03/02/2010

HOLD UP dans les banques

jpg_secret-bancaire.jpgOh la belle image de la Suisse,  elle est égratignée ? Qui est le vilain petit canard qui fait sauter les bouchons de la sécurité.

 

La porte du grand coffre helvétique a sauté le contenu a pris la fuite ! La Suisse perd une partie de son identité, de son faste bancaire.  

 

L’évidence demeure dans le fait d’une nouvelle forme d’hold up, celle du vol des données bancaires.

 

L’aspect moral est violé tout comme le secret bancaire.

 

Quelle sécurité pour les personnes déposant leurs fonds dans les banques helvétiques. Auparavant, le secret bancaire était le fleuron de la politique Suisse. Aujourd’hui, la confiance s’est effritée, le corollaire les investisseurs investissent moins au sein de la place financière suisse. Nombre de clients ont pris la fuite pour d’autres paradis fiscaux.

 

Même si la France a rendu les listes de la HSBC, n’en demeure pas moins des traces exploitables pour le fisc. Il ne faut pas me dire que l’hexagone va se priver de l’appétit de faire revenir des fonds et de taxer ceux-ci.

 

L’Allemagne avec sa forte personnalité  prend à son compte toutes informations pouvant renflouer les caisses de l’état. Angela Merkel n’a pas fait de quartier, pour elle tout les moyens sont bons pour obtenir des renseignements ; elle est déterminée.

 

Alors, est-ce que la Suisse devient une vraie passoire, le fruit d’une forme de nouvel hold up financier, via l’informatique.

 

Avec toutes les sécurités informatiques plombant les systèmes informatiques, les banques sont souffrantes du mal de l’évasion de comptes. Dépassées, elles doivent revoir leur identité sécuritaire. Elles sont touchées au cœur et de se fait deviennent vulnérables.

 

Indubitablement, la sécurité informatique doit être renforcée.

 

Politiquement, l’entraide fiscale, notamment avec l’Allemagne, doit être négociée de telle façon que les divulgations devraient être inexploitables, au contraire rendues sans contre partie à la Suisse.

 

Très personnellement je dirais que ces voyous voleurs doivent être puni pour « traîtrise au secret bancaire ».

 

Cela dit, l'Allemagne est son droit et aurait tord de se priver d'utiliser ces listes.

13:31 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

votre blog est est difficile a suivre, il y a tout et son contraire....

svp donnez votre avis et arreter de reprendre les manchettes et de broder dessus

Écrit par : fred | 03/02/2010

En fait on vole dans les banque de l'argent souvent fort mal gagné!

Rappelons que le secret banquaire c'est, dans le moins pire des cas, de la fraude fiscale étrangère!

Écrit par : dominiquedegoumois | 03/02/2010

Les commentaires sont fermés.