21/04/2010

Nous divorçons ! La mode ?

divorces-19020-798653532.jpgQuelle belle journée. C’est vraiment hypra super pour le moral. Tout le monde est beau, tout le monde est sympa.

 

Une note plus sérieuse !

 

Hier les « cocus » étaient sur la scène de mon blog. Fléau de notre société ? Je le pense. En marge de ceci et cela, ce jour nous évoquons les divorces. Fléau de notre société ? Pour un souci, un « blem » périphérique, une engueulade, que sais-je, hop devant le juge pour prononcer la dissolution du mariage. Sans vouloir être ringard, dans le temps, les gens se supportaient mieux, les valeurs étaient plus respectées, les repères mieux définis. Aujourd’hui, facile de chez facile, tu n’es plus, tu ne veux plus, tu ne me supportes plu….. et hop devant le juge.

 

Les changements d’état civil, comme les divorces, n’ont aucune influence sur l’état de la population, mais changent sa structure. On parle de divortialité lorsqu’on met en relation les divorces avec l'effectif de la population et qu’on étudie la fréquence et les caractéristiques des divorces dans cette population

 

Divorces et divortialité

 

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

Divorces

15'778

16'363

16'799

17'949

21'332

20'981

19'882

19'613

Taux brut de divortialité

2.2

2.2

2.3

2.4

2.9

2.8

2.6

2.6

Indicateur conjoncturel de divortialité

38.5

40.0

41.3

44.2

52.6

51.7

49.1

48.4

Durée moyenne du mariage au moment du divorce

13.4

13.4

13.6

13.8

14.3

14.6

14.5

14.6

 

Chaque année, 14'000 enfants sont touchés en Suisse par le divorce de leurs parents.

Selon une étude de 2003, l’autorité parentale a été attribuée à la mère dans 68 % des cas. Dans 6 % des cas, l’autorité parentale sur les enfants a été attribuée au père. Dans 26 % des cas, l’autorité parentale conjointe a été accordée.

Six ans après le divorce, 20 % des enfants présentent encore des troubles psychiques liés au divorce, selon une étude allemande.

On estime que 65 % des enfants de 18 à 22 ans ont des relations difficiles avec le père divorcé (29 % lorsque les parents ne sont pas divorcés).

Mais dans quel monde vivons-nous ? Egoïste, individualiste, sans repère ou moins, ainsi va la vie du XXIème siècle ; tristounet : à vous de juger.

Aller bonne journée !

 

 

 

11:05 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Que donnez-vous comme conseil, ne pas faire d'enfants avant 10 ans de mariage. Le divorce dans tous les cas est un ECHEC monstrueux, et les enfants en sont toujours les premières victimes, hélas.

Écrit par : graindesel | 21/04/2010

Les commentaires sont fermés.