15/01/2010

C'est psychosomatique !

hypnose.jpg

 

J’ai bien aimé le bouquin de Sophie Dominique Rougier« C’est Psychosomatique » Est-ce le bon diagnostic ?

 

« Combien de patients ont entendu leur médecin formuler ce diagnostic pour expliquer des douleurs qui auraient pourtant nécessité un traitement médical ?

 

Pour la première fois, cet ouvrage ose dénoncer la toute-puissance de cet argument. Si l’auteur se réjouit de l’importance accordée à la psychologie (dénigrée il y a encore une trentaine d’années), elle déplore néanmoins les abus qui en découlent. D’un excès, nous sommes passés à un autre.

 

Loin de déclarer la guerre à la médecine classique, Sophie Dominique Rougier analyse avec objectivité certains de ses défauts à travers des exemples concrets. En parcourant le chemin qui a permis ces dérives, elle nous invite à rester à l’écoute de notre corps et de nos intuitions en cas de doute sur la nature de la souffrance trop rapidement qualifiée de psychosomatique.

 

Sophie Dominique Rougier est journaliste. Spécialiste des médias et de la culture, elle a longtemps travaillé pour la presse TV, féminine et médicale »

 

Cela dit, je pratique l’hypnose.

L'hypnose a fécondé de nombreuses approches thérapeutiques, directement ou non. Elle est utilisée par Sigmund Freud pour pratiquer ses psychanalyses, du moins au début. Elle est aussi à l'origine de la sophrologie, méthode plus récente (1961), ainsi que d'autres techniques de relaxation.

L'hypnose est aujourd'hui un des outils du psychothérapeute. Les indications sont très larges et concernent en fait une très large gamme des problématiques humaines, psychologiques et somatiques : angoisses, troubles névrotiques, arrêt du tabac, perte de poids, stress, énurésie, insomnie, phobies, allergies, traumatismes, deuils, tocs (troubles obsessionnels compulsifs), timidité etc. mais aussi, anesthésie hypnotique, préparation mentale (chirurgie, sport, examen), résolution de conflit, apprentissages, développement personnel, etc. Les contre-indications dépendent surtout de l'expérience du thérapeute. Classiquement, elle est contre-indiquée en cas de troubles psychotiques et de paranoïa. Mais ici encore, tout dépend à la fois de l'expérience du thérapeute, de la qualité de la relation avec le patient.

L’hyptnose permet de se relaxer, j’en ai fait la preuve, c’est vrai. L’hyptnose peut se pratiquer à tout moment, où que vous soyez.

Une excellente méthode naturelle !

 

 

07:30 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.