09/01/2010

Fumera au fumoir, ne fumera pas !

« La tige ou pas de tige » ?

 

Les fumoirs seront-ils  jugés sur le fond valablement légal. Telle est la question des cafés-restaurants de Genève. L’effet suspensif n’ayant pas été accordé aux plaignants.

 

500px-Tabac-fumoir.jpg

 

Pour le TF, les recourants ne démontrent pas en quoi la loi autorisant les fumoirs serait «de nature à leur porter un préjudice irréparable qui leur soit propre». L'effet suspensif est donc refusé et les fumoirs peuvent continuer à être installés en attendant que les juges de Mon Repos se prononcent sur le fond.

 

Dans la Cité de Calvin, se sont déjà une cinquantaine de cafés qui ont installé pour le grand bonheur des fumeurs des fumoirs.

 

Les anti-fumeurs fulminent sur la décision du TF.

 

Je suis un ancien fumeur et je comprends les consommateurs  de « clops». Comment interdire totalement de fumer. La solution du fumoir permet de satisfaire les uns et les autres, alors pourquoi s’en indigner au point de porter le dossier à Lausanne.

 

Sans les fumeurs, les bistrots voient leur marge de bénéfice baisser. Est-ce normal ?

 

Les établissements ont trouvé la solution du fumoir qui à mon avis devrait satisfaire tout le monde.

 

Comment s’y opposer s’agissant de locaux fermés, isolés, ne dérangeant pas les non fumeurs.

 

A la suite de ce plébiscite, le Grand Conseil a adopté une loi d'application. Celle-ci prévoit des exceptions à l'interdiction, dont la possibilité d'installer des fumoirs clos et correctement ventilés. Ces exceptions sont contestées par les antifumée qui rappellent que le texte de l'initiative n'en prévoit aucune.

 

Au bonheur des fumeurs ! Allez au fumoir !

 

Au bonheur des anti-cigarettes ! Soyez un peu plus compréhensifs !

 

Allez bonne journée.

 

08:16 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.