09/11/2011

Encore la sécurité insécurisée à Genève

images.jpg


Bien le bonjour,

Nous sommes le 313ème jour de l'année du calendrier grégorien.

52 jours avant la fin de l'année.

En 1970 décédait le Général de Gaulle.

En 1991 décédait Yves Montand.

En 2011 la vie continue à son bon rythme.

Et oui, si on s'arrête à Genève, à nouveau une altercation qui a mal terminé en plein centre commercial.

Deux jeunes marginaux qui se frictionnent l'esprit et qui finissent non pas aux mains mais par un coup de pétard.

Un blessé par balle entre la vie et la mort.

Encore un truc délirant à Genève.

Genève : incivilités, manque de respect, règlement de compte, drogue, mafia, vols, agressions, abus, gens indésirables, gestes crapuleux, altercations, meurtres, j'en passe et des meilleurs.

Ce n'est plus possible de continuer ainsi.

Comment réagissent nos politiques face à ces événements navrant et suscitant un authentique problème de l'insécurité.

Nos politiciens laissent exploser l'insécurité à Genève, car ils dorment sur les bancs du Grand Conseil. Regardez, écoutez les séances du parlement sur Léman bleu, ce sont des soirées à l'image d'une salle d'anesthésie. Rien de transcendant.

Du côté de l'exécutif, notre Cheffe de toutes les Polices semblent n'être pas à la hauteur des espérances des Genevois-es. Pouvons-nous penser qu'elle n'a pas le charisme d'une femme de poigne, une Dame de fer. Au fait, qu'a-t-elle bricoler à New york ?

La Justice est devenue laxiste en raison d'un Procureur sortant mou. Tiens je verrais bien Olivier Jornot qui n'est pas « mou » pour remplacer Daniel Zapelli.

Faut-il admettre que Genève est devenue trop internationale, trop ouverte vers son prochain, trop tolérante, trop laxiste.

Pour les mauvais « étrangers » de la sécurité il fait bon vivre à Genève.

Bref, les responsables qui nous gouvernent ne sont pas vraiment à la hauteur des espoirs. C'est une réalité pensée et réfléchie par les Citoyens de ce Canton.

Ils n'arrivent pas à changer les comportements.

L'ensemble de la classe politique et judiciaire devraient avoir le courage et la volonté de se mettre en face de la réalité et penser à réagir intelligemment et rapidement.

Aussi....

Avoir le courage d'admettre que bien des erreurs sont commises.

Avoir le courage d'admettre que la Paix genevoise est mal gérée.

Avoir le courage de se mettre autour d'une table avec tous les acteurs de la sécurité.

Avoir le courage de dire NON à l'insécurité.

Avoir le courage de lever le spectre de la Paix.

Avoir le courage de déclarer la « guerre » à l'insécurité.

Nos « gais lurons » des hauts de Genève soyez des gens responsables de ces dérapages quotidiens et soyez des hommes et des femmes créateurs du bien être à Genève. Evitez l'insupportable sinon vous allez certainement au devant de problèmes en 2013, car vos bons Citoyens pensent GENEVE.

OSEZ.......

A l'aube de 2012, nous ne pouvons pas continuer a lire dans la presse quotidienne « Insécurité à Genève ».

Allez bonne journée.

 

(Tous ces dérapages, cette Europe aux soins intensifs, ces politiques centristes molles, cette Genève internationale laxiste, ces manques de courage m'ont fait quitté le PDC pour adhérer à l'UDC. Je suis un UDC modéré et convaincu que la politique est une affaire d'hommes et de femmes ayant une authentique volonté de faire vibrer le bien être en Suisse).

 

 

 

08:37 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Merci pour cet article engagé !

Écrit par : 123devis | 09/11/2011

Les commentaires sont fermés.