02/09/2009

Les minarets oui, mais chez eux

Les minarets me dérangent. Je préfère de loin les cloches qui appellent les fidèles.

 

Voyez-vous aux quatre coins de Genève des minarets ? Soyez sincères vous n’êtes pas chaud.

Est-ce vraiment indispensable d’avoir ce genre d’édifice en Suisse pour porter au loin la prière. Je ne suis pas certain que cela entre dans nos us et coutumes.

 

Je ne suis pas contre les mosquées, je les soutiens même, car les musulmans ont le droit de se recueillir dans un lieu qui leur sont familiarisé et qui correspond à toutes attentes.

 

Je pense que le recueillement, la prière n’ont pas besoin de ce genre de « parloir », du moins chez Nous.

 

Pour en savoir plus, je me suis plongé dans une recherche sur l’origine du minaret. J’ai trouvé ceci :

images.jpg

Le minaret est un élément architectural des mosquées. Il s'agit généralement d'une tour élevée dépassant tous les autres bâtiments. Son but est de fournir un point élevé au muezzin pour les 5 appels à la prière par jour.

Dérivé de l'arabe manara(phare), le terme minaret s'appliqua d'abord aux tours à feu avant de désigner les tours près des mosquées, servant par le muezzin en haut de celles-ci à l'appel à la prière.

Origine du mot : - manâra : "phare et tour-vigie pourvu ou non d'un feu allumé", - sawma'a : "cellule d'ermites", - ma'dhana : lieu d'où est lancé l'appel à la prière ou adhan Le mot minaret mot français remonte à un terme turc tardif (XVIIe siècle) menâr et dérivé de manâra qui fut employé du temps de l'Empire ottoman.

Trois mots arabes dérivent de la même racine arabe signifiant annoncer :

  • appel à la prière (arabe : أذان ['aδān])
  • muezzin (arabe : مُؤَذِّن [mu'aδδin]) passé par le turc müezzin.
  • minaret (arabe : مِئْذَنة[mi'δana])

Le mot français dérive d'un autre mot arabe désignant un phare ou un projecteur (arabe : مَنارة [manāra], phare) en passant par le turc minare.

Les minarets ont des formes très variées (en général ronds, carrés, en spirale ou octogonaux) en fonction du génie de chaque architecture.

Le minaret n'a jamais été préconisé par Mahomet. Cette invention date de la fin du premier siècle de l'Hégire.

Cependant, les théologiens de l'islam ont été quasiment unanimes à juger le minaret comme une bonne innovation technique, même s'il n'est en aucun cas obligatoire ni recommandé.[réf. nécessaire]

Le nombre de minarets n'était pas non figé : à l'origine, il n'était édifié qu'un seul minaret par mosquée, puis le constructeur en a érigé plusieurs. Les raisons tiennent de l'esthétique, de la symétrie, de la volonté de ponctuer un élément fort et même de la stabilité de l'ouvrage. Seule la mosquée de la Mecque pouvait avoir six minarets, et quand les Ottomans en ont mis six à la mosquée Bleue d'Istanbul, il a fallu en construire un septième à la Mecque. Mais, l'appel à la prière n'est fait que depuis un seul minaret.

images.jpg

 

12:15 Publié dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (19) | |  Facebook

Commentaires

Les Musulmans de Suisse promettent qu'il n'y aura jamais d'appel à la prière depuis des minarets en Suisse.

Leur parole est elle plus fiable que celle de leurs coreligionnaires libyens ?

Écrit par : J. Nizard | 02/09/2009

moi je dis toujours : "A Rome, fais comme les Romains". Un vrai musulman vous dira qu'il n'y a pas besoin de minaret. Y a que les extrémistes qui font chier.

Écrit par : Louise | 02/09/2009

Je me suis rendu au maroc l'année passé pour trois semaines de vacances, et je me suis aperçu que la moitié des mosquées n'avaient pas de minarets, on m'a expliqué que celà n'était pas obligatoire pour le culte musulman !

Par conséquent, je ne vois pas pourquoi en Suisse pays Laic et non musulman il faudrait construire des minarets !

Par ailleurs, les récents évènements avec la Libye et plus ancien l'Iran nous montre qu'il n efaut surtout pas faire confiance à une religion qui ne se controlle pas ! Car ensuite les extrémistes nous imposeront la burka, le burkini et quoi encore !

OUI à l'initiative !

Écrit par : charognard | 02/09/2009

Les bordelais ont trouvés la parade car le maire, Juppé, a offert un grand terrain pour construire une mosquée avec minaret. Les habitants ont enregistré l'appel du muezzin et l'on diffusé dans les rues adjancentes dès 5 heures le matin. Les habitants ont gueulés à juste raison et, quand on leur a dit qu'il fallait qu'ils s'habituent à ce vacarme, ils ont protestés et la mosquée ne sera pas construite ! C'est simple et efficace ! Il ne faut pas faire confiance aux musulmans car en Allemagne, où un minaret *muet* a été construit, une année après les musulmans exigeaient que le muezzin se fasse entendre ! C'est des faux-culs ! Regardez Kadhafi, faites confiance à ce genre de personnage et vous passerez pour des cons !

Écrit par : octave vairgebel | 02/09/2009

C'est clair que le débat sur les minarets cache mal le manque de projets politiques sérieux pour éradiquer les intégristes (et les expulser), et pour lutter de façon durable contre les dérives communautaristes les plus aberrantes qui en découlent (Et limiter l'immigration massive qui en est la cause, les migrants vénérant pour la plupart les maître à penser de l'intégrisme soft à la sauce Frères Musulmans). Et aussi pour faire de l'islam une idéologie comme une autre qui ne mérite guère ni qu'on s'y attarde (aucun intérêt), ni qu'on établisse de quelconques traitements de faveur en son nom.

Déjà quand on pourra débattre librement de la domination du wahabisme et du salafisme dans les mosquées (anti-)occidentales sans être taxé de raciste, on aura avancé, là on en est loin. je ne parle même pas du droit à revendiquer ses souches identitaires, que l'on liasse bêtement à l'extrême-droite, tant pis. Car en Europe toutes les mosquées sont liées de près ou de loin aux wahabites ou aux frère musulmans, donc proche des intégristes quoi qu'on dise des fidèles, qui de toute manière n'ont aucune compétence théologique. Et l'aculturation progresse chque jour un peu plus.

Alors l'interdiction des minarets je voterai POUR, pour la forme et par esprit de contestation, tout en sachant qu'elle sera rejetée à 80% des voix et qu'elle n'adresse pas le problème. Mais peut-être qu'un peu d'hostilité affichée découragera les candidats à l'imigration voulant imposer leurs vues religieuses à notre continent, et les encouragera à se rendre à Dubaï, terre d'avenir pour tous les pro-wahabites rêvant d'une vie matérielle supérieure combinée à toutes leurs exigences religieuses. Franchement, la Suisse se passerait bien d'eux, soyons honnête, qu'apportent-ils de positifs? Rien! Trois épiceries, deux kebabs, et une main d'oeuvre qui pourrait facilement être recrutée ailleurs, quand elle travaille.

Je n'aime pas plus que vous ni les minarets ni les mosquées, et pas plus les fidèles musulmans qui parlent de paix confesionnelle quand on les serine tous les jours sur la falsification de textes juifs et chrétiens, et sur le sentiment de supériorité universelle que leur procure le statut envié de bons croyants-casseurs-de-koufars et d'autres juifs mentant sur l'existence d'une prétendue Shoah (L'avènement moderne du révisionnisme passera en effet par les pays musulmans, l'Egypte étant la plus grande consommatrice de "Main Kampf").

Dans les années 90, on acueille des réfugiés musulmans par milliers, généreusement, du Kosovo et de Bosnie, en 2000 on nous apprends que l'islam étant "la deuxième religion de suisse" (Même si au total moins de 1% totzal de la population suisse la pratique) et qu'il faut s'adapter pour l'intégrer. Ensuite on nous dit que le Christianisme (et le Judaïme) n'ont rien à voir avec l'Europe et que l'islam est bien une religon européenne (Depuis quand les traductions arabes - pardon byzantines- d'Aristote transmise par Avveroès et l'Algèbre ont-ils le moindre rapport avec l'Islam?). A partir de là: comment ne pas pêter les plombs et ne désirer que la fermeture des frontières? Franchement?...

L'Islam? L'intégrer, bof, la désintégrer serait nettement plus amusant...

Pour le reste: Bienvenue à Eurabia, plus moyen d'empêcher l'avènement de ce nouveau continent qui aura cessé d'être l'Europe durant le siècle en cours, simplement parce que la majorité des européens ne seront plus européens et que la première religion du continent, bien qu'elle n'ai JAMAIS fait partie de l'historie du continent, sera déclarée "européenne" (quand bien même ses fondements théologiques, emmennés par le salafisme égyptien et le wahabisme sahoudien, auront résisté à toute influence proprement européenne pour s'imposer comme un nouveau système de valeur qui achèvera définitivement le règne des Lumières).

Mais les vrais coupable c'est nous. Trop occupés à nous autoflegeller nous portons un sentiment inégalé de culpabilité historique qui nous fera avaler n'importe quoi...

Allez, j'enfile mon niqab et je pars me bourre la gueule avec mes copines...

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 02/09/2009

Attention aux amalgames.

Si on vote NON à cette initiative, il n'y aura pas "obligation" de construire des minarets, on laissera seulement la possibilité de déposer une demande de construire comme c'est le cas actuellement (et donc de permettre de faire recours contre le projet de construction)

Depuis des années, en Suisse il est possible de construire des minarets et ... il n'y en a que 2 (à ma connaissance) dont un à Genève au Pt-Saconnex. Ce dernier ne semble pas déranger les voisins...

Donc lancer une initiative pour interdire de construire peut-être un ou deux autres minarets, c'est un peu, permettez moi un peu de vulgarité, "enculer une mouche avec un canon d'artillerie".

Le fond sous-entendu de cette initiative n'est pas contre les minarets proprement dit (puisque qu'il n'y a qu'une demande en cours en Suisse allemande) mais bien de vouloir stigmatiser une partie de la population qui n'a pas la même religion/culture que la majorité du pays.

Etre chrétien, c'est aussi accepter l'autre dans sa différence.

Cela ne m'empêche pas d'être critique sur certains comportements de certains musulmans, en particulier sur la vision de la femme dans la société.

Mais un minaret n'a jamais tué quelqu'un, n'a jamais empêché personne de s'exprimer. La Suisse ne sera pas mise en danger par la construction de quelques minarets "muets".

Et pour votre information, il m'est arrivé de voyager dans divers pays musulmans dans lesquels il y a des églises et ... des clochers.

Ce n'est pas parce que quelques pays totalitaires et extrémistes interdisent les églises qu'il faut que nous nous abaissions au même niveau que ces dictatures religieuses.

En votant OUI, la Suisse adopterait un comportement digne des dictatures musulmanes d'Asie ou d'Afrique orientale. Belle comparaison !

Écrit par : Philippe C | 02/09/2009

Même si, pour le moment, il s'agit simplement de sodomiser une mouche avec un canon, je préfère aujourd'hui disposer de ce canon pour le jour où nous n'aurons plus à faire à une mouche, mais à une escadrille de bombardiers.

Écrit par : J. Nizard | 02/09/2009

Phillippe C " "enculer une mouche avec un canon d'artillerie".

Ben....vous pensez à Khadafi?

"Et pour votre information, il m'est arrivé de voyager dans divers pays musulmans dans lesquels il y a des églises et ... des clochers."

Mais que vous ne pouvez plus CONSTRUIRE. Nuance!!!!!!!!!

Écrit par : Patoucha | 02/09/2009

"Etre chrétien, c'est aussi accepter l'autre dans sa différence."

Je ne suis ni chrétien, ni musulman. Et j'emmerde les religions.
Libre aux chrétiens de se laisser enculer par et dans la différence.
Ici par le symbole phallique qu'est le minaret.


"Et pour votre information, il m'est arrivé de voyager dans divers pays musulmans dans lesquels il y a des églises et ... des clochers."

Dont les cloches ne sonnent jamais.


"Ce n'est pas parce que quelques pays totalitaires et extrémistes interdisent les églises qu'il faut que nous nous abaissions au même niveau que ces dictatures religieuses."

Il n'a jamais été question d'interdire les mosquées. Votre mauvaise foi, la foi d'un crétien?


"Mais un minaret n'a jamais tué quelqu'un, n'a jamais empêché personne de s'exprimer. La Suisse ne sera pas mise en danger par la construction de quelques minarets "muets"."

Encore un chrétin qui n'a rien compris à la tactique des petits pas.


La bonne nouvelle, c'est que l'affaire libyenne pourrait faire basculer l'initiative vers le oui. Enfin de quoi se réjouir (en étant optimiste).

Écrit par : Johann | 02/09/2009

"Les habitants ont enregistré l'appel du muezzin et l'on diffusé dans les rues adjancentes dès 5 heures le matin."

Excellent!
A reproduire tous les matins au cours de la semaine précédant la votation!
Qui se lance?

Écrit par : Johann | 02/09/2009

"Attention aux amalgames."

Quels amalgammes? Les fidèles qui fréquentent la mosquée de Genève fréquentent en connaissance de cause une mosquée wahabite, donc fondamentaliste.

Il n'existe pas de "mosquées" modérées en Europe (pas plus qu'il n'existe un islam "modéré"): elles sont toutes inféodées à l'axe wahabo-salafiste.

Les populations musulmanes soumises à ce courant sont une parfaite 5ème colonne utilisée pour modeler l'Europe à la sauce islamique, selon les voeux de notre bon Tariq et de son frère Hani, mais également d'un vaste réseau d'imams qui pensent que l'adoption de la Charia nous ferait à tous le plus grand bien.

Les musulmans laïques et libéraux existent, en large minorité et ils n'ont aucune crédibilité. Pas mal d'entre eux se foutent de la pratque religieuse, et encore plus de la Charia, c'est un fait, et ce ne sont pas eux que je vise dans mes propos.

Quel amalgamme? Il convient de dresser une barrière contre cet état de fait. En Afrique la Suisse diffuse des films pour décourager l'immigration, il faut procéder de même dans les pays musulmans, si ce courant migratoire s'accentue rien de positif ne sera amené à notre nation. Alors qu'on leur explique que nous sommes des nations d'infidèles qui mettront en périle leur foi!

L'islam n'a jamais amené quoi que ce soit de positif où qu'il se soit implanté, on peut lui imputer plusieures ditaines de guerres civiles interminables dans le monde en plus de pas mal de régimes totalitaires.

Du coup cette initiatve est une aubaine pour les Suisses de se dresser contre l'insupportable ingérence de cette religion et de ses plus fidèles adeptes.

L'islam ne sera pas européen ou l'Europe cessera d'être européenne. Surtout tant qu'il n'aura pas fait son agiornamento, ce qui n'est pas prêt d'arriver vu que fondamentalement l'axe wahabo-salafiste, bien parti pour dominer l'islam du 21ème siècle, ne compte pas laisser l'islam se laisser influencer par les valeurs occidentales mais au contraire veulent établir un islam "pur" et conforme à celui des origines en Europe et forcer celle-ci à adapter son système à cet état de fait.

A quoi bon dès lors dire aux musulmans qu'ils sont les bienvenus? C'est à eux de réagir, or ils ne le font pas. Tant pis pour ceux qui se sentent "stigmatisés". De toute manière ceux qui parmi eux suivent les fatwas salafistes se discriminent eux-même dans notre société. Les autres devraient se sentir hors débat et engueuler les intérgistes. Tant que ces derniers ne comprendront pas que leur attitude ne fera qu'engendrer haine et rejet, et que c'est à eux de s'adapter ou de choisir une autre destination, à quoi ça sert d'en débattre? Il y a plein de pays plus adaptés à leurs aspirations, qu'avons-nous à gagner à leur venue? Rien! Que leur avont nous demandé? Rien! Alors un minimum d'humilité imposerait qu'ils n'exige rien en échange de ce que nous ne leur avons pas demandé! Dubaï est très acueillante! Et en Malaysie on fouette (on on bastone) ceux qui consomment de l'alcool! Un paradis pour femme en niqab et gros salafistes à barbe! Qu'ils aillent vivre leur rêve là ou c'est possible (bon, c'est clair, Dubaï ne possède pas un système social aussi gentil que le nôtre, c'est ce qui nous rend encore plus atraillant, et c'es pour ça que nous devons le revoir de fond en comble et arrêter de jouer les vaches à lait).

En bref, tout un symbole: NON aux minarets.

Oui à la survie de l'idée européenne et occidentale!

Non à l'axe wahabo-salafiste!

Non à la Charia!

Non aux aménagements religieux!

Oui au Judéo-Chritianisme comme fondements des valeurs et de l'historie occidentale!

Non à l'ingérence islamique!

Oui à l'immigration choisie!

Vous me trouvez dur? Tant pis pour vous!

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 02/09/2009

@ Carlitos de Unamuno

Inspirez-vous des sites identitaires et anti musulmans comme par exemple celui de F.de Souche :

http://www.fdesouche.com/

ou celui de Bivouac-id

http://www.bivouac-id.com/

Inutile de préciser que ces deux sites incitent ouvertement à la haine raciale et à une négation totale du passé criminel de la France en Indochine et sur l’ensemble du continent africain d’expression française.
-----------------------------------------------------------------------------
Oui au Judéo-Chritianisme comme fondements des valeurs et de l'historie occidentale!

Bien au contraire il faut détruire par tous les moyens ce fantasme religieux et le remplacer par la culture gréco-romaine détruite volontairement par les chrétiens et leurs acolytes du temple.

Et pourquoi écrire en majuscule judéo-christianisme source de tous les malheurs du monde occidental.

Écrit par : Hypolithe | 03/09/2009

"Inspirez-vous des sites identitaires et anti musulmans comme par exemple celui de F.de Souche"

Désolé pour les identitaires, mais j'ai horreur de la musique Oï.

Ensuite mon inspiration principale est ici:

http://extremecentre.org/

Je me sens de fait plus proche des neocons atlantistes et ultra-libéraux (voir franchement libratariens) que des identitaires (qui sont tout sauf des atlantistes et encore moins des libéraux). Et je préfère un monde dominé par la super-puissance américaine, qu'un monde où les défenseurs de la charia siègent dans un conseil des "droits humains".

Pour le reste j'ai clairement distingué entre les musulmans qui à mon sens ont plus à gagner en s'installant à Dubaï, et ceux qui ne me posent pas de problème particulier.

Ensuite l'immigration choisie est aussi un thème cher à l'UMP en France, dont je me sens proche, bien que Sarko ait fait tout faut avec la création d l'UOIF.

"Inutile de préciser que ces deux sites incitent ouvertement à la haine raciale et à une négation totale du passé criminel de la France en Indochine et sur l’ensemble du continent africain d’expression française."

"Immigration", sujet actuel, et "colonisation" sujet historique n'ont pas lieu de figurer dans le même débat. C'est ce que j'ai décrit plus haut: cette culpabilité chronique qui nous fait avaler n'importe quoi.

Ensuite "rançais de Souche" répond très bien aux provocations des Indigènes de la républiques" et de leur "souchiennisme" haineux, qui est aussi de l'incitation à a haine raciale.

"Bien au contraire il faut détruire par tous les moyens ce fantasme religieux"

Je vois: incitaion à la haine religieuse... Pas beau ça mon bon Hypolithe... Tu vois, personne n'a le monopole de la haine...

"et le remplacer par la culture gréco-romaine détruite volontairement par les chrétiens et leurs acolytes du temple."

J'aurais effectivemenmt dû mentionner aussi le package gréco-romain, grande erreur de ma part, mais le judéo-christianime, non seulement est incontournable, mais à bien prolongé l'hgéritage gréco-romain (malgré quelques réticences de inquisiteurs sur Aristote, relis tes classiques à commencer par Sanit-Thomas d'Aquin et tu comprendras).

"Et pourquoi écrire en majuscule judéo-christianisme source de tous les malheurs du monde occidental."

Incitation à la haine religieuse et révisonnisme historique, bis.

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 03/09/2009

J'ajouterai encore, que touchant au problème du métissage, je suis en profond désaccord avec F. de Souche. Pas que je n'admette que le côté médiatique et politique de l'encouragement du métissage à tout prix est ricdicule voir agaçant à la longue, et qu'il relève plus d'un choix personnel que d'un choix imposé par la société, simplement je ne suis pas un déterministe racial qui soutiendrait la thèse contraire, à savoir que le métissage est fondamentalement mauvais. Il se trouve que j'ai contracté un mariage "racialement mixte" (la belle étiquette!), je suis moi même "métisse", et que, si je ne m'insurge pas comme certains contre les propos de Zémmour qui soutient l'existence de "races" (un de ces tabous purement politiquement correct des plus absurdes), j'estime que les sentiments, les liens affectifs et l'envie de fonder une famille avec un conjoint dépassent ce cadre. Et perso je me fous des races, ce qui mintéresse c'est l'attachement des individus à un certains nombre de principe fondamentaux qui constitue l'identité d'une nation modèle comme la Suisse. Du coup celà ne m'empêche pas de considérer que les questions identitaires posées par un site comme F. de Souche sont légitimes, dans un contexte où affirmer son identité "occidentale" est systématiquement stigmatisé comme "racisme" alors que de l'autre côté un multiculturalisme sauvage s'installe en admettant paradoxalement comme normal que l'"autre" revendique sa culture et veuille l'imposer au pays d'accueil au point de créer des zone sde non droits et des systèmes juridique sparallèles..

Maintenant Pour reprendre un site proche, avec des articles cohérents sur la problématique squi nous intéresse, je vous invite à lire le dernier article sur Youssof Al-Quarawi publié ici:

http://www.islamisation.fr/

Ensuite je vous invite à vous rendre sur le site de Nadia Karmous (tous les oliens utiles sont ici: http://auxfrontieresdelextreme-centre.blog.tdg.ch/archive/2009/07/27/islam-et-feminisme-quand-nadia-karmous-donne-l-exemple.html ), passionaria de l'islamisme bon teint en Suisse Romande, qui mentionne le dit docteur es islam incontournable, bien que psychopathe. Vous me direz ensuite ou sont les fascistes, les racistes, les intolérants et les vecteurs de la haine... Encore une fois je ne vois pas où en est le monople!

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 03/09/2009

Après la construction des minarets, voici ce qui nous attend !

http://www.bloc-identitaire.com

Très instructif !

Écrit par : octave vairgebel | 03/09/2009

Je vous demande M. Velen, voulez-vous vraiment qu'il soit inscrit dans notre Constitution, le texte légal fondateur de la Suisse, que les minarets sont interdits sur notre territoire ? Que nous soyons la honte du monde entier pour cela ? Je crois que nous n'avons pas besoin de ça en ce moment...

Comme vous, je n'aimerais pas qu'il pousse des minarets aux quatre coins de nos villes. Mais ceci ne doit pas être une question constitutionnelle. La construction de ce type d'édifices doit être soumise à autorisation et ne doit pas entrer en conflit avec le style architectural du quartier, comme c'est le cas pour n'importe quelle construction. Autant dire que ce type d'autorisation ne risque pas d'être souvent délivré... Contrairement aux dires des Cassandre de l'UDC, les minarets ne vont pas proliférer en Suisse. Ils ont inventé un faux problème pour créer une polémique absurde. Comme ils en ont l'habitude. Et bien sûr, la peur du musulman est si tenace dans notre pays, qu'ils rencontrent un large écho.

Et pour ceux qui n'ont de cesse de dénoncer l'intégrisme, qui évidemment est une plaie, sachez que je voterais oui sans la moindre hésitation si ça avait la moindre chance de réduire ce problème. Mais au contraire, en vexant les musulmans présents sur notre territoire, vous allez seulement donner plus de force au message des Ramadan et Cie. Ils vous remercient d'avance.

Écrit par : Kad | 03/09/2009

@ Carlitos de Unamuno
Merci pour votre mise au point que j'apprécie fort.
Je n'apprécie guère les religions et leurs influences néfastes sur notre société. Chaque jour nous sommes chaque jour les réceptacles de cette haine à peine dissumulée que ce soit sur les ondes, la tv et bien entendu les blogs.

Écrit par : Hypolithe | 03/09/2009

@Carlitos de Unamuno.
"Il n'existe pas de "mosquées" modérées en Europe (pas plus qu'il n'existe un islam "modéré"): elles sont toutes inféodées à l'axe wahabo-salafiste". C'est la réalité d'aujourd'hui.
C'est pourquoi il est urgent de créer une filière de formation des muezzins dans notre pays via l'université de Théologie à Fribourg. Apprentissage dans les langues nationales pour un Islam européen qui s'intègre à notre mode de vie et non qui s'oppose. Il faut en finir avec le diktat des mouvements religieux extrémistes des pays mulsumans du Golfe, du Moyen Orient et du Magreb qui prônent la lutte des religions et des concepts incompatibles avec nos démocraties.

Écrit par : demain | 03/09/2009

Je suis profondément choquée d’entendre parler de : xénophobie et de racisme à l’encontre de l’islam. Pourquoi ne parle t’on pas dans les médias, des citoyen(nne)s suisses qui comme moi on voté OUI: pour l’interdiction de la construction des minarets TOUT SIMPLEMENT pour une question architecturale qui n’entre pas dans les us et coutumes de notre pays.

Pourquoi devrait-il avoir toujours anguille sous roche !? On nous met tous dans le même panier et c’est regrettable.

Parler de xénophobie et de racisme, c’est un autre débat que celui des minarets, en tout cas je n’y vois aucun lien ! Vulgairement, parler de tout ça, c’est chercher la merde !

Écrit par : Arwen | 30/11/2009

Les commentaires sont fermés.