18/09/2009

Rentabiliser le stade de la Praille

images.jpg

Le stade de la Praille a été conçu pour le foot. Le corollaire étant de laisser Servette s’entraîner et jouer des matchs. L’édifice peut accueillir des rencontres de grandes envergures. Se vend-il bien ? Je suis contre le déménagement de l’équipe genevoise. Sa vocation première est le foot. Mais…….

 

Les millions, sont-ils élevés, ont pour servitude : le ballon. Organiser des rencontres Européennes, mondiales, serait judicieuses et bénéfiques. Vous rendez-vous compte d’une rencontre du Real Madrid contre les bleus. Pourquoi pas ? Ce stade doit être administré avec une potion magique, il serait alors rentable.

 

J’ai pu constater avec les deux concerts de Milène Farmer que cet édifice pouvait recevoir jusqu’ à 30'000 personnes par soir, soit 60'000 pour deux concerts. Combien le stade a-t-il touché au titre de location.

 

Le remède est évidemment le foot, mais aussi des concerts d’envergure, des grandes brocantes, des « grands messes », que sais-je ? L’organisation de festivités devrait être confiée à des spécialistes. Les politiques font de la politique et non de la promotion artistique.

 

Je puis vous affirmer que le concert de la chanteuse française fut un succès. On en a eu pour notre argent.

 

Frédéric Hohl connaît peut-être le secret amplifiant la notoriété publique de ce stade. Frédéric, je me mets à ta disposition pour toutes idées !!!

images.jpg

 

Il a coûté la peau des fesses. Maintenant, il est grand temps de le rentabiliser un max. En marge du foot, je ne vois que des méga concert. Un fonds devrait être constitué, permettant de telles organisations. Nous n’allons pas en arriver à quémander l’aumône comme le fond les Roms. Evidemment, ce n’est pas Chantal Goya qui va faire le plein. Non, des groupes, des vedettes de renom ayant la magie de remplir un stade.

 

Avec les lenteurs en matières de décisions dont Genève a le secret, ce n’est pas demain que l’on va se réveiller sur un comité d’organisation faîtier. Restons optimistes.

 

Héhéhéhéhéhéhé et pourquoi pas en période électorale des meetings ! Une journée porte ouverte sur chaque parti politique en vue des élections du 11 octobre prochain.

 

 

 

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.