• A Carouge, c'est le "caca"

    Imprimer

    Carouge01.jpgSoleil, soleil revient ! Bon ne baissons pas le bras et les paupières, les jours meilleurs vont se pointer.

     

    On dit qu’a Carouge il fait toujours bon vivre malgré………

     

    Carouge invivable sur le plan de circulation ? OUI.

     

    La petite sœur de Genève, Carouge, a pris des allures de gruyère. Du nord au sud, de l’est à l’ouest, la cité Sarde vit la réfection de rues, la création de collecteurs. Trous, des petits trous, des petits trous, c’est à la mode de Carouge.

     

    Circuler au sein de la Provence de Genève c’est la croix et la bannière. Faut avoir de la patiente, du courage et de la bonne humeur.

     

    Jacques Dalphin, en partie FERMEE.

    Place du Temple, FERMEE dans un sens.

    Rue de Veyrier, FERMEE dans un sens.

    Joseph Girard, FERMEE pour partie dans un SENS

    Place de Sardaigne FERMEE.

    La route de Drize, le chemin Baumgartner, la Tambourine, c’est le « CACA »

    Je pense en oublier !

     

    Et le bus, le 11, qui ne peut plus passer la place de Sardaigne, serpente la rue du Collège. Des voitures mal garées, une dépose et hop tout ce transit sue d’embouteillage.

     

    Piétons, vélos, motorisés, voitures, c’est le grand BINZ à Carouge.

     

    On dira que c’est reculer pour mieux sauter. Pour l’instant mieux vaut sauter à pieds joints sur Carouge.

     

    A propos que font nos Autorités municipales? Tout est rien ! Timides. Ménager la chèvre et le chou.  Les lauriers ont de quoi pavoiser !

     

    Vacances blogs demain au 12 avril prochain. Bonnes fêtes de Pâques !

    Lien permanent Catégories : Carouge 2 commentaires
  • Histoire de Pâques....

    Imprimer

    carte-paques-fra.gifLu un « truc » intéressant ! Désir de vous le faire partager….

     

    Offrir des œufs à Pâques est une tradition très ancienne, mais les offrir en version chocolat, voilà qui est plutôt neuf. Un peu d’histoire…

    Pendant la Préhistoire et l’Antiquité

    En Ukraine, l’acte de décorer les oeufs était rituellement associé à la venue du printemps dès la préhistoire. Ainsi, les égyptiens et les perses durant l’antiquité avaient pour habitude de teindre des oeufs aux couleurs du printemps et de les offrir à leurs proches pour symboliser le renouveau de la vie.

    Dans l’antiquité gauloise, les druides attribuaient des qualités merveilleuses à l’oeuf de serpent (pierre en forme d’oeuf), qu’ils croyaient formée de bave que jetaient les serpents lorsqu’ils étaient entrelacés. Symbole de fertilité et de renaissance, l’œuf de poule était un cadeau que se faisaient les Gaulois pour célébrer les premiers jours du printemps. La tradition voulait que l’on s’envoit des oeufs teints en rouge ou en bleu et bariolés de diverses couleurs entre parents, amis et voisins. Enfants et domestiques recevaient également des présents.

    Certains historiens prétendent que nos ancêtres s’offraient des œufs durs, tandis que les Romains s’échangeaient des œufs crus, qu’ils cassaient ensuite, espérant ainsi purifier l’atmosphère pour l’année à venir…

    Chez les chrétiens…

    L’Eglise reprit à son compte ces traditions païennes. A la date de Pâques, les chrétiens avaient en effet l’habitude de s’offrir des œufs, généralement teints en rouge.

    Par exemple à Paris, le jour de Pâques, au XIIIème siècle,les clercs des églises, les étudiants de l’Université ainsi que les jeunes gens des différents quartiers s’assemblaient sur les places publiques et formaient un long cortège en tête duquel on retrouvait bannières, tambours et trompettes. Ils se rendaient en choeur sur le parvis de l’église cathédrale, où ils chantaient une partie de l’office appelée "Laudes" puis ils s’éparpillaient dans les rues où ils faisaient la quête des oeufs de Pâques.

    De plus,des textes rapportent qu’à Versailles Louis XIV distribuait à la sortie de la messe de Pâques, à ses courtisans aussi bien qu’à ses serviteurs, des panières entières remplies d’œufs peints à la feuille d’or.

    Sous l’Empire : en route pour le chocolat

    Sous l’Empire, on en vint à fabriquer des œufs de sucre candi, mais ce n’est qu’au XIXe siècle que les poules se firent enfin damer le pion par les chocolatiers. Ce n’est qu’à cette époque qu’on parvint à réaliser les premiers œufs en chocolat, grâce aux progrès d’affinage de la pâte de chocolat (chauffée à 50 degrés, puis malaxée jusqu’à l’obtention d’une matière fine et lisse), conjointement à l’apparition des premiers moules ad hoc. Le musée du Chocolat de Biarritz détient une dizaine de ces très vieux moules, en argent, en cuivre ou en fer étamé. Selon Serge Couzigou, le collectionneur qui est à l’origine de ce musée, « la pièce la plus ancienne détenue ici est un moule ovoïde des années 1870, par la maison Létang et Rémy à Paris ».

    Pour une friandise qui a moins de deux siècles d’existence, l’œuf en chocolat se porte plutôt bien : 12 mille tonnes de douceurs au cacao se sont vendues l’an dernier à Pâques, et ce symbole printanier est toujours un laboratoire de créativité pour les chocolatiers.

     

    Lien permanent Catégories : Histoire 1 commentaire
  • Ces malades qui Nous gouvernent...

    Imprimer

    1621858268.jpgMalgré le temps, tout va bien ?!

     

    Vous souvenez-vous du bouquin « Ces malades qui nous gouvernent ». Je ne sais si tous les dirigeants de ce monde sont « fous » ou autres, toujours est-il qu’il n’est pas facile de gouverner à l’heure actuelle. Faut contenter les uns, ne pas décevoir les autres. La Suisse n’est pas épargnée.

     

    Plus proche de nous, les cadres fonctionnaires, sont-ils vraiment à la hauteur. Parfois j’ai des doutes.

     

    Si le haut de la pyramide fonctionne bien, tout l’édifice va. J’ai lu sur un ancien blog un commentaire disant, je cite « …les conditions déplorables des personnes qui travaillent au service des autres (fonctionnaires ou autres). Ces économies de l'État sont une bonne chose d'un point de vue global mais si vous vous penchez plus en détail, vous constaterez que les services de l'État sont régulièrement dirigés par des personnes incompétentes qui mettent à mal le moral des fonctionnaires qui ont une expérience concrète du terrain… »

     

    J’ai travaillé à l’Etat et je dois avouer que je n’ai pas eu à me plaindre, bonne Direction, travail intéressant, collègues sympa. conditions salariales OK.

     

    Dans d’autres services ce n’est pas tout rose. Dans le monde actuel, charnière entre XXème et le XXIème siècle, ne nous plaignons pas trop, nous avons du boulot.

     

    Il est vrai que les lenteurs de l’Etat sont parfois énervantes. Il n’y a pas vraiment de patron devant faire marcher la boîte dans la fonction publique alors le «menfoutisme » lorgne les portes du Service.

     

    Alors d’être à l’Etat est-ce une chance ? Pour l’avoir été, je dirais OUI.

    Lien permanent Catégories : Société 0 commentaire
  • Le Pape visé par la pédophilie ?

    Imprimer

    stop-pedophilie.jpgFaut mouiller sa chemise ! Il pleut, ce ne sont pas les yeux fontaines des nuages qui vont casser le moral, l’ambiance, bien au contraire il faut vivre sa vie quoiqu’il arrive ! Garder la tête haute et l’air intelligent !

     

    Un peu partout ont sévi ou sévissent encore des prêtes pédophiles. Comme dirait la chanson « ça m’énerve ». Je suis fâché contre ceux qui passent leur envie sexuel sur des mineurs. C’est inadmissible. On peut comprendre à contrario qu’ils défoulent leur appétit sur des adultes, ne sont-ils pas homme.

    «…. Fait aggravant, il est certain que, dans bien des cas, l'autorité compétente a été informée des faits mais que rien, ou très peu, a été fait pour empêcher le mal de se répandre. On mutait le prêtre fautif vers une autre paroisse ou institution, et le scandale recommençait. Aux États-Unis, par exemple, John J. Geoghan est soupçonné d'avoir molesté 130 victimes. Pendant 30 ans, on l'a périodiquement changé de paroisse. George Cooley a molesté un enfant de 10 ans en 1978. Les parents ont déposé une plainte, qu'ils ont ensuite retirée devant la promesse que Cooley serait tenu à l'écart des enfants. Mais en 198l, on confie à Cooley la charge des enfants de choeur d'une paroisse... Bref, non seulement y-a-il eu des agresseurs d'enfants, mais l'autorité l'a su et n'a pas semblé prendre les mesures adéquates. Dans certains cas, comme à Boston, beaucoup d'argent a été versé en compensation pour acheter le silence. Erreur doublement pernicieuse qui déresponsabilise le coupable en transférant ce fardeau à l'institution et qui, maintenant la loi du silence, empêche l'institution d'évoluer.

    En fait, cela fait bien 15 ans au moins que l'alerte est donnée, mais les procès et dénonciations spectaculaires actuels médiatisent le débat, minent encore davantage la crédibilité de l'Église et de la religion catholique et poussent encore plus loin la psychanalyse du système ecclésial dans sa position face à la sexualité. Dans le cas de l'Église canadienne, il importe de signaler que l'épiscopat canadien n'a pas cherché à cacher les faits et qu'il a ouvertement suggéré, dès 1990, des pistes de réflexion et d'action, principalement pour prévenir et éradiquer le mal (voir les documents Comme une brisure et De la souffrance à l'espérance, publiés par le CECC, respectivement en 1990 et en 1992.)…. » (André Beauchamp).

    Ces jours, c’est le Pape qui est visé. Si les médias écrivent vrai ce n’est pas anodin, que faut-il penser.

    L’église n’est pas à l’abri et une remise en question du Vatican s’impose. Faut-il abolir le célibat.

    Une chose est certaine, l’église catholique est entachée.

    Je passe dans le camp de celles et ceux qui condamnent ces agissements sur mineurs. Là je vais être cru et dire « qu’il faut leur couper le kiki ! ».

    Aller bonne journée (ceci dit pour mon cops blogueur !)

     

     

    Lien permanent Catégories : Spiritualité 1 commentaire
  • Héhéhéhé OBAMA piraté !

    Imprimer

    pirate.jpgQuel beau début de printemps, c’est vraiment génial ! Ca nous rend tout joyeux, envie de vivre pleinement. C’est vrai ce soleil, cette nature qui s’éveille nous donne des ailes, nous fait presque oublier les petits soucis périphériques quotidiens. Les terrasses s’animent, un verre autour d’une table face au diamant et hop la bonne humeur règne.

     

    Nous sommes heureux !

     

    Certes, super ce gars !

    Dans les réjouissances, le « mec », le jeune gars, qui a piraté le « Twitter » de Barack Obama. C’est vraiment merveilleux. Ca me fait sourire, qu’un petit, mais au combien ingénieux, français puisse d’un coup de baguette magique j’ose dire ainsi devenir l’administrateur du site du Président des States. Un génie. Quelle tronche se porte sur les épaules de ce jeune.

     

    Parmi les victimes du pirate français figure également la chanteuse Britney Spears, a précisé la radio France info, qui a révélé l'information, soulignant que le jeune homme opérait "par goût du défi." Quel défi !

     

    Les grands de ce monde se font piratés, torpillés. Frustrants ?

     

    Un grand coup sans effusion de sang, sans agression, sans tapage, c’est très fin.

     

    Le pirate informatique devrait recevoir une médaille !

     

    Barack Obama, et pourquoi pas le petit Nicolas de France, devrait le faire rentrer dans des services secrets styles le FBI ou la CIA ou la DST.

     

    C’est vrai un type de cette valeur c’est une perle.

     

    Ce qui me conforte dans ma pensée,  la sécurité informatique n’est pas, vraiment pas, garantie. Je commence à croire sans réserve au piratage informatique. En fait, il n’y a pas de secret. Alors attention à ce que l’on dit sur les sites de réseau social.

     

    Je suis totalement émerveillé par ce fait divers.

     

    Et pour faire plaisir à un blogueur, qu’il me soit permis de dire, ALLEZ BONNE JOURNEE !

     

     

    Lien permanent Catégories : Humour 1 commentaire
  • La Police en force sur le terrain

    Imprimer

    Police_medium.jpg« Grâce à la coordination des moyens de la gendarmerie mobile, de la task force drogue et des tireurs d’élite de la police judiciaire.

    En 2009, les atteintes à la vie et à l’intégrité physique ont diminué de 2%; 81% des cas ont été élucidés.

    Il y a eu 8 meurtres (10 en 2008), 11 hold-up (2 en 2008) et 9 car-jackings.

    A l’inverse, les infractions contre le patrimoine ont crû de 7%, avec une surreprésentation des cambriolages (+3%).

    Au total, les infractions au Code pénal augmentent de 6%.

    Le taux de criminalité genevois est le plus haut de Suisse. La frontière, la richesse et le fait que chaque cambriolage équivaut à trois infractions pénales expliquent ce résultat peu enviable. EBy/TdG »

    La police va sévir énergiquement dans les quartiers dits chauds dès le 19 avril prochain.

     

    Il était temps, car tous les jours les médias évoquent des vols, des agressions. Par endroit ce n’est pas vivable et crée une véritable insécurité de quartier

     

    En étant présent dans les rues, en contrôlant les identités, en fouillant, en arrêtant, les malfrats vont certainement se lasser et quitter les lieux.

     

    Très bien pour les quartiers actuellement touchés.

     

    Mais ne pensez-vous pas que ce petit monde va déménager ailleurs, plus loin. L’arsenal policier le suivra-t-il ? On nettoie un quartier, un autre devient gris.

     

    Enfin, il était temps que nos Gardiens de la Paix se réveillent stratégiquement. Il en va de la sécurité des gens, des commerçants, du domaine public, de la Paix.

     

    Allez bonne journée !

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Société 7 commentaires
  • Facebook, Twitter rendent individualiste et anonyme

    Imprimer

    roue.jpgSurfer sans limite ! Où sont les limites ?

     

    Facebook, Twitter sont des réseaux sociaux du nouveau monde.

    Tout peut transpirer. Les internautes narrent leurs états d’âmes, leurs agendas, leur crise d’amour, j’en passe et des meilleurs.

     

    Ce n’est vraiment pas interpellant de savoir que X ou Y est à un Conseil d’administration, est à son chalet, est si et ça. Mais qu’est-ce qu’on en a à faire (pour être poli). Non merci aux annonces futiles.

     

    Ces sites de réseaux sociaux rendent les gens plus anonymes, se cachant derrière des pseudos, individuels, cloués au sol de leur gîte.

     

    Et cela crée le flegme de sortir, le renfermement  sur soi, l’individualisme, alors que l’être humain est aussi créé pour un authentique réseau social.

     

    Alors, est-ce un bon moyen de communication et d’ouverture vers l’autre, MAIS….

     

    ce n’est que virtuel, alors qu’un bon contact en chair et en os est bien plus social.

     

    L’ouverture autour d’un verre sur une terrasse est bien plus enrichissant que d’être devant son ordinateur  pour tuer le temps des heures et des heures et faire part de toutes sortes de commentaires gratuits au monde : « je suis allé au cinéma, je pars skier, je vais à la plage, etc. ». Jusqu’où ira ce virtuel ?

     

    J’avoue utiliser ces réseaux sociaux pour faire connaître mon blog, loin de moi d’écrire que je bois un café, que je suis triste, que je suis amoureux, que je ne sais quoi. Je préfère le lieu de rencontre, le lieu de partage, la vie associative, la politique et évidemment une bonne vie privée, bien privée.

     

    Partons du principe que ce virtuel est éphémère !

    Lien permanent Catégories : Société 0 commentaire
  • La droite a mal / Barack Obama savoure sa victoire historique

    Imprimer

    Alors que la droite se trouve affaiblie, Barack Obama persuade la Chambre des Représentants de voter son projet de réforme de la santé.

     

    ps-carte-regions-quon-aime-regionales-2010-300x281.jpgEn France la gauche fait des pas en avant par pour son programme électorale, il est était maigre, mais bien parce que nous sommes en période de crise et que lorsque qu’une crise vit, les gouvernements en place sont mis à mal. Le réflexe paraît normal.

     

    Une tache sur le tableau du Président de la République et de son gouvernement, ce sont deux claques, l’une venant des électeurs et l’autre des abstentionnistes. Par un non à la politique de droite et par la mauvaise humeur qui ont poussé les Français de ne pas se rendre aux urnes l’UMP a la chance de se remettre en question et de procéder à des remaniements afin de redresser la situation pour 2012.

     

    Ce qui m’amène à penser que la gauche suivie du centre pourraient bien recueillir le même résultat l’an prochain pour les élections municipales genevoises et pour les nationales.

     

    Ah la politique, tout un art !

     

    obama-hope.jpgQuant à Barack Obama, chapeau, il remporte là où ses prédécesseurs démocrates ont passé à côté. C’est une victoire sans précédent. C’est une réforme sans précédent.

     

    Le Figaro de ce matin :

     

    Après des mois d'âpres négociations, le président américain a remporté une bataille qu'aucun démocrate n'avait gagné en 100 ans de vie politique : donner à toute la nation une vraie couverture maladie.

    « Nous avons prouvé que nous restions un peuple capable de grandes choses ». Par ces mots, Barack Obama a salué dimanche le passage du projet de réforme du système de santé américain auquel il travaillait depuis un an, une réforme qui restera probablement le symbole de sa législature et pour laquelle les démocrates se sont battus pendant un siècle.

    Et en Suisse ?

    C’est un système devenu archaïque a moderniser.

    La balle est dans le camp de Didier Burkhalter et des Chambres fédérales !

    Ah la politique sociale, tout un art !

     

    Lien permanent Catégories : Politique 0 commentaire
  • Il pleut sur la route, mon coeur en déroute

    Imprimer

    Dimanche 21 mars c'est le printemps. Youpie, le soleil, l'éveil de la nature, les jours grandissants l'ouverture des terrasses, le sourire est de mise. Et pourtant, il pleut, mon ceur en déroute.

    Rien n'y fera, je garderai le moral. Ce n'est pas un dimanche pluvieux qui va gâcher le printemps et toute l'année.

    C'est vrai qu'un jour de congé sous la pluie peut assombrir le moral et le glisser dans les chaussettes. Que nenni, il faut garder la tête haute et l'air intelligent !

    Aller chez le Psy chercher une ordonnance pour des bonbons, non. Il faut prendre son mal en patiente et se réjouir des prochains jours de beau temps. 

    Au sujet des Psy, je me suis bien amusé en regardant une émission à ce sujet. Un toubib traitant de la déprime expliquait qu'une expérience a été menée. Il substituait aux cachets conventionnels des placebos. Et bien figurez-vous que les patients se sentaient encore mieux avec des placebos. Ils ont pris un truc anondin sans le savoir et hop c'est le nirvana dans la tête. Cherchez l'erreur.

    Pour revenir à la pluie, autant que les nuages déversent leur eau naturelle maintenant plutôt qu'à Pâques. Au fait, dans quinze jours, nous roulons les oeufs. Mon Dieu que le temps passe vite.

    Allez bonjour chez vous et bon dimanche.

     

    Lien permanent Catégories : Général 0 commentaire
  • Que le photographe se dénonce !

    Imprimer

     

    345711-426629.jpg

    Qui a bien pu transmettre les photos de l’arrestation du leader Libyen à la TdG. Avec tous les moyens électroniques en matière informatique le coupable devrait pouvoir être identifié facilement que diantre. En bref,  ll suffit d’analyser les postes de travail des éventuels protagonistes.

     

    Cherchent-ils à couvrir un "notable. Avec ce lourd fardeau du silence, comment le fonctionnaire peut-il encore vivre en toute quiétude. A sa place, je serais mort de trouille à l'idée de perdre sa place, d'être descendu et d'aller voir se qu'il se passe six pieds sous terre. Pour cet homme ou cet femme le calvaire a commencé depuis juillet 2008 et depuis l'enfer d'une vie tourmantée prédomine. Se dénoncer serait un authentique acte de courage. Allez......

     

    Vu l’incompétence à retrouver le/les coupables au sein des Gardiens de la Paix, pourtant paraissant facile, couvrent-t-ils un gros bonnet. Les nuages, les incertitudes, les doutes planent. Il y a de quoi rester tout interrogatif sur la vérité, la vraie vérité de cette sombre affaire.

     

    Mais alors qui a eu la tentation de livrer ces fameuses photos, qu’a-t-il touché sachant que la TdG n’achète pas……. Pas de gain pour les fonctionnaires que des « emmerdes » pour le quotidien. Je ne vois pas le gain de cette affaire pour le « livreur » de photos.

     

    Serait-ce un gros bonnet de la police ? Où un simple pékin ?

     

    Trop facile de larguer cent mille francs au bonheur de la diplomatie. Ne serait-ce pas baisser les bras sous la pression.

     

    Au fait, quid de la liberté de la presse. Où se situe-t-elle.

     

    La TdG a raison de continuer sur le chemin de la justice.

     

    A propos de l’Etat de Genève, facile de dédommager Hannibal Kadhafi, le dossier ne sera pas classé pour autant.

     

    Allez le mauvais fonctionnaire dénonce-toi, tout le monde sera content, l’affaire sera classée, la diplomatie sera rétablie et l’otage enfin libéré.

     

    Et pour conclure, je suis content que les charges retenues contre le malheureux journaliste ne soient pas retenues.

     

    Cette affaire tient d’un bon roman comme celui de la trilogie « Millénium ».

    Lien permanent 14 commentaires
  • Rouvrir les maisons closes ?

    Imprimer

    6-maison_close_toulouse_lautrec.jpgEn France, après 60 ans, lors de la libération ces établissements libertins étaient dorénavant portes closes. Aujourd’hui force est de constater que 59 % des Français, dont 70 % d’hommes, seraient favorables à la réouverture des maisons closes.

     

    Les filles ont alors été jetées à la rue avec tout ce que cela comporte ; insécurité, sous tutelle d’une personne souvent bien malintentionnée, défaut d’hygiène, etc.

     

    Faut-il au nom de la morale accepter la présence dans les rues ou plutôt rouvrir les maisons closes. Au nom de la morale, rien du tout ! Racoler à ciel ouvert favorise la conclusion d’un acte ? Avec la gêne d’être vu au grand jour et jugé par l’œil des autres n’est-il pas rebutant. Les maisons closes ne sont-elles pas un grand boulevard de la séduction cachée, d’un rapprochement d’une morale réconfortée.

     

    A Genève, elles, et pourquoi pas ils, sont à la rue, font le « tapin » montent à l’étage et youp la boum la passe est consommée pour un certain prix. Ne serait-ce pas plus discret dans 4 murs.

     

    Quel est vraiment le plaisir pour 15 minutes de « tactac » et hop débourser Frs 250,--Ensuite, après le plaisir momentané, y a-t-il frustration, culpabilisation, honte, joie de vivre

     

    Dans la rue, ces militantes du sexe sont-elle vraiment à l’abri de tout et de rien ? Les maisons closes ne sont-elles pas plus ouvertes à la sécurité, à un travail légal, un confort d’hygiène, à une meilleure santé.

     

    De sources sûres, ce métier soi disant le plus vieux du monde n’est pas à l’abri de toutes sortes de personnes correctes, mais aussi déchantées, à côté de la plaque, sans scrupule, ne collant pas avec les bonnes mœurs, en manque d’un bien être……

     

    Je lisais sur internet :

    « Le sexe, comme tout d’ailleurs ces temps-ci de la cuisine moléculaire (ignobles charlatans que je hais!) a la musique, est devenu virtuel. Les gens préfèrent se palucher devant des webcams que de sortir dans le bar boirent des canons avec des copains. Le contact avec le réel et tout ce qu’il comporte c’est à dire les odeurs, les gouts les sensations est en train d’être perdu par toute une génération de citadins qui rêvent des prothèses ultimes qui leur permettront de ressentir la même chose que s’ils prenaient leur cul par l’anse et allaient se promener. Au final on va se retrouver avec des gens se reproduisant encore moins, munis de bras droits surdéveloppés et sans expérience de la vie à 35 ans. Bref une génération d’autistes. Alors bien sur ce ne sera pas tout le monde, mais une proportion grandissante de la population, jusqu’à ce que nous soyons réduit a l’état de larves amorphes et baveuses. Bref des bébés.

    Dans ces conditions, il est nécessaire de rouvrir les bordels. Le bordel est à la fois réel, puisqu’on est vraiment la, et virtuel parce que le succès est garanti. Le bordel est comme les petites roues de la vie sentimentale. Ca permet une entrée en matière (on ne rigole pas bêtement la au fond) rassurante qui donne envie de plus.

    De plus, tout milite en faveur d’une réouverture. Ca permet de protéger les filles, ca fait du tort aux différentes mafias qui trafiquent sur le corps de ces pauvres femmes de manière absolument d’égueulasse, ca sert de soupape sociale et ca permet de rigoler entre copains.

    Et ca permettrait d’ouvrir de nouvelles opportunités de carrières légales à des jeunes filles entreprenantes ».

    Alors faut-il un travail réglementaire et règlementé ? A en croire la majorité de nos voisins, que oui.

     

     

    Lien permanent Catégories : Société 2 commentaires
  • Ah ces Frontaliers !!!

    Imprimer

    306871137.jpgCes derniers jours, Genève parle des frontaliers.

     

    On les connaît nos amis de la région, ils parlent beaucoup, savent tout, donneurs de leçon, les meilleurs, COCORICO !!!

     

    Primo, ils paieront moins d’impôt en raison d’authentiques réductions liées aux frais de déplacements.

     

    Pour Genève, une perte estimée à environ 100 millions. Sacré trou dans les caisses de l’Etat. Comment compenser ? Les contribuables Suisses vont-ils passer d’une manière ou d’une autre à la caisse. Faudra-t-il restreindre les frais de la fonction publique ? Moins de plaisirs pour les autorités ? Rétablir les droits de successions ?

     

    Les grands bénéficiaires de la justice sont donc les frontaliers. Tant soit bien pour leur porte-monnaie.

     

    Au fait, celles et ceux qui font du covoiturage pourront-elles/ils déduire automatiquement ? Quelle preuve de la véracité ?

     

    Deuxio, trop de frontaliers à Genève ?

     

    A écouter certaines politiques, oui.

     

    Réfléchissons à l’envers et disons-nous que dans l’autre sens nous ferions la même chose.

     

    Ce qui est inadmissible, ce sont les patrons qui engagent à des salaires inférieurs. J’ai appris hier que dans une grande maison horlogère, internationalement connue, des Suisses ont été dégagés, des frontaliers engagés à des salaires inférieurs. C’est inacceptable.

     

    Au fait, pourquoi autant de chômage à Genève ? Est-ce que les Suisses ne veulent pas faire n’importe quoi ou coûtent-ils trop cher. Là, les bonnes questions se posent.

     

    Cela dit, les frontaliers sont bien mieux lotis que leurs compatriotes de Bretagne ! Jalousie ?

     

    Les Frontaliers sont nos amis.

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : France 14 commentaires
  • Choisir ses vacances

    Imprimer

    vacances02.jpgC’est à bout touchant, le printemps pointe son bout du nez. Les températures grimpent, la nature s’éveille. C’est saisissant.

     

    Chaque matin, mon bureau est inondé par le soleil. Envie de prier pour dire merci de ce don du ciel ? Oui !

     

    La remontée des degrés, le soleil de plus en plus présent, les jours qui grandissent, c’est la fête au village.

     

    Salut l’hiver, bonjour les beaux jours.

     

    Ca m’amène à rêver aux vacances. J’ai reçu de l’agence de voyage des promotions, des programmes, des circuits…….. de quoi s’exciter les neurones de la joie de vivre.

     

    (Ca y est, il est 7 h 25, le soleil se lève….. nous sommes comblés).

     

    Quel budget pour partir 15 jours. Quelle destination, là où il n’y a pas les grandes foules, je ne les supporte pas ; je n’aime pas les expositions de corps en masse.

     

    Donc, les pages des revues se tournent une à une. Un nombre fou d’actions telles que réductions pour enfant 50 %, 1 semaine gratuite, demie pension offerte, 30 % de rabais pour toute la famille………. Une aubaine alléchante pour les vacanciers. Il y a l’embarras du choix tant sur les destinations que les prix.

     

    Le panel est gigantesque, tant de destinations aux quatre coins du monde. Voyagez jeunesse !

     

    Les opérateurs ne liment pas sur les sous à gagner.

     

    Faute à la crise. Nous faisons plus attention, les moyens ont diminué, le corollaire, moins de voyages, de vacances. Aussi, est-ce que les agences de voyages tirent la « gueule ».

     

    Pour nous, le moment est venu de faire des affaires touristiques.

     

    Cela dit, pour une famille de 4 personnes, le coût reste élevé, pas tout le monde peut s’offrir des vacances au bord de la mer.

     

    En attendant, allons admirer les primevères !

     

    Aller bonne journée !

    Lien permanent Catégories : Général 0 commentaire
  • FRANCE : 53,6 % à l'ombre !

    Imprimer

    ps-carte-regions-quon-aime-regionales-2010-300x281.jpgAvec 53,6 % d’abstentionnistes, la France est restée endormie ou a bien profité du soleil.

     

    Selon les derniers calculs, le PS devance l'UMP de plus de trois points avec 29,5% des suffrages contre 26,2%, alors que le FN tire son épingle du jeu avec un peu plus de 11%. Les tractations à gauche pour le deuxième tour débutent lundi matin.

     

    Est-ce que l’élection sanction pour la droite est connectée à ce manque de bulletins de vote dans les urnes?

     

    La gauche voit rose. Elle est pratiquement sûre de remporter le succès dimanche prochain. La remontée du Front national n’est pas anodine.

     

     

    Est-ce un vote de mécontentement de la politique Sarkozy.

     

    Peut être une réponse très personnelle me faisant penser aux votations chez Nous dimanche dernier au sujet du 2ème pilier, la France a voté la CRISE.

     

    Est-ce que les réformes, les projets du gouvernement ont flanqué au sol les Français ou faut-il penser que la politique menée à présent ne suffit pas à faire rayonné les Faucillons.  

     

    Force de constater que la droite a pris une claque. Une semaine pour se relever ne suffira pas pour faire basculer le week end prochain les tendances d’hier.

     

    En fait, ces régionales sont un une bonne prise de température et au demeurant un bon tremplin pour les Présidentielles de 2012.

     

    Attention Nicolas la gauche sort la grosse cavalerie !

     

    Les Français ont parlé par le silence, le mécontentement d’une politique trop Sarko ?

     

    Aller on dira que la CRISE a voté !

    Lien permanent Catégories : France 1 commentaire
  • Soutenez les RESTOS DU COEUR

    Imprimer

    les-enfoires1.jpgHier soir, le grand spectacle des Enfoirés. Comme à son habitude se fut sublime.

     

    Musique, costumes, décors, ambiance tout y était.

     

    En 4 actes musicaux, on n’a pas vu la soirée passer.

     

    Vous le savez, les Efouirés se sont les Restos du Cœur. Dans toute sa splendeur, sa grandeur, dans le partage, la solidarité. Une cause bien humanitaire.

     

    Ce sont plus de 100 millions de repas servis depuis 20 ans. 800'000 en moyenne par jour.

     

    Tout ce coup de cœur grâce aux nombreux bénévoles.

     

    Au lendemain de ce spectacle, vous pouvez acheter le CD ou le DV ou les 2, Derechef, 18 repas seront servis aux plus démunis.

     

    Que vous sachiez, en Suisse il existe aussi les Restos du Cœur. Le Carré au Acacias – Genève et bien d’autres associations.

     

    Allez un coup de cœur achetez le CD……….

     

    Un élan de partage, de solidarité, d’amour.

     

     

    Lien permanent Catégories : Société 2 commentaires
  • La Police doit engager des étrangers ?

    Imprimer

    com_82-1.jpgRéférence est faite à l’article paru dans la TdG le MCG veut réserver les emplois de policiers aux Suisses :

    « Le texte entend réserver aux Suisses les postes de policiers. gardiens de prison, gardes diplomatiques  et contrôleurs des parking, tous détenteurs de la puissance publique selon le mouvement. Dans un communiqué, le MCG se dit consterné de constater le récent engagement à la police de frontaliers et des étrangers (permis C, B, G) »

    Ne pas engager ces gens est-ce par principe, par idéologie, par démagogie.

    Si vous vous trouvez face à un « flic » de région française vous sollicitant poliment vos papiers, votre permis de circulation, que sais-je, de quelle manière réagiriez-vous.

    Quelle qualité de confidentialité ?

    Lorsque l’on sait que Genève est gangrenée par le chômage faut-il engager à l’extérieur.

    Evidemment puisque  la police a du mal à recruter chez nous. Dès lors, elle engage des permis C en cours de naturalisation ou des français ayant la double nationalité. Dans la mesure où le candidat répond à ses critères pourquoi ne pas faire régner la loi chez nous. Et pis, ils prêtent serment, ça va dans le même sens qu’un Suisse.

    Il clair que je verrais mal la police engager un Magrébin ou un japonais ayant pas de liens directs avec la Suisse.

    La motion du MCG n’est pas anodine et pause de bonnes questions quant à la politique et la philosophie.

    Je me réjouis de voir comment vont réagir les autres partis au Grand-Conseil.

    Pas facile la politique !

    Et vous qu’en pensez-vous ?

    Allez bonne journée.

     

    Lien permanent Catégories : Genève 0 commentaire
  • Pénurie de logement, tout serait-il permis ?

    Imprimer

    politique_logement.jpgRéférence est faite à l’article paru ce matin dans la TdG « Pénurie de logement: gare aux arnaques! »

     

    « «Après avoir désespérément cherché un logement par les voies traditionnelles durant plus d’un an, je me suis tourné vers d’autres solutions, dont des agences de relocation qui, selon moi, sentaient l’arnaque à plein nez», raconte Daniel*, amer. Malgré son «salaire correct» comme il dit, ce père de famille de 44 ans est sur le carreau avec ses trois enfants depuis plus d’un an. Une des agences en question exigeait 1000 à 1500 francs, contre la simple promesse d’engager des recherches téléphoniques. Ça fait cher le coup de fil. «A chaque fois, on me disait: C’est dommage, vous seriez arrivé deux heures plus tôt, j’avais exactement l’objet que vous recherchez!»

    A situation extrême, solution extrême. Comme Daniel, d’autres Romands, à bout, sont prêts à tenter le tout pour le tout. Sur les sites de petites annonces, on ne compte plus les promesses de récompenses pécuniaires qui vont, grosso modo, de 600 à 4500 francs: «récompense élevée pour signature de bail»; «récompense assurée pour tout piston vers une signature de bail direct», etc. Pour Nils de Dardel, avocat spécialisé dans la défense des locataires, «ce système s’appelle tout simplement de la corruption».

    Ne nous voilons pas la face et que les Autorités cantonales soient conscientes qu’il y une authentique pénurie de logements à Genève. C’est une triste réalité pour celles et ceux en quêtes de logement.

     

    Alors, tous les moyens sont bons pour proposer des logements qui en réalité n’existent pas. En effet, bonjour les arnaques. Bientôt, notre personne sera vendue pour avoir un toit.

     

    Dans serpent de mer, attention à la sous-location. Elle doit être autorisée par l’agence immobilière et le montant ne doit pas excéder un certain prix.

     

    Exemple : appartement 5 pièces Frs 2'000,--, soit Frs 400,-- la pièce. La sous-location d’une chambre se monte à Frs 800,--, soit le double. Inadmissible ? Oui !

    Et souvent, ce montant multiplier par 12 mois n’est pas déclaré au fisc à titre de revenu.

     

    Si on ne construit pas rapidement, où va-t-on ? Vers les arnaques liées à la prostitution ???!!!

     

     

    Lien permanent Catégories : Genève 2 commentaires
  • Scandale au Vatican ?

    Imprimer

    vatican_rome.jpgRéférence est faite à l’article de la TdG, « Abus sexuels dans l’Eglise: le Vatican aurait entravé les enquêtes ».

     

    A lire cette publication, nous nous mettons à l’évidence que tant chez les Jésuites que bien dans d’autres congrégations des affaires de pédophilies transpirent. Il n’y a pas que les églises, ressortent également des dossiers liés à des écoles laïques

     

    On parle évidemment de l’Allemagne, certes,  nombre de révélations restées secrètes ou discrètes vont certainement sortir des tiroirs au grand jour. Ca va être le « caca » pour la grande et belle de Rome.

     

    La grande église catholique va-t-elle devoir admettre au grand jour des révélations anciennes ou tardives.

     

    Il n’y a pas de fumée sans feu, sa sent l’éclaboussement.

     

    Oulalalalala le Vatican serait-il en passe des mauvais jours. Car là, toutes les galeries du super Musée de la Cité Vaticane ressembleraient à du charbon de bois, on peint en noir sur les toiles.

     

    Ces affaires de pédophilies pourraient déclencher une avalanche d’interprétations, de jugements, de critiques, etc.

     

    Mon Dieu, mais qu’on fait tes serviteurs.

     

    Une nouvelle affaire médiatique mettant l’église catholique dans l’embarras. Une fois de plus, les médias vont s’en donner à cœur joie. Au fond c’est de bonne guerre, nécessité de vendre à tout prix son canard et d’en recueillir le fruit de la communication et ainsi faire marcher son petit marché de la presse toute confondue.

     

    Le Vatican a les reins solides, ce n’est pas la première fois qu’il traversera une tempête.

     

    Ouieouieouieouie …….

     

    Lien permanent 1 commentaire
  • Les 3 cogneurs de Munich : quelle justice ?

    Imprimer

    4119-2.jpgAvez-vous remarqué en fin de journée les news de la TdG : cogneurs de Munich, seul 1 des trois accusés parle, braquage d’un tournoi de poker: le butin est chiffré à 242 000 euros et quatre malfrats sous les verrous après un rodéo avec la police.

     

    Quelle fin d’après midi !

     

    Le commencement de cette journée : Buraliste attaqué à l’arme blanche: «Mon agresseur voulait me tuer».

     

    Une justice pas assez sevère ?

     

    Revenons sur les cogneurs de Munich. Jugés en Allemagne, ils risquent jusqu’à 10 ans de prison alors qu’en Suisse, ils pourraient écoper jusqu’à 4 ans.

     

    Je suis assez d’accord avec la justice des Allemands. Chez nous, elle est trop gentille. Je n’ai pas dit laxiste. Je pense dans un état de droit, des mesures plus contraignantes crééeraient la dissuasion.

     

    Les malfrats commettant des infractions à la loi, des homicides, doivent être punis à la hauteur de leur délit. En suisse, il me semble que la Justice est trop clémente.

     

    Ces trois jeunes de Zurich ont démoli tout de même 5 personnes toutes innocentes. Comme cela, sur leur passage on peut démolir un vis-à-vis aussi gratuitement, avec une telle violence. Un jeu, un amusement paraît-il.

     

    Des cogneurs en série. Une démence imposée par le diable.

     

    Mais que s’est-il passé dans la tête de ces jeunes, un jeu, une folie, une dépendance à la violence, que sais-je. Il faut être sonné, cinglé pour en arriver à un tel stade.

     

    A ces jeunes une sacrée et triste santé. Péter les plombs ainsi, c’est s’envoyer en l’air sur Neptune.

     

    Dans le fond je les plains ces jeunes, ainsi que leurs familles et amis. Par leurs gestes, ils ont déstabilisé tout un réseau proche.

     

    Passeront-ils le max en prison ? Si tel est le cas, je souhaite de tout cœur que ces condamnations soient accompagnées de mesures psychiatriques, formations professionnelles et prises en charge quant à une réinsertion sociale pour l’avenir. Ils sont jeunes et ne doivent pas être jetés dans une cellule sans encadrements. Le cas échéant la justice les vouera à la délinquance, ils recommenceront à la sortie de prison.

     

    Mais ! Mais ceux qui sont à plaindre en premier lieu se sont les victimes, leurs familles et leurs amis. Ne sont-elles pas marquées pour la vie ?

     

    Que justice soit rendue.

     

    Lien permanent Catégories : Société 0 commentaire
  • CoucheCouche "pin" !

    Imprimer

    entete.jpgLa tarte à la crème !

     

    Le référendum contre la baisse du taux de conversion a passé à 3 sur 4.

     

    De quoi se poser les bonnes questions.

     

    Le système social Suisse en danger ?

    L’AVS, la Caisse contre le chômage, l’AI sont dans les chiffres rouges. Les rentes LLP versées dans 25 ans ne sont désormais plus garanties à écouter la droite.

     

    Y a-t-il du souci à se faire ?

    Je pense que les Suisses ont exprimé un ras le bol du bricolage et souhaitent à un moment ou le jeu déchec agite sa tour une politique globale, cohérente et d'avenir solide.

     

    Dans l’immédiat non, à moyen et long terme, certainement.

     

    La partie d’échecs qui s’est jouée hier chez Nous est un moment charnière pour la Suisse. Je dirais que ce non tombe au fond au bon moment.

     

    L’ère Pascal Couchepin est définitivement terminée.

     

    Depuis aujourd’hui, il appartient à Didier Burkhalter de réfléchir avec les partenaires sociaux, les politiques, les privés, les économies, les financiers, pour donner un nouvel élan au système social. Dorénavant, les cartes sont dans son jeu. Avec du tact, une bonne réflexion, un dialogue ouvert et non de sourd, une bonne coordination, j’en passe et des meilleurs, le nouveau Conseiller fédéral a la chance d’arriver au bon, ou au mauvais moment vu l’éléphant social devant être corrigé en pleine période de crise, le corollaire la correction de l’économie mondiale, au fond au bon moment pour ficeler solidement un paquet social, AVS, Chômage, AI, Assurances maladies, 2ème pilier  et montrer la force du Conseil fédéral en matière d’esprit visionnaire.

     

    Un beau baptême du feu et un sacré défi pour le Conseiller fédéral Didier Burkhalter; Il est notre avenir social !

    Lien permanent Catégories : Politique 0 commentaire