24/09/2011

L'Art de la boxe à et de Carouge.... De sérieux combats ....

 

 

Unknown.jpeg

 

 

La vie Carougeoise......

Le Club pugiliste de Carouge avec Giorgio COSTANTINO

Bien le bonjour,

C'est un plaisir non dissimulé de parler de Boxe avec l'entraîneur du club pugiliste de Carouge, Giorgio Costantino. Il en connaît long se professionnel au coeur grand comme le Vieux Carouge !

Cet Italien, né en 1959, entrepreneur en peinture – papiers peints – travaux de qualités à Carouge, marié à Antoinette à qui il doit une immense gratitude, père de Sonia, Claudio et Alexandre, est Carougeois depuis 30 ans. Un chemin suivi chez Nous sans faute.

Cet entraîneur de boxe au grand coeur s'est formé à la Haute école fédérale de sport de Macolin; en 1985, il obtient sa licence professionnelles de boxe.

En 1987-1988, il est entraîneur au club de Châtelaine. Il rend possible la montée de deux champions, Jean Chiarelli et Fabien Zavatini. Dans les années 90 Jean Chiarelli devient champion professionnel Suisse.

Il entraîne aussi Enrico Scacchia, champion d'Europe en 1986.

En 2000 Giogio rejoint le club de Carouge pour parfaire à titre personnel sa condition physique. Il fut repéré par le regretté François Sutter, qui créa le club avec Jean Rohrbasser et Gilles Cassani, pour entraîner professionnellement les athlètes nouvelle génération. Un puissant intelligent de la boxe fait peau neuve à Carouge !

Sofiane Sebihi....

C'est ainsi que Giorgio prend en mains la carrière de l'excellent boxeur Sofiane Sebihi, poids super-moyen, ayant fait plus de 15 combats, 14 succès, 1 défaite.

En février dernier, il devient champion du monde IBF des mi-lourds à Florence en battant l'Italo-Kosovar Vigan Mustafa par K.-O. Il peut ainsi porter la ceinture internationale IBF.

Au grand daim des Français, Sofiane bat le champion sur ses propres terres de France, Jean-Louis Mandengue, champion de France invaincu en France. Ce grand et spectaculaire match fut retransmis en direct sur Eurosport !

Sofiane est devenu une vedette de la boxe grâce à Giorgio Costantino

Patrick Kinigamazi.....

En parallèle, Giorgio entraîne un autre champion, Patrick Kinigamazi, 26 ans, Rwandais à Genève depuis 1986. Champion suisse professionnel, il détient 16 victoires pour autant de combats; pas un ring de perdu ! Il est aussi quatre fois champion d'Europe et deux fois du monde de full contact; aujourd'hui, il est toujours champion du monde.

Bientôt au bénéfice de la nationalité Suisse, ce Rwandais a effectué sur sa terre d'accueil la suisse toutes ses études, du basket puis la boxe. Il a un excellent niveau affirme Giorgio son entraîneur. Patrick bataille ferme ses assauts multiples et rapides. Il ne lâche jamais rien, et par la force des choses imposent un traitement douloureux, psychologique précisons le, à ses adversaires.

En novembre prochain, Patrick s'attaquera en double WBA à un véritable championnat à l'Aréna. Il aime les défis, et fait d'un étalage loyal de courage et d'un grand talent. Il a de l'intensité, de la parfaite technique, une vitesse solaire, une intelligence certaine. « Kini » c'est l'athlète né pour la boxe intelligente !

C'est le diamant du club de Carouge, il reste invaincu !

Tout ça il le doit en grande partie à son entraîneur Giorgio Costantino.

Sebihi – Kinigamazi, les réussites du club pugiliste de Carouge, sont emplis d'une grande gratitude envers leur entraîneur Giogio, le pro de la boxe !

Le club pugiliste de Carouge.....

Les fondateurs François Sutter, Gilles Cassani et Jean Rohrbasser n'imaginait pas que leur club fondé fin 1979 serait reconnu en 2011 tant en Suisse qu'en Europe que dans le monde.

En 2011, le club compte plus de 250 membres dès 6 ans, autant de garçons que de filles.

Depuis le film de Clint Eastwood « Million dollars baby », de plus de filles sont sensibilisées par la boxe. Une authentique parité !!!

Le club est présidé par Philippe Rossel entouré d'un excellent comité dont René Gevisier, Conseiller municipal à Carouge.

Les locaux récemment rénovés grâce au soutien sans compter de l'ancien Maire, Marc Nobs, sous la proposition de René Gevisier, se situent au 33 de la rue Jacques Grosselin (sous-sol).

Tout ce petit monde du plus vieux sport est animé notamment par Silvio Chanton et Giorgio Costantino.

Les actuels professionnels du club sont Patrick Kinigamazi, Hamlet Petrosyan, Flavio Turelli, Bertrand Bossel, Stéphane et David Roethlisberger, et d'une nouvelle révélation David San Antonio.

Les jeunes et la boxe....

Pour la jeunesse la pratique de la boxe apporte des sources du sport, mais aussi individuel pratiqué en groupe, développement ainsi l'esprit de camaraderie.

Cherchant des sensations psychologique ou physique, toute cette belle jeunesse Carougeoise vient au club, école de boxe connu et reconnu par les Autorités carougeoises, pour se soumettre à un entraînement intensif, comme l'exige ce plus vieux sport de combat. Ils apprennent les gestes techniques de base, d'autres suivent simplement les cours de gymnastiques et de mise en condition, ou frappent au sac pour entretenir leur corps qui aurait parfois tendance à se ramollir avec les années qui passent.

La boxe est éducative, canalisatrice d'une violence qu'il est préférable d'exercer dans un cadre bien plus précis plutôt que la rue.

C'est un sport olympique et universitaire ayant ses lettres de noblesse.

La boxe comme tous les sports c'est des heures et des heures à suer et à grimacer, à violenter sont corps pour l'alléger, le modeler, l'endurcir, pour apprendre les gestes jutes, les différentes frappes, les séries à enchaîner et aussi les esquives qui permettent d'éviter les coups.

Le trop plein d'énergie, voire la violence, que l'on devine parfois chez certains doit servir à faire son chemin en compétition, à s'élever dans la hiérarchie en s'appuyant sur une technique acquise après d'innombrables séances d'entraînement.

Au delà de l'aspect sportif, se joue également un grand rôle, celui lié social joué par le club. Le club et cette belle jeunesse c'est un contrat de confiance, une relation associative, éducative et surtout humaine.

C'est une « charte, entre le jeune et l'entraîneur , comme Giogio Costantino, prouvant qu'il y a une grande capacité d'exister autrement et de tracer sa voie grâce au sport.

Un bel avenir se profile pour le Club pugiliste de Carouge et l'un de ses entraîneur phare, Giorgio Costantino et son poulain, Patrick Kinigamazi.

Allez bonne journée !

 

07:00 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

http://www.tdg.ch/geneve/actu/carouge-peine-pietonniser-rues-2011-09-23

A bon entendeur

Écrit par : S. El - Said | 24/09/2011

Les commentaires sont fermés.