07/03/2010

Mariage des prêtres, humain ?

mariage_des_pretres.jpgD’emblée je tiens à condamner les actes de pédophilie. C’est inadmissible et les incongrus doivent être poursuivis et condamnés à la juste valeur de leurs actes. Allusion est faite aux tristes affaires de l’église en Allemagne

 

Dieu est amour et sait pardonner, il sera dans ces situations pardonner. Toutefois, que justice soit rendue.

 

Ceci dit :

 

Le « kiki des prêtres » se porte bien, Dieu merci ! Cela a le mérite, si nous pouvons parler de mérite, de prouver qu’ils sont hommes, comme tout homme. Mais oui, rendons naturel ce qui est naturel.

 

Quelques mots sur les relations amoureuses des prêtres.

 

Quelle est la bonne analyse humaine ?

 

Ils en existent des milliers. Personne et pas moi pauvre pêcheur détient l’authentique vérité sur ce sujet. Toutefois,…….

 

Ces hommes, qui sont hommes avant tout, ne peuvent pour des raisons idéologiques, religieuses, faire usage de leurs sentiments amoureux, « de leur kiki », sous prétexte que la religion leur interdit. Ne font-ils pas vœux de chasteté, ces mêmes vœux fondés sur les lois des hommes. Evidemment que le Vatican défendra la dévolution au bien et au mal totale des prêtres. A la vie ? En défendant les ecclésiastiques  de se marier, de fonder une famille, c’est en quelque sorte tourner le dos à l’élément principal de la vie, la vie.

 

Aujourd’hui, on constate que des vibrations sentimentales se révèlent jusqu’au calendre grecque. Et nous ne savons pas tout.

 

L’église ne devrait plus se voiler la face et s’ouvrir vers le futur des relations sérieuses des prêtres. Si la religion catholique veut vraiment donner une image limpide, pleine de lumière, pleine d’espérance, pleine d’intégrité, l’ouverture d’esprit pourrait être la vraie vérité au bonheur, au chemin. Ce que Dieu a voulu de l’Homme, être homme avant tout. Alors comment interdire des relations humaines avec une femme que Dieu a créée aussi pour donner la vie.

 

Porter un jugement fondamental sur la religion devient indéniable. Plus nous marcherons sur le chemin de la vie, plus l’ouverture d’esprit sera une autoroute. Je ne crois pas que le commun des mortels se retournera dans sa tombe en jugeant les lois des hommes comme faillibles.

La grande révolution de l'église verra-t-elle le jour de l'acceptation du fondement, de la remise en question, de la discussion sur la pensée humaine ?

 

Oserai-je dire que les fondements de la religion ne fond pas que du bien en ce bas monde.

 

 

Je porte un jugement succinct sur le mariage des prêtres ne pouvant le faire exhaustivement dans un blog. En la matière, le temps sera nécessaire pour faire avaler et faire digérer la pilule. 

Alors est-ce que le mariage, à tout le moins, la relation sentimentale, devrait-elle être acceptée et vécue ? 

 

Allez bon dimanche à toutes et à tous !

 

N.B Une denière interrogation à savoir, en interdisant le mariage des prêtres, n'est-ce pas les poussés vers des petites âmes sensibles, des âmes innocentes, sans défense ?

 

07:30 Publié dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Bonsoir,

Le célibat des prêtres et des nonnes n'a jamais été imposé par Jésus, que la paix de Dieu soit sur lui, mais ce sont des hommes d'Eglise qui l'ont institué. La religion de Jésus est innocente de cela et il ne faut pas l'incriminer. Et comme à chaque fois que l'être humain s'éloigne de la Voie tracée par le Créateur et transmise par Ses prophètes aux humains, ces derniers tombent dans l'excès et le péché. Dieu nous a créés avec des besoins mais nous a aussi enseigné la façon de les combler, à travers le mariage. Ne pas respecter la nature humaine ne peut mener qu'à des catastrophes !


Bonne soirée.

Écrit par : Zakia | 07/03/2010

Les commentaires sont fermés.