• C'est Halloween !!! Qu'est ce...?

    Imprimer

     

    Unknown.jpegBien le bonjour,

    Passé un bon week end plus qu'automnale ?

    J'étais en famille en dessus de Martigny.

    Quel magnifique paysage.

    Les arbres de couleurs étonnantes, surprenantes par leur beauté laissent une image délicate de la nature.

    Quelle émotion en regardant les cimes presque enneigées.

    Quelle délicatesse ce ciel d'un bleu clair.

    Quelles ressources pour l'esprit, le coeur et le corps.

    Rien d'autres pour mettre au beau fixe le moral

    Bref, ce week end fut un tableau qui restera comme les autres dans mon livre d'histoire naturelle.

    Certes.....

    Cette nuit du 31 octobre au 1er novembre c'est Halloween.

    Cette fêtes des fantômes et de toutes sortes de trucs qui font peur est importante au States et en Irlande. Chez Nous, elle l'est un peu moins car nous la connaissons mal. Pas notre machin à fêter. Nous avons l'Escalade !!!

    Au fait, quelle origine cette fête Celtes ?

    Beaucoup d'entre Nous, mois le premier, connaissons mal les tenants et les aboutissants de cette nuit de « frayeurs ».

    Alors voici, voilà ce que n'ai trouvé sur le net.

    Bon régal et n'oubliez pas de faire de votre courge le légume de tous les dangers sympa à l'image de la lanterne populaire.

    Allez bonne journée.

    Il y a plus de 2500 ans, la nuit de Samain...

    Les Gaulois étaient le plus riches et le plus nombreux des peuples Celtes. Sa prééminence était telle que les Grecs et les Romains appelaient les Celtes : Gaulois. L'année gauloise se terminait à la fin de l'été le jour précis qui correspond aujourd'hui au 31 octobre. Les troupeaux étaient ramenés des prairies aux étables, et le soleil était remercié de la moisson qui représentait une aide pour la bataille à venir contre les ténèbres et le froid.

    Ce dernier jour de l'année, on supposait que les esprits pouvaient faire une brève visite à leurs parents, alors que le Dieu de la mort tentait de rassembler les âmes de ceux qui étaient morts durant l'année afin de leur révéler leur sort.

    En cette nuit du 31 octobre au 1er novembre commençait Samain. Au cours de cette première nuit de la nouvelle année on exécutait tout un cérémonial rigoureux afin de s'assurer d'une bonne année à venir.

    Le soir, les Gaulois avaient éteint le feu dans l'âtre de leurs foyers, ensuite, au cours de la nuit ils se rassemblaient en cercle et les druides étouffaient solennellement le feu sacré de l'autel, puis frottaient des branches sèches du chêne sacré jusqu'à enflammer un nouveau feu pour honorer le dieu du soleil, et effrayer les esprits diaboliques. Chaque chef de famille recevait de la braise rouge recueillie dans ce feu pour en allumer un nouveau dans son âtre, feu qui devait brûler jusqu'à l'automne suivant. Ce feu sacré devait protéger du danger le foyer tout au long de l'année.

    Halloween, de l'Irlande aux Etats-Unis Alors qu'en France la culture celte disparaissait, des coutumes populaires de Samain continuèrent à se développer en Irlande, Ecosse, Pays de Galles, et certaines régions d'Angleterre.

    L'un des plats servis au dîner en Irlande à Halloween est appelé "Callcannon". A ce plat de purée de pommes de terre, de panais et oignons frits étaient mélangés une bague, un dé, une poupée en porcelaine et une pièce. Celui qui trouvait la bague pouvait se marier dans l'année, celui qui trouvait la poupée en porcelaine aurait un enfant, celui qui trouvait le dé ne se marierait jamais, et celui qui aurait la chance de trouver la pièce serait riche.

    A la suite d'une grande famine les pratiques d'Halloween se déplacèrent avec la grande émigration irlandaise de 1846/48 vers les Etats-Unis, emportant avec elles l'un des personnages les plus populaires de Halloween, Jack-o'-lantern.

    L'un des personnages le plus populaire et le plus solide de Halloween, Jack-o'-Lantern, était d'abord une tradition irlandaise. En Irlande, les énormes pommes de terre, rutabagas et navets - au lieu de citrouilles, que l'on ne trouvait pas - étaient creusées, sculptées en des têtes affreuses et illuminées avec des bougies pour être utilisées comme lanterne à la fête de Halloween.

    Le nom de Jack-o'-lantern est supposé avoir pour origine un conte irlandais d'un homme appelé Jack qui était un ivrogne patenté et avare. Un soir dans son pub, le Diable apparut pour lui demander son âme. Habilement, Jack le persuada de prendre un verre avec lui avant qu'ils ne partent ensemble. Pour payer son verre, le Diable se transforma en pièce de six pence que Jack saisit immédiatement. Il la mit dans son sac qui avait une serrure en forme de croix, empêchant ainsi le Diable de partir.

    Finalement, Jack libéra le Diable à condition qu'il le laissa tranquille une année de plus. Douze mois plus tard, Jack fit une autre farce au Diable, le laissant en bas d'un arbre avec la promesse qu'il ne le poursuivrait plus.

    A la fin, Jack mourut. Chassé du Paradis par transgression, et de l'Enfer à cause de ses farces, Jack, en désespoir, marchanda avec le Diable pour du charbon brûlant pour éclairer son chemin dans le noir. Jack le mit dans un navet qu'il mâchait, et comme le dit l'histoire, il fut condamné à marcher avec sa lanterne, jusqu'au Jour du Jugement.

     

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Histoire 1 commentaire
  • Nous ne savons pas prier.... Dieu MERCI ....

    Imprimer

    taize_juin_2008.jpgBien le bonjour,

    Nous sommes le dernier dimanche d'octobre, il est tend d'adresser en toute simplicité des prières.

    En effet, car chacune, chacun, moi le premier, nous y sommes allés de nos petits commentaires sur la vie, les gens, les faits. Alors, en marge de nos constatations, de nos commentaires, de nos ci et de nos ça, nous avons une âme, un esprit, un coeur. Partant, nous sommes toutes et tous profonds et pouvons être au point de réfléchir dans notre intérieur. Nous avons donc toutes les factultés pour adresser des prières à celui qui nous regarde et ne cesse de nous pardonner et de nous donner le meilleur. Souvent, nous ne savons pas entendre.......

    Petits que Nous sommes, comme des petites puces qui reniflent les poussières de notre bonne vieille terre voici, des petites prières trouvées sur internet.

    Dans ce bas monde soyons un peu plus Crhétien et moins crétins, moi le premier.

    Allez bon dimanche Vous qui aimez tant la vie !

    Célébrant : Nous ne savons pas prier comme il faut, nous dit Saint Paul, qui nous recommande de nous mettre dans la mouvance de l’Esprit.

     1. La Turquie est une zone bien connue des géologues. Elle vient de subir un nouveau séisme qui a fait de nombreux morts et de nombreux blessés, victimes le plus souvent  de constructions qui s’effondrent.

    Nous te prions, Seigneur,

    d’accueillir les victimes dans ton royaume de lumière et de paix.

    Nous te prions en outre pour que les autorités organisent

    la prévention, notamment en exigeant dans tout le pays

    le respect des normes antisismiques pour la construction.

    2. Les citoyens de la zone euro ont vécu une semaine angoissante dans l’attente des mesures d’urgence, mais la crise  n’est pas pour autant résolue, il reste beaucoup à faire pour réparer les endettements cumulés et prendre d’autres orientations.

    Merci, Seigneur,

    pour la solidarité dont ont fait preuve les 17 membres de la zone euro.

    Nous te prions d’éclairer les dirigeants pour remettre à flot

    l’économie européenne.

    Rends-nous aussi patients face aux inévitables efforts

    qui s’annoncent et exigeants pour que les plus pauvres ne soient pas écrasés.

     3. Bangkok est à son tour submergé par les inondations historiques, ce week-end sera particulièrement pénible avec l’évacuation massive de la population.

     Seigneur, nous te prions

    pour les frères  de Thaïlande et du Cambodge durement éprouvés 

    et pour les climatologues appelés à conseiller des mesures préventives.

    4. En Syrie  la répression a déjà fait 3000 morts. De plus, l’ONG Amnesty international dénonce les traitements infligés aux blessés dans les hôpitaux : interrogatoires, tortures, manque de soins. Et les médecins de l’opposition craignent pour leur liberté d’exercer.

    Nous te prions spécialement, Seigneur,

    pour le peuple syrien si durement traité

    et nous te demandons d’inspirer aux instances internationales

    de faire le maximum pour le soulager.

     

     

    Lien permanent 0 commentaire
  • Genève ou le Bronx....!!!!

    Imprimer

     

    images.jpgBien

    Mais que c'est sécurisant de se savoir bien dans sa peau !

    Mais que c'est sécurisant de recevoir la «» mensuel des métaux !

    Par contre, pas très sécurisant de vivre à Genève.

    Je vise la sécurité, cette sécurité qui fait couler tant d'encre.

    Cette insécurité loin d'être maîtrisée par la Conseillère d'état, Isabelle Rochat.

    Au fait, sans résultat, sans stratégie, sans programme d'actions, sans ci et ça, à quoi a servi le déplacement à New York offert par Nous les gentils contribuables.

    Genève ou le Bronx ?

    Pas encore !

    Le chemin reste toutefois tracé.

    Ras le bol du laxisme des Autorités et du Procureur ?

    A lire les articles de la TdG notamment :

    http://www.tdg.ch/geneve/actu/coups-morsures-menaces-grande-peur-policiers-2011-10-27

    Pour les Citoyen-nes, les Visiteurs, toutes les Polices de Genève la coupe est pleine.

    Mais que font notamment Isabelle Rochat et Daniel Zappelli, Procureur, pour ramener le calme dans les esprits.

    Les deux Radicaux-Libéraux sont soit à bout de souffle ou soit trop gentils.

    Pour l'instant nous constatons une inefficacité totale, une mauvaise gestion du problème de la sécurité genevoise.

    Une chose est certaine, ils (Isabelle et Daniel) font les draps, le lit et la chambre à coucher du MCG !

    Le corollaire, l'insatisfaction de nombreux Genevois-ses dans les urnes.

    Et oui les gens votent massivement MCG et si rien de ne bouge concrètement ces actes citoyens-nes vont gonfler les urnes.

    Nos Autorités Radical-Libéral ne comprennent rien et ne voient rien venir en 2013.

    Ils se donnent d'authentiques battons pour se battre

    Où est le temps de Guy Fontanet et de Jean-Robert Warynski ?

    Certes.....

    Il semblerait que l'Hôpital cantonal soit devenu également le bastion des mauvais coups.

    Faut reconnaître que la Grande maison est une passoire !

    On y rentre, on y sort comme on veut.

    Aucun contrôle aux grands passages.

    Là, Pierre-François Unger, excellent Conseiller d'état, a réagi. Des bornes-badges vont être installées en masse. Un renforcement des visiteurs sera également renforcer.

    Bonne chose donc !

    Conclusion : le fruit du mécontentement genevois ne cesse d'enfler.

    Proposition : mettre des gens de poigne, en ayant dans le pantalon, aux commandes de la sécurité genevoise et du pouvoir judiciaire.

    Allez bonne journée !

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Genève 1 commentaire
  • L'UDC Carouge lance une pétition......

    Imprimer

     

    Unknown.jpegBien le bonjour,

    Comment va la vie en ce vendredi très automnal.

    Carouge, héhéhéhéhé la plus belle ville du canton de Genève, fait parler d'elle.

    En bien ou en mal tant que l'on parle de Carouge tout va bien.

    Vous vous souvenez vous qui avez une mémoire de pachyderme.

    Mais oui j'en parlais avant hier.....

    La décision du Conseil municipal, sur proposition d'un socialiste très « caviar », d'octroyer une indemnité de Frs 35'000,-- (trois mois de « loyer » à la Mairie de Carouge) à un Conseiller administratif non élu.

    Ce qui est le cas des deux Magistrats Radical et Libéral non réélu en mai dernier.

    Je n'ai toujours pas compris le sens et le but profond de cette idée.

    Un licencié à l'Etat ou dans le Privé ne touche rien à la sortie.

    Et bien espérons que les deux anciens excellents Conseillers administratifs offrent avec cette coquette somme un apéritif communal sur la place du Marché aux gentils Contribuables de Carouge !!!

    Marc et Jean-Pierre êtes vous gênés ?!!!

    Certes, faut réagir ......

    Pétition UDC Carouge......

    Surpris par cette décision pour le moins troublante, l'UDC Carouge a décidé de « pauser » un bémol sur la portée des grandes décisions du Conseil municipal.

    Il lance une pétition.

    Celle-ci demande en termes succincts et clairs d'annuler purement et simplement cette décision.

    Le corollaire de ce retour en arrière est de remettre les éventuelles sommes payées dans la caisse publique.

    L'UDC Carouge a le courage politique de contrer intelligemment tout haut et tout fort une décision qui lui paraît trop simpliste et non conforme aux valeurs de notre système Helvétique.

    Non aux mouchoirs de poches !!!

    Ci-dessous, le texte de la pétition que Nous pouvons tous signer dès demain sur la place du Marché de Carouge et ailleurs évidemment.

    Allez bonne journée.

    « Nous Citoyennes et Citoyens, scandalisés par le « parachute doré » offert par la gauche, demandons au Conseil administratif, au conseil municipal et à toutes les personnes ayant une influence sur cette décision :

    Vu la crise économique en cours,

    Vu les difficultés à joindre « les deux bouts » des travailleurs,

    Vu que les candidats non réélus par la volonté du peuple,

    Vu qu'il n'est pas tolérable de donner de l'argent en guise de sortie,

    Vu que cet argent profiterait mieux au sport et à la jeunesse,

    L'UDC Carouge demande d'annuler ce votre d'indemnisation, de revenir sur cette décision et de supprimer cette proposition scandaleuse et remettre l'argent dans le budget .

    (Suivent les signatures...).

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Carouge 5 commentaires
  • Demain, 7 milliards de terriens, et moi, et moi, et moi !!!!

    Imprimer

     

    Unknown.jpegBien le bonjour,

    N'attendons pas lundi !

    Lundi prochain 31 octobre nous serons 7 milliards contre 1 milliard il y a deux siècles.

    Si cette explosion démographique continue ainsi, en 2050 ils seront 9 milliards.

    Alors le spectre de la surpopulation fait soucis.

    Pourra-t-on faire face à tout ce qui se rattache à la vie.

    Ce qui compte le plus pour moi à ce stade c'est la faim dans le monde. Comment rappeler aux gouvernements que la faim est cinglante.

    Nous ne sommes pas nés pour avoir faim.

    On ne devrait pas mourir de faim dans le monde.

    L'Afrique, le pays le plus touché par ce fléau « voulu » par l'être humain, reste singulièrement en manque de tout.

    Demain l'Afrique sera peuplée à hauteur de 2 milliards de personnes. Un chiffre record. C'est explosif.

    Aujourd'hui, un habitant sur dix vit sur le continent noir. Demain, 1 sur 3 !

    Nous ne pourrons pas laisser ces régions définitivement sèche de ressources. Nous n'en n'avons pas le droit.

    Ce continent n'a pas le droit d'être « vide » éternellement de nourriture.

    Je suis pour un partage équitable.

    Le reste du monde doit avoir un oeil attentif et inventif sur les ressources naturelles.

    Un rééquilibrage économique et social doit être discuté et sortir des sentiers battus dans les plus brefs délais pour se préparer dans un proche avenir.

    L'avenir de la planète n'est pas tout rose il est rond !

    Genève doit aussi faire signer.....

    Tête d'épingle sur l'échiquier mondial, Genève doit aussi être attentif à ce futur faste ou néfaste.

    Toutes les Autorités du Canton de Genève, du plus petit au plus important, devraient penser à faire démarrer rapidement la pétition suivante pour éviter de vivre sur les crédits des futures générations.

    Comment ?

    Faire signer la pétition ci-dessous à l'attention de l'ONU.

    Que le Conseil d'état soit intelligent et à la hauteur des chemins de la vie, nos vies, les vies futures, et désigne rapidement un homme et une femme, un groupe, responsables de cette démarche loin d'être anodine.

    Ainsi, ils seront responsables et visionnaires.

    Et rappelons la devise Helvétique : UN POUR TOUS, TOUS POUR UN.

    Allez bonne journée !

    Texte de la pétition

    Selon l’ONU, le 31 octobre 2011, la planète comptera officiellement 7 milliards d’habitants.

    Le précédent cap, celui des 6 milliards, avait lui-même été franchi en 1999. Nous n’aurons donc mis que 12 ans pour croître de un milliard !

    Rappelons que le premier milliard n’avait été atteint qu’en 1800, plusieurs dizaines de milliers d’années après l’apparition de l’Homme sur Terre…

    Par ailleurs, les perspectives sont alarmantes puisque l’ONU vient de revoir à la hausse ses projections*. En effet, il était jusqu’à présent envisagé une stabilisation de la population en 2050 à 9 milliards d’habitants. Or, nous devrions désormais, selon l’hypothèse moyenne, être 9,3 milliards à cette même date pour ensuite dépasser

    les 10 milliards en 2100, sans d’ailleurs être certains de nous stabiliser à ce niveau.

    Alors que le capital d’énergie fossile, que la planète avait mis des dizaines de millions d’années à constituer, a été dilapidé en à peine

    plus d’un siècle et que nous vivons déjà à crédit sur le dos des générations futures, puisque nous les condamnons à consacrer une partie de leurs ressources et de leur travail à réparer les dégâts

    aujourd’hui infligés à la Terre,

    Alors que nous avons provoqué la 6ème extinction de la biodiversité (97% des tigres ont été éliminés en un siècle, les ressources halieutiques se sont effondrées et de façon générale l’ensemble de la mégafaune est en voie d’extinction),

    Alors que la planète se réchauffe inexorablement du fait de nos activités, que l’eau potable va manquer et que nous peinons à nourrir la population actuelle :

    La poursuite de la croissance démographique nous conduit dans le mur !

    Une question se pose donc : sommes-nous impuissants face à cette situation ou pouvons nous agir ?

    Il faut savoir que les prévisions de l’ONU pour 2050 relèvent de trois hypothèses de fécondité et conduisent à trois niveaux de population : une hypothèse basse menant à 8,1 milliards d’habitants, une moyenne (9,3 milliards) et une haute (10,6 milliards).

    L’hypothèse basse est accessible si nous nous en donnons les moyens, elle conduirait à une situation plus facile à gérer tant du point de vue de la sécurité alimentaire de l’humanité que de la préservation de son environnement.

    Ces moyens sont bien connus : il s’agit de l’éducation des jeunes filles des pays pauvres (qui est très en retard sur celle des garçons), de la généralisation de la planification familiale, comprenant le libre accès à la contraception (rappelons que d’ores et déjà 30% des grossesses ne sont pas désirées) et enfin de la diffusion de messages culturellement adaptés, alertant les populations sur l’impasse vers laquelle conduit une famille trop nombreuse, afin de les inciter à modérer leur procréation.

    Au vu de tous ces éléments, nous demandons solennellement à l’ONU d’appeler les Etats de la planète à mettre en œuvre les politiques

    démocratiques citées plus haut, ainsi que d’aider à leur financement, afin de tenter de stabiliser la population mondiale au plus vite.

    S’arrêter à 8 milliards en 2050 : c’est possible !

    http://esa.un.org/unpd/wpp/Other-Information/Press_Release_WPP2010.pdf

    Sept milliards de têtes, et moi, et moi, et moi....

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Monde 4 commentaires
  • Crash de la finance mondiale ....!!!!!

    Imprimer

     

    Unknown.jpegBien le bonjour,

    Vous avez remarqué les décorations de Noël dans les vitrines des magasins.

    Noël entre déjà dans sa phase préparatoire.

    Et oui, force commerciale oblige !

    Héhéhéhéhéhé il n'y a pas de petits profits.

    Certes,

    Le chemin des fruits pourris liés aux restructurations commence à sillonner la Suisse.

    Novartis vas licencier 2000 emplois dont 1100 chez Nous.

    Résultat de la mondialisation et du franc fort.

    A contrario, création de 700 emplois dans des pays où les coûts sont bas.

    Cerise sur le gâteau de ce « foutage de gueule », Novartis engendre un bénéfice de plus de 3 milliards en augmentation de 12 %.

    Cher Docteur, cherchez l'erreur.

    Ah oui, le monde en mutation constante essaie de trouver l'authentique chemin de la mondialisation.

    Aujourd'hui un des plus grand groupe pharmaceutique, demain quelle branche.

    Heureusement que nous sommes pas dans cette Europe aux soins intensifs.

    Merci l'UDC.....

    Je suis pour l'ouverture mais pas à n'importe quel prix.

    Au passage, je précise que je suis Chrétien mais pas crétin !!!!

    Aujourd'hui nous sommes touchés indirectement pas la crise de nos voisins.

    Si nous étions partie intégrante de cette grosse machine européenne je ne suis pas certain que notre économie irait bien mieux, au contraire.

    De tout coeur avec celles et ceux qui souffrent ou qui vont souffrir de ces faux calculs européens.

    Certes.....

    Au sujet de l'économie mondiale, notre bonne « Julie » parle d'un banquier genevois prédisant en musique un crash de la finance mondiale.

    Ce refrain alarmiste sort de la tête imaginaire peut être d'un jeune homme de 33 ans qui a travaillé durant 4 années dans un back-office d'une banque privée genevoise.

    Avec son oeil critique, il a sorti une vidéo très hot prédisant l'effondrement de l'appareil financier. Une sorte de fin du monde de nos portes-monnaie.

    Des scène dégentées puisque qu'il n'hésite pas à se jeter habillé du haut du pont de la Coulouvronière.

    Son but consiste au réveil global et revenir sur des bases solides d'une finance saine.

    Ce « mec » voit peut être clair mais espérons à tout le moins qu'il se trompe en pensant que les Grands de ce monde éviteront le pire.

    Ah oui n'oublions pas qu'une grande mutation mondiale (renouvellement de nos civilisations) est prévue le 21 décembre 2012 !

    Alors à vos marques, 1, 2 et 3 vivez votre vie quoiqu'il arrive.

    Allez bonne journée !

     

    L'article de la TdG

    http://www.tdg.ch/actu/buzz/banquier-genevois-denonce-clip-systeme-financier-2011-10-24

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Economie 1 commentaire
  • L'UDC Carouge met au centre l'Humain !

    Imprimer

     

    images.jpgBien le bonjour,

    Alors bien remis de ces élections phares ?

    Nous avons la paix jusqu'en 2013, élections des hautes Autorités genevoises.

    Faut manufacturer à nouveau des vestes, hier le stock c'est épuisé !

    J'ai entendu narrer hier matin qu'un Député PDC visait le Conseil d'état en remplacement de Pierre-François Unger. Y a-t-il un docteur pour administrer des calmants à celui qui piaffes déjà d'impatiente !!!!!

    Ah cette soif du pouvoir, elle peut rendre gaga d'aucuns.

    A propos de Mauro Poggia, va-t-il recevoir un passeport pour aller de Genève à Berne ?! Ah oui, il faudra aussi lui construire une « mosquée » pour prier pour les assurances réunies sous un seul clocher !

    Avec Mauro ça r'assure de savoir que Genève sera défendu d'une baguette de maître au front à lier le MCG, seul envers tous, à la coupole !

    Certes,

    Carouge "délire", on peut le dire ainsi.

    La majorité du Conseil municipal a voté une indemnisation pour les Conseillers administratifs qui quittent le pouvoir exécutif. Un montant de plus de Frs 70'000,--. par CA.

    C'est un socialiste « caviar » qui a fait cette proposition complètement loufoque.

    4, 8 ou 12 ans, tu y quittes le CA tu touches le jackpot pour te refaire une santé professionnelle.

    Woua, Carouge et son nouveau casino !

    Avec ce montant, nous pouvons rêver que le radical et le libéral non réélus en mai dernier vont offrir un apéritif communal super populaire à tous les contribuables carougeois !

    Ben oui, les deux « larrons » ont retrouvé du boulot........ alors que faire avec cet argent de réinsertion profess-sociale ?!

    Ou alors ils vont faire dons de ces montants pharaoniques à des bonnes oeuvres.

    A leur place je rougirais.........

    Au fait, un-e employé-e prenant sa retraite, touche-t-il une indemnité de réinsertion pour teindre ses cheveux blancs !

    Mais quel contrepartie politique pour l'enseignant-municipal auteur de cette idée coûtant cher aux gentils contribuables carougeois?

    Toujours à Carouge, suite à la suppression sans compensation de plus de 250 places de parking au centre de la Cité Sarde, une pétition circule chez les commerçants demandant la création d'un nouveau parking.

    Ils ont raison tout comme l'UDC Carouge qui a fait valoir une motion, refusée bêtement par une courte majorité du Conseil municipal. Elle demandait au Conseil administratif une étude de faisabilité pour la construction d'un parking souterrain sous la place du Marché. Une étude de faisabilité n'est pas le projet ! Il s'agit juste de savoir si c'est possible.

    Les Conseillers municipaux n'ont rien compris au terme « faisabilité » !

    Et maintenant tout le monde est derrière l'UDC Carouge pour trouver la meilleure solution pour sauvegarder les commerçants Carougeois.
    L'UDC Carouge ne veut pas que le centre de Carouge s'évanouisse comme la vieille ville de Genève!

    Il met au centre l'Humain et tout ce qui y rallient, notamment les PME.

    Il défend pleinement et avec les bons leviers les valeurs de Carouge.

    Tient pourquoi suis-je devenu UDC ?

    Allez bonne journée !

     

     

    Lien permanent Catégories : Carouge 5 commentaires
  • Ouf la Suisse reste gouvernable !!!

    Imprimer

     

    images.jpgBien le bonjour,

    Comment va la vie après ce dimanche gris d'élections.

    Ca y est le peuple a coupé cours aux rumeurs amorcées depuis des semaines.

    Les jeux sont faits.

    Les résultats font des émules dans les partis, dans les esprits et dans les coeurs de candidats-tes.

    La grande braderie des vestes bat son plein.

    Les journalistes y vont de leurs analyses et de leurs commentaires.

    Pour l'heure on ne déplore pas de pertes humaines !

    La démocratie a triomphé des urnes.

    Nos trois Suisses fondateurs trinquent sous la croix fédérale !

     

    A Genève, le malaise de la sécurité a triomphé.

    Le parti MCG, nouveau berceau des gens mécontents, des éternels contestataires, n'ayant plus de repères, a fait son seul lit dans la chambre du peuple. Seule formation à Berne, que va-t-il faire ? Là, les Citoyen-nes genevois-ses n'ont rien compris !

    Le PLR et le PDC restent une force unie bien vivante. Elle réussit à conserver leurs fauteuils au musée de la politique genevoise.

    La gauche unie ou désunie, la question peut se poser, y laisse des plumes. Son électorat « gauche caviar » est resté à la maison pour s'occuper des affaires sociales des ménages. Le ménage du trois pièces est vert de propreté dans l'union !!!

    Et l'UDC ?

    Les ballons ont été lancés.

    L'identité Suisse est sauvée.

    Dans la projection d'une société incertaine, l'UDC ne va jamais seul puisque les Suisses-ses font toujours la démonstration de voter le pragmatisme Helvétique, le corollaire la confiance en l'UDC.

    Ce parti faisant parlé de lui a eu donc raison des électeurs-trices.

    A Genève, sans le MCG, il partirait avec trois valises pour Berne.

    Sans apparentement, si ce n'est la corde sensible le reliant pour l'occasion au PLR et au PDC, il reste une force politique fort méritant.

    Indéniablement, il reflète le souci, les inquiétudes des Suisses.

    Il parle authentique, réfléchit à la nécessité d'équilibrer le système en avantageant le devenir.

    Avant tout, il regarde les besoins des Citoyens-nes et les familles.

    Il met en avant la longue histoire de l'héritage démocratique Suisse et de ses traditions.

    Il est le carburant faisant avancer la Suisse dans une Europe aux soins intensifs.

    Il défend le beurre, l'argent du beurre, la crémière, et la louche Helvétique.

    C'est un parti certes conservateur, équilibré, juste, mais aussi moderne aux yeux de électeurs-trices.

    En définitive, tous pareils !

    Ce qui est drôle, se sont les autres partis du Centre, comme le PLR et le PDC, qui ont adopté le langage de l'UDC. La Suisse et ses frontières, la Genève internationale et la sécurité, la fiscalité n'est plus adaptée aux familles, quid de l'européanisation ? Etc.

    Le voulant dans d'autres termes, tous les partis politiques s'accordent à ce que les Suisses-ses puissent bénéficier de téléviseurs, frigos, radios, ordinateurs, voitures, motos, maisons, salaires réels, bonnes assurances, bonnes retraites, bons loisirs, j'en passe et des meilleurs.

    L'ascenseur économique et social et en marche tous les jours.

    Il n'y a que les méthodes qui changent, évoluent, motivent.

    Plaire ou déplaire.....

    L'UDC n'est donc pas l'unique représentant à Berne !

    (Pourquoi suis-je devenus UDC à 53 ans? Réponse bientôt !)

    Merci Arnold de Melchtal, Walter Fürst et Werner Stauffacher, les trois fondateurs de la Suisse, d'avoir permis aux Suisses-ses de proclamer à nouveau leurs libertés démocratiques.

    Nous appartenons à une noble histoire, tous chemins confondus, d'une terre dont nous sommes heureux d'être aujourd'hui ses acteurs.

    Mélangés politiquement, nous sommes fiers d'assurer la pérennité de la création de la Suisse.

    Nous restons donc populaire à la signature du pacte fédéral de 1291.

    La Suisse reste gouvernable OUF !

    Vive la Suisse !

    Vive la démocratie !

    Vive les Suisses et les Suissesses.

    Allez bonne soirée et journée demain!

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Suisse 7 commentaires
  • Les photographes "officiels" de Carouge

    Imprimer

     

    Unknown.jpegBien le bonjour,

    Après une petite semaine de repos (mon imbécile de jambe...) me voici, me revoilà.

    Alors, vous ne vous êtes pas trop ennuyés !

    OK Carouge présente son budget 2012.

    Nous en reparlerons plus tard.

    Pour l'instant laissons le PDC Carouge s'exciter intelligemment sur son blog comme des petites puces qui reniflent !!!

    Le PDC Carouge a le don des glorieuses déclarations, déductions,analyses. Dommage que cet état d'esprit porteur ne porte pas ses fruits.

    Un petit avis très perso., le PDC devrait être plus calculateur et faire bloc avec le PLR, l'UDC et le MCG, pour des points bien précis comme le budget 2012.

    Une droite forte à Carouge ?

    Certes....

    Docteur ne vois-tu rien venir au coeur de la Cité Sarde.

    Moi oui, en marge de la politique parfois lassante, je « quotidienne » des choses sympa, des histoires biens Carougeoises, des gens hyper intéressants, des commerces hypra fous de bonne choses, j'en passe et des meilleurs.

    Les photographes « officiels » de la Ville de Carouge !

    Depuis le 1er juillet 2010, deux jeunes photographes ont repris les locaux du photographe Christian Golay, à la rue Caroline 46.

    « Whitebalance Studio » Photographie & tirages numériques.

    Aurélien Bergot, né en 1979, a suivi une formation d'architecte puis l'école des Beaux Arts de Vevey où il obtient un Bachelor d'art et vision.

    Pedro Neto, né en 1975, est un autodidacte dans la photographie car passionné depuis son jeune âge. Après un apprentissage de peintre en publicité, il voyage en Europe, puis travaille chez Pictet & Cie, puis aimant la photographie se lance sans « bagage » dans le milieu.

    Au Studio, le premier est le spécialiste des portraits, des architectures, de la communication.

    Le second fait des reportages, couvre les événements et s'occupe de l'administration.

    Les deux ensemble c'est une parfaite complémentarité !

    Un seul coeur pour immortaliser des événements de tous genres, des personnes et des biens immobiliers.

    Ils sont agréables, ouverts, conviviaux, sérieux, aimant aller vers l'autre, discuter avec la population, partager des moments très carougeois. Ils sont accueillants.

    Ils vont au delà du mandat professionnel en offrant une certaine poésie artistique reconnue comme actrice majeur de la photographie d'art et contemporaine.

    Leurs aptitudes artistiques commencent à émerger de la rue Caroline. Connus pour être reconnus, ils décrochent très vite des mandats étatiques à Carouge et à Genève, notamment de la Chancellerie pour les centenaires du Canton. Ils ont aussi non pas « tiré » sur le Conseil d'Etat de Genève (!) mais photographiés officiellement les actuels sept sages.

    Au fur et à mesure des mois, ils sont sollicités par la Mairie de Carouge dans le cadre notamment de « Carouge Ville invisible », la Revue carougeoise, le 1er août et le 225ème anniversaire. Le Studio est acquis à aux événements de la Cité Sarde !

    Ce sont des spécialistes des portraits d'enfants, de gens d'ici et d'ailleurs. Ils sont agréés également pour les mariages, les moments inédits, les personnalités telles que Pierre-François Unger, Conseiller d'Etat, Pierre Maudet, Maire de la Ville de Genève, Manuel Tornare connu comme le loup blanc (!). Ce fut aussi les photographes du PDC lors des dernières élections municipales, Caran d'Ache et le Festival Belle Rive.

    Ce sont aussi de belles prises de vue d'architectures genevoises telles que les bâtiments Rolex, UBS Praille, UIT et bien d'autres célèbres. Ils collaborent avec l'hôtel Kepinski.

    Ils retouchent vos photos, vos négatifs, réalisent des tirages standards ou grands formats professionnels.

    Ils dispensent des cours de photographie. Vous venez de recevoir un appareil photo numérique et vous n'avez aucune idée de comment l'utiliser ou vous désirez améliorer vos connaissances par la pratique ou découvrir la prise de vue en studio ou encore vous souhaitez maîtriser les programmes de traitement numériques, les deux compères Maîtres de la photographie vous transmettent leurs connaissances.

    Les ouvrages « Whitebalance Studio » expliquent la passion de la photo d'Aurélien et de Pedro.

    Qui d'entre nous n'a jamais rêvé de faire de sa passion son métier ? Qui d'entre nous, musicien amateur n'a jamais rêvé d'être concertiste professionnel ? Qui des sculpteurs, ébénistes, peintres, pêcheur ou encore sportifs à ses heures perdues n'a jamais souhaité passer du stade amateur à celui professionnel ? Je crois que la chose est claire et entendue. Devenir photographes professionnels alors que l'on est amateur est un peu le rêve de tous. Mais attention, en devenant photographe professionnel, vous passez obligatoirement d'une activité de plaisir à une activité lucrative. Bref, en amateur, vous faîtes des photos qui vous plaisent, en professionnel vous faites des photos qui doivent plaire à vos clients.

    L’impact du métier dans la société.

    La photographie, apparue à la fin du XIXème siècle a révolutionné une partie de notre société ainsi que bien des métiers.Elle s’est d’abord imposée dans la presse. Alors que jadis les journaux utilisaient les graveurs et dessinateurs en guise d’illustration, la photographie apporta une information objective vu qu’elle ne passait plus par l’interprétation du dessinateur.

    La photographie était preuve de réalité, les montages déjà existants étaient alors peu connus du public.La première manipulation photographique a avoir été célèbre fut le portrait de Staline et Lenine, photo-montage où l’on montre un Staline aussi grand et aussi imposant que Lenine. Bien avant, des montages avaient été réalisés tels les photographies « Spirit » censées représenter des fantômes.La photo n’a jamais trouvé son essor dans un pays dictatorial, elle peut représenter à la fois la pire des propagandes mais aux mains d’homme de presse qui se veulent libre, elle devient un outil de vérité, chose détestée par tous les dictateurs confondus.Au départ réservée à des professionnels confirmés, la photographie se démocratisa avec le Kodak vers 1905. Un appareil petit, simple d’usage et peu coûteux permit à un plus grand nombre de réaliser enfin des photographies.Il fallut attendre l’après guerre, les congés payés et une prospérité économique qui amenèrent les loisirs pour que la photographie devienne réellement une activité populaire et abordable. Les années 50 à 90 furent celles où l’on vit apparaître des « clubs photos » et où le quidam installait dans sa cave, grenier ou salle de bains son agrandisseur et ses bacs de développement.Les années 90 et 2000 sont quant à elles les années de l’image abondante. Avec l’Internet, le culte de l’image n’a jamais été autant exacerbé, par le phénomène des Blogs, des sites personnels et autres supports.La photographie a donc été le reflet de notre société, au même titre que bien des loisirs, celle-ci ne s’étant développée qu’en période de prospérité.

    Les « frères » de la photo

    Aurélien et Pedro de par leurs formations respectives, notamment la photographie, on eu le courage d'ouvrir une boutique avec pignon sur rue, mettant à la disposition du tout un chacun une bonne gestion de la photographie et surtout leurs talents professionnels.

    Les ouvrages « Whitebalance Studio » expliquent la passion de la photo d'Aurélien et de Pedro.

    (www.whitebalance.ch)

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Carouge 1 commentaire
  • Allez voir "Ca me saoule" ! Un spectacle génial....

    Imprimer

     

    images.jpgBonjour à tous,

    Avant de partir une petite semaine ailleurs, je sais je ne vais pas vous manquer,

    je voudrais enfoncer le clou sur un super spectacle qui donne représentations encore ce soir et demain dimanche (samedi 19 h 30, dimanche 17 h 00, Salle communale de Chêne-Bougeries, parking, excellente petite restauration).

    Basé sur des témoignages, des interviewes, des enquêtes, recherches, c'est un spectacle écrit et construit par les jeunes acteurs eux-mêmes et qui parle des dangers liés à l'alcool.

    L'alcool peut être enivrant de bien être, mais c'est avant tout de la « merde » !

    L'histoire chauffe le coeur et l'esprit à travers des scènes drôles, sourires, sensibilités, générosités, foires, mais aussi drames, yeux fontaines, réalités des dangers, pied dans l'engrenage, émotions, j'en passe et des meilleurs.

    Un spectacle, soutenu par l'Etat de Genève, des institutions privées et des Communes genevoises, donnant la parole aux principaux concernés, les adolescents, pour démêler la problématique sociologique de l'alcool.

    Ca traite des méfaits du fléau de l'alcool à tous les niveaux.

    Un an et demi de travail, à raison de quatre heures hebdomadaires, un an et demi à se frotter assidûment à un sujet de société fort. Un an et demi à apprendre la beauté des mots, à créer un texte destiné à être joué devant un public principalement formé d'adolescents et d'adultes afin de monter un spectacle dérangeant, émouvant et hilarant sur ce thème difficile à traiter : L'alcool et les jeunes.

    Je vous promets c'est un spectacle à ne pas manquer. Un regard à prendre au sérieux sur les réalités de ce poison.

    Une excellente réflexion.

    Nombre de classes sont allés déjà voir le spectacle.

    Merci au « Théâtrochamp », et sa Capitaine-Directrice-Metteure en scène, Anouchka Chenevard Sommaruga pour son audace, son courage, sa ténacité, ses idées plein la tête, ses mille talents.........

    Un grand merci à ces jeunes.... notamment mon filleul Florian Lagler, une nouvelle révélation du Théâtre. Florian t'es grand, continue sur cette lancée.....

    Cette jeune troupe de théâtre est trop !

    Un spectacle à ne pas rater, vous verrez c'est hypra cool et trop réaliste !

    Allez bon week end et bonne semaine.

    Avec Vous le 22 octobre prochain.

    Bonne semaine et encore MERCI de me lire, je suis ému......

    Bisous à toutes et à tous.

     

     

    Lien permanent Catégories : Loisirs 0 commentaire
  • Elections 2011 : MERCI LA TSR .....

    Imprimer

     

    Unknown.jpegBien le bonjour,

    Woua quelles belles journées.

    Super pour le moral.

    « La liberté ne consiste pas à faire ce qu'on veut mais à vouloir ce qu'on fait : méditez bien cette formule (...). Vouloir ce qu'on fait, c'est-à-dire en prendre la responsabilité » François Varillon.

    D'entrée en matière disons un grand MERCI à la TSR pour l'émission « Le Grand Débat » de mercredi soir.

    Pour une fois un bon « truc » politique est animé.

    Une chose est certaine, ce débat, bien que mou quant aux interventions, fut nettement plus motivant que celui d'Aubry-Hollande.

    Plateau lumineux et accueillant à l'oeil, sketchs super bien joués, Maître Marc Bonnant et Madame ?, du canapé rouge (!), extra lucides sur les interventions. Excellents jugements.

    Et pour le dessert de cette bonne émission, Romaine Jean et Alain Rebetez, journalistes-animateurs avertis. Bravo....

    Thèmes bien choisis, d'actualités et visionnaires.

    Deux heures de « Grand débat » dans lequel furent traités les thèmes liés à la crise actuelle et future. Famille, santé, sécurité, nucléaire, franc fort.

    Tous les ingrédients réunis pour animer ces deux heures très politique intérieure.

    Les intervenants se sont donné sans vraiment grande ardeur et grandeur.

    Ou est l'art de rhétorique, du phrasé de la langue française, du haut discours politique.

    Ils ne se sont pas adressé directement aux Citoyennes et Citoyens Suisses "Je comprends les Suisses.... j'ai bien saisi les problèmes des Suisses.... la Suisse vit et va vivre des moments difficiles nous sommes là pour faire face..... nous sommes ouverts à votre bien être....Nous sommes proches de toutes les familles en difficulté....La Suisse a les moyens de faire face..... Nous aspirons à une meilleure société pour les Suisses..... La santé c'est notre affaire..... Nous voulons une Suisse pour les Suisses....... etc. Rien, rien, rien mis à part leur petit nombril......

    Ils ont balayé rapidement les sujets, se sont défendus d'être les meilleurs, évidemment de rétorquer avec foi, d'être parfois négatifs (PDC en arguant la famille pauvre... pas motivant comme petite phrase, c'est vachement déprimant d'entendre ça). Ce n'est pas pour rien que le Centre (PDC et PLR) sont donnés grands perdants des futures élections. A vérifier le 23 prochain.

    Alors les acteurs n'ont-ils pas été vraiment émouvants, ouverts à l'autre, commençants à construire, sans lumière politique éclatante, sans mystère, sans aucune émotion notamment dans le cadre de la famille fruit de la société (défendu par le PDC comme une marchandise de la Migros !!!!, c'est ce que j'ai pu entendre...), sans petit sucre, sans petit mot déchainant les foules.

    Sans trait de caractère au caractère, sans dynamisme authentique, ne manifestant pas le rassemblement, sans curiosité, sans aspiration vers le plus, etc. Rien de vraiment transcendant et d'excitant.

    Peu ou prou les émotions verbales mettant en transe la sensibilité humaine. Rien autour «L'Humain au centre ». Me Bonnant l'a relevé aussi.....

    Ils nous ont pas rendu les yeux fontaines !

    Nos politiciens n'osent plus être naturel de peur de froisser, de contrarier, de déranger, de se retrouver devant les Tribunaux. Ah oui, il faut être conciliant avec tout le monde.

    Nous commençons à le croire, ils « échouent » là où l'UDC gagne avec sa sincérité, son authenticité, sa loyauté.

    Sans coups de gueule ou d'empoignades, le débat aurait pu être plus musclé.

    Alors, gentil, gentil et encore gentil, disons qu'ils ont tous gagné, nos acteurs de la politique, comme à l'école des fans !

    Idem pour Aubry et Hollande !

    Je comprends pourquoi les Suisses votent UDC !

    Allez bonne journée !

     

     

    Lien permanent Catégories : Politique 1 commentaire
  • As-tu fait ton "CARDIOTEST" ?

    Imprimer

     

    Unknown.jpegBien le bonjour,

    «L'étoile divine est intérieure et invisible; elle éclaire l'âme du voyageur et non le chemin où il marche; elle nous donne assez de foi pour aller au-delà de tout, mais elle ne dispense de rien » (Gustave Thibon)

    Hier après midi j'ai parlé avec un ami cardiologue.

    Il m'expliquait les caprices du coeur.

    Ce n'est vraiment pas triste.

    C'est dingue ce que notre pompe peut avoir un coup du sort.

    A tout âge.

    On n'est vraiment pas à l'abri d'un accident cardio-vasculaire.

    Hypertension artérielle, hypercholestérolémie et/ou hyperglycémie.

    Sédentarité, tabagisme, stress.

    Prédisposition héréditaire.

    Dépôts dans les artères.

    Rétrécissement des artères.

    40 ans et pus (hommes) ou 50 et plus (femmes).

    J'en passe et des meilleurs.

    Notre coeur alimente de façon constante notre organisme avec une grande énergie, comme un authentique sport. Si celle-ci perd de l'énergie, hop c'est le couac du sort.

    Sournoises, les maladies du coeur ne se détectent qu'après un bon examen.

    Il m'a vivement conseillé de prendre en main la santé de mon coeur et de faire régulièrement des tests cardio.

    Aussi, la Fondation Suisse de Cardiologie a créé le CardioTest.

    C'est quoi ?

    CardioTest vous permet de vous faire une idée de votre profil de risque personnel.

    Ce test comprend:

    un bref questionnaire

    une mesure du cholestérol

    une mesure de la glycémie

    une mesure de la tension artérielle

    une mesure du tour de taille

    Votre profil de risque individuel est reporté, accompagné de recommandations, dans votre Passeport du cœur personnel. Ce passeport peut être réutilisé par la suite pour de nouveaux CardioTest.

    Où ?

    Dans les pharmacies Amavita ou évidemment chez votre médecin où à l'hôpital (généralement là c'est trop tard !!!).

    Mieux vaut donc prévenir que guérir, je vais aller à la pharmacie place du Marché faire mon petit test des 53 ans !!!!

    Allez bonne journée !

     

     

    Lien permanent Catégories : Santé 0 commentaire
  • MARTEL Cornavin humanise le social....

    Imprimer

     

    Unknown.jpegBien le bonjour !

    « Faites comme la bougie allumée qui éclaire elle-même et, sans amoindrir sa propre flamme, allume d'autres bougies pour éclairer d'autres endroits » (Séraphim de Sarov).

    Je ne sais si beaucoup de commerçants comme j'ai vu hier sur les hauts de la rue de Coutance font du social. Pour les AVS, AI et autres.

    Et bien chez Martel quelle surprise de constater que cet établissement fondé en 1818, belle histoire, fait preuve de charisme social.

    Des faveurs pour les gens dans la « dèche ». Génail, super merci.

    A la lecture de la carte, je remarque que le chocolatier Carougeois fait des prix.

    Des prix pour les gens modestes, dans le besoin.

    Des prix sur les boissons notamment l'eau gazeuse. 25 % de moins servi au verre de 2 ou 3 dl. C'est un début....

    Au fait, et le journal « La Julie ! ».

    Aujourd'hui des réductions sur certaines boissons, demain sur le « solide » ?Je trouve cette démarche envers les gens en difficulté très Humaine.

    Martel prend conscience que vivent à Genève des gens au dessous de la moyenne et qui ont besoin de passer un moment à l'extérieur de leur « carrée » dans un endroit convivial.

    C'est un exemple à suivre dans le cadre des activités sociales de la Genève internationale.

    Cela dit, commencer à faire des réductions prouve le malaise social à Genève comme dans toutes les grandes villes.

    Nous pouvons-nous poser la question de savoir où s'arrêtera le social au risque de rendre les gens de plus en plus irresponsables.

    Bien que cette opération soit louable, elle ne reste pas moins réductrice des valeurs de notre société.

    A mon avis, ça devient inquiétant Genève.

    Bref.....

    Martel pour les gens aisés.

    Martel pour les gens du blouse psy.

    Martel au coeur grand....

    Ou

    Martel, opération commerciale ?

    Ou

    Matel réintroduit la notion « Un verre d'eau et la FAO ?! »

    Martel Cornavin (et ailleurs)

    Chocolat façon Martel Cornavin

    SALON DE THÉ
Est une nouvelle adresse toute proche de la gare où déguster les mythiques pavés carougeois, spécialité de la maison Martel!

    190 m2 dédiés à la gourmandise, avec un salon de thé de 90 places. L’idéal pour une pause douceurs en plein shopping. Vous aurez le choix entre 40 chocolats, sans parler des viennoiseries et pâtisseries toutes plus tentantes les unes que les autres.

    Une bonne raison d’aller tester le Puy de Dôme, une nouveauté à base de mousses praliné et chocolat.

Ouvert du lundi au samedi de 7 h 30 à 19 h.

    Tiens ou vais-je aller boire mon café ?!

    Allez bonne journée

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Commerce 0 commentaire
  • Le PLR amorce l'UDC !!!

    Imprimer

     

    Unknown.jpegBien le bonjour,

    Le PLR constate. Ca fait rire !

    Il constate suite à deux avis de droit que l'initiative de l'UDC « stopper l'immigration » est absurde.

    Selon ces avis, si l'initiative est acceptée par les Citoyens Suisses, les accords bilatéraux seraient chahutés et l'avenir du Pays pourrait en souffrir, le corollaire la mort de la Suisse.

    Première chose relevée, des avis de droit pour que le PLR fasse campagne. Si à chaque initiative le PLR agit de la sorte, il va vider ses caisses ou alors faire gagner les « petits copains » !!!

    Besoin d'étayer sa position. Pourquoi ne pas aller demander des avis de droits en France ou en Allemagne ?

    Pas de juristes compétents au PLR pour relever le défi.

    Pas le courage politique pour entrer dans le débat sans des tierces personnes.

    Il a pourtant 4 mois pour contrer cette initiative.

    Lui faut-il des supports faute de quoi il ne pourra pas entamer une contre offensive très radicale.

    Mais le PLR a le "ventre mou" !!! Comme bien des partis du Centre !!!

    L'UDC ne veut pas l'abolition des bilatérales, il veut des discussions en vue de renégocier les accords bilatéraux pour éviter l'afflux massif d'étrangers. Il en va de l'intérêt de l'avenir de la Suisse.

    Il faut savoir que les ressortissants étrangers sont toujours plus nombreux en Suisse. Selon les dernières statistiques fédérales ils sont 22,3 % soit une hausse réelle de 2,9 %. Ca représente 1'751'301 étrangers.

    Ce qui voudrait dire qu'en 2030 nous serons 10 millions en Suisse.

    Imaginer un tel saut en Europe. Vous ne croyez pas que les Européens réfléchiraient à deux fois et agiraient comme l'UDC en Suisses.

    La réaction du PLR n'est que démagogique en vue des prochaines échéances électorales.

    Je pense qu'il est bon de remettre sur le métier les termes de l'initiative, dont voici ci-après.

    Allez bonne journée !

    L'UDC lance l'initiative populaire "contre l'immigration de masse"

    L'UDC lance comme annoncé l'initiative populaire "contre l'immigration de masse". Le but est de redonner à la Suisse les moyens de gérer de manière autonome l'immigration. Actuellement, l'afflux d'étrangers venant s'installer dans le pays échappe en effet à son contrôle. Le flot de migrants se dirigeant vers la Suisse a des conséquences graves pour l'économie nationale et la société. Les principales causes de ce phénomène sont l'immigration en provenance l'UE, les frontières ouvertes et le refus constant de régler les problèmes affectant le domaine de l'asile. Cette immigration de masse doit être stoppée. L'initiative UDC crée les bases légales nécessaires à cet effet en limitant le séjour des étrangères et des étrangers par des plafonds et contingents annuels pour tous les types d'autorisations du droit des étrangers, y compris le domaine de l'asile.

    Les délégués UDC ayant pris en mai 2011 déjà la décision de principe de lancer une initiative populaire pour limiter l'immigration, la récolte des signatures commencera en août.
Selon les chiffres officiels, le nombre d'immigrants venus en Suisse durant les quatre années écoulées dépasse de 330 000 celui des émigrants. L'immigration échappe aujourd'hui à toute limitation. Cette situation problématique est le résultat de l'immigration en provenance de l'UE, du regroupement familial trop facile pour les ressortissants de pays tiers, des nombreux clandestins séjournant en Suisse et de l'augmentation du nombre de requérants d'asile. L'Office fédéral de la statistique annonce une nouvelle augmentation massive de la population d'ici à 2035. Selon les différents scénarios pris en compte, quelque 10 millions de personnes pourraient alors vivre en Suisse. Les conséquences de cette immigration illimitée sont de plus en plus manifestes au niveau des l'économie, des loyers, des prix du terrain, de l'aménagement du territoire, des infrastructures, des écoles, du chômage, de la santé publique et des institutions sociales.

    Avec son initiative populaire, l'UDC veut stopper cette immigration de masse et redonner à la Suisse les moyens de gérer l'arrivée d'étrangers. Un Etat souverain doit pouvoir décider de manière automne de l'ampleur et de la qualité de l'immigration. Il en va aussi des intérêts de l'économie.

    L'initiative UDC "contre l'immigration de masse" exige que la Suisse puisse à nouveau gérer de manière autonome l'immigration d'étrangères et d'étrangers. Cette gestion passe par la fixation de plafonds et de contingents annuels pour les autorisations de séjour. Le texte de l'initiative stipule que toutes les catégories d'étrangers soient prises en compte, donc aussi les frontaliers et le domaine de l'asile.

    Il s'agit également d'inscrire dans la Constitution fédérale le principe selon lequel l'immigration est notamment possible si elle sert les intérêts économiques globaux de la Suisse alors que la priorité des Suissesses et des Suisses sur le marché du travail doit être garantie. Elle retient également quelques critères déterminants pour l'octroi d'un permis de séjour: l'immigrant doit faire état d'une offre d'emploi d'un employeur de Suisse; seules sont admises à immigrer les personnes qui peuvent et veulent réellement s'intégrer; l'immigrant doit disposer d'une base existentielle indépendante et suffisante.

    Enfin, le projet d'article constitutionnel veille à ce que les droits à un séjour durable, au regroupement familial et aux prestations sociales puissent être raisonnablement limités.

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Politique 5 commentaires
  • Cheminer vers la Suisse en faisant les bons choix...

    Imprimer

     

    Unknown.jpegBien le bonjour,

    Bon début de semaine en sachant que l'âme cherche la joie partout, comme un enfant.

    Que de questions ouvertes face à la démission des quatre lieutenants de Daniel Zappelli. Que s'est-il passé au Ministère public du Radical-Libéral ? Pourquoi ce coup de tête groupé ?

    Quelles fragilités autour du number one de la justice pénale genevoise.

    Veut-on sa peau ?

    Complot ?

    Quelle confiance en la Justice genevoise après ces défections ?

    ET bien voilà une nouvelle pièces de théâtre se joue en se moment à la place du Bourg de Four « Les genevoiseries de Dany ! ».

    Que de questions ouvertes face à l'audit sur la Direction générale de la mobilité de la verte Michèle Künzler.

    Pourquoi des dysfonctionnements après l'arrivée de la Dame qui allume les feux rouges de son Département.

    Il est clair que l'audit ayant coûté Frs 150'000,-- il faut agir pour mettre de l'ordre à la DGM.

    Evidemment, avec une Genève explosant démographiquement, sans un authentique support stratégique politique, l'urbanisation du canton laisse à désirer.

    La Dame aux cheveux longs, aux lunettes universitaires, et au sourire de « gaucho » caviar, est-elle dépassée par la vision globale de la région.

    Au fait est-elle vraiment soutenue par les siens et par le Conseil d'Etat ?

    Face aux remous tous confondus secouant Genève depuis quelques temps, qui assoir aux Chambres fédérales ?

    Des femmes et des hommes ayant de la poigne.

    Les gens ont en marre des « louzeurs » de la politique. Du sang neuf !

    Nécessité de placer des gens se détachant du bon troupeau et incarnant une nouvelle Suisse, mais attention pas Européenne. Une Suisse avec ses valeurs, une Suisse sachant se projeter dans des sentiments du merveilleux quotidien. Voir demain sans se retourner.

    Pour vivre mieux, des politiciens sachant avoir une philosophie du quotidien, suivant l'art du Pays, affrontant le réel et commencer à construire les authentiques chemins de la Suisse de demain en étant ouvert vers l'autre qui sde trouve à côté.

    Faire jaillir le formidable souterrain envie de vivre dans un Pays loin d'être banal. La Suisse n'est pas une banalité. ON NOUS ENVIE, NOTAMMENT DE NE PAS FAIRE PARTIE DE L'EUROPE........

    Il faut habiter le monde, la ville, le village, la terre pour bien gouverner.

    Genève ?

    Je dirais à tête reposée que Genève doit se sortir des éclats des banalités propre à elle-même. Genève a les capacités de se secouer le cocotier en péter plus haut que son « cul ». Elle peut rejoindre la Suisse et arrêter d'être le mauvais élève. La « Monaco » de la Suisse ne doit plus chercher à se distinguer par ses « genevoiseries » à l'image des Français.

    Bref, réenchanter le quotidien est une direction, un cap, un choix.

    Genève en est-il capable ?

    Disons que oui avec des partis sachant être des visionnaires comme l'UDC !

    Un bon Chrétien, mais pas un crétin....... !

    Allez bonne journée.

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Politique 1 commentaire
  • Tombent les "genevoiseries", tombent les branches dépouillées ...

    Imprimer

     

    images.jpgBien le bonjour,

    En marge des prix Nobel attribués cette semaine.

    En marge du Procureur général de Genève qui est abandonné par sa Cour. Pauvre homme Radical-libéral qu'il faudrait peut être changer, car plus à l'hauteur de la Justice genevoise (?).

    En marge de la Suisse qui ne participera pas à l'Euro 2012; tel est le réel sort de la Nati.

    En marge du renvoi dit absurde de cet étranger, ancien « malfrat », pour son pays. Ne pas créer un précédent (?).

    En marge de la Fête Fédérale de la lutte 2016 à Genève (?).

    En marge de la Fédération des musiques genevoises (campagne) 2012, à Carouge le 1er septembre lors de la traditionnelle vogue de Carouge.

    En marge du déplacement ce week end de la Musique Municipale de Carouge à la Foire du Valais.

    Tout va très bien Madame Genève.

    Nous craignons juste un petit rien.

    D'avoir vraiment quitté l'été pour marcher cette fois-ci sur le chemin de l'automne.

    Automne, hummmm belle saison.

    Que te soit dédié se petit poème.

    Allez bonne journée !

    Matin d’octobre

    C’est l’heure exquise et matinale

    Que rougit un soleil soudain.

    A travers la brume automnale
tombent les feuilles du jardin.

    Leur chute est lente.

    On peut les suivred,

    Du regard en reconnaissant
Le chêne à sa feuille de cuivre,

    L’érable à sa feuille de sang.

    Les dernières, les plus rouillées,

    Tombent des branches dépouillées;

    Mais ce n’est pas l’hiver encore.

    Une blonde lumière arrose
L

    a nature, et, dans l’air tout rose,

    On croirait qu’il neige de l’or.

    François COPPÉE (1842-1908) Le Cahier rouge

     

    Lien permanent Catégories : Genève 2 commentaires
  • "Ca me saoule!" Encore un spectacle génial sur l'alcool !

    Imprimer

     

    Unknown.jpegBien le bonjour,

    « Les cris les plus forts retournent au néant. Mais un mot juste, doucement prononcé, luira sur le monde longtemps » Mahâbhârata.

    Pourtant il y a des cris qui laissent pensifs et qui remuent les tripes et le monde.

    Ceux de ces jeunes qui se saoulent.

    L'alcool chez les jeunes est inquiétant, il faut faire des « trucs » pour calmer ses méfaits.

    Est ce qu'un mot juste suffit pour calmer le jeu.

    Je n'en suis pas sûr d'où l'intérêt de faire de la prévention dans tous les sens.

    A la Salle Communale de ChêneBougeries les jeunes jouent avec le soutient des Communes de Chêne-Bourg, Pregny-Chambésy, Vandoeuvres, Carouge, Puplinge, Veyrier, Jussy, Meinier, plan-les-Ouates, Presinge, Choulex, Gy et Cologny.

    Woua quelle belle palette !

    Encore un spectacle sur l'alcool !

    A la Salle Communale une troupe de jeunes gens jouent une pièce évoquant l'alcool chez les adolescents.

    C'est une création de Stéphane Mitchell & des adolescents et jeunes adultes de l'atelier d'écriture du Théâtrochamp âgés de 13 à 22 ans.

    Née d'une discussion, recherches et improvisations, enrichies par des témoignages de personnes touchées par les méfaits de l'alcool, de rencontres avec des professionnels de la santé, de l'éducation et de la justice spécialistes des problèmes et conséquences à la consommation d'alcool des jeunes, ce sont 18 jeunes qui ont mis ce spectacle sur pieds.

    « Ca me saoule ! »

    A force de débattre de la problématique de l'alcool et ne voulant pas être hypocrite en niant le fléau négatif, l'idée a fait son chemin.

    Ils se lancent dans le défi en transportant le sujet sur les planches.

    Les acteurs on écrit eux-mêmes les textes qui selon eux démontrent clairement et simplement les bienfaits et les méfaits de l'alcool, et tentent ainsi de trouver, sans se voiler la face, des solutions à leurs problèmes mais sans qu'elles ne leur soient imposées par les adultes.

    L'histoire en court....

    Profitant de l'absence de ses parents, Téo organise une fête. Alors que celle-ci bat son plein et que l'alcool coule à flots, Arnaud hésite à révéler son amour à Amélie, qui elle, joue avec le feu en flirtant avec un Don Juan notoire pour tester les sentiments d'Arnaud, L'ivresse gagnant, les situations dérapent : en compétition pour le coeur de la jeune femme, les deux jeunes garçons sous l'influence de l'alcool vont prendre des risques qui les dépassent.

    Témoignages de jeunes auteurs-acteurs....

    « J'ai appris beaucoup de chose grâce à cet atelier et cela me fait beaucoup réfléchir sur la consommation d'alcool lors des soirées....

    De savoir que l'on ne perd que 0,1 pour mille par heure, les risques pour la circulation routière, le danger de coma ou de mort, que le cerveau se développe jusqu'à 25 ans et peut être altéré par la consommation d'alcool jusqu'à cet âge....Cela me fait très peur et me fait beaucoup réfléchir »

    « Pourquoi boit-on ? Pour se lâcher, oser faire des choses.... Tans que dans des films l'alcool sera associé à la fête, on aura de la peine à l'associer au danger...

    « En rencontrant la juge, j'ai appris les lois sur l'alcool : j'en ai un peu parlé à mes amis et ils ne connaissaient pas non plus ces lois ».

    Etc.

    Représentations .....

    Salle Communale de Chêne-Bougeries. Grand parking.

    Jusqu'au 16 octobre prochain.

    Nardi, jeudi et samedi à 19 h 30.

    Vendredi à 10 h 00.

    Dimanche à 17 h 00

    Durée 1 h 40.

    Age conseillé 12 ans.

    Réservation 022 349 49 82 ou

    toc@theatrochamp.ch

    Adultes : Frs 19,--

    Enfants, étudiants, AVS et AI : Frs 14,--

    Professionnel : Frs 14,--.

    Petite restauration BIO avant et après le spectacle.

    Amour, humour, amitiés, réalités, rires, tristesses, nuages gris, orage, telles sont les émitions de cette pièce de théâtre d'actualité que je vous conseille vivement.

    Allez bonne journée.

     

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Culture 1 commentaire
  • La Genève internationale et ses "Justiciers" dans la ville !

    Imprimer

     

    Unknown.jpegBien le bonjour,

    Alors comment vont les "Lucky Luke" genevois ?!

    « Plus vous voulez vous élever, plus il faut avoir les pieds sur terre.

    Chaque arbre vous le dit » Michel Tournier.

    Les justiciers de Genève s'élèvent, faut-il qu'ils gardent les pieds sur terre.

    http://www.tdg.ch/geneve/actu/citoyens-justiciers-geneve-disent-ordre-loi-2011-10-04.

    Que faut-il penser de ses actes d'excès des Citoyens.

    En partie, ils ont parfaitement raison, car ils sont excédés par les incivilités de tout genre.

    Faut-il être encore prudent au risque de se faire casser la « gueule » ou de se faire "trouer" !

    Chaque individu est unique et peu réagir selon son état de conscience, son état physique et psychique.

    Les réactions des « cinglés » peuvent être dangereuses.

    C'est grave d'en arriver là.

    Des milices privées genevoises qui veulent faire régner l'ordre et qui, c'est le plus fort, s'exposent à des complications pénales.

    Bientôt le Conseil d'état, sa grande Maîtresse de la sécurité, Isabelle Rochat, va devoir dispenser des formations policières aux privés des quartiers !

    Incroyable non.

    C'est grave dans n'arriver là.

    Faut avouer très honnêtement que Genève, la ville la moins sûr de Suisse, le mauvais petit canard, la passoire des malfrats et des étrangers n'en peu plus. Ras le bol général !

    Alors, pourrions-nous reposer la faute sur les Autorités genevoises ?

    Facile de dire ceci et cela.

    Toutefois force est de constater qu'Isabelle Rochat, Ministre libérale de toute la sécurité genevoise, ne fait pas vraiment face au malaise qui enduit Genève. Aucune construction à court et moyen terme d'une stratégie sécuritaire.

    Mais alors, ça devient la loi de la jungle à Genève !

    Au fait, la brave femme politique a rencontré à deux reprises l'ancien Maire de New-York; le fruit de cette formation américaine tombe quand ?

    Si ça continue ainsi, elle n'aura plus la maîtrise et le contrôle des forces de polices et des bons Citoyens qui veulent "nettoyer" Genève.

    Les gendarmes sont hors de cause dans cette dégénération de la sécurité.

    En effet, la Police fait ce qu'elle peut avec les moyens mis en place.

    Une chose est certaine s'il y a un blessé voire plus dans ces milices privées, se sera la faute aux Autorités, Conseil d'Etat, qui ne sont pas à même de faire le ménage, le corollaire poussent les Citoyens à faire le travail des "flics" manquant aux effectifs.

    Il faut donc être plus imaginatif et mettre tout en oeuvre pour éviter que les barrières tombent sur les supporters de la Paix genevoise.

    Pour éviter des drames à Genève, nécessité serait de :

    Renforcer drastiquement les contrôles aux frontières (j'en ai déjà parlé l'autre jour....).

    Engager 300 policiers ou plus pour faire comme à New York.

    Décupler les contrôles,

    Présence accrue de la Police aux quatre coins des rues,

    Faire partir les gens qui dorment (....) dans les parcs et les détériorent. Par exemple à la place du Cirque...... Et tous les jours recommencer le "nettoyage"....

    Mettre toute la police sur le terrain au lieu de saisir des PV au bureau; des secrétaires peuvent le faire sur la base d'un dictaphone.

    Rendre la justice bien plus sévère.

    Construire une « prison » administrative.

    Tolérance 0 pour les drogués et leurs dealers.

    J'en passe et des meilleurs.

    Il n'y a pas besoin d'avoir fait de hautes études ou rencontrer le Maire de New York pour se rendre à l'évidence des besoins urgents.

    Il en va de la sécurité des Citoyens genevois, des biens, de la nature et de la carte de visite.

    Pas facile le calme et la Paix genevoise avec toutes ces genevoiseries.

    Allez bonne journée !

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Genève 18 commentaires
  • Médecin pas copain avec l'Etat/Patient pas copain avec les assurances !

    Imprimer

     

    images.jpgBien le bonjour,

    Profitez le vrai automne arrive à grands pas.

    Hummmm ça sent les fondues, les choucroutes et tous les mets de circonstances.

    Hummmm ça sent aussi les rhumes....

    Certes.....

    Berne injecte une nouvelle chimiothérapie aux coûts de la médecine.

    On ne pourra plus choisir son spécialiste au risque d'une participation de 15 %.

    On en revient au bon vieux médecin de famille (à mon humble avis c'est très bien...)

    De plus en plus des médicaments ne sont plus remboursés.

    Les assurances peinent à libérer les réserves par canton.

    Introduction du « Managed care », ce système de gestion rigoureuse de la délivrance des soins médicaux couplée à son financement, dans le but de réduire ou de contenir leur coût. C'est un partenariat entre fournisseurs de soins et financeurs «assureurs ». Il s'agit d'utiliser tous les bons moyens pour réduire les dépenses. Le but est aussi de réduire drastiquement les consultation en créant de plus en plus de HMO, réseau de soins ou un médecin de famille.

    Introduction également du « SwissDRG » (Swiss Diagnosis Related Groups).

    Encore un nom bien Suisse !!! C'est le nouveau tarif de rémunération des prestations hospitalières en soins somatiques aigus. Ce système tend à classer une pathologie médicale dans un secteur hospitalier pour être indemnisé de manière forfaitaire sur la base de critères définis, comme le diagnostic supplémentaire, les traitements et le degré de sévérité.

    Et les toubibs dans ces nouveaux « machins » de la santé ?

    Ca ne vous étonnera pas d'apprendre que les médecins ne sont pas les meilleurs Amis avec l'Etat et les Caisses maladies. Les relations sont même dramatiques au point que la confiance est rompue avec ces institutions, le corollaire un malaise certain des praticiens quant à l'avenir.

    La situation risque de se dégrader ces prochaines années si aucun remède miracle n'est trouvé.

    Pour l'instant les nouvelles mesures citées ci-dessus donneront un nouveau visage à la médecine imposant des changements radicaux (!) dans la profession.

    Les relations entre médecins, l'Etat, et les assurances ne sont pas prêtes de bénéficier aux patients et assurés.

    Et le patient la dedans ....

    Les médecins sont affirmatifs, les prises en charge des patients se dégradent et se dégraderont.

    A l'avenir, se dessineront les bons patients qui rapportent, et ceux qui coûtent trop cher.

    Tu iras chez ton médecin de famille qui t'examinera, qui t'enverra chez le spécialiste (ce que je trouve bien pour éviter des abus très perso.). Ton médecin est le chef de ton réseau.

    Mauvaise nouvelle pour le patient, les toubibs devront lever le secret médical en faveur des assureurs.

    Questions :

    1. l'assurance de base doit-elle être séparée des assurances privées ?

    2. Le Managed care est-il bénéfique ?

    3. Faut-il encourager le SwissDRG ?

    4. Le médecin de famille est-il judicieux ?

    5. Nécessité de créer des réseaux ?

    6. Faut-il mettre à la retraite tous les médecins âgés de 65 ans et encourager la relève ?

    7. Tout bonnement réformer en profondeur l'assurance-maladie ?

    1 question par Conseiller fédéral !

    En conclusion, toutes ses réformes-pansements du système de la santé fâchent médecins et patients. Elles laissent de nombreuses questions ouvertes. Elles demeurent pensive pour l'avenir.

    En définitive qu'est ce qui prime pour le patient malade : Enrichir positiviment son état de santé ou enrichir négativement les assureurs défendus par l'Etat ?

    Bref, pas simple nos sociétés, le corollaire nos systèmes !

    Allez bonne journée !

     

    (petite enquête faite dans le journal Planète Santé No 9)

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Economie 0 commentaire
  • La "Pédiatrie" fête ses 50 ans......

    Imprimer

     

    images.jpgBien le bonjour,

    Alors voyageurs de la vie comment va la vie.

    Vous qui êtes unique ici bas êtes-vous d'y voir clair et d'être au monde !

    Avec ce beau temps, profitons...., pas de quoi en vouloir à celles et ceux qui déconnent un peu, qui ne se prennent pas au sérieux mais qui sont bourrés de qualités.

    Pourtant, d'aucuns se les gonfles et qui en réalité ne « pissent » pas loin !!!

    « Nous sommes des voyageurs. Qu'est-ce que voyager ?

    Avancer.

    Que toujours te déplaise ce que tu es pour parvenir à ce que tu n'es pas encore.

    Avance toujours, marche toujours, ajoute toujours » Saint Augustin.

    Certes......

    2011 c'est le 50ème anniversaire de l'Hôpital des enfants de Genève.

    Que d'histoire et d'histoires renferment ce que nous appelions la « Pédiatrie ».

    Que de gens des professions médicales se sont succédés.

    Que la médecine n'a cessé de progresser depuis.

    L'enfant occupe une place toujours plus grande dans la médecine.

    Et de dire qu'au jour d'aujourd'hui les parents ne se contentent plus d'un simple médecin ou d'un radiologue ou d'un physiothérapeute mais de vrais spécialistes de toutes les affections. Les parents sont exigeants. La médecine de pointe aussi.

    1961 .....

    Le bâtiment de l'Hôpital des enfants fut construit en 1961 par l'architecte Albert Cingria. A cet époque il répondait aux besoins de la médecine.

    2011.....

    L'Hôpital des enfants : plus d'espaces , de couleurs, de lumières. Amélioration de l'accueil des patients et des parents.

    Des professionnels de tous bords offrant le meilleur diagnostic et le meilleur traitement.

    Des installations médico-sociales de l'avenir.

    Des outils médicaux de pointe.

    Dans notre système un peu « dingue » un meilleur centre de pédopsychiatrique.

    J'en passe et des meilleurs.

    En effet, avec l'évolution de nos sociétés, le corollaire nos systèmes de santé, cet Hôpital a fait peau neuve. Il peut dérouler le tapis rouge !

    Après une rénovation coûtant 22 millions, l'Hôpital des enfants peut se targuer d'être à la pointe de la médecine des enfants; inutile d'aller à Lyon, Paris, New york.

    C'est dire en 2011 que l'ensemble des rénovations correspond à une évolution des mentalités et des comportements des enfants. Le phénomène lié au mal-être des enfants et des adolescents font que les transformations se sont justifiées.

    Et encore de préciser que ces travaux de rénovations répondent à 100 % à l'augmentation constante de la population de la région genevoise (!!!).

    De tout ce « binz » médical à proprement dit, ressort une attention bien particulière celle de la décoration des unités rénovées.

    Un couloir, une salle d'attente, une chambre, un boxe de consultation, tout a été relooker pour être plus harmonieux, moins médical; couleurs, papiers peints, esthétique, décorations, audace, imagination, une respiration de bien être se dégage désormais de l'Hôpital des enfants.

    Dans le feu de l'action médicale, nécessité était de rendre un « chez soi » médical à nos chérubins.

    L'Hôpital des enfants de Genève répond pleinement à l'appel d'une population de plus en plus exigeante.

    Bon anniversaire !

    Allez bonne journée.

     

    Lien permanent Catégories : Santé 0 commentaire