01/05/2010

CA : Que va décider l'UMP genevoise ?

top01.jpgA pareille époque en 2011, les urnes liées aux élections municipales auront parlé. Les nouvelles formations des législatifs des 45 communes genevoises seront formées, reformées, recomposées. Qui sortira grand vainqueur ou à contrario grand perdant. Dieu seul le sait.

 

Déjà aujourd’hui, des partis politiques sont au front, à la pêche aux bulletins de vote.

 

On voit naître des blogs ici et là, des articles de presses, des courriers. Tout est et sera bon pour se faire connaître, pour vendre son programme, ses candidats-es.

 

Au passage, attention à l’UDC et surtout le MCG.

 

Dans ce monde politique, me turlupine une question au sujet du grand parti Radical-Libéral.

 

A Genève, les fiançailles ont eu lieu. Donc, l’ »UMP » de Genève devrait présenter une seule liste de personnes. Comment s’associer et partir chacun de son côté au front.

 

Là ça ne me travaille pas trop.

 

Ce qui me laisse dubitatif à attrait au Conseil administratif. Là ou il y a des exécutifs composés d’un radical et d’un libéral, à Carouge c’est le cas, comment vont-ils se présenter ??? Désigneront-ils un seul candidat Radical-Libéral ou les deux partiront chacun pour soi, auquel cas ça irait à contre sens de l’union sacrée des deux formations. Héhéhéhéhé, je sens que le mariage Radical-Libéral genevois n’est pas encore consumé !

 

Je suis curieux de voir la loyauté du grand parti de droite.

 

Si un candidat unique va su front, la porte reste ouverte au Verts, au PDC, à l’UDC et au MCG. Tout dépend de se qui sortira des urnes municipales.

 

En Ville de Genève, le médiatique Michel Chevrolet a toutes ses chances.

 

A Carouge, 1 vert, 1 socialiste, 1 radical-libéral ???? Bonne configuration !!!

 

Aller bonne journée ! 

 

11:36 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.