02/09/2010

Vivre à Genève : c'est la jungle !!!

geneve.jpgCouvert, le mauvais temps ???

Non, non pas de pluie, la météo est très clair, nous aurons un week end de rêve, estivale. La vogue de Carouge sera belle pour toutes et pour tous. Venez nombreux oublier vos soucis quotidiens, souvent très périphériques !!!!

 

Aller bon j’ouvre mon cœur et mon esprit à ce qui suit :

 

Mon père disait avant son décès le mois dernier « tu verras François, d’ici 10 ans nous ne pourrons plus circuler en ville ! »

 

Je commence à croire que son propos n’était pas insensé et visionnaire.

 

Je m’en aperçois depuis lundi, jour de la rentrée. C’est le « caca » !

 

Ce que ça circule mal. En plus, les règles de circulation ne sont pas respectées.

 

Feux rouges brûlés, stops non respectés, ne parlons pas des parkings.

 

Les piétons traversent n’importent où.

 

Les vélos ? Là c’est devenu la loi de la jungle ! Tout est permis.

 

Des bouchons, des ralentissements aux quatre coins de Genève. Les TPG font la loi.

 

Berne voudrait vendre des vignettes aux pollueurs.

 

Le problème du parking demeure.

 

C’est infernal de circuler en ville.

 

Et en plus, pour exciter le bouchon le billet de bus va augmenter à Frs 3,50.

 

Aujourd’hui le mariage piétons, vélos, motos et voitures voit rouge !

 

Accueillons toutes et tous à Genève. Genève n’est pas structuré urbanistiquement, logement, pour abriter 800 000 personnes. Ca devient totalement absurde, illogique et mal sain socialement et politiquement de vouloir laisser rentrer le tout un chacun. Il y a trop de monde à Genève. Les Autorités ne maîtrisent plus rien.

 

La Genève internationale, super ville, doit faire retourner Calvin et tous les autres faiseurs de Genève dans leur tombe !

 

Genève riche en monuments et culture va-t-elle droit dans le mur. Celui des mégapoles ?

 

A part, ce fléau nous avons tous le sourire, Tout va bien dans notre société.

 

Aller bonne soirée et bonne journée demain.

 

N’oubliez pas la vogue !

 

 

 

16:43 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Je me souviens qu'il n'y a quelques années encore, on pouvait facilement entendre et/ou pointé un doigt accusateur contre les automobilistes français. Aujourd'hui, les genevois (dans leur ensemble) sont tout aussi mauvais conducteurs que les français tant critiqué. Et souvent, lorsque je vois le comportement de certaines personnes sur les trottoirs de notre cité, je n'ose imaginer les effets qu'elles peuvent avoir sur la route, que ce soit au volant d'un quatre roue ou au guidon d'une moto/scooter ou vélo. Certains iront dire un peu facilement que c'est la faute des chantiers. Ceux-ci n'ont fait qu'agraver la situation, mais le problème existait déjà avant. Et nos autorités, elles, sont dans les choux, toutes couleurs politique confondue. "Le progrès fait rage", comme le disait Philippe Meyer.

Écrit par : H.Seldon | 02/09/2010

Les commentaires sont fermés.