17/08/2011

Faut-il signer "Stopper l'immigration massive!"

 

images.jpgBien le bonjour,

« Juger, c'est de toutes évidence ne pas comprendre, puisque si l'on comprenait on ne pourrait pas juger » (André Malraux ».

Hier, mon blog portait sur l'insécurité non maîtrisée par Madame Isabelle Rochat, Cheffe du Département de la sécurité genevoise.

A sa décharge de cette gentille femme d'Etat, je dirais qu'elle n'a pas le monopole de la sécurité à Genève. En effet, la politique en matière de sécurité incombe à l'ensemble du Conseil d'Etat.

De plus, Madame Rochat a hérité d'un département mammouth dont son prédécesseur socialiste n'a pas montré et démontré un authentique concept pour vivre en toute plénitude à Genève. Etait-il « mou-rose » !

Certes, il y a bien détérioration de la sécurité à Genève, ce qui a été confirmé par les propos du Procureur Général de Genève aux nouvelles de la SSR hier à 19 h 00. Et pis, si la Confédération tance Genève ce n'est pas pour rien.

« Ecouter l'autre, c'est le faire exister ».

Je dirais qu'une Cheffe, ou un Chef, de la Paix ne doit pas que penser, imaginer, décider, dans son bureau; elle-il doit aussi faire la tournée des postes de polices, être proche de toutes les personnes qui ont la mission d'assurer la sécurité. Etre à l'écoute, poser des questions, prendre des notes, j'en passe et des meilleurs.

Bref, dans un esprit constructif, allez sur le terrain et vivez sur le terrain. Soyez prêt de vos femmes et de vos hommes, écoutez les, ayez ce courage politique. Evidemment, tout le Conseil d'Etat et les Députés.

Faudrait-il que le Conseil d'Etat de la République et Canton de Genève ait le courage politique de traverser notre Ville, de la gare aux des Eaux-Vives, le soir, dans la nuit, tôt le matin, pour constater et pour enfin savoir de quoi il parle. Il verrait le travail formidable de nos Polices dans cette insécurité grandissante.


Ah la Genève internationale :

  • le taux le plus haut de Suisse de chômeurs,

  • le taux le plus haut de Suisse de cas sociaux,

  • la ville la moins sécurisée,

  • la deuxième ville la plus cher du monde,

  • le taux le plus haut de demande de logements,

  • le taux le plus haut de poursuites et de faillites,

  • le taux le plus haut de frontaliers,

  • le taux plus haut d'étranger,

  • etc.

A Genève, la plus grande « cuisse hospitalière de Suisse », nous ne comptons plus les pauvres chômeurs, nos Aînés qui doivent compter, le manque évidement de logements, l'explosion des prix des loyers et des terrains, les bouchons, les transports publics bondés, les abus sociaux, l'immigration massive. Et ce n'est pas fini puisque l'Office fédéral de la statistique prévoit d'ici 2035 une croissance massive de la population Suisse en raison de l'immigration. Selon les scénarios envisagé, jusqu'à 10 millions de personnes pourraient vivre en Suisse. Et à Genève ?????

A part ceci et cela, Madame la Marquise tout va très bien, mais on craint toutefois un petit rien, l'arrivée de la « locomotive » Helvétique !

La Présidente de la Confédération va mettre de l'ordre à Genève.

La « Micheline » est en route !!!!

En définitive, je penche pour la signature de l'initiative de l'UDC « Stopper l'immigration massive !

Pourquoi ? je pense à notre avenir, à celui des jeunes, des générations futures et nos Aînés de chez Nous.

Je suis super Chrétien mais pas crétin !

« Ouvre l' oeil et regarde, tu verras ton visage dans tous les visages.

Tends l'oreille et écoute, tu entendras ta propre voix dans les toutes les voix » (Khalil Gibran).

Allez bonne journée !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:00 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

Signez et faites la signer par des amis ...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 17/08/2011

Les sociétés occidentales tolèrent l’installation de communautés à condition qu’elles s’occupent de fonctions précises, qu’elles abandonnent leur religion, si elles ne sont pas chrétiennes, ou tout-au-moins, excercer de maniere trés discrete leur religion.

Parce que chrétiens,les portugais espagnoles, etc..ont ét assimilés en France, mais la majorité d’entre-eux, en "francisant" leur nom et prénom.

Les juifs ont survécu aux pogrom, shoah et antisémitisme, dans des conditions humiliantes et faisant trés souvent profil bas.

Les musulmans respectent les lois des pays hôtes, mais ne comprennent pas que la liberté clamée dans ces pays, signifie pour eux la limitation ou le confinement de leur activité religieuse de maniére physique et matérielle...

Certains d’ente-eux se sont convertis au Christianisme : peine perdue, vous pouvez toujours changer de prénom, mais pas votre faciès...

Meilleure preuve, les harkis :

http://www.youtube.com/watch?v=YkalPpCSNIw

Donc, il est faut de dire qu’ils refusent l’intégration..............
C’est surtout cette assimilation forcée et trés souvent stérile, qui n’es pas acceptable.

Sinon, restent la Loi, la Tolérance, l’Education et surtout le Respect de l’Autre, conditions necessaires à l’épanouissement de tous les peuples.

Écrit par : observateur | 17/08/2011

Ahhhh ces maudits étrangers qui sont derrière tous les maux de Genève !
Comme si Genève avait attendu leur arrivé pour avoir le taux de chomage le plus élevé de Suisse...

Quant à l'insécurité, c'est tellement évident qu'ils en sont à l'origine ! Regardez donc cette station serivce braquée au mois de Mars dernier et dont vos supporters (et ceux du MCG) se gargarisaient pour nous expliquer qu'il fallait remettre des gardes frontières partout... Bon pas de bol, les policiers viennent de retrouver le braqueur, un gentil étudiant genevois. Etrangement on ne vous entend pas sur ce fait divers

Écrit par : Bertrand tigueil | 17/08/2011

Entièrement d'accord avec Victor !
Et on devrait aller encore plus loin, interdire à tout étranger foulant notre sol de pouvoir acquérir notre nationalité, quelle qu'en soit la raison !
Allé Victor, avec moi !!!

Écrit par : Etienne | 17/08/2011

Les commentaires sont fermés.