18/03/2010

Rouvrir les maisons closes ?

6-maison_close_toulouse_lautrec.jpgEn France, après 60 ans, lors de la libération ces établissements libertins étaient dorénavant portes closes. Aujourd’hui force est de constater que 59 % des Français, dont 70 % d’hommes, seraient favorables à la réouverture des maisons closes.

 

Les filles ont alors été jetées à la rue avec tout ce que cela comporte ; insécurité, sous tutelle d’une personne souvent bien malintentionnée, défaut d’hygiène, etc.

 

Faut-il au nom de la morale accepter la présence dans les rues ou plutôt rouvrir les maisons closes. Au nom de la morale, rien du tout ! Racoler à ciel ouvert favorise la conclusion d’un acte ? Avec la gêne d’être vu au grand jour et jugé par l’œil des autres n’est-il pas rebutant. Les maisons closes ne sont-elles pas un grand boulevard de la séduction cachée, d’un rapprochement d’une morale réconfortée.

 

A Genève, elles, et pourquoi pas ils, sont à la rue, font le « tapin » montent à l’étage et youp la boum la passe est consommée pour un certain prix. Ne serait-ce pas plus discret dans 4 murs.

 

Quel est vraiment le plaisir pour 15 minutes de « tactac » et hop débourser Frs 250,--Ensuite, après le plaisir momentané, y a-t-il frustration, culpabilisation, honte, joie de vivre

 

Dans la rue, ces militantes du sexe sont-elle vraiment à l’abri de tout et de rien ? Les maisons closes ne sont-elles pas plus ouvertes à la sécurité, à un travail légal, un confort d’hygiène, à une meilleure santé.

 

De sources sûres, ce métier soi disant le plus vieux du monde n’est pas à l’abri de toutes sortes de personnes correctes, mais aussi déchantées, à côté de la plaque, sans scrupule, ne collant pas avec les bonnes mœurs, en manque d’un bien être……

 

Je lisais sur internet :

« Le sexe, comme tout d’ailleurs ces temps-ci de la cuisine moléculaire (ignobles charlatans que je hais!) a la musique, est devenu virtuel. Les gens préfèrent se palucher devant des webcams que de sortir dans le bar boirent des canons avec des copains. Le contact avec le réel et tout ce qu’il comporte c’est à dire les odeurs, les gouts les sensations est en train d’être perdu par toute une génération de citadins qui rêvent des prothèses ultimes qui leur permettront de ressentir la même chose que s’ils prenaient leur cul par l’anse et allaient se promener. Au final on va se retrouver avec des gens se reproduisant encore moins, munis de bras droits surdéveloppés et sans expérience de la vie à 35 ans. Bref une génération d’autistes. Alors bien sur ce ne sera pas tout le monde, mais une proportion grandissante de la population, jusqu’à ce que nous soyons réduit a l’état de larves amorphes et baveuses. Bref des bébés.

Dans ces conditions, il est nécessaire de rouvrir les bordels. Le bordel est à la fois réel, puisqu’on est vraiment la, et virtuel parce que le succès est garanti. Le bordel est comme les petites roues de la vie sentimentale. Ca permet une entrée en matière (on ne rigole pas bêtement la au fond) rassurante qui donne envie de plus.

De plus, tout milite en faveur d’une réouverture. Ca permet de protéger les filles, ca fait du tort aux différentes mafias qui trafiquent sur le corps de ces pauvres femmes de manière absolument d’égueulasse, ca sert de soupape sociale et ca permet de rigoler entre copains.

Et ca permettrait d’ouvrir de nouvelles opportunités de carrières légales à des jeunes filles entreprenantes ».

Alors faut-il un travail réglementaire et règlementé ? A en croire la majorité de nos voisins, que oui.

 

 

08:40 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Rouvrir les bordels ? Pourquoi pas ? Mais bon il se trouvera sûrement des gens "bien pensants" qui seront contre, au nom de la salubrité publique ... tout comme pour les fumoirs.

Dans un cas comme dans l'autre, c'est pas parce que cela existe qu'on va être obligé de les fréquenter !!

(o_~)

Écrit par : Loredana | 18/03/2010

Mouais... l'hypocrisie c'est plutôt ces hommes qui sont pour la réouverture des bordels sous le prétêxte de plus de sécurité pour les prostituées... :/

Écrit par : Boo | 18/03/2010

Les commentaires sont fermés.