23/11/2011

Isabel Rochat braquée par les "flics" !!!

 

images.jpgBien le bonjour,

Et bien Nous, nous allons mieux qu'Isabel Rochat la PLR grande Cheffe des Polices.

A en lire l'article de la TdG :

http://www.tdg.ch/geneve/actu/gros-malaise-plombe-service...

C'est dire que nos bons Gardiens de la Paix se braquent contre la politique menée par la Dame manifestement pas de fer.

Ils ne lui font plus confiance.

En définitive, Isabel Rochat n'a pas la poigne d'une femme qui devrait au contraire en avoir pour gérer un Département lourd de sécurité.

Bonne Conseillère administrative à Thonex, mauvaise Conseillère d'état ?

Disons ouvertement et honnêtement que la Magistrate PLR ne maîtrise pas la Sécurité genevoise, le corollaire son Département et l'image de celui-ci au sein de Genève et d'ailleurs.

Les fruits recueillis à New York ne tombent vraiment pas dans le panier de la bonne gestion de son Département.

Avec Marc Muller, Daniel Zapelli, est-ce devenu la malchance des faiblesses du PLR ?

Ennuyeux dans la Genève Internationale ou les médias parlent au quotidien des incivilités de tous les genres.

N'est-ce pas installer une certaine instabilité au sein du mécanisme fondamental de la bonne gestion de la Police, via le bien être.

Autant arguer dès lors une réalité de blessure psychologique source de souffrance chez les femmes et les hommes qui essaient de faire régner l'ordre.

Ce qui voudrait dire que les lois présidant à la construction d'une authentique sécurité genevoise sont peu ou prou pas efficaces.

Normal si à la pointe de la pyramide la « Pharaone  Isabel » ne donne pas l'impression de tenir les reines des Polices.

Autant avouer que les Polices genevoises peuvent se sentir abandonner par le pouvoir politique, surtout celui du PLR. Cela devient-il démesuré ?

Fuient la confiance, la motivation, l'expérience, l'efficacité, le désir, l'authentique bien être à Genève.

Bref, Isabel n'est pas le bon pilote du « gros porteur » des rêves de ses électeurs en 2009.

Les grandes illusions portées sur la Grande Cheffe s'envolent.

Elle n'a pas semble-t-il le charisme de la Dame de fer pour conduire les satisfactions de la paix au sein de son Département.

Nous aspirons tous à nous sentir en paix et en sécurité, à être ouverts aux autres, à être les agents de notre vie.

Pourtant à Genève, nous nous ressentons souvent tristes ou angoissés, dépendants, emprisonnés dans des scénarios répétitifs : Nos Autorités ne fonds pas trop le poids dans une société en mouvance constante.

Nécessité alors de dépasser ou de changer le passé pour un meilleur avenir.

Faudra bien réfléchir lors des élections de 2013.

En fait depuis Guy Fontanet il n'y a pas eu vraiment de CHEF des Polices genevoises.

Et le super Chef, Jean-Robert Warynski...

Woua c'étaient des Chefs, des vrais.

Allez bonne journée.

 

 

08:15 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.