08/03/2010

CoucheCouche "pin" !

entete.jpgLa tarte à la crème !

 

Le référendum contre la baisse du taux de conversion a passé à 3 sur 4.

 

De quoi se poser les bonnes questions.

 

Le système social Suisse en danger ?

L’AVS, la Caisse contre le chômage, l’AI sont dans les chiffres rouges. Les rentes LLP versées dans 25 ans ne sont désormais plus garanties à écouter la droite.

 

Y a-t-il du souci à se faire ?

Je pense que les Suisses ont exprimé un ras le bol du bricolage et souhaitent à un moment ou le jeu déchec agite sa tour une politique globale, cohérente et d'avenir solide.

 

Dans l’immédiat non, à moyen et long terme, certainement.

 

La partie d’échecs qui s’est jouée hier chez Nous est un moment charnière pour la Suisse. Je dirais que ce non tombe au fond au bon moment.

 

L’ère Pascal Couchepin est définitivement terminée.

 

Depuis aujourd’hui, il appartient à Didier Burkhalter de réfléchir avec les partenaires sociaux, les politiques, les privés, les économies, les financiers, pour donner un nouvel élan au système social. Dorénavant, les cartes sont dans son jeu. Avec du tact, une bonne réflexion, un dialogue ouvert et non de sourd, une bonne coordination, j’en passe et des meilleurs, le nouveau Conseiller fédéral a la chance d’arriver au bon, ou au mauvais moment vu l’éléphant social devant être corrigé en pleine période de crise, le corollaire la correction de l’économie mondiale, au fond au bon moment pour ficeler solidement un paquet social, AVS, Chômage, AI, Assurances maladies, 2ème pilier  et montrer la force du Conseil fédéral en matière d’esprit visionnaire.

 

Un beau baptême du feu et un sacré défi pour le Conseiller fédéral Didier Burkhalter; Il est notre avenir social !

07:30 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.