30/07/2010

Duisbourg aux Fêtes de Genève

solar%20attraction.jpgTout devait être beau, animé, fleurissant de joie de vivre et pourtant le cauchemar…….

 

Grande tristesse ce qui est arrivé à la Love Parade de Duisbourg……

 

Les événements liés à ce drame est terrible pour les familles, les blessés, les organisateurs. En pensées…….

 

21 personnes sont mortes + de 500 blessés alors qu’ils s’éclataient l’esprit de rayons de soleil ……

 

Ce fut après un mouvement de panique aux abords d’un tunnel, seul accès au site de fête dans l’ancienne gare de fret qui accueillait cette moribonde Love Parade.

 

A peine enterrés ou brûlés, encore hospitalisés ou à peine sorti des hôpitaux, les questions fusent, les manifestations sont très énervées.

 

A qui la faute ?

 

Est-ce que tout était sous contrôle, contrôlé, passé au peigne fin. Une telle manifestation demande, sollicite la plus grande attention quant aux normes de sécurité. Y a-t-il eu négligence.

 

Nous y sommes ! Les questions, les ombres, les nuages accablent les Autorités, les organisateurs.

 

Attention de ne pas tomber dans la spirale de l’accusation gratuite, de la médisance méchante, des réactions suréalistes, impulsives et disproportionnées.

 

Dans un tel affrontement entre la vie et la mort, se disputent le refus, la dénégation et l’acceptation.

 

Les uns contre les autres, les autres contre les uns.

 

Refus, dénégation et acceptation.

 

Ce sont des réactions normales, vraies, propres aux survivants. On ne comprend pas ; tirer un enseignement, les responsabilités, les conséquences, et l’après.

 

Il faut évacuer psychiquement le drame, l’horreur, l’orage qui s’est abattu sur soi, sur les autres.

 

Et si ça arrivait aux Fêtes de Genève ? Une bousculade, un carrousel qui s’écroule, le pont du Mont-Blanc qui cède, un feu d’artifice qui s’abat sur le toit d’un immeuble……. Tout est possible. Imaginez au plus sombre de la pensée un tel drame avec des morts et des blessés.

 

A qui la faute alors ?

 

Je veux dire par là que tout est possible, faut-il être fataliste et assez intelligent s’il n’y a pas de faute commise pour prendre sur soi, accepter que le destin de chacun. Ca fait partie de notre chemin.

 

L’homme est très faillible.

 

Cela dit, je suis certain que les Fêtes de Genève seront magnifiques car organisées par des mains de Maîtres. Tout, tout, tout, tout est mis en œuvre pour que les genevois et les étrangers (surtout eux qui font marcher l’économie) se souviennent de la 68ème édition.

 

Vive la fête !!!

 

Aller bonne journée !

 

 

08:27 Publié dans Fiction | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.