• Une prière pour les otages.

    Imprimer

    Monsieur le Président ne voyez-vous rien venir !

     

    J’avoue que je commence à douter du retour imminent de nos deux compatriotes. Au cas où…. le jeu de Kadhafi aura été comme une rose, il y a les pétales et en dessous, il y a les épines.

     

    Et après le non retour que va-t-il se passer ? De quelle manière cette crise diplomatique va-t-elle se résoudre, le corollaire se terminer. Par le verdict prononcé par le tribunal arbitral ?

     

    Maintenant, en tant que croyant, je vais me recueillir un instant pour eux et pour leurs familles et amis. Que Dieu les protège.

     

    Bonne soirée.

    Lien permanent Catégories : Suisse 0 commentaire
  • Les 2 otages de retour ???

    Imprimer

    Que se passerait-il si les 2 « hommes d’affaires » ne revenaient pas demain au plus tard à 24 h 00.

     

    Je dis « hommes d’affaires » car ils ne sont plus considérés comme otages ou encore moins prisonnier.

     

    Cette attente doit être terrible pour les familles. Nos 2 Suisses paient le prix fort de l’arrestation de qui on sait.

     

    Le Président de la Confédération doit prier pour que l’accord avec le colonel Khadafi soit respecté. Sa fonction pourrait en dépendre.

     

    L’ouverture du colonel devrait être la vérité, l’intelligence. Il doit se porter vers la réalité et non la chercher. Il doit voir dans cette réalité non plus une vérité, mais un bien. Est-il ouvert au bien ?

     

    S’il ne respecte pas son engagement, à ce qui est bon, honnête, respecter autrui, se seront les deux otages qui en supporteront la non respectabilité de la liberté.

     

    Humainement, l’autre est d’abord ouvert à autrui. Est-ce que le colonel khadafi est ouvert ?

     

    L’ouverture au bien trouve son achèvement dans le bonheur, de même que le sommet de l’ouverture à l’autre est le don de soi est plus encore la communion dans le don de soi réciproque.

     

    Le signe de cette ouverture à l’autre, soulignait Aristote, est la parole.

     

    J’ai le cœur empli d’espoir. Je suis de tout cœur avec nos 2 compatriotes et les familles.

     

    Aurons-nous le bonheur de les voir fouler le sol helvétique au plus vite.

     

    En pensées…..

     

     

    Lien permanent Catégories : Suisse 0 commentaire
  • Roms : MEA CULPA

    Imprimer

    Je fais publiquement mon mea culpa.

     

     Je reviens à l’un de mes blogs sur les Roms et qui avait froissé des esprits, puisqu’il parlait de les éloigner du centre ville.. En tant que chrétien croyant, je ne pense pas ce que j’ai écrit et je dégage de la compassion pour ces gens qui s’efforce de vivre décemment.  

    Mon propos avait dépassé mon esprit. En fait j’ai au fond de moi de la tristesse pour ces gens.

    Ce sont de pauvres gens qui méritent notre compassion.

    Je m’en veux d’avoir porter un jugement gratuitement. Que Dieu me pardonne.

    La mendicité étant interdite à Genève, ces gens devraient pouvoir être dirigés vers des missions humanitaires telles que le « carré », le Centre protestant, etc.

     

    A propos d’où vient ce nom de Rom. Selon Wikipedia :

    Le terme de Rom [modifier]

    Il n'y a pas de rapport entre le nom des Roms ou le nom de leur langue, la romani, avec la ville de Rome (Roma en latin, italien et roumain), l'Empire romain, la Roumanie, les Romains, les Roumains ou leurs langues. La plupart des linguistes font remonter l'étymologie de ce terme à Roms ("personne", "homme", "êtres humains") ou à leurs noms en Inde: Rabaris ou Doms, noms qui se seraient étendus à tous les migrants indiens.

    Beaucoup de Roms se désignent par les noms rom (masculin), romni (féminin) et roma (pluriel) qui signifient homme, femme et gens, par opposition à gadjo, gadji et gadjé qui désignent tous les individus étrangers à la population rom.

    Roms est un nom adopté par l'Union Romani Internationale (IRU) et utilisé par les ethnologues, mais certains groupes de Gitans (appelés Kalés) ou Yéniches ne se reconnaissent pas comme Roms. Concernant les Gitans, si certains d'entre eux se reconnaissent complètement dans le drapeau rom et au sein de l'IRU, ils refusent d'être assimilés aux Roms, car pour eux ce nom désigne seulement les Tsiganes, Romanichels et Bohémiens d'Europe orientale.

    Les tsiganologues (école de l'INALCO) divisent actuellement l'ensemble des Roms, qu'ils appellent Tsiganes, en trois groupes correspondant à trois grands ensembles historiquement différenciés en Europe : les Roms stricto sensu d'Europe de l'Est, du Proche-Orient, d'Amérique et d'Australie, les Sintis ou Manouches de France, d'Italie, du Benelux et d'Allemagne, et les Gitans du midi de la France, d'Espagne et du Portugal.

    Les auteurs de cet article ont adopté la graphie Rom avec un seul R plutôt qu'avec deux, pour le nom du peuple et celui de la langue, même si les deux phonèmes sont distincts dans certains parlers romani, car c'est celui qui est le plus utilisé dans les publications universitaires [12] et les encyclopédies de référence [13]. Quelques Roms disent que c'est une prononciation inexacte, jamais adoptée par les Roms, et rejetée par le dernier congrès Rom, qui a défini l'alphabet romani pour la romani. Les militants du mouvement de reconnaissance du "peuple rom" dans les pays d'Europe orientale, et particulièrement en Roumanie, se rangent à la double écriture du "r" parce qu'elle permet d'éviter plus facilement la confusion, en roumain, entre "Romani" (la langue des Roms) et "Români" (Roumains).

     

     

    Lien permanent Catégories : Société 5 commentaires
  • Introspection....

    Imprimer

    Introspection

    images.jpg

     

    Si nous choisissons de croire que la vie suscite de nombreuses questions, il nous faut aussi croire que les réponses habitent en nous. Chaque être détient la capacité de faire le calme, d’entrer dans le silence et de savoir. Cela indique que peut-être le bourdonnement intérieur de nos pensées brouille la perception de nos buts. En hibernant, dans sa grotte, l’Ours rêve tout l’hiver pour trouver réponse à ses questions et il réapparaît au printemps, avec l’éclosion des fleurs. En faisant retraite, notre voie nous apparaîtra peut-être plus évidente.

     

    (texte trouvé sans nom)

    Lien permanent Catégories : Histoire 0 commentaire
  • Réputation

    Imprimer

    Réputation

     

    images.jpg

     

    Ce thème nous enseigne que si nos paroles s’appuient sur des actions, si nous nous respectons, notre réputation jouira de la force de nos convictions. Notre maintien corporel reflète l’opinion que nous avons de nous-mêmes. Quand l’énergie du corps s’imprègne d’estime de soi, cela ne passe pas inaperçu sur le plan extrasensoriel : tout le monde le reconnaît instantanément. La dignité personnelle repousse tous ceux qui ne pensent pas comme vous et attire ceux qui ont choisi la même voie. Examinez de près quelle énergie émane de vous et comment cela agit sur la situation actuelle. Ce que vous pensez de vous constitue votre protection suprême.

     

    images.jpg

     

    (message sans nom, repris ici)

    Lien permanent Catégories : Culture 0 commentaire
  • C. Luscher l'idole des Suisses ?

    Imprimer
    I0KP2ACA6Z7LV4CA3DP98UCAD1G9W9CA8TW7JUCAV8YQFDCA9G9YTFCA47Y5USCAFK5P81CAY4XE39CAN0FW14CAFKMWJVCAE14P57CARE5XMDCA6K1DYACAAYGFRACAIHUHPWCAVVK5XDCAQFLL20.jpg

    Pour revenir à mon dernier blog, je pense que Christian Luscher est un jeune loup de la politique intelligente. Il a des idées claires, visionnaires, d’intérêt public. Je dirais qu’à la tête d’un pays comme la Suisse, les idées jeunes encadrées par les aînés peuvent apporter du sang neuf et par là même insérer un nouveau souffle.

    Je pense à Barack Obama, une idole politique à mes yeux pour nombre de citoyennes et citoyens américains, qui a su conquérir l’enthousiasme de la nation. Christian Luscher est une sorte de copie certifiée conforme. Il est pourvu de cette passion politique que le groupe parlementaire a découverte en lui. Comme dirait les jeunes, il a la « NIAC ».

    Il dégage de la fraîcheur humaine et politique. Il insufflerait un nouvel air politique à Berne, le corollaire à la Suisse.

    Cet homme me passionne par son outrecuidance. Il a osé se porter candidat alors qu’il est Conseiller national que depuis 2 ans. N’est-il pas embelli d’un élan qui ne peut être que bénéfique à la Suisse.

    J’irais jusqu’à dire qu’il a tout compris, la politique, le sens relationnel, le bon chemin.

    Il devient l’idole des médias, des jeunes et petit à petit du pays.

    La Suisse aurait-elle son Barack OBAMA.

    Bonne journée.

    Lien permanent Catégories : Politique 7 commentaires
  • Christian passe devant Martine !

    Imprimer

    Y aurait-il un deuxième genevois au Conseil fédéral ?

    images.jpg

     

    Christian Luscher, lui qui a subi  le jeu des questions-réponses, est ce soir aux anges puisqu’il a été choisi pour faire partie du ticket pour la course au Conseil fédéral. Sa jeunesse, son sens brillant de la politique, son charme, lui ouvrent des faveurs. Ca lui donne des ailes. Le soleil brille, les petits oiseaux chantent, le tapis rouge se déroule sous ses pieds !

    images.jpg

     

    Sa collègue de parti Martine Brunschwig Graf doit en outre déchanter. Sa « défaite » me rappelle celle d’Hillary Clinton lorsqu’elle a dû laisser sa place à Barack Obama. Pour elles, le ciel s’est assombri, presque pluvieux. Martine, aurait-elle fait un mauvais oral devant les Pères du parti. Le tapis restera au Grand Théâtre, à la cave. Triste fin !

     

    Comme quoi, il ne faut jamais être trop sûr.

    images.jpg

     

    Bon rien n’est joué. Faudra que les autres partis donnent leurs voix. Le PDC n’a pas dit son dernier mot.

     

    Prochain épisode le 8 septembre prochain.

     

    Clin d’œil : dans le cadre de la vogue, ce soir à 21 heures, grand cortège dans le Vieux-Carouge. En outre, un tas d’animations vous seront offertes. (parking de Sardaigne, entrée rue Jacques Dalphin/tram 12-13-17, bus 11)

     

     

    Lien permanent Catégories : Politique 0 commentaire
  • SIX-tations !!!

    Imprimer

    « On reste jeune si long que l’on peut encore apprendre et accepter de nouvelles habitudes sans s’y opposer (Marie Von Ebner-Eschenbach) »

     

    « Les bonnes lettres sont l’honneur de l’homme, la consolation de la vie et le remède à tous maux (Anatole France) »

     

    « Une partie du succès consiste à ne pas avoir peur des désinvoltures (Josef Ponten) »

     

    « Une bonne mémoire est un don de Dieu. Pouvoir oublier c’est souvent un don meilleur encore (Georg Christoph Lichtenberg) »

     

    « Quelle lutte sur cette terre pour l’honneur et la gloire de paraître ! En cherchant fébrilement de devenir quelqu’un les sots oublient d’être (Oskar Blumenthal) »

     

    « Pour être heureux nous avons besoin d’un peu d’attention, car autrement nous courons à côté des fleurs de la joie sur notre chemin sans les remarquer (Bruno H. Bürgel) ».

    Lien permanent 0 commentaire
  • LIBYE : L'ESPOIR S'EST ENVOLE

    Imprimer

    L’avion posé a tripoli est rentré bredouille.

     

    Comment incriminer le colonel Kadhafi. Il respecte le calendrier à savoir le retour des otages le 1er septembre prochain.

     

    Pour l’instant on ne peut douter de l’accord signé entre notre Président de la Confédération que certain on nommé le « petit clown » et la Libye.

     

    Attendons mardi prochain minuit. Cette date butoir échue nous pourrons alors douter de l’efficacité de Monsieur MERZ.

     

    Patiente, patiente.

     

    Ceci dit, souffrons-nous de la crise ?

    images.jpg

     

    Je ne suis pas économiste et de fait je me base sur des constations éditées par les masses média.

     

    L’Etat de Genève dégage des excédents inespérés, 280 millions au lieu de 15. Cet incomparable surplus fait sauter les caisses. Le Conseil d’Etat n’est pas dans le faux en créant une réserve de 744 millions avec le cumul des dépassements verts des années dernières et de 2009. Cette clairvoyance est louable. Aussi, il est salutaire que le Canton ait ramené la dette à 10,8 milliards.

    Mais alors, est-ce que l’Etat souffre de la crise. A voir les chiffres réjouissants que nenni.

    Pour l’instant, les finances se portent bien. Bravo le Conseil d'Etat !

    David Hiler détient la baguette magique qui fait surgir des impôts fructueux et dorent le porte monnaie cantonale. Bravo le Conseil d’Etat pour sa politique économique.

     

    Question, que compte faire l’Etat pour les familles aux bas revenus. A oui, baisser les impôts de 11 %. Ce projet est salutaire. Avec les augmentations des salaires, le pouvoir d’achat des consommateurs sera à la hausse, le corollaire une économie renforcée.

     

    images.jpg

     

    Chez les consommateurs, ce n’est pas la fin des haricots. Je fréquente assez souvent la Migros et la COOP pour le constater. Aux caisses visés les paniers des consommateurs, ils sont la plus part du temps plein. Je suis allé en ville deux fois, quel monde avec à la main des achats. Et les vacances, autour de moi, tout le monde s'évade, moins loin il est vrai.

     

    La crise à Genève ?

     

    Les seules qui souffrent de la crise sont les entreprises. Hier, j’ai lu sur internet des licenciements dans 3 sociétés. C’est grave de remerciés des employés. Est-ce que l’Etat ne devrait pas développer une politique d’entraide provisoire et remboursable en cas de meilleure fortune.

     

    Genève sourit. Mais attention prudence sur l’avenir. Nécessité est d’être prudent et attentifs aux rentrées fiscales, nous risquons de sentir les effets de la crise dans les prochaines années.

     

    Bonne journée.

     

    Lien permanent Catégories : Economie 0 commentaire
  • Le matricule des gendarmes

    Imprimer

    Le Grand Conseil, majorité de droite, a décidé que les policiers ne porteront pas de matricule.

     

    images.jpg

     

    Question : est-ce que cette personnalisation aurait été numérotée ou porte un nom ?

     

    Je trouve dommage cette nouvelle loi et pense que les opposants n’ont pas tout tort. En effet, si vous avez un différent, vous êtes de suite renseigné sur le gendarme. Ce n’est pas dénudé de sens. Je dirais que c'est plus facile pour les 2 parties. Rechercher par la suite dans la main courante qui sont les gendarmes est une perte de temps évitable. Pourquoi compliquer les choses lorsque nous pouvons faire

    simple ?

     

    Qu’en pense la Police ?

     

    Et les membres des Sécurités civiles communales, quid ?

     

     

     

    Je reste sur ma fin.

     

    Allez bonne soirée.

     

     

    Lien permanent Catégories : Genève 7 commentaires
  • Les 7 péchés capitaux, thème de la vogue de Carouge

    Imprimer

    Bonjour,

     

    images.jpg

     

    La traditionnelle vogue de Carouge aura lieu ce week end. En harmonie avec le Printemps carougeois, le thème choisi pour ces trois journées de liesse est « Les 7 péchés capitaux » :

     

    La Paresse : il s’agit de paresse spirituelle ; la presse c’est ne rien trouver de bon. Son démon est Belphégor.

     

    L’Orgueil : attribution à ses propres mérites de qualités vues comme des dons de Dieu (intelligence, etc.) . Son démon est Lucifer.

     

    La Gourmandise : ce n’est pas tant la gourmandise au sens moderne qui est blâmable que la gloutonnerie, cette dernière impliquant davantage l’idée de démesure et d’aveuglement que le mot gourmandise. Son démon est Belzébuth.

     

    La Luxure : plaisir sexuel recherché pour lui-même. Son démon est Asmodée.

     

    L’Avarice : accumulation des richesses recherchées pour elle-même. Son démon est Mammon.

     

    La Colère : courte folie déjà pour les Anciens, entraînant parfois des actes regrettables. Son démon est Satan.

     

    L’Envie : émotion éprouvée par celui qui désire intensément posséder le bien d’autre (à ne pas confondre avec la jalousie). Son démon est Léviathan.

     

    Le programme de cette 70ème édition sera nourri de moment événementiel.

     

    Les places de Sardaigne, place du Marché, seront l’objet de musique, notamment avec la Musique Municipale de Carouge, du jazz, des orchestres de variétés et de danses, des espaces pour les enfants, la Basse Cour carougeoise, les stands de subsistances des sociétés du Cartel des sociétés carougeoises présidé par Anneé-Marie Zweiffel, secondée par Daniel Monet et Daniel Gaiardelli et tout le comité. N’oublions pas le village gourmet. L’église de Sainte-Croix accueillera la musique de la Police pour un concert.

     

    Grand cortège aux flambeaux samedi soir avec chars, musiques, etc.

     

    3 journées où nous pourrons nous détourner des problèmes périphériques quotidien.

     

    N’oublions pas que la vogue de Carouge est la deuxième manifestation la plus importante de Genève.

     

    Venez vous divertir à Carouge, la ville où il fait bon vivre !

     

    Bon anniversaire au Cartel des sociétés carougeoises (qui compte plus de 70 sociétés, associations)

     

    Lisez le programme de fête au sand d'informations

     

    Bonne journée.

     

    images.jpg

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Carouge 0 commentaire
  • La traversée louable de l'UDC

    Imprimer

    Le projet en période électorale de l’UDC est loin d’être dénué de bon sens.

     

    Saluons cette initiative. Elle remet sur le tapis cette épine du pied.

     

    Le flux, le transit de voitures devient préoccupant à Genève. Il y a de plus en plus de véhicules.

     

    Il est temps de se réveiller et de trouver des solutions résolvant cette problématique.

     

    Une traversée de la rade ?

     

    On en parle depuis des lustres. Ce fut le bébé de Philipe Joye (PDC). Malheureusement, par insouciance peut être, le peuple a dit non.

     

    Je subodore que le CEVA ne résoudra pas tout. Il est nécessaire d’être visionnaire et de se dire que l’afflux de voitures va aller en s’augmentant et que Genève sera engorgée.

     

    Etre clairvoyant c’est aller au-delà de la rade. Ce pont ou ce tunnel devrait traverser le lac entre le vengeron, l’arrivée de l’autoroute, et collonge-bellerive pour rejoindre la desserte d’Annemasse-Thonon, et l’Autoroute de contournement de Genève.

     

    Ce serait un projet audacieux, futuriste et combien important pour Genève et son réseau routier de quartier.

     

    Les millions ? Il n’y a qu’à demander à l’UBS !!!!!!

     

    C’est très bien de le sortir aux moments des élections, faut-il encore le travailler ensuite.

    Si c’est uniquement pour obtenir des suffrages, c’est écoeurant. C’est humain, à chaque élection on cherche et on propose l’idée géniale. Tous les partis sont aux bons soins des citoyennes et des citoyens.

    Lien permanent Catégories : Politique 1 commentaire
  • M. Merz pas encore gagant. Une démission ?

    Imprimer

    Ca devient comique et triste cette affaire des otages en Libye.

     

    Comique, en raison du non retour des promesses de Hans-Rudolf Merz.

     

    Triste, car des étincelles par ci, par là. Un avion décolle, les journalistes sont avertis, les politiques se réjouissent de pouvoir accueillir les deux personnes, et rien, que nenni. C’est une affaire qui tourne au vinaigre, pour l’instant.

     

    Politiquement ce n'est pas bon pour notre démocratie, pour notre image dans le monde.

     

    C’est un dossier à mouvances quotidiennes ; il est à prendre avec des pincettes. C’est à la Ministre des affaires étrangères de reprendre se dossier, de le peaufiner afin qu’un dénouement digne de notre démocratie ait lieu.

     

    Mais tout de même, si l’avion s’est posé à Tripoli ce n’est pas pour venir chercher des vacanciers, mais des otages retenus depuis 1 année en raison de caprices d’enfant de la part du Colonel, car son petit s’est fait arrêter !

     

    Si chaque fois qu’il y a un problème diplomatique il doit y avoir une vengeance où va-t-on ?

     

    Que fait donc aujourd’hui Monsieur Merz, le sauveur de la Suisse auprès de Tripoli.

     

    Ce n’est pas bien de mener en bateau les gens et surtout les otages.

     

    Il est vrai que la date butoir est fixée au 1er septembre. Cela, dit vu l’agitation nous aurions pu penser qu’ils rentraient cette nuit.

     

    Et si Tripoli séquestrait l’avion de la Confédération ?!!!

     

    Affaire a rebondissements, à surprises. Monsieur Merz se trouve de plus en plus isolé.

     

    Vivement le sage dénouement.

     

    La Suisse attend avec impatiente les otages, leurs deux compatriotes.

     

    Monsieur Merz est de plus en plus critiquer et isoler. Démission cet automne ?

    Espèrons que les 2 otages soient libérés aujourd'hui. Serait-ce grâce à Madame Calmy Rey ?

    Lien permanent Catégories : Politique 8 commentaires
  • Tenue vestimentaire à l'école

    Imprimer

    Bonjour,

     

    Tiens à Genève nous parlons d’habillement respectable dans les écoles, les cycles.

     

    Mais que se passe-t-il à ce sujet ?

     

    Est-ce que ce sont  les T-shirt au dessus du nombril, les mini jupes pour que cela devienne insupportable à la vue des profs.  La casquette, les tongs, les chaussures de César dérangent. Et le maquillage ? Tout cette palette excitante ?!

     

    Une certaine décence est de rigueur. L’école n’est pas le défilé de mode chez Saint-Laurent !

     

    On se plaint qu’il y ait trop de violation de la loi en matière sexuelle, c’est normal s’il y a  provocation.

     

    Loin de moi d'être le ringard, toutefois, il me plaît à relever qu’à une certaine époque la tenue vestimentaire ne ressemblait pas à un magasin de mode fashion. La tenue n’était pas gênante, au contraire bien habillé donnait une super allure.

     

    Aux parents d'avoir à l'oeil leur proginéture.

     

    Partant, je soutiens les Directeurs de cycles qui dès la rentrée font appliquer les règles du savoir vivre.

     

    A l’extérieur, les jeunes font ce qu’ils veulent.

     

    Je ne parle pas d’une uniformité; l’exagération n’est pas de rigueur, toutefois, vous l’aurez compris, un minimum de respect  de la société, de l’autre qui se trouve en face de soit.

     

     

     

    Clin d’œil : si nous réfléchissons bien, nos enfants ont la chance de vivre deux éducations, à savoir celle des parents, et subsidiairement celle des profs. Parfois, l’une se détache de l’autre ce qui povoque une différence fondamentale pouvant déstabiliser  les jeunes. Bonnet blanc, blanc bonnet.

     

    Le respect change la vie !

     

    Bonne soirée.

    Lien permanent Catégories : Genève 8 commentaires
  • 400 pour 100 !

    Imprimer
    images.jpg

     

    Reprenant le titre de l’article de la TdG « 400 candidats dans la course au Grand Conseil », je constate en fait qu’ils sont 387. C’est un nombre  plus important qu’en 2005, ils étaient 376. 9 listes cette année, contre 10 en 2005. Les places vont être très cher.

     

    Ce qui est intéressant c’est le nombre de femmes, proportionnellement il n’a pas augmenté. Elles ont toujours de la peine à s’engager. La fièvre politique ne les a pas gagnées.

     

    Les âges du tableau sont très diversifiés. Félicitations au plus jeune, 18 ans, et à la plus âgée 83 ans. Pour le surplus, il n’y rien de transcendant.

     

    9 listes. Tout naturellement la droite présente une palette de candidats de toutes couches sociales, multicurelles. Quant à la gauche de la gauche elle se divise, le corollaire répartissant les suffrages.

    Solidarités d’une part, et Défense des aînés…… (la troupe de Grobet !). Les socialistes et les verts restant les leaders de la gauche.

     

    J’imagine un scénario : l’Entente peut gagner des sièges sièges. Je pense au Radicaux et au PDC. Les libéraux stagneraient. L’UDC ne va pas cartonner. Par contre le MCG risque de gagner 2 ou 3 sièges. A entendre le tout un chacun, ce parti à le vent en poupe. Il risque, proportion gardée, de cartonner. Quant à la gauche avec le schisme de la gauche de la gauche, il va y avoir des dégâts. A tout le moins, comme en 2005, cette dernière ne risque de ne pas avoir le quorum ; c’est le risque de la division des voix.

     

    Les calculs vont aller bon train, les stratégies se mettrent en place, les campagnes, actuellement complètement molle, vont prendre le train et sillonner Genève en quête de suffrages. La bataille ne fait que commencer.

     

    Nous connaissons les candidats, maintenant attendons les programmes électoraux pour se faire une image des idées politiques des partis.

     

    Enfin, les places vont être mises aux enchères publiques. Les genevoises et les genevois auront un choix très diversifié. Faut-il qu’il vote.

     

    Clin d’œil : les trois quarts des places étant déjà prises par les sortants, il ne reste que 25 nouveaux à se faire élire. Chacune, chacun vibrent d’espoir. A eux de mener une campagne d’exception. Un design décoiffant. Au soir des résultats, 287 candidats vont pleurer ! Le jeu n’étant qu’un jeu, il faudra sortir d’Uni II la tête haute et l’air intelligent !

     

    Que la piste aux étoiles commence !

     

    images.jpg

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Politique 0 commentaire
  • La reprise est là. Charlemagne sourit !

    Imprimer
    images.jpg

    Bonjour,

     

    Les établissements où sont dispensés un enseignement collectif général aux enfants, aux jeunes d'âge scolaire ou préscolaire ont ouvert toutes grandes leurs portes !

     

     

     

    images.jpg

     

    Pour l'instant, nous avons un bel été. Les vacanciers ont pu profiter pleinement de ces deux mois. Ce fut, et ça l’est encore, la joie des piscines, la joie des glaciers, des ginguettes. L’été n’est pas terminé qu’il faut déjà se préoccuper de la rentrée. Mais c'est aujourd'hui !

     


    Ce matin la soupe à la grimace gagne jeunesse genevoise, les institutions scolaires sont prêtes à les accueillir les bras ouverts.

     

    Snif, une émotion, un souvenir, pas envie d’aller sur les bancs, veut retourner à la piscine……..

     

    En quelque sorte, c'est là saint Chrarles Beer !

     

    C’est la rentrée !

     

    images.jpg

     

     

    Les classes ont été poncées, la poussière faisant la joie des chiffons, les vitres plus transparentes, les pupitres lustrés.

     

    La jeunesse genevoise peut arpenter avec allégresse les couloirs des méandres du savoir.

     

    Les petits boutchous comme les mamans ou les papas, vont lâcher leurs larmes. C’est trop joli. Avec leur cartable, parfois plus large que le gosse, ils marchent sur le chemin des fondements de la création par Charlemagne de l’enseignement !

     

    C’est bizarre, on n’a pas envie de les voir grandir. Ca passe trop vite, aujourd’hui, 10 ans, demain 20 ! L'école donne un âge merveilleux, plein d’amour, entrant dans la vie courante, progressant vers l’avenir.

     

    La vie est riche en événements, la reprise scolaire en étant un. Il faut la vivre pleinement, avec motivation, encouragement, envie d’apprendre, voir l’avenir. C’est magnifique de pouvoir aller à l’école.

     

    Clin d'oeil : comment se passe la rentrée pour petits Roms. Vont-ils aller sur les pas de l'école ? Ils doivent bien recevoir un enseignement, celui-ci étant obligatoire. Ils seraient mieux derrière un pupitre que dans la rue à ne rien faire. Que compte faire l'Etat ?

     

    Excellente journée emplie de tout ce que vous pouvez espérer.

     

    Lien permanent Catégories : Formation 0 commentaire
  • Saint-Georges mal entretenu

    Imprimer
    images.jpg

    Quelle surprise !

     

    Mais que se passe-t-il devant une telle négligence ?

     

    Je rentre du cimetière de Saint-Georges où j’ai visité une tombe.

     

    Auparavant, ce cimetière, havre de paix, était propre, désherbé, entretenu. Les magnifiques arbres qui ornent les allées, les carrés de tombes taillés au millimètre près.

     

    Aujourd’hui, c’est l’égal de la faune, naturellement en plus modeste ( !).

     

    Des mauvaises herbes partout, nous dirions que tous les jardiniers sont encore en vacances, où alors, qu’il y a eu désertion.

     

    Est-ce agenda 21 qui déploie ses effets liés à l’environnement durable.

     

    Fait bizarre, subsistent certains carrés entretenus. Sont-ce les familles des défunts qui font le ménage ?!

     

    Et voilà, c’est fait, je vous ai relaté un fait divers. Maintenant, au souper !

     

    Bonne soirée.

    Lien permanent 0 commentaire
  • 3 cigognes.....gag !

    Imprimer
    images.jpg

     

    Trois cigognes se rencontrent, et bavardent :
    - Tu vas où, toi ?
    - Hooo, je vais chez un couple qui essaye d'avoir un enfant depuis 10 ans... Je leur apporte une petite fille.
     - C'est cool ! Et toi ?
    - Je vais chez une dame qui n'a jamais eu d'enfants. Je lui apporte un petit garçon !
     - C'est bien, je suis sûre qu'elle va être vraiment heureuse.
     - Et toi ? demandent les deux premières à la troisième cigogne.
    - Moi ? Je vais juste là à côté, au couvent.
     - Au couvent?
     - Oui. Je ne leur apporte jamais rien, mais j'adore leur foutre la trouille...

    Lien permanent Catégories : Histoire 0 commentaire
  • HàD ?

    Imprimer

    Bonjour,

     

    Ce jour, j'ai envie de vous familiariser avec les soins à domicile. Un jour vous pourriez en avoir besoin; je ne vous le souhaite pas.

    C'est une institution subventionnée par l'Etat. Elle facture les soins. C'est bien meilleur marché qu'un EMS.

    C'est intéressant de mieux connaître.

     

     

    images.jpg

     

    Que comprennent les soins à domicile ?

     

    -        les traitements par voie intraveineuse, perfusion avec ou pompe d’administration : antibiothérapie, chimiothérapie, traitement antidouleur, hydratation, nutrition, nutrition parentale (alimentation par voie intraveineuse) ;

    -        les transfusions sanguines ;

    -        le traitement par sonde naso-gastrique : nutrition entérale (alimentation par sonde) ;

    -        les soins divers nécessitant une technicité et du matériel spécifique.

     

    Comment s’organiser l’intervention ?

     

    L’organisation de la prestation prévoit :

     

    -        l’installation à votre domicile du matériel de soins nécessaires ;

    -        le suivi médical, pharmaceutique et infirmier que votre état de santé requiert.

     

    Ces soins sont planifiés ou effectués en urgence. Vos besoins sont évolués à votre domicile ou à l’hôpital par l’infirmier(ère). Il (elle) vous propose une planification des soins correspondant à votre besoin et s’occupe du matériel nécessaire. Il(elle) vous informe sur nos autres prestations et met en place l’intervention d’une aide à domicile.

     

    Les professionnels, des infirmiers (ères) diplômés (ées) ;

     

    Qui travaillent en étroite collaboration avec :

     

    -        les pharmaciens de l’unité de pharmacie clinique ambulatoire de SOS Pharmacien

    -        votre médecin traitant ;

    -        les médecins hospitaliers, tous les services d’urgences ;

    -        et l’unité d’aide et de soins des Centres d’action sociale et de la santé (CASS)

     

    En espérant que ces quelques informations vous soient utiles.

     

    Bonne journée.

    Lien permanent Catégories : Santé 1 commentaire
  • Obama à la conquête des bques Suisses !

    Imprimer

    Doux Jésus, c’est humain ce que font les States, en prenant leur bâton pour aller à la conquête d'impôts détournés. En Suisse, Nous aurions fait idem. C’est humain.

     

    Dans le fond, la pugnacité des Etats-Unis, concernant l’évasion fiscale est conforme à la loi y-relative. Elle est payante, puisque les banques, notamment l’UBS, délient leur langue.

     

    La chasse est ouverte, la traque a commencé, les millions vont garnir les caisses de l’Administration Obama.

     

    Pour ceux qui ont de l’argent placé, les riches, les nouveaux riches, c’est agréable, bénéfique de  pas ou peu payer le moins possible d’impôts sur la fortune. J’irais jusqu’à dire que ce genre d’élément réactionnel est humain.

     

    Ce sont des millions qui échappent aux caisses de l’Etat. C’est un manque à gagner que paient les contribuables honnêtes. Dans son programme électorale Barack Obama avait fait de cet état de fait un de ses chevaux de bataille. Gentiment et sûrement, il frôle la réussite.

     

    Attention, j’imagine qu’aux termes des fruits de cette chasse, les « richtos » vont quitter le paradis fiscal et déposer leurs fonds de l’autre côté de l’Antlantique. Ils n’ont plus d’intérêt à rester, leurs (fonds) étant déclarés, sur la terre d’accueil des banques Suisses.

     

    Pour le paradis fiscal, c’est une manne importante, non négligeable qui rapporte. En Suisse, l’Etat ponctionne le 35 % au titre d’impôts anticipés. Avec les millions cachés chez nous, le bénéfice pour la Confédération n’est pas des moindre.

     

    Bonhomme de chemin, le fisc fait son beurre.

     

    Pour les banques c’est important pour leurs gestions internes et pour les investissements.

     

    Avec le Démocrate Obama, partie des fraudes fiscales sont terminées

     

    Blablablabla, les uns gagnent, les autres perdent. Ce sont les règles du jeu le monopoly.

     

    Bonne soirée.

    Lien permanent Catégories : Economie 0 commentaire