25/07/2011

Le coeur de René Prêtre.....

 

images.jpgBien le bonjour,

Passé un bon dimanche d'automne.

Bah, il y a eu des rayons de soleil qui nous ont effleuré le visage, c'est déjà bien.

Ah dites voir, ce temps m'amène à penser, et oui ça m'arrive de temps en temps, que dans 5 mois c'est Noël !!!

Certes.....

Alors en ce dimanche, j'ai écouté l'émission de Darius Rochebin recevant le cardiologue au grand coeur, Monsieur René Prêtre.

Cet homme venu de la terre Jurassienne est un émerveillement. La perle thérapeutes du coeur sait se pencher sur le quotidien de la vie, trouvant les mots pour dire son poids, sa saveur et son ambition avec simplicité.

Il est humble, simple, une lumière de bonheur, un cheminement humain vers l'autre; il a dix longueurs sur bien des médecins pédants.

Cet homme de la terre a grandi dans un milieu agricole, simple, rude voué à une carrière de footballeur, est devenu une star rassurante mondiale de la cardiologie enfantine.

Un article paru sur l'Illustré évoque « René Prêtre, le coeur et la foi »

http://www.illustre.ch/rene_pretre_le_et_la_foi_42348_.html

Je suis resté médusé par cet homme empli de bonté, de générosité, de partage de la vie, d'émotions, de réalisme, de calme, émotif, sensible, j'en passe et des meilleurs.

Il est vraiment un homme au grand coeur. Il reconnu et connu dans le monde entier. En suisse c'est le Pape de la cardiologie enfantine. C'est sa vie.

Le cardiologue fascinant dit « Le coeur est un organe tellement magnifique qu'il en a presque une personnalité, comme un animal qu'il faut apprivoiser. Quand j'ai découvert cela, les autres organes sont alors apparus bien ternes. »

Il est homme au grand coeur, à l'esprit vif, aux mains de bijoutier, infiniment humain et bon.

René Prêtre a été choisi, préparé; une force naturel pour donner du baume au coeur des enfants et des familles. Son regard en dit long.

Son quotidien, il le vit le plus souvent dans la vie en affrontant tant d'autres.

Il faut que nous le sachions, avec ce « toubib » nous n'avons rien à craindre : la vie nous a attendus, nous attend, nous attendra.

humblement, merci Monsieur René Prêtre !

«  Admettons que nous disions oui à un seul et unique moment, nous aurons aussi dit oui non seulement à nous-mêmes, mais à toute existence. Car rien n'est isolé, ni en nous-mêmes ni dans les choses. Et si, même une seule fois, le bonheur a fait vibrer et raisonner notre âme, toute les éternités étaient nécessaires pour créer les conditions de ce seul événement et toute l'éternité a été approuvée, rachetée, justifiée, affirmée dans cet instant unique où nous avons dit oui. » (Friedrich Nietzsche) .

Allez bon début de semaine.

 

07:57 Publié dans Société - People | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.