontaine !!!

Mais pourquoi la loi n'autorise-t-elle pas le référendum dans ce cas la; l'UDCarouge était prête.

Certes....

Voici la déclaration de l'UDCarouge lu hier soir. Elle est super réaliste et visionnaire.

Allez bonne bonne journée.

 

Budget 2012 de la Ville de Carouge

Déclaration du Groupe UDC

Notre groupe a étudié avec attention le budget 2012 présenté par le Conseil administratif.

En préambule, qu'il nous soit permis de remercier Madame la Maire, Stéphanie Lammar, responsable des finances, de Monsieur Di Stéfano, Chef du Service des finances, et de tout le personnel de la Mairie pour l'excellente présentation exhaustive du budget 2012.

Nous y sommes sensibles !

Nous avons constaté que ce budget augmente de 9,45 % par rapport à celui de 2011. Il est à hauteur de Frs 100 768'000,--, contre 95'272'000,--.

Que les rentrées fiscales des personnes physiques sont à la hausse ce qui nous laisse interrogatif. Nous y reviendrons plus loin.

Que les charges n'ont de cesse de gonfler, soit 9 % par rapport à cette année. Elles sont devisées à Frs 96'923'000,--.

Que le reliquat est budgétisé à Frs 25'000,--.

Quant aux investissements prévus à Frs 50'063'600,--, comprenant un autofinancement de Frs 13'729'126,--, il est prévu une insuffisance de financement de Frs 36'334'474,--., soit une augmentation de 21 % par rapport à 2011.

Nous sommes convaincus que des dépenses sont incompressives. D'autres liées à l'engagement de personnel, la culture, pourraient être revues à la baisse.

Nous remarquons aussi que les coûts de la petite enfance sont en augmentation constante. Ne faudrait-il pas aussi récompenser le représentant légal qui élève son enfant à la maison.

Les engagements n'ont cessé depuis plusieurs années de renforcer les rangs du personnel de l'administration. Est-ce vraiment justifié ?

La culture alloue des subventions à des associations qui laissent un doute quant au but développé, notamment le Théâtre de l'Alchimie. Une augmentation de Frs 100 %, soit de Frs 100'000,-- à Frs 200'000,-- ne nous paraît pas justifiée.

Au sujet des Théâtres subventionnés de Carouge, nous souhaiterions vivement un développement de contrats visant à proposer des spectacles offerts aux enfants et aux aînés de Carouge. Une sorte de partenariat au regard des subventions allouées.

Nous pourrions développer bien des points du budget trop élevés ou pas justifiées.

Notre souci est bien plus grand quant aux prévision réelles de 2012.

En effet, depuis la présentation du budget 2012, la réalité de la situation économique a évolué dans le mauvais sens. En effet, nous devons nous rendre à l'évidence que l'économie est entrée dans les nuages gris. Carouge n'y échappe pas et n'y échappera pas. Les grands économistes prévoient une récession générale s'étalant sur dix ans. L'Europe est aux soins intensifs !

Force est de constater que les finances publiques du Canton de Genève se détériorent aussi et doivent être revues à la baisse.

En effet, une note du Département des finances aux Communes genevoises fait part des projections fiscales négatives des personnes physiques ou de l'impôt sur la fortune pour 2012. Il se réfère à la diminution entre juin et octobre dernier, s'abaissant de 3,8 % et de 3 % à 1,5 %. Pour preuve les recettes de l'Etat baissent de 75 millions par mois et ça ne va pas s'arranger dans le court et moyen termes.

En conséquence, inévitablement les recettes fiscales pour Carouge prévues en 2012 seront abaissées d'autant.

Ca concerne essentiellement l'augmentation prévue de 0,18 %, soit Frs 3'331'000,--, pour les personnes physiques. Cette augmentation ne se je justifie plus aux projections de Monsieur David Hiler.

Il en va de même des personnes morales qui vont au gré de l'économie mondiale.

Quant à la taxe professionnelle n'oublions pas que le Grand Conseil est sur le point de la supprimer. Il faudra remplacer plus de 17 millions. Va-t-on vers une augmentation d'impôts des personnes physiques pour compenser ce manque à gagner.

De plus, cette année, aucunes bonnes surprises ne sont prévisibles quant aux rentrées fiscales. Le compte rendu 2011 sera-t-il déficitaire ?

En définitive, soyons honnêtes envers les Citoyens carougeois en reconnaissant que les reliquat sont terminés. N'ayons pas peur de la réalité des faits. Ayons le courage politique de dire les choses clairement.

Sans conteste, nous allons au devant de jours difficiles ce que d'aucuns ne peut nier.

Il est donc de notre devoir et de notre responsabilité d'imposer au Conseil administratif une nouvelle vision de son budget au vue des prévisions réelles prévues par l'Etat de Genève et par l'économie mondiale en générale. Attention aux clignotants rouges!

Ce qui nous amène à dire très sincèrement et par soucis de transparence vis-à-vis des Citoyens carougeois que le budget 2012 présenté par le Conseil administratif ne correspond plus à la réalité des projections de l'Etat de Genève.

Le reliquat vert prévue dans ce budget 2012 de Frs 25'000,-- tournera sans nul doute au rouge si aucune mesure n'est prise pour ramener à sa juste valeur ce budget.

En conséquence, il est indubitable de renvoyer la copie au Conseil administratif, charge à lui de l'adapter à la réalité des authentiques rentrées fiscales 2012.

Pour se faire, nous invitons le Conseil administratif à prendre langue avec Monsieur David Hiler afin de recueillir son dernier sentiment sur le document discuté ce soir et de revenir ultérieurement devant ce Conseil.

Les Citoyens de Carouge doivent être conscients de la politique réaliste

que L'UDC entend mener dans leurs intérêts et dans celui de la bonne gestion de la Ville de Carouge. Loin de nous de vouloir vivre les 12ème provisionnel, toutefois il en va de l'intérêt de l'avenir économique de l'ensemble, Citoyens et commerçants, de Carouge.

En conclusion, nous ne voterons pas ce soir le budget 2012 et vous invitons à en faire de même. Par là, loin de nous de vouloir sanctionner le Conseil administratif, nous voulons tout simplement un authentique ajustement du budget 2012 par rapport à l'évolution de l'économie et des finances du canton de Genève et de la conjoncture générale actuelle et future.

Madame le Maire, Madame et Monsieur les Conseillers administratifs revenez très prochainement avec une nouvelle mouture adaptée aux récentes projections de Monsieur David Hiler.

Mesdames et Monsieur de la sagesse carougeoise que diable !

Merci de votre attention.


 

 

 

08:12 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

17/11/2011

Gilbert Albert SA aux poursuites !!!!

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Woua nous allons vivre une super journée ensoleillée.

Profondément optimale pour le moral sans mal de l'esprit.

Nous vivons vraiment un super bel automne.

Mais que oui de vraies petits bijoux ces belle journées.

On a envie de s'appeler Albert ou Gilbert ?

En tout cas pas Gilbert Albert SA !!!

Tiens mais pourquoi invoquer ces deux prénoms ?

Avez-vous lu la TdG ? Notamment l'article sur Gilbert Albert SA

http://www.tdg.ch/actu/economie/pishyar-poursuites-2-mill...

La célèbre bijouterie dont le nouveau proprio est Majid Pishyar est aux poursuites pour plus de 2 millions.

Le proprio également patron du Servette FC.

Les dettes se portent notamment sur des remboursement à Gilbert Albert, le Père fondateur, de l'entreprise qui a vendu, au mauvais cheval semble-t-il, au poursuivi ci-dessus mentionnée.

La plus grave à mon humble sens c'est les non paiements de l'AVS, Là c'est indéniablement super grave. C'est inadmissible. Le Code pénal doit punir.

Rien que pour ce non paiement des charges sociales, nécessité de bouder cette bijouterie.

L'addition des poursuites dues aux créanciers est lourde.

Le corollaire, les matières premières, l'or en l'occurrence, manquent.

Les employés ont le moral dans les chaussettes. Ils s'imaginent le pire pour leur avenir professionnel.

La Maison Gilbert Albert SA connue dans le monde entier coule non pas dans l'or mais dans les pierres bien dures des dettes.

Le Fondateur Monsieur Gilbert Albert doit pâlir, se mordre les doigts d'avoir vendu sa noble entreprise à une sorte de « rigolo » des affaires.

Je plains Gilbert Albert de vivre ses vieux jours emplis de la triste constatation de ces malheureux faits authentiques : « Il coule mon entreprise... ».

Son entreprise fier d'être entre ciel et mer, au milieu des joyaux de la nature, flirtant avec les fleurs de la mers, part à la dérive. Quelle tristesse. Quel désarroi.

Tout une histoire qui va finir dans l'histoire des entreprises ayant mal tourner.

Merde alors, mauvaise création patronale que le Pishyar !

Et Servette FC, allons nous supporter le même sort que Mar Roger ?

Comment Majod Pshyar gère le club ? Des poursuites ?

Alors disons que Majid Pishyar n'est pas de l'or en barre.

Loin d'être un bijou de la loyauté financière.

Allez bonne journée !

 

 

 

 

 

 

08:05 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

16/11/2011

Firmenich et la Llods Banque quitteraient Genève ????

 

images.jpgBien le bonjour,

L'économie se casse la gueule.

C'est la crise.

Ce n'est pas historique, de tout temps il y a eu des crises.

C'est le début des « Dix calamiteuses ».

En effet, selon les spécialistes nous partons pour dix ans de redressement.

Rien ne va plus dans les bourses, dans les finances publiques, et chez les privés.

Le développement politique est impuissant.

Ceux qui mènent le bal de la politique dansent dans le mauvais sens.

Un chat est un chat, les perspectives ne sont pas bonnes.

J'ai appris par un éminent politique genevois que Firmenich et la Llods Banque quitteraient Genève. Une autre multinationale dont je ne connais pas le nom irait aussi ailleurs.

Genève est trop cher, ce n'est plus vivable.

Il semblerait que d'autres vont suivre le pas.

Vrai ou pas ? Attendons les bonnes nouvelles du Conseil d'Etat.

Ce qui voudrait dire que l'implantation dans le Canton tomberait dans la spirale de la dégringolade à Genève.

Mais alors, moins de rentrées fiscales, le corollaire, des finances publiques tirées vers le bas. Des futurs déficits budgétaires ?

David Hiler le Ministre des finances genevoises prédit des jours sombres.

Depuis juin, chaque mois, Frs 75 millions n'alimentent pas les caisses de l'Etat.

C'est un manque à gagner évident qui va alimenter les filets sociaux, car de plus en plus de gens seront dans la précarité.

Autant dire que les coupent dans le budget 2012 vont tomber sur la tête de la gestion de l'Etat. L'Etat prévoit 500 millions de déficit pour 2012. Blocages des salaires et restrictions budgétaires.

Les années tellement fabuleuses, caractérisées par une croissance économique à peu près ininterrompue cette dernière décennie, n'est plus qu'une belle histoire.

La société de consommation qui s'épanouissait va devoir faire des choix.

C'est la dérive.

Nous entrons dans une tragicomédie économique.

Je ne suis pas désolé de me mettre devant la réalité des faits acquis et de l' avenir.

Je ne suis pas désolé de dire tout haut et tout fort qu'il faudra se serrer la ceinture.

Je ne suis pas désolé d'admettre que des dynamiques différentes doivent être pensées et réalisées pour le bien être de nos sociétés, car cette crise n'est pas éphémère.

Oui, nous sommes secouer par une nouvelle crise à haute échelle.

Nous sommes une nouvelle fois entrés dans une époque de profondes mutations; fléaux du chômage, de la précarité, de l'insécurité sociale, du mal être, des déprimes, etc.

Et bien, Nous, nous ne tarirons pas la source de carburant nous donnant l'énergie de vivre, car nous voulons vivre.....

Allez bonne journée !

 

 

 

 

 

08:08 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

15/11/2011

UDC : Référendum contre le budget 2012 de Carouge ???

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Brouuuuuu il y a fait frisquet cette nuit !

Va falloir sortir les chaussettes, les caches nez, les caches sexe !!!

Nous approchons de l'hiver à grand pas. Ben oui c'est dans 6 semaines.

Certes........

HUG....

Hier, je suis allé à l'hôpital rendre visite à un patient.

Quel surprise en arrivant sur le parvis des HUG.

Manifestation de blouses blanches.

A les voir rigolez, boire le thé chaud, rigolez, faire un picoulet, je me suis cru à une fête foraine.

Sympa la grève du personnel à l'hôpital car un authentique Club Med.

Au lieu de bosser au service des malades.

Certes.....

Genève......

A lire l'article de la TdG ce matin, « Le budget du Canton fait paniquer les fonctionnaires »

http://www.tdg.ch/geneve/budget-canton-fait-paniquer-fonc...

Plus rien ne va à l'Etat, il faudra tailler dans le lard, les prévisions ne sont pas bonnes. Les choix du Conseil d'Etat seront difficiles.

David Hiler, le Ministre des finances, ne maîtrise pas le manque à gagner.
Il n'en peut rien, c'est la faute à l'économie mondiale.

Bref 500 millions et plus de déficit en 2012.

Genève à l'heure de la récession ? Je pense que oui, ce sera indubitable les nuages gris recouvrant désormais la Genève internationale.

Ca va être sans nul doute comme dans les années 1990 la méga rioul des fonctionnaires dans les rues.

Nos braves gens de l'Etat vont faire grève, défiler, « Gueuler ». Du boulot pour les syndicats.

Certes....

Carouge.....

A Carouge, l'UDC refusera jeudi prochain le budget 2012, il refuse de cautionner le manque de clairvoyance du Conseil administratif sur l'avenir économique de Carouge.

Carouge n'échappera pas aux pertes des rentrées fiscales, à la mauvaise économie du secteur privé, j'en passe et des meilleurs. A ce sujet, les Services de David Hiler prévoient moins d'impôts en 2012.

En effet, les rentrées fiscales des personnes physiques et des sociétés, et de l'impôt sur la fortune ont déjà diminué de moitié.

En conséquence, l'UDC demandera aux Conseil administratif de revoir sa copie.

Au demeurant, il lancera peut être même un référendum afin de rétablir la réalité des finances publiques de Carouge au regard de la réelle économie prévue en 2012 par les spécialistes.

Nécessité de ramener à la raison les prévisions du Conseil administratif de Carouge.

Il n'y a pas de raison que le Privé se sert la ceinture et que la Commune joue la politique de arrosoir. C'est irresponsable.....

Certes......

Genève et ses 45 Communes ne sont donc pas épargnées par l'amoncellement de nuages gris.

Nous allons vivre des jours pénibles où il faudra sortir le parapluie pour s'abriter des mauvaises nouvelles.

Allez bonne journée !

 

 

 

 

 

 

 

07:39 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

14/11/2011

Nous ne sommes pas "cons" à Genève !!!

 

1008779086_CEVA_flag_2.jpgBien le bonjour,

Bonne semaine à toutes et à tous, pas de folie !

Tout d'abord, il faut dire un grand merci à Jean-François Mabut, le Chef des blogs de votre journal préféré la « Julie ».

C'est grâce à lui et ses collaborateurs que ce « Petit Confessionnal » des pensées et des états d'âmes fonctionnent.

Merci notre Ami Jean-François et vous autres.

Toutefois, juste un petit bémol !

Dans l'hébergement des papiers convaincants ou pas, notre Ami choisi de faire sortir publiquement des textes de collègues de la presse, de politiciens et sporadiquement, voisins de ses pensées, le corollaire, de bons billets, pas les miens évidemment (!).

Dommage pour les autres lui échappant involontairement évidemment.

Alors y a-t-il chez notre Ami Jean-François une sélection journalistique et politique se rapportant à ses pensées, ses idées et bien entendu son bon sens de la sélection ?!

Il est vrai que le choix est difficile !

Certes......

Presque 100 ans.....

Demain, le 15 novembre, le tout Genève, le Conseil d'état incorpore, notre bonne Conseillère fédérale, Ministre des transports, Doris Leuthard, jetterons contre le mur des réformateurs la bouteille de champagne.

Pourquoi ?

Le « paquebot » du CEVA va nager dans les grandes eaux claires de la région genevoise.

Cette grosse machine pensée déjà en 1912 va enfin rouler pour 1,5 milliard.

Au fait, ils auraient pu attendre janvier 2012 pour fêter les 100 ans de la prise en considération financière de l'idée.

Ils sont « cons » ces genevois !!!!

Même si en 1884 le peuple plébiscita le projet de liaison entre Cornavin et Annemasse, ce n'est qu'en 1912 que les CFF reconnaissent le projet avec son financement.

Vous rendez-vous compte, à Genève il faut 100 ans pour réaliser un projet d'envergure.

On est vraiment « Cons » à Genève !!!

Traversée de la rade ......

Vous imaginez le projet de la traversée de la rade de 1896.

Un tel « machin » ,il faut au moins le double de réflexion, 200 ans, ou jamais.

Mais sommes-nous vraiment « cons » à Genève!

Ah ces bons Frontaliers......

Nos voisins Français doivent bien rigoler. Eux qui vont bénéficier notre vieux projet sans injecté une somme pharaonique.

Ils rigolent les frontaliers, Genève nous leur donnons tout.

Subsidiairement, même la réalité heureuse de gagner le double de salaire au regard de leurs compatriotes du centre de la France.

Ce sont les « marginaux » de la France nos Amis Frontaliers !!!

Ah Genève, nous sommes vraiment « cons » !!!

Certes......

Alors demain, grande bastringue des genevoiseries.

Toutes les huiles, les bienfaiteurs, les piques assiettes, j'en passe et des meilleurs sont invités au lancement du chantier du siècle.

Tous ? Non !

Je n'ai pas lu sur le carton d'invitation les Autorités Françaises et celles du canton de Vaud.

Oubli ?

Bisbille ?

Et bien tant pis pour elles.

Et Nous aussi.....

Que le gratin bien genevois ?

Non....

Nous, gentils contribuables de ce projet pharaonique, nous irons toutes et tous à la Gare marchandise de la Praille fêter l'événement.

Perso, je vais y aller pour écouter Doris Leuthard, elle est bonne oratrice, elle est belle, elles est excitante !

Alors disons tout haut et tout fort que nous ne sommes pas « cons » les Genevoises et les Genevois, car nous allons Nous aussi participer à ce méga lancement sur les rails du grand « quai » des petits fours et du champagne !!!

Allez bonne journée !

 

08:08 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

13/11/2011

Soyons Chrétiens ouverts et non pas crétins fermés !!!!!

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

C'est dimanche, il fait gris tous les chats sont gris !!!

Ne faut-il pas garder la bonne humeur, la joie de vivre malgré les soucis quotidiens souvent super périphériques.

Simone Weil a dit « Les hommes n'ont pas besoin d'autre chose en ce monde que d'autres hommes capables de faire attention à eux; chose très rare, très difficile, c'est presque un miracle ». Avouons que ce n'est pas si idiot que ça, bien au contraire ça veut bien dire que les soleils sont des milliers dans nos esprits et dans nos coeurs.

Alors faisons d'abord attention à nous-même pour être bien dans nos pompes et aller ensuite vers les autres leurs apporter une lumière d'espoir. La vie sera déjà ainsi gagnée car le jour et l'âme se lèveront au milieu de tous les soleils.

Certes......

En ce dimanche, je suis aller pécher (!) deux petits textes ailleurs que chez les traditionnels Chrétiens; et oui, je suis Chrétien ouvert et non Crétin fermé...!!!!! Le premier chez les Orthodoxes et le deuxième à l'Alliance évangélique mondiale.

Alors lisons ceci en toute simplicité et pourquoi ne pas prendre 5 minutes pour méditer un peu.

Allez bon dimanche !

Orthodoxe .....

«Nous, qui sommes insensés, avec la médiocrité de notre intelligence, et avec l'aide de Dieu, avons écrit cela comme un rappel à nous-mêmes et à ceux qui partagent un esprit similaire... S'il se trouve ici quelque chose qui ne plaise pas à Dieu et qui ne soit pas utile aux âmes, à cause de ma bêtise et de mon ignorance, qu’il n’en soit pas ainsi, mais que la volonté de Dieu rende cela parfait et agréable. Je vous demande pardon ou vous prie, si quelqu'un trouvait autre chose de plus pratique et de plus utile, alors de le laisser faire et nous serons heureux et récompensés. Si quelqu'un doit trouver à partir de ces écrits un peu d'aide, qu'il prie pour moi pécheur afin que je puisse obtenir grâce devant Dieu » Saint Nil Sorsky.

Alliance évangélique mondiale.....

Chaque année en novembre, les chrétiens du monde entier se joignent dans la prière pour se souvenir de nos frères et soeurs chrétiens souffrant de la persécution juste parce qu'ils confessent Jésus-Christ comme Seigneur.

Dans le calendrier l'Eglise traditionnelle, le mois de novembre est marqué par La Toussaint et la commémoration des fidèles défunts. Ces jours ont été mis à part pour se souvenir des saints de l'église et des âmes de ceux qui sont partis de ce monde. Durant ces dernières années, l'Eglise moderne a aussi mis à part le mois de novembre pour se souvenir des croyants souffrants et prier pour eux à travers la Journée Internationale de Prière pour l'Eglise Persécutée (IDOP), une initiative de la Commission de Liberté Religieuse de l'Alliance Evangélique Mondiale.

Il y a beaucoup de pays dans le monde où les chrétiens sont martyrisés à cause de leur foi. En août dernier, le monde a pu observer avec horreur la violence sans retenue qui a déferlé sur les chrétiens de l'Etat d'Orissa en Inde. Dans des pays comme la Corée du Nord, les actes de persécution ont lieu quotidiennement, mais souvent nous ne les voyons pas ou nous n'en entendons pas parler. Le frère Andrew de l'organisation Portes Ouvertes a dit une fois: "Nos héros ne sont pas avec nous, tout simplement parcequ'ils sont en prison."

Ce mois de novembre, rejoignez des milliers de chrétiens à travers le monde dans la prière pour l'Eglise Persécutée. Marquez vos calendriers, informez vos églises, et parlez à vos amis de cette opportunité unique de prier pour votre famille chrétienne persécutée et de rappeler aux croyants souffrants qu'ils ne sont ni oubliés ni abandonnés.

 

 

 

 

 

 

 

 

08:31 Publié dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

12/11/2011

NOVARTIS : Initiative nationale....

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Ca gaz en ce samedi un peu gris.

On parle beaucoup des décisions injustes de Novartis.

En première ligne le Docteur Bertrand Buchs.

Il n'a pas tout tort en boycottant les produits Novartis.

Il faut admettre quelque part que ce bon « toubib » genevois à le temps de prendre son bâton de pèlerin pour aller convaincre les médecins genevois et bientôt de toute la Suisse. Et les pharmacies ?

Mais oui, c'est l'homme, PDC dans l'âme, de la situation pour remettre les pendules à l'heure et surtout au pas Novartis.

Il a donc déclaré la « guerre » à Novartis.

Bravo Bertrand notre Sauveur des valeurs Suisses.

Hummm cet homme aux valeurs de chez nous, une sorte d'UDC !!!

Il n'a pas tout faut mais laissons la liberté aux patients.

Cela dit, ce n'est pas au bon Docteur BB de se substituer aux patients dans le choix des médicaments. Ne faudrait-il pas demander aux patients s'il est d'accord de boycotter Novartis ? Oui, ensuite le bon Docteur prescrit un autre fournisseur.

Où est la liberté du Patient. Le client n'est-il pas roi ?

Le patient peut avoir une autre alternative.

Lorsque je vais au restaurant, je demande le choix du fabriquant de l'eau minérale et je choisis, ce n'est pas le restaurateur qui impose.

Mais bon admettons que l'idée de fond est bonne. Juste trop incisive, imposée et de manière très restrictive quant au choix du fournisseur.

C'est trop contraignant.

Certes....

Réfléchissons un court instant et bien.

Novartis licencie en Suisse, c'est dommageable pour les employés. C'est douloureux j'en conviens.

Faut-il réfléchir aussi sur le principe de sauver la multi nationale.

En perdant des bénéfices, larges soient-ils, l'entreprise mondiale devra restructurer au delà de ce qu'il fait aujourd'hui. Dans le monde entier.

En sauvant sa Firme, elle sauvegarde l'ensemble de ses employés aux quatres coins du globe.

Ne plus acheter les produits Novartis c'est diminuer son chiffre d'affaire donc encore plus de restructurations.

L'économie mondiale ne va pas sur des beaux jours.

Novartis ne veut pas mettre en danger l'ensemble de ses activités et il a à mon bon sens raison.

Alors quoi faire d'encore plus bénéfique au coeur de Novartis ?

Il faut voir plus loin que le bout de son nez et n'être pas renfermer sur son nombril.

C'est au coeur du coeur de l'entreprise qu'il faut agir.

Simplement créer un élan national pour faire baisser, à tous le moins stabiliser les salaires des dirigeants. Il est en effet indécent qu'un Patron gagne des millions alors que celui se permet de licencier ou de délocaliser.

Aussi, dans un esprit de solidarité, nécessité de diminuer les rendements des actionnaires.

En clair, engendrer moins de bénéfices pour éviter de restructurer, le corollaire, licencier.

Alors pourquoi ne pas lancer une pétition nationale à l'attention de Novartis pour lui demander de montrer l'exemple des économies dans toutes ses administrations et ses actionnaires.

Diminution des hauts salaires et des rendements des actionnaires pour un juste équilibre dans le but de sauvegarder les postes de cette multi nationale.

Allez bonne journée.

 

 

 

 

 

10:34 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

11/11/2011

11. 11. 2011 à 11 h 11 ?!!!!

 

Unknown.jpegBien le bonjour,

Ca gaz à l'aube du week end ?

Nous sommes le 11 11 2011.

Paraît que cette date comprenant plusieurs 11 surprises.

Peut être, toutefois pas d'affolement, gardons la tête haute et l'air intelligent !

Que va-t-il se passer de 11/11/11 à 11h11 ?

Bonne question.

La fin du monde ? Un nouvel attentat ? La suppression de toutes les dettes Européennes ? Le gros lot tombera lors du tirage de la loterie romande ? La démission du Conseil d'Etat genevois ? Plus s'insécurité à Genève ? La suppression de la taxe professionnelle à Carouge ? La fermeture totale du Vieux-Carouge  ? Ou plus simplement... rien ?

Les fans de la numérologie sont certains qu'un événement « hors du commun » va se produire dans le monde. Il faut avouer que cette succession de 11111 est particulièrement rare, ça n'arrive qu'une fois par an !

De quoi mettre en émoi le monde des superstitieux.

Le monde de l'informatique est au paroxysme des spéculations.

D'aucuns pensent que le chiffre 11 est solidaire de dates historiques. Souvenez-vous les deux tours du World Trace Center à New York ecourlées un 11 septembre. Le premier avion à s'écraser était d'ailleurs le vol numéro 11.

L'armistice de la Première Guerre mondiale avait été signé à 11h du matin un 11 novembre. D'autres vont bien au delà du surréalisme en pensant que notre bonne vieille Terre va vivre ses dernières heures.

Et il y a le prophète Ghanéen qui a prédit une « catastrophe très grande et dévastatrice comme il n'en a jamais eu lieu ».

Les plus optimistes, et il y en a heureusement, vont tenter leur chance à toutes les loteries imaginables. Gagneront-ils 11 millions de Francs Suisses ?!

Ce qui est certain, ce 11 novembre 2011 à 11 h 11, les événements quotidiens se passeront comme tous les autres jours.

Joies, bonheur, pleures, tout et tout et tout.

Vous verrez, rien de transcendant, où alors c'est du ressort du pur hasard.

La vie ne va pas s'arrêter sur des petits heureux 11 !

« Debout ! Pourquoi pleurer ce monde humain qui passe ? Vis chaque jour dans la gratitude et la joie. Si l'humanité avait été libérée du sein et de la tombe, quant ton tour serait-il venu de vivre et d'aimer ? (Omar Khayyam).

Allez bonne journée !

 

 

 

07:15 Publié dans Fiction | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook