28/03/2011

CHUV + HUG, un frein aux dépenses ?

 

images.jpgBonjour !

Début de semaine un peu humide certes, mais le coeur est toujours souriant !

Il pleut sur la route mon esprit et mon coeur ne sont pas en déroute !

Genève une fois de plus à la traîne !

Mais que fait la « monegaste » de la Suisse.

images.jpgEncore dans les choux avec la nomination au CHUV du célèbre cardiologue René Prêtre.

 

http://www.tdg.ch/rene-pretre-nomme-chuv-2011-03-25

 

La grande, la magnifique Genève, n'est-elle à la pointe de la médecine pour recevoir des pontes; elle s'est fait mettre au tapis.

Cela dit, j'applaudis le choix de René Prêtre, la vie est plus sympa, moins gonflée, moins compliquée, moins procédurière qu'à Genève. Sur bien des points, je commence à penser que je Genève évolue économiquement pour les étrangers. Genève oublie de cadrer au centre l'humain ....!!!

A entendre certains médecins des hauts de Lausanne, et notamment au CHUV, les HUG ne sont pas perfomant structurellement et médicalement. Je pense humblement que le CHUV est moins « francialiser » que les HUG, si vous voyez ce que je veux dire.......

Personnellement , j'ai été soigné, très bien, pour une grave et interminable infection, plus humainement au CHUV. Olalalalalal le CHUV bénéficie de qualités humaines et médicales que Genève n'a plus.

Bref ne polémiquons pas sur le lourd fardeau des compétences.

On paie excessivement les assurances, les coûts de la médecine ne cessent d'exploser, CHUV et HUG peuvent-ils en être l'une des causes ? Hummmm je le pense.

Pourquoi deux hôpitaux mastodontes à 60 kilomètres, avec entre deux 3 hôpitaux de campagne. N'est-ce pas défier à outrance la concurrence, les coûts de la médecine, la dispersion de l'efficacité des disciplines médicales. Y a-t-il un centre médical de trop ? Ne pensez-vous pas que les doublons pleuvent, au bas de l'échelle ceux liés à l'administratif.

Non je ne le pense pas dans la mesure où chacun soignerait une spécialité. Vous souffrez d'un problème cardiaque, vous serez soigné au CHUV. Vous avez de l'arthrose vous serez traité aux HUG. Pourrions-nous imaginer des spécialités. Evidemment, des disciplines telles les urgences de chez urgences.

Ne serait-ce pas performant de mettre au profit des patients des synergies inter médicales entres Genève et Lausanne ?

HUG – CHUV même combat et pourtant grande compétition. Au milieu les malades veulent être bien soignés, jouir d'une bonne guérison et des primes d'assurance moindre.

Questions : quel est le rayonnement fondamentale d'avoir deux gigantesques hôpitaux pratiquant les mêmes disciplines à si peu de distance ? Quels sont les authentiques économies ? Est-ce normal cette grande toile d'araignée médicale sur l'arc lémanique ?

Ces questions fondamentales et intelligentes enrichissent mon esprit et nécessitent d'authentiques réponses. Je ne désire pas d'explications trébuchantes. Des réponses claires, simples et surtout une bonne remise en questions de la part des « moineaux » qui ne cessent de piailler les économies de la médecine. Comment freiner les dépenses de deux établissements se touchant ?

Conclusion : nécessité d'avoir un hypra bon « Prêtre » pour célébrer la grand messe des politiques, des donneurs de leçon,s (Tiens j'en connais un à Carouge....!!!!!), de toutes les disciplines médicales, et surtout des gens qui veulent être des visionnaires. Et tout celles et ceux à qui je ne pense pas.

A bonnes questions, bonne réponses !!!

Allez bonne journée.

 

 

 

 

08:56 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Cher Monsieur,
La médecine hautement spécialisée (MHS)est l'arbre qui cache la forêt !
Sur le total des coûts de la santé en Suisse, c'est c'est quelques miettes ( 55 millions sur près de 5 milliards- Chiffre OFSP)ce qui coûte beaucoup c'est tout le reste qui n'est pas de la médecine hautement spécialisée ...Mais c'est évidement plus "porteur"médiatiquement" de ne parler que de la MHS.
Est il documenté qu'en réunissant ces spécialités la qualité sera meilleure .
Eh bien non c'est une thèse certes intérèssante mais non démontrée ni documentée ...
Allez bonne soirée et un grand merci à tous les Françaises et Français qui soignent tous les jours les patients de la communauté Genevoise ! BG

Écrit par : bernard.gruson | 04/04/2011

Les commentaires sont fermés.