08/02/2010

Champ-Dollon va exploser ?

1281.jpg545 détenus pour 270 places ! C’est jouer avec la condition humaine, les nerfs et le psy de toutes et tous. Dans les chambres de 3, ils sont 5 !

 

Tant pour le personnel que pour les détenus la situation de Champ-Dollon est inacceptable.

 

Comment vivre dans une telle ruche. Il doit surgir de cette ambiance de surcharge des tensions terribles. A côté de cette prison, les logements pour réfugiés sont des palaces.

 

C’est inadmissible que ce défaut de société ne soit pas mieux géré par les Autorités.

 

Que fait le Conseil d’Etat et le Grand Conseil. Ont-ils vraiment conscience de ces mauvaises qualités de vie.

 

Nos politiciens se sont-ils au moins rendu sur place pour se rendre compte de l’empilage de personnes.

 

Mesdames, Messieurs les responsables du canton, il y a urgence, vous ne pouvez pas laisser péjorer une telle situation. Elle crée des tensions qui pourraient devenir insurmontables, ingérables, dangereuses pour la sécurité de toute cette famille. Vous devez réagir sans délai.

 

Il est vrai que les détenus ne sont pas des enfants de cœur, se sont avant tout des êtres humains.

 

Les conditions dans lesquelles travaillent les gardiens et toutes les autres personnes sont beaucoup trop contraignantes pour l’esprit. C’est à la limite du mobing. Faudra pas venir se plaindre d’échauffourées.

 

Je trouve cet état de fait désolant. Il est donc urgent, très urgent de construire.

13:00 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook

Commentaires

Une chtiiiite idée écolo: - Vu l'affluence massive de tous ces Messieurs-Dames, pourquoi ne pas récupérer tous ces pets, et il doit y en avoir et de qualité, au vu de la qualité de leur nourriture..., en Usine de traitements des gaz naturels. Voilà une économie sustantielle pour Genève et environs !

Écrit par : Pierre-André Dupuy | 08/02/2010

M Velen n'oubliez pas que vous ête vous-même un politicien, avec tous les grands défauts et petites qualités que cela comporte. Alors cessez de nous donner vos leçons comme si vous étiez un citoyen lambda. Votre parti n'a pas vraiment bougé ses lourdes fesses pour inverser la tendance. Bien sûr qu'il est urgent de construire ! Bien sûr qu'il est désolant de vivre à Genève avec des politiques limités intellectuellement......mais il est tout aussi navrant d'avoir à lire les commentaires des narcissiques qui n'ont d'efficace que leur façon de critiquer. Quand on lit le début de votre texte, on dirait vraiment que vous venez de découvrir la dureté du monde carcéral, qu'il s'agisse des détenus ou des gardiens.

Écrit par : Palounet | 08/02/2010

M. Velen,

Vous avez raison, cette situation est impensable et n'a que trop durée.

Aussi, je me demande bien pourquoi notre gouvernement n'a pas encore envisagé l'option des fameux bracelets - comme cela se pratique aux USA depuis fort longtemps - pour les "petits" criminels ? A défaut de mieux, c'est un moyen qui permettrait de réduire considérablement le taux d'occupation...

Écrit par : Liberté | 08/02/2010

Construire c'est une évidence mais dans ce laps de temps, le transfert 200 prisonniers dans les prisons des autres Cantons qui voudront bien les accueillir, semble urgent.

Écrit par : demain | 08/02/2010

Question récente à un Juge d'instruction : "Les conditions de détentions n'étant plus conformes aux normes du Conseil de l'Europe, le Tribunal fédéral va un de ces jours nous en sortir un ?".

Réponse d'un Juge d'instruction : C'est possible.

Lorsque l'on sait que cette prison est remplie de "touriste-criminels", on se demande pourquoi on n'a pas dans notre code pénal une circonstance aggravantes, celle de de venir en Suisse pour y commettre une infraction.

Le tarif suisse doit être augmenté et il doit être mis fin au laxisme de la justice, qui encourage tous les malfrats outre frontière à venir se servir à Genève ou l'on risque 3 fois moins qu'à Lyon si on se fait coincer.

Evidemment ces couilles molles de l'UDC et leurs suiveurs pensent qu'il est plus simple de s'en prendre aux mendiants et autres Paula.

Écrit par : CEDH | 08/02/2010

Question récente à un Juge d'instruction : "Les conditions de détentions n'étant plus conformes aux normes du Conseil de l'Europe, le Tribunal fédéral va un de ces jours nous en sortir un ?".

Réponse d'un Juge d'instruction : C'est possible.

Lorsque l'on sait que cette prison est remplie de "touriste-criminels", on se demande pourquoi on n'a pas dans notre code pénal une circonstance aggravantes, celle de de venir en Suisse pour y commettre une infraction.

Le tarif suisse doit être augmenté et il doit être mis fin au laxisme de la justice, qui encourage tous les malfrats outre frontière à venir se servir à Genève ou l'on risque 3 fois moins qu'à Lyon si on se fait coincer.

Evidemment ces couilles molles de l'UDC et leurs suiveurs pensent qu'il est plus simple de s'en prendre aux mendiants et autres Paula.

Écrit par : CEDH | 08/02/2010

Les seules personnes qui sont à plaindre dans ce feuilleton, c'est le personnel de Champ Dollon, si les détenus ou les personnes qui les défendent ne sont pas contents qu'ils pensent à ceux qui ont souffert des agissements des "occupants" de ces lieux. Ras le bol...

Écrit par : grindesel | 08/02/2010

Juste souffle du temps libre sur Digg et j'ai trouvé votre message. Généralement pas ce que je préfère apprendre, mais il valait vraiment mon temps. Merci.

Écrit par : seo west midlands | 25/06/2011

Les commentaires sont fermés.