31/10/2011

C'est Halloween !!! Qu'est ce...?

 

Unknown.jpegBien le bonjour,

Passé un bon week end plus qu'automnale ?

J'étais en famille en dessus de Martigny.

Quel magnifique paysage.

Les arbres de couleurs étonnantes, surprenantes par leur beauté laissent une image délicate de la nature.

Quelle émotion en regardant les cimes presque enneigées.

Quelle délicatesse ce ciel d'un bleu clair.

Quelles ressources pour l'esprit, le coeur et le corps.

Rien d'autres pour mettre au beau fixe le moral

Bref, ce week end fut un tableau qui restera comme les autres dans mon livre d'histoire naturelle.

Certes.....

Cette nuit du 31 octobre au 1er novembre c'est Halloween.

Cette fêtes des fantômes et de toutes sortes de trucs qui font peur est importante au States et en Irlande. Chez Nous, elle l'est un peu moins car nous la connaissons mal. Pas notre machin à fêter. Nous avons l'Escalade !!!

Au fait, quelle origine cette fête Celtes ?

Beaucoup d'entre Nous, mois le premier, connaissons mal les tenants et les aboutissants de cette nuit de « frayeurs ».

Alors voici, voilà ce que n'ai trouvé sur le net.

Bon régal et n'oubliez pas de faire de votre courge le légume de tous les dangers sympa à l'image de la lanterne populaire.

Allez bonne journée.

Il y a plus de 2500 ans, la nuit de Samain...

Les Gaulois étaient le plus riches et le plus nombreux des peuples Celtes. Sa prééminence était telle que les Grecs et les Romains appelaient les Celtes : Gaulois. L'année gauloise se terminait à la fin de l'été le jour précis qui correspond aujourd'hui au 31 octobre. Les troupeaux étaient ramenés des prairies aux étables, et le soleil était remercié de la moisson qui représentait une aide pour la bataille à venir contre les ténèbres et le froid.

Ce dernier jour de l'année, on supposait que les esprits pouvaient faire une brève visite à leurs parents, alors que le Dieu de la mort tentait de rassembler les âmes de ceux qui étaient morts durant l'année afin de leur révéler leur sort.

En cette nuit du 31 octobre au 1er novembre commençait Samain. Au cours de cette première nuit de la nouvelle année on exécutait tout un cérémonial rigoureux afin de s'assurer d'une bonne année à venir.

Le soir, les Gaulois avaient éteint le feu dans l'âtre de leurs foyers, ensuite, au cours de la nuit ils se rassemblaient en cercle et les druides étouffaient solennellement le feu sacré de l'autel, puis frottaient des branches sèches du chêne sacré jusqu'à enflammer un nouveau feu pour honorer le dieu du soleil, et effrayer les esprits diaboliques. Chaque chef de famille recevait de la braise rouge recueillie dans ce feu pour en allumer un nouveau dans son âtre, feu qui devait brûler jusqu'à l'automne suivant. Ce feu sacré devait protéger du danger le foyer tout au long de l'année.

Halloween, de l'Irlande aux Etats-Unis Alors qu'en France la culture celte disparaissait, des coutumes populaires de Samain continuèrent à se développer en Irlande, Ecosse, Pays de Galles, et certaines régions d'Angleterre.

L'un des plats servis au dîner en Irlande à Halloween est appelé "Callcannon". A ce plat de purée de pommes de terre, de panais et oignons frits étaient mélangés une bague, un dé, une poupée en porcelaine et une pièce. Celui qui trouvait la bague pouvait se marier dans l'année, celui qui trouvait la poupée en porcelaine aurait un enfant, celui qui trouvait le dé ne se marierait jamais, et celui qui aurait la chance de trouver la pièce serait riche.

A la suite d'une grande famine les pratiques d'Halloween se déplacèrent avec la grande émigration irlandaise de 1846/48 vers les Etats-Unis, emportant avec elles l'un des personnages les plus populaires de Halloween, Jack-o'-lantern.

L'un des personnages le plus populaire et le plus solide de Halloween, Jack-o'-Lantern, était d'abord une tradition irlandaise. En Irlande, les énormes pommes de terre, rutabagas et navets - au lieu de citrouilles, que l'on ne trouvait pas - étaient creusées, sculptées en des têtes affreuses et illuminées avec des bougies pour être utilisées comme lanterne à la fête de Halloween.

Le nom de Jack-o'-lantern est supposé avoir pour origine un conte irlandais d'un homme appelé Jack qui était un ivrogne patenté et avare. Un soir dans son pub, le Diable apparut pour lui demander son âme. Habilement, Jack le persuada de prendre un verre avec lui avant qu'ils ne partent ensemble. Pour payer son verre, le Diable se transforma en pièce de six pence que Jack saisit immédiatement. Il la mit dans son sac qui avait une serrure en forme de croix, empêchant ainsi le Diable de partir.

Finalement, Jack libéra le Diable à condition qu'il le laissa tranquille une année de plus. Douze mois plus tard, Jack fit une autre farce au Diable, le laissant en bas d'un arbre avec la promesse qu'il ne le poursuivrait plus.

A la fin, Jack mourut. Chassé du Paradis par transgression, et de l'Enfer à cause de ses farces, Jack, en désespoir, marchanda avec le Diable pour du charbon brûlant pour éclairer son chemin dans le noir. Jack le mit dans un navet qu'il mâchait, et comme le dit l'histoire, il fut condamné à marcher avec sa lanterne, jusqu'au Jour du Jugement.

 

 

 

 

 

 

 

05:05 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Merci pour ce retour sur l'histoire d'halloween !

Écrit par : lingerie | 02/11/2011

Les commentaires sont fermés.