29/01/2010

A qui profitera l'ouverture des commerces

L’ouverture des magasins à Genève est-ce l’avenir du commerce et de son économie. Le peuple le dira, car elle votera sur une initiative y-relative.

 

commerces.jpgIl est vrai que les mutations constantes de la société demande un peu d’attention, notamment envers l’économie de commerce.

 

C’est un plus aussi pour les consommateurs de faire ses courses, ses achats en toute liberté après le travail, sans se dépêcher car fermeture à 19 heures. J’ai remarqué que les gens sont bien énervés, tendus lorsqu’ils vont à la COOP ou la MIGROS. Un peu de détente devrait améliorer le psy.

 

Je discutais avec un ami gérant d’une grande surface à Genève. Le jeudi lors de la fermeture à 21 heures le chiffre d’affaire n’explose pas, loin de là. Selon ses dires, moins de monde qu’entre 8 h00 et 19 heures, le corollaire un chiffre d’affaire proportionnellement identique, voire moindre.  Et selon ses échanges avec d’autres gérants, il en va de même au sein des autres surfaces commerciales. Alors est-ce qu’une ouverture permanente à 20 heures donnera des ailes au marché du commerce, pas si sûr.

 

Faut-il penser aux employés. C’est sûr. Avec des salaires pas souvent  mirobolants, des horaires parfois lourds de conséquence sur la vie familiale, va-t-il y avoir répercussion sur les employés. Oui est non car le total des heures hebdomadaires n’évoluera pas à la hausse. Faut-il y croire. Ce n’est pas sûr. Les syndicats ont un long combat à mener pour défendre les intérêts des gens du commerce.

 

A qui profiteront les prolongations ?

13:47 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

"A qui profiteront les prolongations ?"

Pas aux mères de famille qui travaillent dans ces commerces. Elles vont rentrer à 20h30 au plus tôt. Comment s'occuper des enfants qui le lendemain vont à l'école? Et le repas du soir? A 21h30? Les gamins pas couchés avant 22h00-22h30? On se fout des familles. Après il ne faut pas s'étonner si le nombre d'enfants baisse ou que ces enfants soient mal éduqués parce que laissés seuls trop longtemps.

Juste pour faire chier le monde quoi. Et le jeudi, pas tous les magasins ferment à 21h00. Loin de là. C'est bien que les "clients" sont chez eux à partir de 19h30. Pour regarder le téléjournal...

Seul l'égoïsme inspire cette extension des horaires. Avec des salaires de misère.

Écrit par : Johann | 29/01/2010

Les commentaires sont fermés.