28/08/2010

Un peu de spiritualité apporte du baume au coeur à l'esprit. MERCI...

Vue_aer_Neu.jpgAprès le décès de mon Père survenu le 15 juillet dernier, je me suis retiré à l’Abbaye de Maigrauge, Fribourg, pour faire le point, me recueillir, réfléchir, méditer, prier. Trois jours de calme, de silence, à l’essentiel, en oubliant les petits soucis quotidiens parfois très périphériques.

 

Aussi, je voudrais ici vous faire partager un texte que je trouve sensé, plein de bon sens, d’amour……

 

« O qui que tu sois qui te vois, dans les fluctuations de ce monde, balloté au milieu des bourrasques et des tempêtes plutôt que de marcher sur la terre ferme, ne détourne pas les yeux de l’éclat de cet astre si tu ne veux pas être submergé par les flots.

 

Si se lèvent des tentations si tu cours aux écueils des épreuves, regarde l’étoile, appelle Marie.

 

Si tu es secoué par les vagues l’orgueil, ou de l’ambition ou de la détraction, ou de la jalousie regard vers l’étoile appelle Marie.

 

Si la colère ou l’avarice, ou les attraits de la chair ébranlent la nacelle de ton âme regarde vers Marie.

 

Si, troublé par l^énormité de tes fautes accablé par la souillure de ta conscience, épouvanté par l’horreur du jugement, tu commences à sombrer dans le gouffre de la tristesse, dans l’abîme du désespoir, pense à Marie.

 

Dans les dangers, les angoisses, les doutes, pense à Marie, invoque Marie.

 

Qu’elle ne quitte pas ta bouche, qu’elle ne quitte pas ton cœur, et pour obtenir le secours de la prière, ne t’écarte pas de l’exemple de sa vie.

 

En la suivant, impossible de t’égarer ; en la priant, de te décourager ; en pensant à elle, d’errer.

 

Ta main dans la sienne, pas de chute ; sous sa protection, pas de crainte ; sous sa conduite, pas de fatigue : avec son appui, tu touches au but.

 

Et ainsi, en toi-même tu expérimenteras comme est juste cette parole :

 

CHIL06_024-vierge-marie.jpg« Et le nom de la vierge était Maire ».

 

Mais, ici il faut s’arrêter un peu pour ne pas, nous non plus, ne regarder qu’en passant l’éclat d’une lumière.

 

Pour employer les paroles de l’apôtre : « Il est bon pour nous d’être ici. » Oui il est doux de contempler en silence ce qu’un discours laborieux ne suffit pas à exprimer (Homélie II,17)

 

Bonne méditation et super bon week end.

 

Aller ciao !

10:09 Publié dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.