07/10/2011

"Ca me saoule!" Encore un spectacle génial sur l'alcool !

 

Unknown.jpegBien le bonjour,

« Les cris les plus forts retournent au néant. Mais un mot juste, doucement prononcé, luira sur le monde longtemps » Mahâbhârata.

Pourtant il y a des cris qui laissent pensifs et qui remuent les tripes et le monde.

Ceux de ces jeunes qui se saoulent.

L'alcool chez les jeunes est inquiétant, il faut faire des « trucs » pour calmer ses méfaits.

Est ce qu'un mot juste suffit pour calmer le jeu.

Je n'en suis pas sûr d'où l'intérêt de faire de la prévention dans tous les sens.

A la Salle Communale de ChêneBougeries les jeunes jouent avec le soutient des Communes de Chêne-Bourg, Pregny-Chambésy, Vandoeuvres, Carouge, Puplinge, Veyrier, Jussy, Meinier, plan-les-Ouates, Presinge, Choulex, Gy et Cologny.

Woua quelle belle palette !

Encore un spectacle sur l'alcool !

A la Salle Communale une troupe de jeunes gens jouent une pièce évoquant l'alcool chez les adolescents.

C'est une création de Stéphane Mitchell & des adolescents et jeunes adultes de l'atelier d'écriture du Théâtrochamp âgés de 13 à 22 ans.

Née d'une discussion, recherches et improvisations, enrichies par des témoignages de personnes touchées par les méfaits de l'alcool, de rencontres avec des professionnels de la santé, de l'éducation et de la justice spécialistes des problèmes et conséquences à la consommation d'alcool des jeunes, ce sont 18 jeunes qui ont mis ce spectacle sur pieds.

« Ca me saoule ! »

A force de débattre de la problématique de l'alcool et ne voulant pas être hypocrite en niant le fléau négatif, l'idée a fait son chemin.

Ils se lancent dans le défi en transportant le sujet sur les planches.

Les acteurs on écrit eux-mêmes les textes qui selon eux démontrent clairement et simplement les bienfaits et les méfaits de l'alcool, et tentent ainsi de trouver, sans se voiler la face, des solutions à leurs problèmes mais sans qu'elles ne leur soient imposées par les adultes.

L'histoire en court....

Profitant de l'absence de ses parents, Téo organise une fête. Alors que celle-ci bat son plein et que l'alcool coule à flots, Arnaud hésite à révéler son amour à Amélie, qui elle, joue avec le feu en flirtant avec un Don Juan notoire pour tester les sentiments d'Arnaud, L'ivresse gagnant, les situations dérapent : en compétition pour le coeur de la jeune femme, les deux jeunes garçons sous l'influence de l'alcool vont prendre des risques qui les dépassent.

Témoignages de jeunes auteurs-acteurs....

« J'ai appris beaucoup de chose grâce à cet atelier et cela me fait beaucoup réfléchir sur la consommation d'alcool lors des soirées....

De savoir que l'on ne perd que 0,1 pour mille par heure, les risques pour la circulation routière, le danger de coma ou de mort, que le cerveau se développe jusqu'à 25 ans et peut être altéré par la consommation d'alcool jusqu'à cet âge....Cela me fait très peur et me fait beaucoup réfléchir »

« Pourquoi boit-on ? Pour se lâcher, oser faire des choses.... Tans que dans des films l'alcool sera associé à la fête, on aura de la peine à l'associer au danger...

« En rencontrant la juge, j'ai appris les lois sur l'alcool : j'en ai un peu parlé à mes amis et ils ne connaissaient pas non plus ces lois ».

Etc.

Représentations .....

Salle Communale de Chêne-Bougeries. Grand parking.

Jusqu'au 16 octobre prochain.

Nardi, jeudi et samedi à 19 h 30.

Vendredi à 10 h 00.

Dimanche à 17 h 00

Durée 1 h 40.

Age conseillé 12 ans.

Réservation 022 349 49 82 ou

toc@theatrochamp.ch

Adultes : Frs 19,--

Enfants, étudiants, AVS et AI : Frs 14,--

Professionnel : Frs 14,--.

Petite restauration BIO avant et après le spectacle.

Amour, humour, amitiés, réalités, rires, tristesses, nuages gris, orage, telles sont les émitions de cette pièce de théâtre d'actualité que je vous conseille vivement.

Allez bonne journée.

 

 

 

 

 

 

 

07:05 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Magnifique cette pièce. J'ai ri, beaucoup ri. J'en ai pleuré aussi. Nos ados font preuve d'une imagination débordante pour faire la fête. C'est fou les subterfuges qu'ils sont capables de déployer. J'ai beaucoup appris de cette pièce. En tant que mère d'adolescents, j'ai toujours privilégié la discussion avec mes enfants, depuis tout petits déjà, sur tous les thèmes qui me paraissaient importants. Celui de la consommation de l'alcool va être porté à l'ordre du jour et j'encourage vraiment tous les parents à en faire de même. Nous serons heureux et fiers de récolter les résultats plus tard.
J'espère que cette pièce fera un long chemin. Elle a de l'avenir. Au cinéma peut-être? Pourquoi pas... Avis aux amateurs!

Écrit par : Anne | 09/10/2011

Les commentaires sont fermés.