03/08/2010

Expulser les ROMS ?

1988274022.jpgLes ROMS envahissent !

 

A Genève, ils ne passent pas inaperçus. Ils respirent l’insécurité, le manque de savoir vivre, c’est une Communauté spéciale…..

La culture est bien différente de chez Nous....

Place du Cirque, 07 00 ils sont nombreux, peut être une cinquantaine. A vue d’œil, ils arrivent parfois avec de belle voitures, ils discutent, boivent un café. Surtout, ils se répartissent les coins, les lieux où ils séviront si vous voyez ce que je veux dire. Que fait l’Autorité de Droit pour mettre de l’ordre à cet endroit et aux autres ?

 

Ils sont très bien organisés pour mendier voir plus, non pas si entente !, si l’occasion se présente.

 

Les ROMS sont une communauté un peu particulière, faut-il le reconnaître.

 

La situation de cette communauté pas comme les Nôtres est alarmante. Ils sont partout et créent le doute de la sécurité. Les actes de délinquance ne cessent d’augmenter.

 

A Genève les ROMS qui mendient et s’abandonnent à d’autres activités contraires au Droit, aux règles de sociétés, sont-ils susceptibles d’être renvoyés. C’est à l’Etat où ils séjournent d’apprécier.

 

Les expulser ? En cas de délits OUI…..

 

Tout citoyen Européen peut circuler librement et séjourner dans tout Etat membre de la communauté Européenne pour autant que le « candidat » dispose de ressources suffisantes et ne menace surtout pas la sécurité publique. Puis chaque cas doit être examiné par la terre d’accueil. Il ne peut y avoir d’expulsions en raison de la nationalité, de l’appartenance politique ou autres.

 

Si ces gents, avant tout Etres humains, ne font que mendier et s’abandonner à d’autres « plans » illicites, doivent-ils être virer de Genève ? Faut-il les renvoyer manu militari ? Dans nombre de situations, une fois de plus, la Police est laxiste, molle, n’assume pas, n’ose pas.

 

Des plans d’action contraignant devraient-ils être mis en place, par exemple, en demandant aux pays, Roumanie, Slovaquie, Bulgarie…, de favoriser l’intégration de cette communauté et prendre leurs responsabilités  en agissant rapidement dans ce sens.

 

Ce n’est pas à la Suisse notamment de les intégrer, occupons-nous des Nôtres ! Laissons cette noble tâche aux pays d’origine des Roms.

 

Arrêtons une fois pour tout de faire du social là où il ne faut pas, du social touristique. Occupons-nous de nos pauvres citoyens en difficultés, de nos aînés, de nos pauvres.

 

La France a-t-elle trouvé la solution ?

 

Les ROMS ?

 

Roms (ou Rroms, féminin R(r)oma, pluriel R(r)omané) est un endonyme signifiant « êtres humains » adopté par l'Union Romani Internationale (IRU) et les Nations unies pour désigner un ensemble de populations, ayant en commun une origine indienne[13], dont les langues initiales sont originaires du nord-ouest du sous-continent indien, et constituant des minorités entre l'Inde et l'Atlantique (voire en Amérique du Nord), connues sous de nombreux exonymes dont les plus utilisés en français sont Gitans, Tsiganes ou Tziganes, Manouches, Romanichels, Bohémiens, Sintis, ou parfois Gens du voyage (bien que cette dernière dénomination ne soit pas réservée aux Roms).

 

 

Aller bonne journée !

08:28 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook

Commentaires

La Commission européenne a donné son assentiment à la décision du gouvernement français d'intensifier sa politique de démantèlement des camps illégaux de Roms et d'expulsion des délinquants vers la Roumanie et la Bulgarie. "Les lois européennes sur la libre circulation des citoyens européens donnent le droit aux Etats membres (de l'UE) de contrôler leur territoire et de lutter contre la criminalité", a souligné le porte-parole de Viviane Reding, commissaire en charge de la Justice et des droits fondamentaux des citoyens. Il faut préciser que la France a 20'000 Roms qui séjournent sans autorisation dont certains ont eu affaire à la police ou ont été condamnés. Genève se targue d'en avoir 50-60. Leur occupations : ils mendient encore avec leurs enfants, arnaquent les personnes avec de faux anneaux en or et les plus jeunes (non condamnables) volent. Bref, cela semble être un phénomène récurrent en Europe. Pourtant les lois européennes interdisent la discrimination mais pourtant des procédures judiciaires sont toujours pendantes contre douze Etats de l'UE --Belgique, République Tchèque, Allemagne, Irlande, Lettonie, Lituanie, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Suède, Slovénie et Royaume-Uni-- pour non transposition de ces lois. D'un côté, l'Europe édicte des lois de protection des minorités sur le papier mais de l'autre, les Etats doivent faire face à une recrudescence de la délinquance des personnes de l'Est et des minorités Roms avec leurs propres moyens. Cet antagonisme est vraiment étrange.

Écrit par : sirène | 03/08/2010

Pourriez-vous citer vos sources concernant les actes de délinquance qui ne cessent d'augmenter et le lien avec les Roms qui mendient ?? (je parle de sources avérées bien sûr et pas du "ressenti" de vos copains du café du commerce !)

Écrit par : Lulu | 03/08/2010

Le Café du commerce vous répond :
Pierre Lellouche : “délinquance des Roms : + 140% par an en région parisienne”
PAR ROBIN | Publié : 27 JUILLET 2010
“et + 440 % pour les six premiers mois de 2010″
Pierre Lellouche, secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, à propos des problèmes posés par les Roms en France : vols, cambriolages, mendicité agressive, trafics, prostitution des mineurs (France Info, 27/07/10)…
Pour la Suisse :
La police genevoise a dévoilé mardi matin les chiffres de la criminalité durant l'année 2009. Si le nombre d'infractions à l'intégrité corporelle (meurtre, tentative de meurtre, coups et blessures) a légèrement diminué, le nombre d'infractions au patrimoine, c'est-à-dire les vols, les cambriolages, le vandalisme, a augmenté de 7% l'an dernier par rapport à 2008. La progression du nombre de hold up, par exemple, est assez spectaculaire. On est passé de 2 attaques à main armée en 2008 à 11 en 2009. Le nombre de car-jacking, lui, est resté stable.

Écrit par : sirène | 04/08/2010

Sirène, ok, un secrétaire d'état français UMP l'a dit avec des chiffres sortis d'on ne sait où et non prouvés, soit, mais il me semble qu'on parle de Genève ici.

Pour le reste, je ne vois toujours pas dans votre copier-coller de réponse à ma question, à savoir: quel est le rapport entre l'augmentation de la délinquance et les Roms qui mendient dans nos rues ??

Écrit par : Lulu | 04/08/2010

@Lulu. Les membres de Mesemrom disent :...."Il faut essayer de comprendre leur démarche. Quand ils viennent dans un pays comme la France, tout ce qu'ils veulent, c'est manger, dormir et gagner de l'argent pour améliorer leur quotidien. Ils sont en permanence en mode 'survie' et ne réfléchissent pas comme nous. Certains ne connaissent même pas leur date de naissance. En venant en France, ils arrivent à mettre quelques sous de côté...". Pensez-vous que vraiment les Roms qui viennent en Suisse soient de simples mendiants pour pouvoir survivre ? Si ce n'était que cela, on n'en parlerait pas.
Les vols, les petits délits (vol de carte de crédit) en premier lieu, sont opérés par des adolescent(e)s mineurs que la Justice ne peu poursuivre, ils prennent leur butin généralement des bijoux, les mettent dans deux paires de chaussettes et s'en débarrassent dans les buissons, arrêtés ils sont innocents et viennent récupérer le butin après coup. Donc les mineurs Rroms ne sont pas appréhendés car pas reconnus coupables par nos lois, donc pas de statistiques disponibles à présenter.
Voyez plutôt cet extrait de Robert Fico, le premier ministre slovaque, chef d’un gouvernement de gauche. En début de semaine, il a déclaré que les internats pour enfants roms étaient la seule solution aux problèmes de la minorité rom de son pays. « Le principal objectif du prochain gouvernement devrait être d’envoyer le plus d’enfants possible dans des internats et de les détacher progressivement de la vie qu’ils mènent dans les camps roms » a-t-il déclaré, « sinon, nous allons élever une autre génération de gens incapables d’être utiles à la société ». Sa déclaration, qui s’est attirée les critiques des défenseurs des droits de l’Homme, n’est que le reflet de la détérioration générale des conditions de vie des Roms en Europe.http://www.affaires-strategiques.info/spip.php?article2972

Écrit par : sirène | 04/08/2010

Le ministre slovaque n'a peut être pas tort car il y a peu dans un magasin au moment des soldes, une Rom et son jeune garçon regardait les chaussures, l'enfant apparemment voulait cette paire, sa mère comptait ses sous et finalement a refusé de les acheter (le compte n'était pas bon). L'enfant comme tous les enfants du monde a insisté, il a reçu une tape sur la tête. Se faisant, il s'est tourné vers moi et a commencé à quémander en montrant l'objet et en suppliant... Anecdotique mais révélateur de la continuïté chez les plus jeunes de ce réflexe poussant à la mendicité.

Écrit par : autresondecloche | 05/08/2010

Sirène... toujours pas de réponse à ma question... Essayez encore !
L'auteur du blog n'a lui non plus visiblement aucune source avérée à fournir pour argumenter ses dires.

Écrit par : Lulu | 05/08/2010

Exemples :

a) Deux femmes, nées en 1988 et 1993, originaire de Roumanie, sans domicile connu, ont été prévenues d'infraction à l'article 139 CPS (vol)
Entre le 01.04.2010 et le 08.04.2010, elles ont commis une série de vols à l'astuce à la sortie d'un banque à Chêne-Bourg. Le mode opératoire des vols est le suivant : elles accostent des personnes sortant de la banque afin de leur vendre des journaux ou de leur faire signer des papiers. Elle profitent alors de la diversion pour s'emparer de l'argent des victimes qui viennent d'en retirer. Deux plaintes ont été déposées à ce jour pour un préjudice total de CHF 400.--. Toutes deux contestent formellement les faits.

b) Un homme, né en 1978, originaire de Roumanie, domicilié en Roumanie, a été prévenu d'infraction à l'article 139 CPS (vol).
Il a volé CHF 500.-- à une femme âgée de 74 ans. Celle-ci a déposé une plainte. Pour ce faire, alors qu'elle sortait d'un établissement bancaire, il lui a demandé de la monnaie. Après que la plaignante ait ouvert son porte-monnaie, il a déplié une carte de la Suisse au-dessus du porte-monnaie dans le but de le dissimuler aux yeux de la victime. Il en a ainsi profiter pour y dérober de l'argent. La victime l'a formellement reconnu. Il reconnaît les faits.

c) Récemment interpellé par la police vaudoise lors d'un contrôle routier, un homme de nationalité roumaine âgé de 34 ans a été mis à disposition de la police valaisanne puis de nos services à la fin juillet 2006, afin d'y être entendu.
C'est ainsi que cet auteur a reconnu la commission de cinq cambriolages au cours desquels il fracturé cinq coffres-forts.
Le montant total du préjudice, sans les dégâts, s'élève à environ CHF 270'000. Notons qu'il est notamment composé de CHF 214'705.45 en argent liquide.
Madame Isabelle Cuendet, Juge d'instruction, est en charge de ce dossier.

d) Parallèlement à cette opération, des investigations techniques ont permis d’identifier un des auteurs, d’origine roumaine, lequel était interpellé le vendredi 31 mars 2006 dans le département de l’Ain. Immédiatement, le magistrat instructeur genevois en charge de l’enquête délivrait un mandat d’arrêt international en vue d’extradition.
L’enquête a amené nos services dans un squat, sis dans la région d’Annemasse à proximité immédiate de la frontière. Le vendredi 7 avril 2006, sur commission rogatoire internationale, les policiers du commissariat d’Annemasse assistés des enquêteurs genevois investissaient le squat en question et procédaient à l’interpellation de 4 autres ressortissants roumains.

e) Un homme né en 1965, originaire de Roumanie, sans domicile connu, a été prévenu des infractions suivantes :
Pour avoir été interpellé samedi 22.05.2010 dans un centre commercial de Thônex. A cet endroit, l'intéressé était retenu par le service de sécurité du magasin dans lequel il venait, avec l'aide d'une complice, de voler le porte-monnaie qui se trouvait dans le sac à main d'une femme. Plainte a été déposée en raison de ces faits. Lors de son audition, il a reconnu avoir commis ce vol. La complice n'a pas été interpellée.

f) Le premier prévenu jouait le rôle du "policier" et le second celui du "touriste".
Ils reconnaissent les faits. Il reconnaissent avoir cherché à voler le couple de cyclistes. Ils avouent également avoir volé environ CHF 600.- à deux femmes Russes il y a deux jours, dans la région de l'horloge fleurie, près du pont du Mont-Blanc. Le premier prévenu précise que dans ce dernier cas, il a été gentil avec elles car elles avaient plus d'argent mais il n'a pas voulu tout leur voler.

g) Un homme né en 1987, originaire de Roumanie, domicilié en Roumanie, a été prévenu d'infraction à l'art. 139 CPS (vol).
L'intéressé a été interpellé le 11.05.2010 par la police zurichoise, sur la base d'un mandat d'amener pour vol, délivré à son encontre le 28.04.2010. Le 01.03.2010, il a volé un porte-monnaie, contenant CHF 3'000.-, à un individu qui se trouvait dans un magasin à la rue de la Servette. Une plainte a été déposée en raison de ces faits. L'intéressé a agi avec la complicité d'un autre homme et a observé la victime alors qu'elle effectuait un retrait d'argent dans un établissement bancaire, puis il l'a suivie, avant de lui voler son porte-monnaie. Lors de son audition, il a reconnu la totalité des faits qui lui étaient reprochés.

h) Arrestation d'un homme, né en 1989, originaire de Roumanie, sans domicile connu, prévenu d'infraction aux articles 22/146 CPS (tentative d'escroquerie) et art. 172 ter 139 CPS (vol d'importance mineure).
L'intéressé a, le 8 mai 2010, volé un billet de CHF 200.--, qui était posé sur une table de restaurant à la place du Marché à Carouge. De plus, il a tenté de récolter de l'argent pour une fausse association, en se faisant passer pour un muet. Il a, avant son interpellation, dépensé CHF 95.- de l'argent volé.
Interrogé, il a contesté le vol d'argent, expliquant l'avoir ramassé par terre pour nourrir sa famille.

i) Arrestation d'un homme, né en 1991, originaire de Roumanie, sans domicile connu, prévenu d'infraction aux articles 139 CPS (vol) et art. 147 CPS (utilisation frauduleuse d'un ordinateur).
L'intéressé a dérobé, le 28 février 2010, une POSTCARD, à la gare de Cornavin. Avec ce sésame, il a prélevé un montant de CHF 1'000.- sur le compte de la plaignante. Deux tentatives ont également été faites un peu plus tard à la succursale d'une banque. Le 1er mars 2010, il a à nouveau dérobé une carte bancaire, au moyen de laquelle il a prélevé CHF 1'300.-. Interrogé, il a reconnu tous les faits qui lui sont reprochés.

j) Un homme né en 1984, originaire de Roumanie, domicilié en Roumanie, a été prévenu des infractions suivantes :
Infractions aux articles 139 CPS (vol) pour avoir été interpellé le 6 mai suite à deux vols commis les 29 avril 2010 et le 6 mai 2010 en compagnie d'un complice dans le secteur de la Cathédrale St-Pierre au préjudice de touristes. Une plainte a été déposée par un homme victime du vol de son porte-monnaie dans son sac à dos par deux individus. L'intéressé a été identifié par la victime comme étant l'auteur de ce vol. De plus, lors de son interpellation le 6 mai 2010, son complice a tenté de se débarrasser d'une caméra SONY appartenant à un couple de japonais. Un témoin, a pu observer ce vol et l'a mis en cause pour celui-ci. Dans sa déclaration, l'intéressé nie les faits. Son complice n'a pas pu être, pour l'heure, interpellé.

k) Un homme, né en 1991, originaire de Roumanie, domicilié en Roumanie, a été prévenu d'infraction aux articles 139 CPS (vol) 144 CPS (dommage à la propriété).
Le 29.04.2010, il a été interpellé par le service de sécurité d'un grand magasin de la rive-gauche en possession de chemises volées (TOMMY HILFIGER - CHF 155.-- & BOSS - CHF 199.--). Les antivols ont été coupés et cela a endommagé les chemises. Une plainte a été déposée. Il reconnaît les faits.

l) Un homme et une femme, nés en 1985 et 1986, originaires de Roumanie, domiciliés à Annemasse, ont été prévenus d'infraction à l'article 139 CPS.
Ils ont été interpellés le 27 avril 2010 suite à un vol de porte-monnaie dans un magasin d'habits de la rue de la Croix-d'Or à Genève, commis au préjudice d'une cliente. Le couple a été vu en train de se débarrasser de ce porte-monnaie en le mettant dans une bouche d'égout sur le Quai Général-Guisan. Une plainte a été déposée pour ce vol.
Ils reconnaissent les faits et ajoutent avoir commis un second vol de porte-monnaie dans un autre magasin de la même rue. Le couple reconnaît les faits.

m) Un homme né en 1961, originaire de Roumanie, domicilié en Roumanie, a été prévenu des infractions suivantes :
Art. 19 CPS (vol) pour avoir été interpellé ce jour le jeudi 22 avril 2010 dans l'enceinte d'un grand magasin aux Acacias alors qu'il venait de commettre, en compagnie d'un second individu, un vol de portemonnaie au préjudice d'une femme. Précisons que cette dernière, ainsi que sa fille, l'ont formellement mis en cause comme étant l'un des auteurs du méfait. Le second individu n'a pas pu être interpellé. Il conteste totalement les faits.

Une petite dernière :
http://www.tdg.ch/geneve/actu/500-000-euros-voles-pictet-duo-arrete-2010-04-14

REMARQUES :
1° Ni tous les Roms sont roumains, ni tous les Roumains des roms.

2° Les délits impliquant des Roumains ne concernent JAMAIS :
- la drogue ;
- la violence
(exceptions : gendarme renversé ou tué lors d'un barrage routier ;
- le proxénétisme.

Écrit par : Lulu pas lu Tribune ? | 07/08/2010

Dans ma jeunesse j'ai toujours vu des Romanichelles s'installer dans des endroits sordides , en général à proximité des dépôts d'ordures, à distance du village, sous une pancarte indiquant 'Interdit aux nomades - Dépôt d'ordures interdit'. Je revois des misérables tressant des paniers d'osiers, entourés d'enfants crasseux, en haillons, tendant la main pour quelque pièce de monnaie. Craints des sédentaires, puisque soit disant voleurs de poules et aussi d'enfants. Parait t-il qu'ils mangent les hérissons, les serpents et les chats. Je n'ai pas le souvenir de rixes, de vols et autres méfaits commis par ces malheureux bohémiens. Les nomades ça se déplacent, donc les chasser ne sert pas à grand chose, ils reviennent fatalement ou sont remplacés par leurs cousins.

Écrit par : referencement caen | 07/08/2010

Les commentaires sont fermés.