20/10/2009

La récréation avec la Libye est terminée

Crise libyenne: le Genevois Luc Barthassat hausse le ton

AFFAIRE KADHAFI | Selon 20minutes.ch, le conseiller national genevois Luc Barthassat (PDC) demande au Conseil fédéral des clarifications sur la crise libyenne (dixit internet)

 

 

Le Conseiller national a parfaitement raison. Cette fois-ci, il y en ras le bol.

On ne nous respecte pas, on se fiche ne Nous, la Suisse est prise pour une rigolote.

 

Les échecs du Président de la Confédération sont graves pour les otages et leurs familles et l’image de la Suisse. Faut-il mettre en doute son efficacité !

 

Luc Barthassat a raison, on nous doit des explications, car nous sommes menés en bateau, en demeure le non respect des droits humains, le respect des personnes notamment les deux ressortissants Suisse prix en otages. Le Conseil fédéral doit se mettre à table est en venir à une politique musclée.

 

En effet, je dirais en tant que simple citoyen que des sanctions diplomatiques doivent être dirigée contre la Libye.

 

Le temps n’est-il pas venu urgent de réagir avec fermeté. Le Conseiller national a raison, à savoir des sanctions.

Luc_Barthassat.jpg

13:46 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

c' est juste !! votez barthas dans 2 ans

Écrit par : fab | 20/10/2009

Là aussi il y en ras le bol ! Si à chaque fois qu'une personne est remarquée et signalée la conséquence est liée aux élections ou que sais-je où va-t-on ? Pour finir on ose plus rien dire, rien faire. Bien mais bien avant Luc Barthassat d'autres sont sortis du lot. Laissons les agir. D'aucuns ont le sens de l'ouverture, c'est un bien. Alors dire que les élections fédérales auront lieu dans 2 ans c'est vrai et j'espère bien que Luc Barthassat se présentera et que Luc Barthassat sera élu.
Réagissez plus tôt à l'encontre de la Libye.
Allez sans rancune accompagné d'un clin d'oeil sympa.

Écrit par : velen | 20/10/2009

Mais...M'sieur!...
Y va rien pouvoir faire! Et pis... C'est pas sa faute à Merz!... Et pis, ces copains, c'est la la même chose... Y peuvent rien faire! Même Maurer y veut plus acheter les navions pour aller casser sa gueule à c'bouffon des Sables!
Et pis, maintenant que s'rait nécessaire, à cause que les manqu's d'respect! Ouai! Même qu'c'est des chiers d'fois!... Ma'ame Calmy-Rey, la meuf, elle pense même pas à s'voiler la figure!

Lausanne, le 81 août 2009 (selon le calendrier Merzien)
Signé: Un des mômes de la cour d'récré nationale!

Écrit par : Père Siffleur | 20/10/2009

Les commentaires sont fermés.