11/02/2010

Attention au trafic de médicaments

4dntvuhh2yeo4npyb3igdet73odaolf$oxllg5s9bi9o06za79vps2wra3n2qaa.jpgJ’ai besoin d’une ordonnance pour obtenir dans une officine de la morphine. Il s’agit d’ordonnance dite à souche, c'est-à-dire l’original à la pharmacie, une copie pour le médecin cantonal, ce dernier exerçant un contrôle.

 

Voilà que mon médecin ne veut pas me prescrire cette médication, où un autre du reste.

 

Alors, que faire si le patient souffre d’une addiction aux morphiniques ou autres ?

 

Nécessité de se connecter sur internet et chercher sur le site de Google. Vous tapez « vente de morphiniques », s’affichent alors des sites le plus souvent à l’étranger. Ainsi, le patient pratique ce fléau gratuitement ou presque. Résultat, cette voie liée au commerce de médicaments illicites prend le chemin du mal pernicieux, car si le médecin ne prescrit pas c’est bien qu’il existe une contradiction.

 

Ainsi, vous contournez la loi. Au demeurant vous pouvez mettre en danger votre vie, ne connaissant pas vraiment la composition et la fabrication de ces médicaments.

 

En Suisse romande, les saisies par les douaniers ont bondi de 79 % entre 2008-2009. Les gardes-frontière ont séquestré 197 saisies de médicaments contrefaits.

En 2009, les Douanes ont découvert 1154 cas suspects, contre 687 en 2008.

Ils sont 1400 envois illégaux de médicaments chaque année. La plupart du temps, ils sont importés par la poste. Les saisies sont exercées le plus fréquemment dans les aéroports.

 

Renseignements pris chez un médecin ces médicaments ne sont pas conformes aux préparations légales. Les dates sont passées, les préparations émanent de laboratoires secrets. Voire même des erreurs de français sur les emballages et les posologies

 

En la matière la Suisse est sur la première marche du podium ce qui a de quoi inquiéter les douaniers qui font un boulot fou pour dénicher des médicaments illégaux. La lutte se poursuit au quotidien.

 

Les fabricants de produits illégaux sont l’Amérique, l’Asie du Sud, l’Europe

 

Bravo ! Les douaniers remplissent leur mission très sérieusement. Entre la drogue et les médicaments, souvent accompagnés par un chien, ils ne chôment pas.

 

Le meilleur remède serait la fermeture de ces sites informatiques. En définitive, le législateur n’a pas vraiment jusqu’à présent débattu sur une loi pour lutter contre ces sites qui vendent tout et rien. Une prévention à ce sujet devrait être portée sur les écrans informatiques : Attention……

 

 

 

 

  

13:00 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

La 1ère. question importante c'est : pourquoi un médecin qui vous suit régulièrement vous refuse t'il le renouvellement de votre ordonnance.

La 2ème. plus importante encore c'est : pourquoi suis-je assez stupide pour acheter des médicaments uniquement prescrit sur ordonnance sur internet, alors que je sais pertinement que la grande majorité des produits vendus par ce biais sont impropre à la consommation et que je risque ma peau à ce trafic.

La 3ème. La découverte de ces médicaments découverts à Genève sont vendus par quels canal, ce sont des médicament très particuliers et très ciblés sur certaines maladies et en général vendus par les pharmaciens.

Cela se sait avec toutes les informations, appels à la prudence, alors : Attention à ce que tout le monde sait??, surtout si vous vous servez d'internet...

Écrit par : graindesel | 11/02/2010

Les commentaires sont fermés.