11/04/2011

L'UDC rassure-t-il ....?

 

images.jpgBien le bonjour !

Profitez de ce lundi 11 avril car les températures vont chuter demain. Ben oui, nous ne sommes pas encore en été !

La citation du jour :

« Le porno enlève au sexe le mystère, la révérence et la transcendance » Nikki Gemmell.

Oulalalalalala cette petite phrase « porno » va déranger les bigots des églises !!!

J'en connais plusieurs bon piliers d'église qui banniraient volontiers de nos sociétés, les divorcés, les blacks, les gays, les ci et les ça. Belle mentalité religieuse pour des gens d'églises !!!!! Et ils se disent Chrétiens, ne sont-ils pas plus tôt « chrétins » ! Heureusement, il y a Nous !!!

Certes, au risque de fâcher ne nous excitons pas sur ce sujet en ce début de semaine.

La « Julie » de ce jour publie un article intéressant « Les patrons Genevois appellent à voter... UDC » :

 

http://www.tdg.ch/actu/economie/fer-geneve-appelle-voter-...

 

Evidemment, ils veulent préserver l'économie et leurs économies. Ce n'est pas totalement idiot au regard des emplois, du pouvoir d'achat, j'en passe et des meilleurs. Une saine économie crée l'emploi, agrémente la joie de vivre de toutes et de tous. Je dis cela très basiquement voulant vous alléger la lecture de ce propos.

 

Cela dit, je capte les messages des gens, notamment des jeunes, qui pensent que les idées UDC préservent les valeurs de notre pays. Il défend en effet les intérêts des Suisses, notamment notre intégrité, l'emploi, notre culture, nos us et coutumes, etc. Ca plaît.

Les jeunes pensent à l'avenir de la Suisse, de leur avenir à celui des générations futures. Ils ne font plus confiance au partis traditionnels. Ceux-ci sont-ils usés ?

Un vote pour l'adhésion à l'Europe en Suisse serait-il refusé ? L'ouverture est-il vraiment bénéfique pour la Paix et la prospérité du Pays ?

A Genève, je dirais humblement qu'il y en a ras le bol de parler de la Genève internationale. Mince, pour être poli, soyons qui nous sommes et où nous sommes.

Par contre, ce qui inquiète c'est la montée des extrêmes comme le MCG. Votez MCG, c'est exprimer un désaccord avec la politique du Canton, un vote de mauvaise humeur.

A Carouge, le résultat est cinglant, 3 sièges ! Les gens en on marre et votent, en âme et conscience, un mouvement populiste qui dénoncent tout et rien. « Et les gars, ils sont là en tout cas pour 4 ans, réveillez-vous !!! »

Ce sont des votes de mauvaise humeur. Ce qui est le plus inquiétant, c'est le manque de clairvoyance des vieux partis du Centre. Ne voient-ils rien venir ? Que font-ils de concret pour faire mieux, pour convaincre, pour être plus populaire. Pour être moins compliqués ? Ces questions titillent les électeurs en manquent de repères, de valeurs, en mal de simplicité, d'authenticité, d'essentiel. Les PLR, PDC, Socialistes, ont-ils encore la vocation du bon berger, du bon prêcheur, de l'hospitalier pour toutes et pour tous des 23 cantons ? Woua toutes ces questions essentielles.....

Aujourd'hui, la politique est devenue une grosse machine bien trop compliquée pour faire de la bonne politique proche du peuple. Depuis la mondialisation, les gens ne savent plus où nager, se profiler, être authentiques. S'ouvrir OUI tout en regardant et en préservant nos acquis ici.

Pour finir n'est-il pas plus saint de vivre chacun chez soi, en paix, avec nos bonnes habitudes et sans se prendre le chou ? Hihihihihihihi les vaches seront bien gardées.

Aïeïeïeïeïe en 2011 mais dans quel monde vivons-nous.......

Allez bon début de semaine ensoleillé !

 

 

 

 

08:30 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

Ce week-end électoral pour le canton de Lucerne a vu l'UDC progresser de 4 sièges !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 11/04/2011

Tout a commencé, chez nous, en décembre 2007. Une majorité de parlementaires a cru pouvoir jouer les dictateurs et, imbus de leurs pouvoirs, crachés sur celui du peuple qui avait donner sa majorité par le vote d'octobre.
La révolution d'octobre made in Suisse, s'est donc mise en marche!

Depuis quatre ans, on l'entend, on le sent. Beaucoup, de divers partis, n'ont malgré tout pas accepté cette éjection du "puissant" et par ailleurs de l'UDC du CF. Ca a été compris comme un pied de nez au peuple et aux bulletins de vote majoritaires, même pour ceux qui n'était pas dans ce camp-là! Que voulez-vous on ne change pas de mentalité comme cela!

Ceux qui n'étaient pas de l'UDC ont compris que le peuple était manipulé selon les intérêts de leurs élus menteurs et manipulateurs, mais pas pour les leurs d'intérêts. Que le pied avait été mis à l'étrier, et que cela se reproduirait à l'avenir inévitablement, à chaque fois que les parlementaires trouveraient une majorité pour servir leurs intérêts en premier, pas ceux du pays et des Suisses.

Christoph Blocher avec tous ces millions peut se faire une belle vie et retraite sans s'occuper de nous.
Non au contraire, les valeurs qu'il défend depuis des décennies sont toujours les mêmes, sa vision du monde et de son évolution à fait ses preuves, il n'est donc pas difficile de comprendre que l'on a viré celui qui disait la vérité et qui voyait juste.....comme dit la chanson!

En tant que parti "agraire" l'UDC ne peut qu'avoir des solutions et des bonnes pour le futur écologique, économique, social et culturel de ce pays.
Allez faire un tour dans les écoles d'agricultures et voyez l'ampleur du programme enseigné aux futurs paysans. Un "pays sans" ses agriculteurs est un pays mort. Ils sont donc vitaux dans nos champs...pour ce qu'il en reste au moins, et dans les hautes sphères dirigeantes, car c'est eux, ces terriens, qui nous donneront les bonnes directions. Vivement le 23 octobre 2011.

Du vert, du soleil, une beau sourire, et la vie est belle.....et si simple!

Écrit par : Corélande | 11/04/2011

Tiens : pour une fois que vous n'utilisez pas le terme "pédé" pour montrer votre "tolérance" à l'égard d'une minorité, cela mérite d'être souligné.

Écrit par : Chris | 11/04/2011

Les commentaires sont fermés.