20/01/2010

L'Amérique d'OBAMA

ObamaBarack2.jpg

 

Les dix chantiers d'OBAMA !

Une année déjà; difficile le juger, de donner son avis sur ses actions.

Jour pour jour une année que le number one est devenu le 44ème Président des Etats-Unis. Seulement 365 jours pour mettre sur le métier dix grands thèmes sensés améliorer les Etats-Unis et apporter la sécurité au monde (lire article sur l'édition de ce jour de la TdG). Des défis importants pour l'avenir du « nouveau continent ». Chacun sont des chantiers bien avancés, d'autres sont encore à l'état embryonnaire. Alors, pouvons-nous juger les actions d'OBAMA. Non, les résultats positifs ou négatifs ne sont pas encore connus. Il faut laisser le temps au temps pour pouvoir apporter son sens critique ou mieux, constructif ( !).

Barack OBAMA a toute sa jeunesse pour apporter aux Etats-Unis un renouveau, des améliorations. Toute sa jeunesse car c'est un enfant des dernières décennies, qui a grandi dans le nouveau monde d'après guerre avec les nouvelles technologies, car le monde des cinquante dernière années s'est modifié, a donné une nouvelle mouture de la société. Cette dernière n'est peut-être pas la meilleure, toutefois elle est prometteuse.

Il a toutes ses chances pour réussir, le monde sort gentiment, lentement, d'une crise mondiale dont l'équipe du Président s'est constituée en « toubib » et essaie de donner un nouveau visage a une société encore bien meurtrie par les aléas de ces années passées.

Va-t-il réussir ou non ses dix chantiers telles que notamment celui de l'assurance maladie, les différences raciales, l'enseignement, l'économie, le terrorisme, l'Afghanistan.....

L'Homme fait face aux poisons qui hantent ici est là. Je pense plus particulièrement aux pays dérangés par les problèmes liés à la religion, hantés par le règne de la faim, de la soif et de la misère.

Certains chantiers sont bien partis, je pense à l'assurance maladie. 30 millions d'américains auront une couverture médicale, aucune assurance ne pourra refuser un client ; c'est un immense pas en avant. Il est vrai que cette nation présente un retard certain en cette matière et cela peut paraître paradoxal au sein des Etats-Unis.  

Le juger, non pas maintenant il est trop frais dans la cour des plus grands. Les américains pourront se prononcer dans 2-3 ans, voire un deuxième mandat. Il n'a pas une baguette magique et hop tout est pour le meilleur, il ne faut pas rêver. Nous autres, nous voulons tout, tout de suite, nous sommes des grands consommateurs impatients.  

Une chose est certaine, il n'y a pas de crise d'identité ou que sais-je dans la grande équipe OBAMA. Laissons le travailler, regardons d'abord chez Nous !

L'Homme le plus puissant du monde n'a pas encore dit son dernier mot.

07:00 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.