• Alcool, faut-il tester à la sortie des boîtes ????

    Imprimer

     

    accident route.jpgBonjour,

    Demain 1er février, nous y allons sûrement, vous qui êtes bourrés de talents, vers le Printemps.

    « La nuit de toutes les ébriétés

    INTERPELLATIONS | Trois accidents dans la seule nuit de vendredi à samedi. Excès de vitesse et alcool en cause.

    http://www.tdg.ch/geneve/actu-geneve/nuit-ebrietes-2011-01-30 »

    Titre la « Julie ».

    Inconscients « bourrés », nous exposons les autres à de multiple façons dans leur santé, dans leur vie. Ce n'est pas bien.

    Sont-ils, je me mets dans lot aussi pour avoir été jeune, encore aujourd'hui !!!, des dangers publics mettant généreusement et surtout gratuitement la vie des autres au pilori ?

    Hmmmmm OUI.

    Evidemment, que nous avons tous fait la fête.

    Evidemment, que nous avons tous pris des bitures.

    Evidemment, l'alcool nous nous sommes projetés au 7ème ciel.

    Evidemment, sensations de bien être, émotions de vivre des moments intenses.

    Evidemment, .......

    Et en définitive, nous sommes pétris par les « conneries », notamment celle de prendre le volant.

     

    Soi-même si nous capotons la voiture, bof, nous sommes responsables de nos faits et gestes. Buvez, tuez-vous, mais ne faîtes de mal à personnes.

    Malgré les risques d'accidents, ça boit toujours autant !

    Loin de moi de vouloir peindre la muraille en noire mais sur la route un accident mortel sur trois est directement lié à l'alcool. Parce qu'on perd le contrôle de soi, qu'on est moins vigilant ou tout simplement fatigué...Donc ça vaut le coup d'éviter de boire avant de prendre le volant ou de refuser de monter dans la voiture de quelqu'un qui a bu.

    Je pense que les contrôles de Police doivent se multipliés. Sporadiquement des barrages de contrôle ici est là.

    Avec 0.5 g d'alcool dans le sang (2 verres maxi), les risques d'accident sont multipliés par 2. L'alcool met plusieurs heures avant d'être éliminée du corps et ce n'est pas une douche froide, un café, un coca, ou même des claques qui y changeront quoi que ce soit... Alors, pour éviter qu'une soirée bien arrosée tourne au cauchemar, il y a bien sûr une solution (adoptée en Belgique, au Québec...), il s'agit de la méthode du « conducteur désigné ». C'est simple, lors d'une soirée, il suffit de déterminé à l'avance celui qui va s'abstenir de boire, pour pouvoir « gérer » le groupe, éviter que ça dégénère et surtout conduire sans danger. Attention, cela ne veut pas nécessairement dire que l'élu va moins s'éclater que les autres, qui eux vont pouvoir « se prendre une cuite » sans danger...Au contraire, plus on modère sa consommation, plus on s'amuse et ça, ce n'est pas valable que pour l'élu !

    Nous sommes tous extrêmement vulnérable, faut-il être raisonnable. Pensons à la protection des autres qui se trouvent en face de nous.

    Conclusion, s'il doit y avoir une conclusion, je proposerais à la Police de renforcer les contrôles d'alcoolémie, et ce très régulièrement. Tiens à ce sujet, un endroit phare des « cuites », lieu de détente à la place de l'Etoile. C'est un site qui pourrait s'appeler les frères Terrieur ! Ca boit à l'intérieur et à l'extérieur dans le parking. C' est un authentique tonneau public !

    Et pis, ne devrions pas obligé les tenanciers d'installer des alcoomètres indicatifs dans leur établissement ??? Tiens un bon truc démagogique pour les candidates et candidats aux élections du 13 mars prochain !!!!

    Allez bonne journée !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Société 1 commentaire
  • L'UDC ou une Suisse épanouie...???!!!!

    Imprimer

     

    images.jpgBon dimanche !

     

    Après la grisaille le soleil, celui créant la bonne humeur, la joie de vivre, l'amour de la vie. Et laissons nos petits soucis quotidiens, souvent périphériques, dans la boîte de couture !

     

    L'UDC grande gagnante des prochaines élections fédérales ?

     

    Cet indice est-il le miroir de votre ras le bol ?


    Sans vouloir polémiquer ou exciter votre "chou", à part la sécurité vraiment intérieure, autre chose à signaliser de vraiment transcendant en Suisse???????????

     

    A droite, au centre, à gauche, les partis centristes ne font plus le plein, paraît-il. Comme Thierry la Fronde, ils se tirent dans les pattes. Il n'y a qu'à lire la presse, notamment deux articles sur les Libéraux-Radicaux et les PDC :

     

    http://www.tdg.ch/darbellay-critique-attaque-leuthard-contre-pendulaires-2011-01-30

     

    http://www.tdg.ch/coups-barre-droite-divisent-sein-plr-2011-01-30

     

    < span style="font-size: medium;">Ce genre de petits vaudevilles politiques inspirent-ils  la confiance dans notre manière de voter, d'élire.

     

    Deux articles parus dans la Tribune de Genève prouvant au demeurant que les tendances politiques vieilles comme Guillaume Tell ne sont plus vraiment sur le devant de la scène politique tant elles sont abasourdies par le manque d'idées porteuses, excitantes, visant l'avenir des jeunes et des générations à devenir. ?

     

    La Cour des grands, dont celle du centre, les petites querelles d'enfants font-elles fit de la confiance, de l'avenir ?

     

    Les Partis traditionnels deviennent-ils lassant avec leurs petites histoires de coulisse ? A voir les poussées de l'UDC inutile de le nier.

     

    L'UDC montre-t-il moins de désaccord, de failles, de trous d'idées. Il dit, dévoile, tout haut ce que d'aucuns de l'arène politique pensent tout bas.

     

    L'UDC à la limite de fractions anciennes de la droite Européenne, est-il un groupe de gens réactionnaires, arrêtés à des idées vieillottes, non constructives, non visionnaires, non porteuses ??? Ne suscite-il pas la politique de la mauvaise humeur ?

     

     

    L'UDC semble selon des sondages, dont je ne donnerais pas le bon Dieu sans confession, a le vent en poupe. Cela dit, en marge de ses idées de bon vieux Suisse il n'a rien d'extraordinaire dans une politique visionnaire au moment ou l'Europe et le monde est en période transitoire entre le 20ème et le 21ème siècle.

     

    Ce n'est pas vraiment son idéologie, ses motivations, son programme qui plaît , qui convainc. A mon humble avis c'est le Parti qui resserre les rangs des gens dont l'état d'esprit est de mauvaise humeur.

     

    Je ne mettrait pas main au feu, mais je subodore que les gens à travers un vote UDC manifesteront un vote de mécontentement, contestataire, de ras le bol.

    La vraie idéologie de ce nouveau Parti Suisse convainc grâce à son âme cartésienne, réactionnaire, empêchant de tourner en rond.

     

    A Carouge, j'en parle puisque je vote, si l'UDC remporte des élections le 13 mars prochain, le résultat ne sera-t-il par l'image d'un vote protestataire. Un vote sanction à l'encontre des partis traditionnels.

     

    Conclusion, s'il doit y avoir une conclusion aujourd'hui (!), je dirais humblement que les partis du Centre doivent prouver qu'ils ne sont pas ventre mou, qu'ils doivent éviter de se tirer dans le pattes, d'être honnêtes et loyaux avec eux-même et avec la population, admettant que tout n'est pas rose, qu'ils sont de bons gestionnaires, visionnaires, et surtout qu'ils consolident la confiance et l'avenir notre Pays. Un Pays ou en définitive nous n'avons pas à nous plaindre........ pas vrai !

     

    Bon, alors, la Suisse doit-elle rester une tête d'épingle dans sa boîte de couture ? Dans une démocratie mes chères Amies, mes chers Amis, laissons la neutralité s'épanouir et grandir dans un monde en évolution visionnaire.

     

    Avant de prendre un bulletin UDC une petite réflexion ne s'impose-t-elle pas !

    Hmmmmm j'y voir un grand bénéfice, celui de ne pas vivre dans un carcan comme un petit village au fond de la vallée.

     

    Et Vous comment voyez-vous, comment sentez-vous ces choses ?!!!

     

    Allez bon dimanche les Braves !

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Suisse 0 commentaire
  • Devenir l'artiste de sa vie ......

    Imprimer

     

    images.jpgBonjour les gentils lectrices et lecteurs !

     

    C'est samedi,prenez le temps de faire les choses et essayez de laisser de côté les petits soucis quotidiens souvent très périphériques, n'êtes-vous pas des Artistes

     

    Nous sommes tous des artistes de notre vie.

     

    Alors un petit poème par « Souriresoleil » http://poeme-vie.jepoeme.com/discussion-296439-Devenir_l_artiste_d_sa_vie/1.html

     

    Je le dédie à vous évidemment, mais aussi à deux jeunes qui passent des examens intermédiaires en vue de l'obtention du Master en Police scientifique. Quel courage de faire des études en 2011 ! Aline et Sam Vous êtes Maîtres de votre avenir, ayez confiance en celui-ci car il vous est souriant.

     

     

    Devenir l’artiste de sa Vie

     

    Evoluer léger et confiant sur un fil

    Sans aucune crainte du vide qui attire

    Viser la cible et tirer dans le mille

    Sans que le coeur tremblant ne chavire

    Confiant, sur, sans aucun fuyant détour

    Evoluer comme un papillon sur la piste

    Le coeur en émoi, empli d’Amour

    Laisser nos folles craintes au vestiaire

    Danser pleinement la joie et l’Union

    Ordonnez à l’Ego d’enfin se taire

    Vivre pleinement l’idéale communion

    Savoir que rien n’est jamais séparé

    Petit plus transformé en grand tout

    Il suffit pour cela d’apprendre à aimer

    Protéger de la feuille du gui ou du houx

    En liaison sublime avec Dame nature

    Le soleil scintillant inondant la rosée

    Nous propose généreux une belle aventure

    Devenir l’artiste accompli du savoir aimer

    Les brumes se dispersent à l’horizon

    Tournent tous les manèges de folie

    L’artiste en piste montre son blason

    Comme un chevalier il l’offre à l’envie

    Nul ne pourra s’opposer à sa route

    Ceux qui le voudraient seraient anéantis

    Maître de son destin, rien ne le déroute

    C’est l’artiste qui décide, c‘est lui qui agit

    L’effort accompli sans jamais renoncer

    Lui donne des ailes et beaucoup de courage

    Il regarde la route sans jamais la quitter

    Les yeux river sur le moindre nuage

    La récompense est au bout du chemin

    Il est sur la route, son travail s’accomplit

    Il n’attendra jamais que se soit demain

    Il sait que devenir commence aujourd’hui.Devenir l’artiste de sa Vie

     

     

     

     

    Allez les deux jeunes et Vous aussi excellente journée, par de folie d'artiste !

     

    Lien permanent Catégories : Culture 0 commentaire
  • Prêtres : la grande lessive du sexe ....!

    Imprimer

     

    images.jpgBonjour toutes et tous !

    Souriez, vous êtes à l'aube d'un super week end ensoleillé. Profitez en un max, c'st bon pour le coeur, l'esprit et le sexe (!!!).

     

    « Cas d’abus sexuels confirmés au monastère d’Einsiedeln

    SCHWYTZ | Au cours des 60 dernières années, 15 prêtres du monastère d’Einsiedeln se sont rendus coupables d’abus sexuels. Environ 40 personnes ont été victimes de ces actes, informent jeudi les enquêteurs »

     

    Titre aujourd'hui la « Julie » la Grande fille de la presse genevoise aimée par toutes et par tous !

     

    A lire : http://www.tdg.ch/cas-abus-sexuels-confirmes-monastere-einsiedeln-2011-01-27.

     

    Il y de quoi être effrayé. OUI. Des intendants du ministère de Dieu ont péchés. Ils n'ont pas respecté l'obéissance. La tentation a été plus grande que la prière et la soumission de leur voeu de chasteté.

     

    L'obligation de célibat n'est-il que disciplinaire.

     

    « Honte » à eux ? Là c'est un grand débat de société revenant sans cesse sur le tapis de l'Autel. Ce qui s'est passé est certes inadmissible sur des enfants, toutefois faut-il vraiment les jugés et les condamnés ces hommes de chez hommes. Ne peuvent-ils pas assouvir des pulsions sexuelles avec des majeurs consentants.

     

    La possibilité d'engager des célibataires et des hommes mariés est, semble-t-il, évoquée en 2011 dans les hautes sphères de l'Eglise, même chez des Cardinaux.

     

    Les gens de l'Eglise sont comme Nous. C'est au nom des « lois » judéo-chrétienne que l'on interdit de « baiser ». Le Christ qui a-t-il voulu mettre les gens de l'Eglise sous une bulle de l'abstinence ? N'est pas en fait au demeurant des idées de l'homme vivant ? Je signe et persiste en affirmant que c'est un Pape qui en 1123 interdit le célibat des Prêtres. Cette idée très humaine se transmet de Pape en Pape et se maintient. Paul VI semble-t-il voulait abroger cette loi. Jean XXII dit «  J'entends le cri de souffrance de nombreux prêtres ». Jean-Paul II est resté assis sur ce texte. Benoît XVI est figé sur ce sujet.

     

    Dans l'avenir, assisterait-on à une petite révolution, à un état religieux moins disciplinaire.

     

    Au fait, le Christ n'a-t-il fait le choix, le bon choix, en « engageant » deux disciples mariés. Bon il est vrai qu'ils ont quitter leur famille pour le suivre.

     

    Doux Jésus l'Eglise a fait le ménage. Maintenant que le passé est dépoussiéré et que le soleil fait briller les meuble de la grande Maison de Dieu, les esprits du grand ménage vont se calmer.

     

    Au risque de réveiller les « bigots » de l'Eglise, les Conservateurs, les Militants cathos affirmés, les hypra A4, je ne serais pas opposé à l'abrogation du célibat des Prêtres. Cela sollicite un grand état d'esprit d'ouverture aux discussions, aux débats, à la compréhension.

     

    « Aujourd'hui, l'Eglise, célibataire par ses ministres, est paradoxalement et irrésistiblement liée au sexe par la divulgation des crimes sexuels de certains Prêtres » (Guy Gilbert)

     

    Bonne réflexion .....!

     

    Allez bonne journée les gens !!!

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Spiritualité 2 commentaires
  • Carouge, foyer d'histoire triomphale ....

    Imprimer

     

    images.jpgLes Gens, excellente journée !

     

    « CAROUGE EN FETE » !

     

    Sacrée Carouge tu es déconcertante de surprises.

    Tu es un authentique écrin dans lequel reluisent les bijoux que les Carougeois ont déposé d'année en année.

     

    Il y a 225 ans Carouge devenait, par lettres patentes, Sarde.

    Depuis toute une histoire riche en événements.

     

    Ville sans industrie, Carouge pratique toutes une multitude de marchands, de colporteurs et revendeurs écoulent les produits de l'artisanat auprès de la clientèle genevoise et rurale. Pas de grandes manufactures mais des fabricants de pâtes, de vermicelles, de cordes, de chandelles, de peignes, de parapluies ou de colle forte; et encore des brasseurs de bière, des figuristes, des empailleuses de chaises, des maroquiniers et même un faiseur de babouches.

     

    Faïence et horlogerie en deviendront les fleurons, mais Carouge étonne par la diversité des métiers pratiqués, deux cents en 1843, pour une population active qui n'excède pas les mille six cents personnes. Cet esprit ne pouvait que séduire des artistes à la recherche de leur latinité et désireux d'affirmer leur foi catholique.

     

    C'est clair que cette année commémorative doit être fêtée dignement.

    La Ville de Carouge s'y emploie sans lésiner les moyens.

    Tous les actes liés aux festivités s'élèveront toute l'année à 3 millions, dont 2 millions rien que pour la méga Vogue sur dix jours en septembre. Ces chiffres peuvent étonnés, toutefois ils sont à la hauteur du faste de toute l'histoire de la Cité Sarde. Y a-t-il une limite pour un tel événement. Il serait mal sain pour la grandeur de Carouge et des Autorités, nous sommes en période électorale, de s'attacher à quelques millions pour un tel événement !!! Sous leur impulsion, MERCI les Autorités Carougeoises. Vous avez raison de ne pas occulter la Carouge internationalement connue !

     

    En découvrant le parcours parsemé d'art sacré, d'ébauche de projets ou se rencontrent depuis 1786 artistes, artisans et intellectuels. Excitant soit-il, cette année sera un moment extraordinaire pour découvrir qui sont les Carougeois.

     

    2011, le grand « Bazar » historique de Carouge fêté en grande pompe !

     

    La réalisation du 225ème anniversaire placé sous le signe « CAROUGE EN FETE » accueillera les Villes de Turin, Chambéry et Nice, toutes Sarde à un moment donné. Un engouement historique, artistique, festives, d'ensembles décoratifs grandioses, fera revivre l'atmosphère de 1786.

     

    Le moment venue, je subodore que la Tribune de Genève s'étendra sur cette édifiante année et dès lors vous serez tout, tout et tout.

     

    Allez bonne journée à toutes et à tous !

     

    Lien permanent Catégories : Carouge 1 commentaire
  • 13 mars, grande "SEUL DE" vestes....!!!!!!!

    Imprimer

     

    images.jpgCes journées sont vraiment idylliques. Joie de vivre, amour de la vie, le fardeau est léger.

     

    2011 – 2015, je dédie ce propos aux actifs-ves qui offrent de leur temps à la politique pour le bien de la Communauté et pour soigner leur EGO.

     

    Bravo les uns et les autres de vous portez sur des listes électorales. C'est une super expérience. N'hésitez pas à nous guider sur les chemins de l'avenir.........

     

    Les publications sont faites dans la Tribune de Genève !

    Nous connaissons donc les Kamikazes de la politique communale.

    Les dès sont jetés, rien de va plus, faites vos jeux chères Electrices, chers Electeurs.

     

    Le 13 mars prochain les jeux seront faits, la moitié des candidates et candidats boiront le champagne, les autres revêtiront la veste.

     

    Now, toutes celles et tous ceux qui briguent un siège, à nus-es !

    Nous voulons tout savoir sur Vous. Qui êtes Vous, votre CV, si Vous êtes en règle avec les impôts, si Vous avez des poursuites, vos tendances sexuelles, vos convictions religieuses et surtout vos idées pour les 4 prochaines années, etc.

     

    Vous avez 6 semaines pour Vous vendre. Pour convaincre les gentils Electrices et Electeurs de prendre le bulletin de vote votre Parti, de vous rajouter sur une autre liste. Surtout de voter et de faire voter.

     

    D'aucuns pensent que vous n'êtes pas à la hauteur d'un législatif. Vous êtes aussi meilleurs-es les un-unes que les autres. Chaque liste présente des humains, certes différents et c'est tant mieux, mais oh combien fascinants.

     

    Le chemin emprunté, celui de la politique, n'est pas anodin. Il est super important pour la bonne marche de la Commune, de la Société, de la vie sociale, de la culture, des écoles, des Aînés, des associations locales, de la manne financière, des impôts, de l'économie, du commerce, j'en passe et des meilleurs. Toute la Société vit par vos décisions, elle est pendue à vos idées, vos convictions, votre pouvoir décisionnel. Il ne faudra pas faire n'importe quoi. Ce n'est pas une foire. Ce n'est pas la future méga Vogue de Carouge en septembre prochain (à 2 millions !!!).

     

    Non non non, vous ne devez pas vous présenter pour soigner votre EGO (Il y en a Carouge !!!!), à but professionnel ou dans un intérêt commercial et économique (j'en connais à Carouge!!!!). Vite retirez-vous des listes sinon votre l'impartialité fera défaut, le corollaire vous ne serez pas super honnête.........

     

    Les pré élections c'est comme la préparation du mariage, le jour des élections c'est le jour des noces, tout est beau et magnifique, ensuite c'est la joie, l'insatisfaction, la jalousie, la fascination, l'amour, la tristesse, bref ce qui est plus fort que nous, ce qui nous résiste....... Tous ces ingrédients dans la marmite des affaires communales devra en sortir la meilleure soupe, celles des bons Conseiller qui oeuvreront par amour pour leur Commune et pour le bien des gens.

     

    Mangez à la bonne table, ne soyez pas inactifs sur votre appétit politique.

     

    Partez la tête haute et l'air intelligent, vous en sortirez grandis !

     

    Si vous n'êtes pas élu accepté la veste et dites vous « Chacun son tour. Attends comme les autres ».

     

    La politique, elle convie à faire renaître constamment, à l'écart des regrets et des attentes souvent illusoires, loin des recettes miracles, la difficulté de gouverner parmi les certitudes et les incertitudes.

     

    Pour avoir été 14 ans Conseiller municipal, dont 2 fois Président, tel est le fonds de ma pensée.

     

    Allez braves candidates, candidats, et vous les fidèles lectrices et lecteurs, bonne journée !

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Politique 1 commentaire
  • COEUR DE PRÊTRE, COEUR DE FEU de Guy Gilbert où la mission du PRÊTRE ....

    Imprimer

     

    images.jpgBonjour toutes et tous !

     

    Comment commencer le propos de ce jour ? Ah oui........

     

    Je suis croyant, j'aime Dieu.......

     

    Le Prêtre ?

     

    Un prêtre doit être grand et petit,

    Noble d'esprit, comme de sans royal,

    Simple et naturel, comme de souche paysanne,

    Un héros de la conquête de soi,

    Un homme qui s'est battu avec Dieu,

    Une source de sanctification,

    Un pécheur pardonné,

    Un homme maître de ses désirs,

    Un serviteur pour les timides et les faibles,

    Qui ne s'abaisse pas devant les puissants

    Mais se courbe devant les pauvres.

     

    Manuscrit du Moyen Âge

    trouvé à Strasbourg

     

    COEUR DE PRÊTRE, COEUR DE FEU

    Guy Gilbert

     

    Je lis un bouquin intéressant, captivant, émouvant, réaliste, plein de coeur et d'amour de son prochain, j'en passe et des meilleurs.

     

    Une histoire d'amour liée à Dieu.

     

    Un ouvrage qui pose les questions suivantes :

     

    Qu'est-ce la vocation ? Que signifient les trois promesses du prêtre : obéissance, pauvreté, chasteté ? Comment transmet-il les sacrements à ses fidèles ? Quel est son lien avec sa hiérarchie dans l'Eglise ? Que penser de la pédophilie chez certains prêtes ? Quel est le rapport du prêtre aux fulgurantes évolutions de la société moderne ? Peut-il préserver sa liberté ? Faut-il craindre la crise des vocations ? Quelle place pour les femmes dans l'Eglise ? Comment le prêtre vit-il sa solitude ?

     

    Telles sont les questions du Prêtre Guy Gilbert. Vous savez ce Prêtre chez les Loubards.

     

    Dans l'ouvrage « Coeur de Prêtre, Coeur de feu » Guy répond à ces nombreuses questions en citant des exemples, ce qu'il a vécu, le long chemin de son expérience religieuse.

     

    Il parle de l'appel, de son bonheur d'être à la suite du Christ et de ses apôtres.

     

    Que vous soyez catholiques, protestants, anglicans, juifs, orthodoxes, musulmans, Guy nous éclaire le vrai sens de la vie, nous fait part des joies et des déceptions que rencontre tout homme quel qu'il soit. Croyant ou pas, pratiquant ou pas, ce chemin de vie est porteur d'espérance, de joie de vivre, d'amour, d'authencité.

     

    Guy Gilbert, se prêtre au blouson noir, se souvient, il nous parle de sa vie sacerdotale, de son parcours oh combien super enrichi par les actes, respectable, noble.

     

    On n'a pas tous la même « gueule » mais on a toutes et tous une mission sollicitée, à nous de savoir laquelle et la vivre avec soi et les autres. Un univers lumineux baigné d'amour de son prochain.

     

    Prêtre-éducateur, celui qui proclame que « la rue est son église » aide quotidiennement des dizaines de jeunes en perdition. La Bergerie de Faucon, qu'il a restaurée en Provence, les accueille et leur offre la chance d'une nouvelle vie grâce à un encadrement compétent. Guy Gilbert est l'auteur d'une quarantaine de livres. Ses derniers ouvrages sont Apprends à pardonner et Lutte et aime, là où tu es !

     

    Amen !!!

     

    Allez bonne journée !

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Culture 1 commentaire
  • Le Parti pirate à l'abordage de Genève .....

    Imprimer

     

    images.jpgBonjour les gens !

     

    Le lundi au soleil......... ça vous rappelle la chanson de Cloclo ...... !!!

    Bon début et excellente semaine à toutes et à tous.

     

    Alors, de quoi allons-nous parler ?

     

    Du 225ème de la ville de Carouge, bof.....

    De l'implantation à Carouge de l'usine de Toblorone, bof....

    De la maison de la Sécurité tant promise à Carouge, bof....

    Des élections municipales le 13 mars prochain, bof.....

    Bref, rien de bien transcendant pour s'exciter le chou et faire lever le couvercle de la marmite des potins d'ici et d'ailleurs!

     

    Sauf à Genève :

     

    « Le Parti pirate accoste à Genève

    POLITIQUE | Cette formation défend la liberté dans le monde numérique. Elle vient de créer une section genevoise.

     

    Lire l'article dans le journal préféré : votre TdG !

     

    http://www.tdg.ch/geneve/actu-geneve/parti-pirate-accoste-geneve-2011-01-22.

     

    Ce nouveau Parti pirate tire son nom des téléchargements illégaux sur internet. Cette mouvance vise à défendre les libertés individuelles et la sphère privée dans le monde numérique et à améliorer la transparence. Elle veut aussi combattre la censure et promouvoir le libre accès à la connaissance. Elle dénonce par exemple les risques que représente le passeport biométrique pour la protection de la sphère privée.

     

    Fort de ce papier j'ai farfouillé sur internet. J'ai remarqué une lettre ouverte sur ce sujet au Conseil fédéral, écrite par ce parti nouvellement implanté à Genève.

    Pensant qu'il peut vous intéresser je vous en colle une copie ici. Ainsi vous comprendrez mieux et pourrez apprécier ou pas l'idéologie de ce parti politique qui a mon avis a sa place dans un monde ou l'information, la communication, les données informatiques, les vies publiques et privées, du virtuel son l'avenir de nos sociétés en mouvance constante.

     

    http://www.partipirate.ch :

     

    La Suisse doit agir en matière de politique numérique!

    admin

     

    La campagne médiatique contre Wikileaks et son impact sur la Suisse1 nous a incité à interpeller directement le Conseil fédéral avec cette lettre ouverte.

La plate-forme de divulgation WikiLeaks remet en question la capacité des autorités et des institutions à maintenir le secret sur leurs communications internes. Ces organisations se doivent de servir l'intérêt public, et rendre des comptes aux résidents suisses qui les financent. Or, nous pensons que l'utilisation abusive de la confidentialité nuit à l'intérêt du peuple suisse, car elle permet à l'Etat d'agir "dans le dos" de ce dernier. Une transparence accrue compliquerait grandement les abus de pouvoir rendus possible par l'usage de la confidentialité.

Plus une société est informée des affaires nationales courantes, mieux elle pourra comprendre leur impact et leur ramifications au niveau international, et plus elle peut accéder à ces informations, mieux elle pourra s'impliquer dans les processus démocratiques. Les médias doivent pouvoir exercer leur fonction de surveillance sans entrave pour permettre la réalisation de ces trois buts. Le journalisme d'investigation est nécessaire, non pas pour révéler des secrets de manière inconditionnelle, mais pour lever le voile sur certains mensonges. C'est précisément ce type de journalisme qui a été négligé ces dernières années en raison de contraintes de rentabilité2, c'est dans ce contexte que divers activistes civils, tels que WikiLeaks, sont apparus pour combler ce manque. Ces activités sont de toute vraisemblance nécessaires à l'heure actuelle et doivent être protégées par une politique numérique réfléchie.

Le fait de voir les gouvernements d'autres pays interférer avec notre propre paysage médiatique est des plus préoccupant. Bien que la censure des médias reste un sujet tabou, les pressions politiques et économiques en coulisses semblent monnaie courante. La Suisse doit résister aux interférences externes et rester strictement neutre. Les prestataires de service suisses tels que PostFinance ou l'organisation indépendante à but non lucratif SWITCH (responsable de la gestion des domaines .ch) seront mis sous pression3. Les événements ayant eu lieu aux Etats Unis - pressions politiques menant à la suppression de la liberté d'expression par le biais d'entreprises privées telles que PayPal, Amazon, EveryDNS et Tableau4 - ne devraient pas pouvoir se produire en Suisse. Pour toutes ces raisons, une politique numérique cohérente et sans compromis est nécessaire.

L'équilibre entre transparence et droit à la sphère privée doit toujours être évalué en regard des responsabilités accordées. Les détenteurs de responsabilités devraient renoncer à certains aspects de leur vie privée afin de faciliter la transparence. Inversément, les personnes sans pouvoir particulier devraient voir leur vie privée protégée par un droit fondamental, n'ayant de compte à rendre à personne de par leur situation. Antérieurement à l'omniprésence des réseaux mondiaux, chacun prenait soin de maintenir une apparence soignée face au monde extérieur. Dans un monde virtuel ou les échanges d'information sont quasi-instantanés, la maîtrise de notre identité est facilement perdue, car nos données ont tôt fait d'acquérir leur vie propre. Un profil sur un site de réseautage social est facile à créer, et vos dernières photos rapidement mises en ligne. A mesure que notre identité virtuelle
gagne en importance, des problèmes apparaissent à différents niveaux. Ou sont stockées nos données? Qui apprend à nos jeunes la maîtrise de leur identité en ligne? Qu'arrive-t-il à nos données personnelles après notre mort? Qui a accès à ces données? Les réponses à ces questions et à bien d'autres résident dans une politique numérique globale.

Les personnes sousignées, issues du monde politique et de la société civile, appellent le Conseil fédéral à faire de la formulation d'une politique numérique une priorité. Celle-ci devra clairement prendre position en faveur de la liberté d'expression et de la liberté de la presse. Nous vous exhortons à contrer les ingérences des Etats Unis et de leur ambassadeur en Suisse5 La possibilité d'accorder un asile politique à Julian Assange, en raison de ses activités en ligne, est à considérer.

    Signataire

    Fanti, Sébastien - Rechtsanwalt

    Fouquet, Pascal - Präsident Piratenpartei Bern

    Gloor, Pascal - Vizepräsident Piratenpartei Schweiz

    Gregr, Michael - Präsident Piratenpartei Zürich

    Lang, Josef - Nationalrat Grüne, Mitglied APK und SIK

    Mäder, Brenda - Präsidentin Junge Freisinnige, Vorstand FDP

    Meury, Cedric - Präsident Piratenpartei beider Basel

    Noser, Ruedi - Nationalrat FDP

    Simonet, Denis - Präsident Piratenpartei Schweiz

    Wäckerlin, Marc - Gemeinderat Winterthur der Piratenpartei Schweiz

    Wermuth, Cédric - Präsident JUSO, Vizepräsident SP Schweiz

    Geri Müller, Nationalrat, Mitglied der Aussenpolitischen Kommission (APK-NR)
Mitglied der Sicherheitspolitischen Kommission (SiK-NR)

     

    Jungfreisinnige schweiz

    Piratenpartei Schweiz

     

    N'hésitez pas à vous exprimer sur ce nouveau Parti Suisse et nouvellement Genevois.

     

    Allez bonne journée à toutes et à tous !

     

     

    Lien permanent Catégories : Politique 0 commentaire
  • L'HUMILITE...... poème......

    Imprimer

     

    images.jpgBien le bonjour !

    Bon dimanche à toutes et à tous....

     

    Clin d'oeil aux honorables membres du Comité d'organisation du 225ème anniversaire de la ville de Carouge.

     

    Dernièrement, j'ai écrit un blog sur la future hypra grande vogue de Carouge. Elle aura lieu sur dix jours en septembre et ce pour fêter dignement et en grande pompe le 225 ème anniversaire de la ville de Carouge, la cité Sarde. Une immense manifestation budgétisée pour la pomme des Krougeoises et des krougeois à 2 millions; en période de restructuration économique et financière.....quoi penser ????????

     

    J'évoquais la soi-disante confection de costumes deses membres du Comité, selon mes sources à Frs 500,-- la pièces. Est-ce vraiment utile de tailler des costards pour se faire remarquer. N'est-ce pas ringard et surtout soignant l'EGO des membres du Comité ? Hmmmmmmm que pensez donc d'une dépense de Frs 5'500,---pour le bonheur psy du paraître !!!!

     

    Une simple cocarde ne suffirait-t-elle pas. Ah oui l'EGO !

     

    Un membre du Comité a réagi en arguant que les pontes de cette future magistrale manifestation travaillaient très bénévolement depuis deux ans, patati et patata, et en définitive que le costume était une sorte de reconnaissance, une récompense, un aboutissement du bénévolat......

     

    Alors à l'attention des membres de cet honorable Comité, sous l'égide du Conseil administratif, dont je ne doute nullement les capacités, le dévouement, le bénévolat, l'enthousiasme, la charité, l'amour de Carouge, le porte-monnaie des Contribuables, j'en passe et des meilleurs, je dédie très humblement ce poème :

     

    L'humilité d'Artaban

     

    Qu'il était fier comme Artaban

    Droit sur ses petites pattes

    D'avoir posé mots élégants

    De sa petite main délicate.

     

    De sa plume était née histoire

    Il le criait par dessus les toits

    Allez viens, viens donc me voir

    Moi qui suis bien mieux que toi

     

    L'aventure lui monta à la tête

    Pensant que les autres l'enviaient

    Il se prenait pour un esthète

    Cible de tous les jaloux quolibets

     

    Mais aveuglé par sa propre fierté

    Il ne voyait pas toute l'absurdité

    De mander faire preuve d'humilité

    Lors qu'il en était totalement dénué

     

    Alors il pensait faire naître jalousie

    Auprès de ceux qui n'écrivaient pas

    Mais ce qu'il prenait pour du mépris

    N'était qu'un simple : chut, calmes-toi !

     

    Pas besoin de te vexer sans cesse

    Si on te donne avis qui te déplait

    On ne veut pas de te mettre en pièces

    Juste te permettre de t'améliorer.

     

    Mais il n'en avait cure de tout cela

    Il préférait se croire écrivain maudit

    Ne faisant qu'accroître les dégats

    Dans la relation entre autres et lui.

     

    Soit fier de ce que tu écris,

    Cela n'empêche pas humilité

    Ecoutes ce que l'on te dit

    Personne ne veux t'humilier

     

    Il faut savoir que tout apprentissage

    Passe par l'avis et l'expérience d'autrui

    On ne s'améliore que dans le partage

    Arrête ton jeu maintenant mon petit.

     

    Ouvre tes yeux !

    Et soit tout ouïe !

    Nul n'est un Dieu,

    Acceptes avis.

     

    Si tu peux rester digne en étant populaire,Si tu peux rester peuple en conseillant les roisEt si tu peux aimer tous tes amis en frèresSans qu'aucun d'eux soit tout pour toi.

     

    Si tu sais méditer, observer et connaître,Sans jamais devenir sceptique ou destructeur,Rêver, sans laisser ton rêve être ton maîtrePenser, sans n'être qu'un penseur.

     

    Si tu peux être dur sans jamais être en rage,Si tu peux être brave et jamais imprudent,Si tu peux être bon, si tu sais être sage,Sans être moral ni pédant.

     

    Si tu peux rencontrer triomphe après défaiteEt recevoir ces deux menteurs d'un même front.Si tu peux conserver ton courage et ta tête,Quand tous les autres la perdront.

     

    Alors, les rois, les dieux, la chance et la victoireSeront à tout jamais tes esclaves soumis,Et, ce qui vaut mieux que les rois et la gloire,

    Tu seras un homme, mon fils.

     

    Rudyard Kipling

     

    Allez bon dimanche à Vous braves Lectrices et Lecteurs.

     

    Lien permanent Catégories : Carouge 0 commentaire
  • Vignette 2030, porte "monnaie" toi bien !!!

    Imprimer

     

    autoroutes-suisse.gifBonjour les gens !

    Cette journée sera agréable, car ce soir c'est le week end !

    Bon alors arrêtons toujours de râler sans analyser .....

    Roulez jeunesse !!!

     

    Le prix de la vignette autoroutière pourrait doubler

    INFRASTRUCTURE | Pour assurer le financement des infrastructures de transport, le prix de la vignette autoroutière pourrait doubler et les billets de train renchérir de 10%. Des modifications qui ne seront pas effectifs avant fin 2014.

    Titre la Tribune de Genève, le journal préféré des gens de la Région !!!!!

    Lire l'article : http://www.tdg.ch/vignette-autoroutiere-pourrait-doubler-2011-01-20

    Evidemment que si nous sommes visionnaires comme le Conseil fédéral nous devons revoir notre copie en matière de routes nationales et des transports publics et en assumer les coûts.

    Rien à apprendre de plus au sujet du nombre délirant de voitures ces dernières années. Ca ne va pas s'arrêter là à mon humble avis.

    Force sera de constater un jour ou l'autre que le réseau routier actuel sera obsolète. Nécessité de revoir les infrastructures de notre petite Suisse de la Prairie du Grütli !

    Alors, pensons à une dimension futuriste des routes nationales dépassant notre réseau routier actuel.

    Où alors conseiller vivement les automobilistes de jouir du rail. Si rien évolue vers les routes, à moyen et à long terme, nous ne pourrons plus rouler, le corollaire, nous devrons prendre le train. Pour se faire et le rendre plus fluide, plus rapide, répondre à un authentique besoin, le développement des tracés en acier doit être améliorer considérablement.

    Mais voilà, routes ou rails du 21ème siècle le financement doit être assurer et surtout assumer . Par qui ? Dans le mille, mais oui les utilisateurs et non l'ensemble des contribuables.

    Plusieurs pistes sont donc à l'étude au Conseil fédéral.

    Notamment, augmenter la vignettes ? Augmenter les billets de train ?

    Avec du courage politique, je dirais au surplus de la continuité, la création d'une taxe « centre ville ». Vous entrez dans un périmètre urbain, hop vous passer à la caisse. Comme à Londres.

    Dans tous les cas, OK sur le principe de mettre la main au porte-monnaie pour des augmentations d'impôts indirects, plus tôt que des impôts directs. Nous ne sommes pas tous des fous du volant ! Psychiquement, ça passe plus élégamment.

    Après tout, si nous voulons une bonne sécurité optimale, des déplacements à la hauteur de nos exigences, car nous sommes exigeants, et un développement durable pour les futures générations, Nous les utilisateurs, devons passer à la caisse d'une manière ou d'une autre.

    Oui mais à certaines conditions, à savoir le plan de développement global, le plan de financement, bref l'ensemble des projets présentés exhaustivement à la population pour une large consultation.

    Payer plus cher la vignette, oui, faut-il que l'on en prouve la nécessité.

    Le pourquoi du comment.

    Payons, nous serons considérés !!!

    Enfin, écologiquement, ne nous laissons pas envahir trop, trop, trop, par les chevaux ....!!!! Jouissons des Transports publics et roulons vers l'avenir.

    Allez bonne journée.

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Développement durable 2 commentaires
  • Tirer à boulet rouge sur les armes ???

    Imprimer

     

    Hier c'était magnifique. Que du bien pour l'esprit, le coeur, le moral, les bonnes conditions humaines.

     

    Je ne suis pas un pacifique, un idéaliste. Plus tôt un « pace love » !!!!

     

    images.jpgGarder/avoir son arme à la maison ?

    Est-ce sécuritaire pour le Pays.

    Est-ce idéologique.

    Est-ce un souvenir des Aînés ?

    Est-ce inciter au suicide.

    Est ce ringard.

    Est-ce abusif.

    Est-ce pousser au suicide ?

    ............................???????

     

    Tant de questions et d'autres liées événements liés à la violence.

     

    Arme militaire ?

     

    Je ne cautionne pas l'arme militaire à la maison. Voit-on une guerre prochainement comme le prédisent d'aucuns politiciens. Non, nous ne sommes plus au 20ème siècle. Ou alors avec tous les moyens technologique faudrait-il qu'elle soit fatale, dévastatrice en 1 minute.

     

    En 2011, arguer que l'arme fait partie de l'équipement personnel est devenu dépassé d'un point de vue militaire, moral et politique. Il n'y a que les bons militaires de chez militaires qui le subodorent.

     

    Je dirais déposer son arme à un arsenal moyennant une « griffe » personnelle est largement suffisant. Un local sécurisé ouvert qu'en cas de cours de répétition, de sécurité intérieure ou de conflits serait de rigueur.

     

    Une redéfinition de la règlementation relative à la conservation des armes miliaires à la maison aurait le mérite d'être visionnaire.

     

    Est-il par conséquent judicieux d'avoir en 2011 son arme militaire à la maison.

     

    A réfléchir !

     

    Armes à feu ?

     

    L'idée d'un nouveau système d'autorisation et de contrôle pour les armes est judicieux. Dans une société ou la sécurité est de plus en plus insécuritaire, je dirais qu'en effet il y a lieu d'exiger de prouver le besoin d'avoir ou de porter une arme sur soi. On achète pas une arme pour le plaisir.

     

    En effet, dorénavant il faudrait exiger de toute personne qui acquiert, possède, porte, utilise des armes à feu ou des munitions, ou qui en fait le commerce, justifie le pourquoi du comment.

     

    Surtout vérifier que l'acquéreur ait la capacité de discernement, soit clair, qu'il ne soit pas recherché, interdit et qu'il ait 18 ans.

     

    Les armes factices seraient soumises à cette réglementation.

     

    Il ne suffit pas que toute arme à feu soit enregistrée. Il devient indéniable qu'elle fasse partie d'un registre fédéral pouvant permettre de communiquer avec les voisin Européens.

     

    Un registre fédéral est donc nécessaire pour tout achat d'armes.

     

    Il est clair qu'il existe déjà des lois régissants le port d'arme, toutefois à mon avis ce n'est pas assez fort et contraignant.

     

    Enfin....

     

    Je pense que nous devons mettre en avant la protection contre les achats abusifs et l'utilisation d'armes. Nécessité de ne pas faire du n'importe quoi avec une arme est devenu nécessaire pour assurer la paix sociale.

     

    La législation doit être renforcée pour éviter de favoriser la violence et inciter des accidents dus à l'usage d'une arme.

     

    A réfléchir également !

     

    Je voterai oui à l'initiative populaire « Pour la protection face à la violence des armes ». Evidemment, ça n'engage que ma libre pensée. Je respecte celles et ceux qui pensent le contraire.

     

    Allez bonne journée à toutes et à tous.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Politique 2 commentaires
  • Nous aspirons tous à la PAIX......

    Imprimer

     

    images.jpgBien le bonjour.

    Excellente journée !

    Peut-on changer des lois, des hommes, des femmes ? Telle est parfois la question.

    En réalité, il faut se dire que tous les événements de la vie comportent à la fois un aspect favorable et un autre défavorable qui sont toujours, malgré certaines apparences con - traires, utiles et précieux dans leurs effets.

    Dans tout ce qui nous arrive, il y a toujours des raisons profondes qui nous échappent souvent. Le secret de la bonne humeur consiste donc à rechercher ces raisons, à les jauger, afin de réfléchir en conséquence et d’arriver à changer de vie.

    Evidemment des lois nous conviennent, d'autres nous paraissent dérisoires et d'autres contraire à notre propre pensée.

    Heureusement qu'il n'existe pas ses propres règles, nous serions en conflits permanents les uns contre les autres. Ce n'est déjà pas simple entre sociétés, ethnies et religions.

    Faut-il se manifester dans le respect des valeurs qui sont celles de notre société.

    En Suisse, nous la chance de pouvoir manifester notre joie, plus souvent notre mécontentement. C'est là tout le bénéfice de la démocratie directe.

    Parlement, initiative, référendum et bien d'autres astuces.

    Nous avons donc la possibilité de proposer, de disposer, de contrer, de réagir dans le bon sens.

    Si nous ne sommes pas satisfaits des gens qui font les lois, nous avons aussi la possibilité de les changer.

    D'où le fruit des votations et des élections. Il est donc indéniable de donner son avis, de voter, d'élire les gens. Prochainement, nous sommes appelés aux urnes pour des votations et des élections. Ne restez pas dans la masse silencieuse et voter.

    D'une manière générale, J'ai trouvé un texte intéressant à ce sujet, je me permets de vous le livrer :

    « Changer de vie, penser autrement nous amène à comprendre que «vouloir, c’est pouvoir !», et que c’est l’homme lui-même qui façonne son destin. Et un des éléments clés pour bien mener notre vie sur Terre, est le pouvoir de la pensée, ou mieux encore, «la force du bon vouloir». La pensée est une puissance agissante, formatrice, transformatrice, et qui a des répercussions en nous et autour de nous.

    La vie est régie par des lois immuables. Ceux qui croient doivent non seulement apprendre à connaître ces lois, mais encore s’efforcer de les respecter, car elles sont l’expression immuable de la volonté de Dieu.

    De leur côté, les hommes de science respectent scrupuleusement les lois de la nature dans toutes leurs recherches et leurs réalisations techniques, parce qu’ils savent que c’est le seul gage de réussite de leur entreprise ou de leur santé…

    Mais au lieu de respecter les lois simples et naturelles, au cours des temps la plus grande partie de l’humanité se laissa aller à des convoitises de toutes sortes.

    Et ce genre de pensées influença nos faits et gestes en commençant par le simple désir et la ruse jusqu’à l’envie, la haine ou le mécontentement. Ainsi, l’homme moyen n’apprécie pas souvent ce qu’il nomme son bien propre, mais veut toujours ce qu’il ne possède pas encore, et sa convoitise le pousse à mener une vie sans satisfaction, sans frein ou sans conscience.

    Saisissons donc le sens profond des choses et de la vie pour pouvoir penser autrement. Pour y parvenir, il y a lieu de rappeler que si l’esprit qui est le moi profond de l’être humain ne participe pas au déroulement de notre existence terrestre, il s’ensuit une diminution de force et d’équilibre en nous.

    Il se fait malheureusement que nos aspirations, et par conséquent nos pensées, ne sont orientées que vers ce qui est éphémère, notamment l’argent, le sexe, le confort matériel, et les distractions de toutes sortes.

    Or quiconque ne donne pas à son activité un but spirituel, c'est-à-dire élevé, ne peut subsister ; une telle situation entraînera toujours des perturbations de tous ordres. Dans la vie quotidienne, quel que soit le domaine de notre activité, n’oublions pas, comme le disait Rabelais, que «Science sans conscience n’est que ruine de l’âme».

    Lorsque nous aurons compris ce que la pureté de nos pensées et ce que l’amour véritable exigent de nous, nous aurons moins de problèmes dans notre existence terrestre.

    Il est donc grand temps de «penser autrement pour changer notre vie».

    Dr Nicolas Ndukute Nganser »

    L'autre jour, sous le coup de l'émotion suite à 4 incendies irrespectueux à Carouge, j'ai réagi abusivement. Ma réaction excessive pouvait entraîner un élan de mauvaise humeur généralisé pouvant réveiller un mouvement de masse. Ma plume a dépassé de loin ma pensée !

    Fort de ce qui précède, je vous encourage vivement au nom du respect de la liberté d'expression à ne pas réagir sous le coup d'une émotion et laisser passer la nuit, elle porte conseil !

    Allez bonne journée à toutes et à tous.

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Général 0 commentaire
  • Mon propos du 16 janvier était inadmissible. Je m'excuse...

    Imprimer

    images.jpg http://fvelen.blog.tdg.ch/archive/2011/01/16/des-cingles-ont-mis-le-feu-a-carouge-le-fouet.htm

     

    En apprenant que Carouge avait été la proie des flammes à la rue Alexandre Gavard,

    ça ma fait « péter un plomb » si j'ose parler ainsi. J'ai réagi, certes, toutefois dans le mauvais sens. Ma plume a été trop loin dans ma réaction. Je m'en excuse auprès de celles et ceux qui ont été choqués et regrette sincèrement d'avoir pu troubler l'ordre moral.

     

    Il est vrai, comme me l'a signalé très justement Monsieur Jean-François Mabut, Rédacteur responsable du forum des blogs de la TdG, le blog est un outil de libre expression dont la liberté est préservée. Il y a toutefois des limites. Mon billet était un appel à la violence et au lynchage populaire inadmissible et même contraire au Code pénal.

     

    Jean-François Mabut a parfaitement raison et le remercie de réagir ainsi.

     

    Il faut savoir reconnaître ses erreurs, on en ressortira grandi. Je reconnais donc que mon coup de « Gueule » était inapproprié et contraire aux valeurs de notre société.

     

    Animés de ces sentiments d'avoir dépasser le seuil de tolérance de la liberté d'expression, je fait ici mon mea culpa.

     

    Selon Wikipedia :

     

    La liberté d'opinion et d'expression que l'on peut définir comme « la possibilité d'exprimer librement ses opinions sans en être inquiété par autrui»1 est l'une des premières libertés politiques et plus généralement libertés fondamentales.

    Elle va de pair avec la liberté d'information et plus spécifiquement la liberté de la presse, qui est la liberté pour un propriétaire de journal de dire ou de taire ce que bon lui semble dans son journal, sous réserve d'en répondre devant les tribunaux en cas de diffamation ou calomnie. La calomnie et la diffamation étant là aussi, les restrictions imposées à la notion de liberté d'expression pour toute parole publique, comme pour l'incitation à la haine et au meurtre.

    Sans rancune j'espère ce dont je vous en remercie par avance chères lectrices et chers lecteurs.

    Allez bonne journée.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Carouge 0 commentaire
  • Lutte contre le RACISME ? Parlons en autour d'un café

    Imprimer

     

    images.jpgBoire un verre pour lutter contre le racisme

    DISCRIMINATION | La Licra, ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme, lance dès le 25 janvier un nouveau projet, les Cafés Licra. Le principe ? Venir donner son point de vue sur des questions liées à la discrimination autour d’un café.

     

    C'est le titre de la TdG. Lire l'article.....www.tdg.ch/geneve/actu.../boire-verre-lutter-contre-racisme-2011-01-17

     

    Cette idée est louable et bénéfique pour la compréhension des autres qui ne sont pas d'ici.

     

    Ouvrir des plateformes de discussions tournant autour du racisme permettront de mieux comprendre, de se poser les bonnes questions, ne pas juger trop vite, être tolérant.

     

    Genève ?

     

    A Genève, nous cohabitons avec une multitude de gens d'ailleurs, pour ne pas parler d'ethnies. Souvent nous méconnaissons les étrangers, partant nous exprimons facilement, trop facilement, une sorte de racisme. Attention à ne pas tomber dans les extrêmes....

     

    A une époque où l'insécurité rend méfiants les gens, les migrants font souvent figure de boucs émissaires sur qui on rejette tous les maux et défauts de la société.

     

    Il est vrai que des malfrats viennent dans les grandes villes comme la Genève internationale pour créer le trouble à travers des actes illicites. Ils ne sont pas tous dans le même sac si j'ose parler ainsi.

     

    Je dirais en tant qu'humain et croyant que nous ne devons pas tomber dans la spirale de celles et ceux qui mettent en avant en Suisse le racisme.

     

    Evidemment, les étrangers qui sèment le doute en se liant au manque de respect des gens, des effets mobiliers et immobiliers doivent être jugés et punis, c'est clair.

     

    Les étrangers doivent épouser notre société et s'intégrer encore mieux dans notre voisinage. Faut-il encore leur en donner les moyens......

     

     

     

    Autour d'un verre, avec de bons conférenciers, ça passera donc mieux.

     

    Pour conclure, un poème d'Orbel (France).

     

    Allez bonne journée à toutes et à tous.

     

    Le racisme


    Depuis la nuit des temps, l'Homme n'aime pas l'autre ;

    Qu'importe les acquis, la langue, les couleurs !

    Le ciel peut envoyer le plus subtil apôtre,

    L'âme de l'être humain piétine les valeurs


    Dès qu'un de nous fut chef, il mit en esclavage

    Le plus fragile afin d'être le dominant ;

    Un être différent est, toujours, un sauvage !

    En toute religion, le fait est culminant


    Des grands pays d'Asie aux empires d'Afrique

    Et des Etats Unis au sol occidental

    L'Homme, par la splendeur de son ciel historique,

    Déteste l'étranger du haut d'un piédestal


    Vous prenez une langue ainsi qu'une culture

    Un autre coloris, de suite un jugement

    Est émis par celui haïssant la nature

    Et n'acceptant, jamais, un autre sentiment


    Ne jetons pas la pierre à de diverses faces

    Car toutes sont à plaindre autant qu'à condamner !

    Le racisme, croyez, connaît bien des surfaces ;

    Le voisin le plus proche est, bien sûr, à damner


    N'ignorons pas celui détestant sans complexe,

    Les vieux et puis la femme et tout adolescent !

    Le racisme, souvent, emprisonne le sexe !

    Pourtant, le coloris coule du même sang


    Le racisme n'est pas d'une seule nuance,

    D'une religion, d'un unique parti !

    Face à son entreprise, Untel, sous influence,

    Veut être un ouvrier avant d'être apprenti

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Culture 1 commentaire
  • Sécurité, plus de Gardiens de la paix ......???

    Imprimer

     

    Woua quel super dimanche. Ce soleil, il a chauffé nos esprits, nos coeurs.

     

    Aujourd'hui, ça continue. Profitons en un max.

     

    Au fait, bon début de semaine.

     

    logo sécurité.jpgGenève sécurisée ?

     

    A deux mois des élections municipales, ils, tous les partis politiques, mais oui c'est démagogique, glissent ce thème dans leur programme électorale.

     

    Quel est le bon vaccin ? Celui de la grippe, bof !

    Plus de présence policière....

     

    « Plus de policiers pour plus de sécurité

    Les libéraux-radicaux genevois demandent un renforcement des effectifs policiers afin de diminuer «concrètement l'insécurité ambiante».

     

    Mercredi dernier c'est ce que titrait le « 20 Minutes »

     

    A voir le théâtre des débordements hors la loi ces derniers mois, hier à Carouge, nécessité en effet de réagir.

     

    Il ne se passe pas un jour sans une agression, un vol, un feu, que sais-je.

     

    L'ambiance n'est pas ambiante !

     

    Genève, victime de son succès économique ? Oui !

    Genève, victime de l'afflux d'étrangers, c'est sûr. Une minorité de ceux-ci « casse » du respect, des valeurs mobilières et immobilières, des gens.

     

    Je suis totalement pour l'ouverture vers la Région. En 2011 on ne peut se fermer, se cloîtrer dans nos frontières Calvinistes.

     

    Ce qui me dérange, ce sont les étrangers, notamment des régions voisines, qui rendent Genève insécurisée.

     

    Trop de laxiste de la part des Polices. Absolument pas, elles font un boulot remarquable. Tout simplement, elles manquent d'effectifs.

     

    Plus de présence policière dans les rues renforcerait la dissuasion , une meilleure sécurité.

     

    Alors oui, les Polices doivent gonfler les rangs.

     

    L'initiative des libéraux-radicaux est intelligente et porteuse d'espoir tant pour la population que pour les Polices.

     

    Signez faites signer !

     

    Allez bonne journée, pas de folie dans les rues de Genève !!!!

     

    Lien permanent Catégories : Genève 0 commentaire
  • Des cinglés ont mis le feu à Carouge...LE FOUET !.

    Imprimer

     

    incendie_voiture_1.jpgLes feux boutés à Carouge ! Lire l'article de la TdG de ce jour (dimanche 16 janvier)

    Carouge deviendrait-il le « bronx » ?

     

    La sécurité fait vraiment défaut.

    Le PDC Carouge a raison, nécessité urgente de poser des caméras de surveillance.

    Ca ne peut plus continuer ainsi.

     

    La police était-elle en sous-effectif ? Urgence de gonfler les effectifs.

    La patrouille qui sillonne les rues, c'est du pipo. J'admire ces Gendarmes qui prennent des risques pour Nous. On peut leur dire MERCI car ce n'est pas sécurisant pour eux tous ces cinglés qui sèment la zinanie.

     

    La droite Krougeoise ne cautionne pas l'engagement de nouveaux policiers municipaux. Mesdames et Messieurs vous êtes complètement à côté de la plaque ! Il faut engager et surtout les utiliser 24 sur 24 heures sans discontinue.

     

    Le Maire de Carouge, il y a 4 ans décidait de construire une maison de la sécurité à Carouge, regroupant la Police municipale, oh combien importante, les Pompiers , Sauveteurs auxiliaires et les Samaritains, tous aussi indispensables. Promesse électorale de l'époque ????! Cette bonne idée est plus que jamais d'actualité pour implanter une présence sécuritaire à Carouge.

     

    Surtout, la gauche ne mettez pas des sociaux, ils ne comprennent rien, mais alors rien de rien, à la sécurité. Ils sont totalement passifs avec leur social d'opérette. Faut des mecs de chez mecs pour assumer la sécurité.

     

    L'UDC ne saisissez pas l'occasion de cette nuit pour en faire de la démagogie électorale, bien que parfois vous ayez raison.

     

    Et la justice, ne trouvez pas d'excuses à ces malfrats qui sèment le « caca » ici et ailleurs. Faut les punir et arrêter de discuter. Y en a marre par Toutatis !

     

    Voilà comment il faut traiter les cinglés : 1) coups de bâton 2) le fouet, 3) jeter dans l'Arve avec une pierre à la cheville !!!!!

     

    Bon chien, mais réagissez, agissez, soyez moins laxiste et arrêtez de faire du social. Il y a une justice, appliquez là Mesdames et Messieurs !

     

    Allez bon dimanche braves gens !

     

    Lien permanent Catégories : Carouge 3 commentaires
  • MERCI .....Il y a du soleil, vive la vie, vive l'amour.......

    Imprimer

     

    1224500354-Soleil Olivier Strelli scan.jpgSur La Route De Ma Vie

     

    J'ai accepté d'ouvrir mon coeur

    Un banal soir de novembre

    Sereine, sans rien attendre

    Sans crainte, ni doute, ni peur

     

    J'ai recommencé à écrire, et mes yeux à ouvrir

    J'ai aussi commencé peu à peu à comprendre

    Ce que j'ai trop longtemps refusé d'entendre

    "Dans une vie... il y a plusieurs chemins à suivre"

     

    Dans un chemin inconnu je me suis aventurée

    À la recherche d'un peu plus de bonheur sans doute

    À la fois consciente et ignorante des dangers

    Passionnément, j'ai quand même poursuivi cette route

     

    Puis je me suis arrêtée au milieu du parcours

    Soudain éblouie par les étoiles dans le ciel

    Et j'y ai vu parmi toutes une petite merveille

    Qui allait changer ma vision de l'amour

     

    Alors je me suis laissée transporter, flotter,

    Rêver dans ce voyage galactique

    Et voler vers cette étoile qui m'avait subjuguée

    Une étoile authentique et magique

     

    Autour de cette étoile j'ai longtemps tourné

    Attendant un petit signe d'elle pour que je reste

    Mais elle aussi m'avait bien remarquée

    Et généreusement elle m'a fait un geste

     

    J'ai ensuite accepté de faire un peu plus de place

    Dans ma vie et aussi un peu plus dans mon coeur

    Pour cette étoile magnifique, étoile du bonheur

    Qui dans mon esprit, désormais, plus ne s'efface

     

    Sur la route de ma vie...

     

    J'ai agrandi encore un peu plus mon coeur

    Un jour inoubliable vraiment très particulier

    Sereine, prête à aimer et à m'abandonner

    Sans retenue, rien que pour le meilleur

     

    Mon amour tu es cette étoile...

     

    Et sur cette longue route de vie

    Le temps s'est arrêté ce vendredi

    Depuis qu'on s'est rencontrés

    Et que nos corps ont fusionné

     

    Pas un jour il ne se passe

    Sans que je ne repense

    À ces heures intenses

    Qui ont laissé des traces...

     

    Des traces indélébiles et gravées en moi

    Des heures de plaisir, des morceaux de toi

    Des battements forts du coeur

    De purs instants de bonheur

     

    Sur la route de ma vie...

     

    Je ne suis qu'à mi - parcours

    Et je veux poursuivre cet amour

    Continuer à être amoureuse

    Dans tes bras si heureuse...

     

    Sans trop me poser de questions

    Ni me soucier du "qu'en dira t-on"

    Et savourer avec toi autant que permis

    Tous ces moments où nous serons réunis

     

    Sans me projeter dans l'avenir

    Mais vivre et profiter du plaisir

    D'aimer et de se sentir aimée

    Par mon étoile préférée

     

    Car l'avenir est incertain

    Je ne peux rien promettre

    Pour tous les lendemains

    Seulement des "peut-être"

     

    Je ne peux t'accrocher, te garder, ni te retenir

    Mais seulement au présent mon coeur t'offrir

    Te dire que le coeur de ton amante est grand

    Et que l'amour qu'elle a pour toi est géant

     

    Te dire aussi que depuis ce soir de novembre

    Plus aucune journée dans la semaine n'est banale

    Et que de te rencontrer m'a fait comprendre:

    Ta présence m'est désormais devenue... vitale

     

    Et quand parfois nous nous retrouverons

    Nos coeurs et nos corps à l'unisson

    Nous verrons tout là haut cet arc-en-ciel

    Scintillant de ses couleurs les plus belles...

     

    Sur la route de NOS vies...

     

    Nos chemins se sont croisés à un carrefour

    Et depuis le temps s'est arrêté comme pour...

    Nous laisser nous aimer et nous choyer

    Laisser pour toujours les étoiles briller...

     

    Puis...

     

    Le temps a passé, repris son cours

    Et tu es toujours là mon amour

    Tu doutais, peur que ma vie me retienne

    Aujourd'hui, je suis bien tienne...

     

    L'avenir n'est plus incertain

    Aujourd'hui je peux tout te promettre

    Pour tous les lendemains

    Mon amour, plus jamais de "peut-être"

     

    La vie va enfin tous les deux nous réunir

    Et je peux vraiment tout mon coeur t'offrir

    Si les étoiles ne cessent de scintiller

    Tu es la seule qui me fasse briller

     

    Et sur le carrefour de nos chemins

    Mon amour, viens, prends ma main...

    Viens, approche, regarde moi, je te souris

    Sais tu que tu es l'amour de ma future vie?

     

    Je suis une femme comblée et amoureuse

    Dans tes bras, près de toi, si heureuse

    Tu es le plus beau de tous les soleils

    Notre rencontre fut une merveille

     

    Nous avons chamboulé notre destin

    Yeux dans les yeux, main dans la main

    Ensemble prenons un nouveau chemin

    Pour y parler enfin de notre lendemain

     

    La Terre pourrait s'arrêter de tourner

    Que nous continuerions à nous aimer

    Serre fort cette main que je te tend

    Car je t'aimerai jusqu'à la fin des temps

     

    Sur la route de ma vie

    J'ai rencontré le vrai Amour

    Sur la route de nos vies

    Aimons nous pour toujours

     

    - Laurence -

     

    Lien permanent Catégories : Histoire 0 commentaire
  • La liberté d'expression appréciée ???

    Imprimer

     

    images.jpgBonjour à toutes et à tous !

     

    Parler de quoi aujourd'hui, vendredi 14 janvier, veille d'un week end promis ensoleillé et chaud. Hummmm boire un café ou un verre sur une terrasse, caressé par les rayons du soleil, super bon pour le moral.

     

    Ces derniers temps, mon esprit, le corollaire ma plume, fut à tout le moins critique, mais oh combien vrai (!). Il a constaté, il a dit tout haut ce que bien des gens pensent tout bas.

     

    Force est de constater qu'il s'en passe à la seconde, au mètre 2, des vertes et de pas mûrs.

     

    D'aucuns se sont excités le chou avec mes propos. Ils ont suscité donc l'intérêt, woua suis super content on me lit ! Merci.

     

    C'est vrai que la vérité peu vexer et amener à réagir souvent dans le mauvais sens.

     

    Il y a celles et ceux qui savent être au dessus de la critique et en rie. Les autres concernés susceptibles réagissent et ne font qu'attiser le feu.

     

    A Carouge comme partout, nous avons le droit de rire et surtout conserver chèrement la liberté d'expression universelle. N'en déplaise.

     

    La liberté de pensée dans le respect des valeurs ?

     

    C'est tellement vrai que la liberté de pensée est le droit que possède chacun d’employer comme il l’entend ses facultés réflexives, à l’aide de sa raison critique, mais aussi de ses émotions ou ses potentialités créatrices. Par suite, c’est le droit d’avoir, sur tous sujets, tutelle ou magistère, des idées, des avis, des opinions personnelles, des convictions, et en matière religieuse de croire ou ne pas croire ou de pouvoir changer de croyance. La liberté de pensée est constitutive de la liberté de conscience.

     

    La liberté d’expression est reconnue à chaque personne pour qu’elle puisse librement exprimer ses pensées, sans censure préalable, mais non sans sanctions si cette expression porte préjudice à quelqu’un. La liberté de la presse, dans les pays démocratiques est une déclinaison de cette liberté d’expression.

     

    Et bien rigolez de mes propos de mes blogs tellement authentiques !!!

     

    Merci de me lire et bon week end chaud dans le coeur et l'esprit.

     

    Allez bonne journée à toutes et à tous !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Médias 0 commentaire
  • A Genève "TRAVAUX FORCES" ??? Bravo les TPG

    Imprimer

     

    images.jpegLes jeunes fraudeurs nettoieront les bus TPG

    RESQUILLE | Après plusieurs mois de test, l’entreprise a décidé de pérenniser les travaux d’intérêt général.

    Titre la TdG de ce jour.

    Bravo les TPG.

    Une action super intelligente et bénéfique pour l'intérêt de la conscience et de la réparation.

    Pour les petites infractions la Police, la Justice devraient elles aussi appliquer ce genre de mesures punitives.

    Le mécanisme de réparation de la dette envers la société devrait en effet se généraliser.

    Ils ont cassé, volé, agressé, dégradé, le condamné doit se soumettre en guise réparation à des travaux d'intérêt général.

    Exemple de la Décalcomanie ?« Les trois jeunes vous avez tagués les murs, et bien vous êtes mis aux travaux d'intérêt général. Nettoyez les rues pendant une journée. Telle est votre punition ». Pourquoi pas ? Mesure intelligente, constructive et productive au bien de sa conscience.

    Manière de ramener cette petite délinquance au respect de la chose publique ? Les attitudes et les habitudes psychiques et physiques peuvent se modifier au rythme du changement de comportement grâce à un enseignement de la réparation extérieure de soi-même.

    Ainsi, la réparation que j'appellerai intelligente s'attaquerait à l'unité de la vie intérieure de la personne et susciterait la digestion de l'acte répréhensible et la gestion d'une vie intérieure et extérieure réjouissante.

    Les délinquants, la racaille, les « cinglés » de la société seraient utiles d'une autre manière à la société.

    Oui aux « travaux forcés » !

    Bravo les TPG !

    Allez bonne journée et pas de folie !

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Genève 3 commentaires
  • Genève une passoire ? Il manque des GARDES FRONTIERES !!!

    Imprimer

     

    gardes_fronti_re2.jpgA l'aéroport international de Genève, rien ne passe. Les 120 Gardiens de la paix sont intraitables, impartiaux. La cigarette de trop, la bouteille de trop, le joint de trop, STOP vous êtes hors la loi. Rien ne passe à Cointrin. Au fait 120 n'est-ce pas exagéré ?

     

    Genève devenue terre d'accueil des « inconditionnés » des lois ?

     

    A contrario de Gex à Annemasse, vous entrez comme dans du beurre. Vous vous glissez entre deux arbres et hop vous êtes chez Isabelle (!). Aux frontières très naturelles 7 Gardes frontières essaient tant bien que mal de faire un boulot exemplaire. Dangereux ? Que oui avec tous ces cinglés qui veulent sévir malhonnêtement au Monaco de la Suisse.

     

    Genève la cible, la vedette Suisse, le number one des braquages, des cambriolages, des agressions serait-elle une vraie passoire de la délinquance. Avec tous ces étrangers qui n'épousent pas nos us et coutumes, nos règles, le respect, nous ne sommes plus vraiment en sécurité. Heureusement que la majorité d'entre eux sont des gens bien, le corollaire, respectables.

     

    7 Gardes frontières c'est in sécurisant pour la tranquillité, la sécurité, la joie de vivre.

     

    Comment ces 7 hommes oh combien importants pour notre sécurité sont-ils motivés.

    Bof..... Ils doivent être en permanence sur le « kivive ». Souvent, la « trouille au mètre2 ».

     

    Pendant qu'ils sont sur les terrain minés, les malfrats, très souvent sur terre française, entrent chez Nous, attaquent, volent, sèment la terreur.

     

    Devenue aujourd'hui une passoire, prouvant que les Gardes Frontières sont en réel sous effectifs, le besoin de rassurement se situe sur une authentique sécurité. 2011 une demande légitime basée le constat de tristes constats.

     

    Genève, région d'ouverture, terre d'accueil, nous aspirons tous à nous sentir en paix et en sécurité.

     

    Alors renforcez le corps des Gardes frontières en leur donnant des moyens humains. Attention je n'ai pas dit comme d'aucuns « dégeantés », tendez les barbelés !!!

     

    Allez bonne journée, pas de folie !!!

     

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Région 4 commentaires