11/07/2011

S'élancer vers l'enrichissement de la vie.....

 

images.jpgBien le bonjour,

Alors ce week end ?

Sacrées musiques sur les quais.

Nuages, pluie, nuages, soleil, la vie nous a tissé ses éclats de lumière entre banalité, mystère et poésie.

Ses richesses ne se sont pas étalées. Elles s'offrent, discrètes, à ceux qui soulèvent le voile apprent du poids des jours, à ceux qui aèrent, agrandissent, réinventent l'  « anodin ». La vie livre ses secrets à ceux qui savent appeler à eux.

Alors, n'avançons par dans l'habitude du monde mais entretenons ce « sentiment merveilleux quotidien » comme l'appelle Louis Aragon.

Atteints à plusieurs fois dans ma vie, je ne remercierai jamais assez la vie d'avoir fait de moi un homme libre.

La vie parfois plus que rigoureuse (santé) m'a façonné, m'a dirigé et a dévoilé tout ce qui était en moi, égoïsme, activisme, désir forcené d'aider les autres.

Elle a modelé sans casser ma personnalité.

J'ai une énorme reconnaissance pour celles et ceux qui façonnent la vie, qui sont des instruments de la Paix, qui vont de l'avant, qui ne sont pas des nombrilistes.

Une reconnaissance aussi profonde pour les Maîtres à penser, en particulier la maladie.

J'aime trop la vie...........

Beaucoup d'hommes et de femmes nourrissent une volonté de puissance qui passe par l'écrasement de leurs copains, mais aussi des heures incalculables de don gratuit et de gestion du bien de l'homme.

Il n'y a pas d'homme ou de femme providentiel.....nous sommes tous et toutes égaux...

Le plus grand charme de la vie sont les mystères de la vie.

Pourquoi, ci, pourquoi ça, pourquoi, pourquoi, pourquoi.........

Au delà de tous ces mystères nous sommes tous et toutes avant tout des hommes tout court, libre, responsable, marchand sur le chemin tracé.

Alors suivre son chemin quoiqu'il arrive, avec son lot de joies et son fardeau d'épreuves.

Mais ne nous éloignons pas de ce chemin........

La vie ne vieillit jamais.

S'épanouir sur le chemin de sa vie.....

« Tout s'évanouit et recommence à nouveau, sans cesse.

Cette quête même du bonheur est de qui t'empêche de le trouver.

Comme un arc-en-ciel qu'on poursuit sans jamais le rattraper.

Parce qu'il n'existe pas, parce qu'il a toujours été là, et parce qu'il t'accompagne à chaque instant.

Ne crois pas à la réalité des choses bonnes ou mauvaises, elles sont semblables aux arcs-en-ciel.

A vouloir saisir l'insaisissable, on s'épuise en vain.

Dès lors qu'on relâche cette saisie, l'espace est là, ouvert, hospitalier et confortable.

Alors jouis-en.

Ne cherche plus.

Tout est déjà tien »

(Lama Guendune Rinpoché)

Allez bonne journée!

 

 

 

08:05 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.