14/06/2010

Bienvenu au pays Max Göldi !

geiseln_libyen_max_goeldi_9122009_1_4418754_1266821865.jpgMax Göldi est enfin rentré au Pays !

 

Lundi 14 juin 2010, 01 h 20,  c’est la fin du cauchemar. Après 695 jours en Libye il est libre. Pour un homme honnête, sans reproche, sans lézard, après  cette tumultueuse et humiliante période qu’il est bon de revenir auprès des siens, de les sentir, de les toucher, de leur parler.

 

Quelle émotion pour la famille Göldi.

 

Bonne journée à vous tous, une journée pleine de soleil, pleines de joies, pleines de partages ; un feu d’artifice de joie de vivre. Vous le méritez bien les Göldi.

 

Dans cette affaire le Conseil fédéral a diligenté toutes les actions possibles pour mener à cette libération, précédemment celle de Rachid Hamdani. Certes, si la Suisse s’est entourée de l’Espagne, de l’Italie et de l’Allemagne pour gérer ces heureux dénouements. C’est dire que l’Europe a son pesant d’or dans toutes situations. Solidarité !

 

On peut critiquer, on peut palabrer, on peut chercher des coupables, ce n’est pas le programme de la journée, aujourd’hui, un homme, une famille des amis, une nation sont en fête.

 

Laissons les politiques, les diplomaties, les juristes juger les responsabilités. Le Tribunal international sera à même de faire la lumière sur cette sombre affaire.

 

Juste préciser à tout le moins, le plus grand responsable dans cette affaire est celui ou celle qui a volé les fameuses photos de l’arrestation d’ Hannibal Kadhafi et qui les a vendues à la Tribune de Genève.

 

Enfin, sa vouloir porter un jugement excessif, les deux ex-otages n’ont pas besoin de remercier le Conseil d’Etat genevois et les institutions, notamment celles liées à la Police, pour les actes de solidarité, les lettres, les messages de bon anniversaire, de bons vœux, d’inquiétudes, de nouvelles. Genève n’a jamais écrit…….. C’est une honte. La Confédération, les télévisions, les radios, les médias se sont toujours fait fort d’adresser des vœux. Hmmmmmmmmmm Genève spéciale, restera toujours spéciale…… pas vraiment bien Mesdames et Messieurs de la Tout Baudet……

Se croient-ils supérieures à la Berne Fédérale. Là, nous pouvons tous être surpris par ce grand silence.

 

Merci Madame Camy-Rey, les Espagnols, les Italiens et les Allemands !

 

Tout fini bien…..

 

Bonne journée Max Göldi.

 

Aller bonne journée.

 

 

 

 

08:00 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

RESPONSABILITÉS : qui répondra ?
.
1) Pourquoi la Suisse maintient-elle des relations (diplomatiques, économiques, financières) avec des États voyous ?
.
2) Pourquoi la justice suisse ne s'est-elle jamais interrogée sur la légitimité des fonds déposés en Suisse par le clan Kadhafi ? Faudra-t-il attendre un renversement de ce régime, comme pour Abacha, Buttho, Duvalier, Marcos, Mobutu, etc ?
.
3) Pourquoi la police genevoise n'a-t-elle pas su justifier son intervention musclée en rappelant les antécédents du soi-disant « Hannibal » à Rome, à Paris et peut-être ailleurs ?
(forces de l’ordre agressées et blessées par les gardes personnels)
.
4) Pourquoi le juge d'instruction GRABER ou le procureur BERTOSSA.jr ont-il trouvé nécessaire l'incarcération des Kadhafi, dès lors que les domestiques maltraités étaient à l'abri de représailles (sauf pour la mère de l'une et le frère de l'autre en Libye...) ?
L'identité et l'adresse de tous étant connues, la présence à Genève des Kadhafi étant motivée par un accouchement très proche, à quoi bon l'humiliation d'une "contrainte par corps" ? Quelle est la pratique ordinaire en cas de mauvais traitement envers domestique ou conjoint ?
.
5) Pourquoi la ministre des Affaires étrangères n'a-t-elle pas conseillé aux Kadhafi une procédure contre un très probable abus de pouvoir commis par des magistrats arrogants (toi t'es le fils machin, tu vas voir qui je suis) ?
.
6) Pourquoi la Tribune de Genève a-t-elle publié une photo qu'elle savait volée, au lieu de publier tout ce qu'il y a à reprocher au clan Kadhafi (notamment dans de nombreux pays africains) ?
.
7) Pourquoi l’État de Genève a-t-il accepté d’assumer l’essentiel des charges au sujet de ces photos de Kadhafi, alors que la plainte était fondée sur la publication et non sur le vol de ces photos ?
.
8) Pourquoi avoir laissé pourrir cette situation, s’être humilié non seulement devant la Libye, mais également devant des partenaires européens qui n’ont rien fait d’autre que garantir à Kadhafi une satisfaction de TOUTES ses exigences ?
.
9) À part avoir commis des délits à caractère pénal, qu’est-ce qui pourrait pousser un élu à présenter sa démission ? Quelles sont les réussites de la ministre des Affaires étrangères et celles du ministre des Finances qui peuvent leur faire pardonner ce désastre ?

Écrit par : Lyonnais du 69 | 14/06/2010

Les commentaires sont fermés.