14/10/2011

Elections 2011 : MERCI LA TSR .....

 

Unknown.jpegBien le bonjour,

Woua quelles belles journées.

Super pour le moral.

« La liberté ne consiste pas à faire ce qu'on veut mais à vouloir ce qu'on fait : méditez bien cette formule (...). Vouloir ce qu'on fait, c'est-à-dire en prendre la responsabilité » François Varillon.

D'entrée en matière disons un grand MERCI à la TSR pour l'émission « Le Grand Débat » de mercredi soir.

Pour une fois un bon « truc » politique est animé.

Une chose est certaine, ce débat, bien que mou quant aux interventions, fut nettement plus motivant que celui d'Aubry-Hollande.

Plateau lumineux et accueillant à l'oeil, sketchs super bien joués, Maître Marc Bonnant et Madame ?, du canapé rouge (!), extra lucides sur les interventions. Excellents jugements.

Et pour le dessert de cette bonne émission, Romaine Jean et Alain Rebetez, journalistes-animateurs avertis. Bravo....

Thèmes bien choisis, d'actualités et visionnaires.

Deux heures de « Grand débat » dans lequel furent traités les thèmes liés à la crise actuelle et future. Famille, santé, sécurité, nucléaire, franc fort.

Tous les ingrédients réunis pour animer ces deux heures très politique intérieure.

Les intervenants se sont donné sans vraiment grande ardeur et grandeur.

Ou est l'art de rhétorique, du phrasé de la langue française, du haut discours politique.

Ils ne se sont pas adressé directement aux Citoyennes et Citoyens Suisses "Je comprends les Suisses.... j'ai bien saisi les problèmes des Suisses.... la Suisse vit et va vivre des moments difficiles nous sommes là pour faire face..... nous sommes ouverts à votre bien être....Nous sommes proches de toutes les familles en difficulté....La Suisse a les moyens de faire face..... Nous aspirons à une meilleure société pour les Suisses..... La santé c'est notre affaire..... Nous voulons une Suisse pour les Suisses....... etc. Rien, rien, rien mis à part leur petit nombril......

Ils ont balayé rapidement les sujets, se sont défendus d'être les meilleurs, évidemment de rétorquer avec foi, d'être parfois négatifs (PDC en arguant la famille pauvre... pas motivant comme petite phrase, c'est vachement déprimant d'entendre ça). Ce n'est pas pour rien que le Centre (PDC et PLR) sont donnés grands perdants des futures élections. A vérifier le 23 prochain.

Alors les acteurs n'ont-ils pas été vraiment émouvants, ouverts à l'autre, commençants à construire, sans lumière politique éclatante, sans mystère, sans aucune émotion notamment dans le cadre de la famille fruit de la société (défendu par le PDC comme une marchandise de la Migros !!!!, c'est ce que j'ai pu entendre...), sans petit sucre, sans petit mot déchainant les foules.

Sans trait de caractère au caractère, sans dynamisme authentique, ne manifestant pas le rassemblement, sans curiosité, sans aspiration vers le plus, etc. Rien de vraiment transcendant et d'excitant.

Peu ou prou les émotions verbales mettant en transe la sensibilité humaine. Rien autour «L'Humain au centre ». Me Bonnant l'a relevé aussi.....

Ils nous ont pas rendu les yeux fontaines !

Nos politiciens n'osent plus être naturel de peur de froisser, de contrarier, de déranger, de se retrouver devant les Tribunaux. Ah oui, il faut être conciliant avec tout le monde.

Nous commençons à le croire, ils « échouent » là où l'UDC gagne avec sa sincérité, son authenticité, sa loyauté.

Sans coups de gueule ou d'empoignades, le débat aurait pu être plus musclé.

Alors, gentil, gentil et encore gentil, disons qu'ils ont tous gagné, nos acteurs de la politique, comme à l'école des fans !

Idem pour Aubry et Hollande !

Je comprends pourquoi les Suisses votent UDC !

Allez bonne journée !

 

 

07:05 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

pas d'accord, un Luc Barthassat , PDC a tout simplement été le meilleur, bien meilleur que tous les candidats UDC reunis

alors moi je ne comprends pas pourquoi les suisses votent udc et non pas PDC

mais c'est surment que les promesses rendrent les fous heureux

Écrit par : walter | 14/10/2011

Les commentaires sont fermés.